Pleine Lune du 16 et éclipse de lune

 Le 14, la lune entrait en Scorpion, et le 16, c’est une éclipse totale de Lune à 25° Scorpion, lors de cette Pleine lune rouge, couleur causée par la réfraction de l’atmosphère, cette éclipse  est plus spectaculaire (visible dès 4 h jusqu’à 5 h environ dans le sud est).

“Une éclipse totale du Soleil par la  Lune se produit lorsque la Lune passe dans le cône de pénombre puis d’ombre de la Terre. Le Soleil, la Terre et la Lune sont quasiment alignés, dans cet ordre. Celle-ci est alors momentanément privée de la lumière provenant du Soleil. Cependant, elle ne disparaît pas mais se teinte d’une couleur cuivrée plus ou moins rouge, causée par la réfraction de l’atmosphère.Eclipse de la pleine lune

“Pour que ce phénomène se produise, il faut que la terre soit située sur le même plan orbital que celui du Soleil et de la Terre. Sinon, la Terre l’éclipserait à chaque pleine Lune. L’éclipse de Lune est visible à l’œil nu, mais si vous avez des jumelles servez-vous en pour plus de confort et voir reculer l’ombre de la Terre sur la surface lunaire”.

Une éclipse de lune  arrive au moment où   la position   de l’axe nodal  dans les signes – est dans l’axe de l’opposition lune- soleil.

En astrologie, on dit que le jour de la Pleine lune, le Soleil  est roi (Sol invictus), symbolisant  la vie, le masculin,  (car  on ne voit la lune que grâce à lui), alors que lors de la nouvelle lune,  c’est elle qui le cache,  ce serait alors la mise en valeur du féminin , pourtant Rudhyar enseigne dans le cycle de la lunaison que la pleine lune (après la phase croissante de montée)  moment maximum d’éloignement du  soleil,  est celui où la puissance de la lune est à son maximum,  et où l’on vit avec le plus d’objectivité du fait de la plus grande distance ou angle de 180°. Ceci est donc un peu contradictoire. tandis que lors de la nouvelle lune , la sensibilité féminine   symbolisée par la lune est  absorbée  par le Soleil.

Ce phénomène est relativement banal :  deux fois par an  des éclipses se font de part et d’autres dans les proches parages de l’axe nodal durant les deux mois concernés.  La présence visible de l’axe nodal sur un thème  indique quand il y aura une “saison d’éclipses”, solaires ou lunaires. Tout ceux des deux signes concernés qui seraient nés au moment d’une pleine lune, avec le noeud nord  ou le noeud sud dans le même signe, sur les degrés avoisinant,  devraient savoir  qu’il y  a eu une éclipse souvent partielle,  au moment de leur naissance.

Comme on sait qu’il y a plus de naissances à la Pleine lune, on peut comprendre que pour les anciens  s’éclairant à la clarté de la lune, naitre lors de l’éclipse pouvait sembler un mauvais présage à cause de la baisse de lumière ! Il s’agit, alors là, d’une “empreinte de naissance” mais ce n’est pas une malchance pour autant : nous sommes juste dans une méconnaissance du phénomène ! Mais ce cycle appelés Saros a été étudié, et ce qui est extraordinaire,  c’est la parfaite régularité, a tel point qu’on peut parfaitement les prévoir.

L’éclipse est parait -il  importante pour les personnes dont les planètes sont sur le degré concerné et, encore plus si elles sont nés lors d’une éclipse, ce qui doit être plus fréquent que l’on pense.

Cela peut avoir un impact, dit-on – durant plusieurs mois, selon certains astrologues, mais je n’ai pas eu de retours avec des personnes ayant vécu cela, et il  m’est donc difficile de faire la part d’une l’éclipse et des transits, qui y sont associés.

Ce lundi il y a un amas entre la fin du signe des Poissons et le signe du Bélier avec Neptune Mars et Jupiter, et à peine plus loin (orbe encore proche) Chiron conjointe Vénus : soyez prêts à ouvrir votre cœur, laissez tomber la méfiance et l’agressivité venu eu passé,  que la Lune active durant sa présence en Scorpion au noeud sud, reliée à l’amas par un trigone, amas faisant un sextil avec le Soleil, le noeud nord et, cerise sur le gâteau,  Mercure rétrograde qui fait  sa conjonction inférieure au soleil (écart 8°), durant laquelle il s’en remet totalement au Soleil .

Et,  toujours le t-carré entre l’axe nodal et Saturne en Verseau, qui ne veut pas comprendre ce que liberté veut dire  !

La confusion peut régner dans vos esprits : “never mind” , ça va s’arranger… encore un moment de crise !

Pluton est quand même trigone au soleil et à tout ce ceci !

 

Partager avec: