Importance de l’axe nodal

Dans l’analyse de l’apprentissage de la vie, en astrologie humaniste,  on considère que chaque épreuve est un  défi qu’on nous lance, qui doit nous apporter quelque chose de positif. 

Mais nous cherchons le bonheur , nous fuyons les épreuves, dès que tout petit, nous avons compris que le feu ça brule, l’eau ça mouille,  que la terre est basse et que trop d’air  tourne la tête.

Dans un premier temps, nous pensons que l’école et l’obtention du bac suffira,  mais déjà  cela devient dur… Pour ceux qui échouent, on   ne tarde pas à comprendre qu’un boulanger fait de longues journées, car il se  lève trop tôt , qu’un maçon portent trop de charges et, on en conclut assez vite que travailler avec ses mains, c’est aussi fatiguant que d’aller à l’école, alors si on peut  , on essaie la fac (ici je ne parle pas la bien nommée “élite scolaire” qui est dirigée directement dans les grandes écoles), je parle du jeune qui n’a pas eu la révélation durant une scolarité plan plan, chez qui la fac peut produire un déclic salvateur !

Comme il faut travailler pour vivre, sauf si on est paresseux ou malhonnête, chaque signe fait son choix ou suit celui de son père, quand il en a eu un qui lui a transmis quelque chose (avec ou sans argent).

En astrologie, les six premiers Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge  taquinent en face les signes de polarité opposée qui vous confrontent avec les autres tendant à vous faire évoluer et réfléchir selon vos rencontres,  comme s’ils pouvaient prendre en charge les problèmes divers.  Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons se prennent la tête avec des questions que les autres n’envisagent même pas ! Ainsi vont les signes deux par deux, face à  face dans le zodiaque,  de  même polarité positive ou négative (féminin ou masculin, yin ou yang).

Mercure  dans les Gémeaux picorent les idées et fait la synthèse en Vierge , le Lion construit son ego versus le Verseau qui lui n’en a pas et donne sa chemise,  le Bélier avec Mars   entraîne tout le monde face à la Balance qui court derrière pour éviter les pots cassés, le Taureau  construit de belles choses lentement face au Scorpion qui détruit tout sur son passage, le Cancer rêve du retour au bercail dans le nid  face au Capricorne qui ne demande que d’être tranquille dans la solitude.  Ce sont les six premiers qui contiennent nos cinq sens (la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et le sens de l’équilibre)   concernés par les soucis terrestres, notre part d’animalité, tandis que le compagnon de route en face, lui fait comprendre qu’il faudrait prendre un peu de hauteur car seul compte le mental , et le spirituel. Aussi, c’est souvent un dialogue de sourds…

Or, la synthése  karma – dharma  concerne l’axe entier de signes dans un axe de maisons,, ce qui fait qu’on peut dire en regardant un thème  quels types d’ennuis/joies,  l’axe va rencontrer un jour ou l’autre dans sa vie.

Vous connaissez le triangle de Maslow, psychiatre américain,fondateur de la psychologie cognitive, qui dit que prime d’abord la sécurité physique (être à l’abri, manger à sa faim, se vêtir, se soigner), et viennent ensuite les sécurités secondaires liées au plaisir, enfin la reconnaissance  par ses pairs, satisfaction suprême…*

Dans la vie on voit bien que certains ont l’un et, d’autres l’autre et, si nous faisons partie de ceux qui ont les deux premiers étages de la fusée, souvent il  manque le troisième, ce qui fait que nous pouvons aussi tomber malade, même si nous sommes intelligents, beaux et nantis.

L’axe Vierge-Poissons qui est totalement au niveau du service aux autres prendrait bien les ennuis du Lion -Verseau de l’ordre du besoin de reconnaissance, tandis que l’axe Taureau- Scorpion qui est sans cesse à la recherche de fonds et du fond, prendrait bien les ennuis du Gémeaux-Sagittaire qui a des problèmes de communication avec sa fratrie, ses collègues de bureau et… dieu .

Ainsi se définissent des karmas, repérables notamment par la place du nœud nord dans un axe de signes, dans un sens ou dans l’autre,  qui ont le même but : nous faire apprendre quelque chose sur nous-même, pour évoluer.

Ils sont en rapport avec les croix des signes cardinaux, fixes et mutables, et comme tout est dans tout, il faut aussi analyser le thème en entier si bien conçu, qu’on revient toujours au sens des nœuds et aux régents karmiques , leurs aspects, leurs maisons, comme si on tournait en rond !

Vous allez me dire : “je ne crois pas à la réincarnation !”.  Mais cela ne change rien : elle, elle croit en vous !

*La pyramide des besoins, dite pyramide de Maslow, est une représentation pyramidale de la hiérarchie des besoins qui interprète la théorie de la motivation basée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow

Partager avec:

Écrit par 

2 commentaires sur “Importance de l’axe nodal”

  1. En effet, très bonne interprétation du Karma..
    « et pourtant, elle tourne! » disait parait il Galilée
    Et pourtant la réincarnation existe… enfin on espère !!

  2. Magnifique explication du karma , tres belle synthèse .

    Plus on avance en âge, et mieux la notion de karma et de réincarnation nous parait logique .

    marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.