Nouvelle Lune électrique, conjonction Vénus-Mars : potentiel de crise

La nouvelle Lune à 12° en Verseau conjointe à Saturne  est carrée à Uranus Taureau (signes fixes carrés entre eux, personne ne cède). C’est logiquement un désir de liberté, de sincérité, d’authenticité plus grands dans les rapports (voir thème).

Comme nous l’avons déjà vu  Vénus  est redevenue directe le 29 janvier à 11°48,  dans le signe du Capricorne*.

Une conjonction entre les deux planètes existe déjà, puisqu’au 1er février, il n’y a que 6° d’écart en conjonction appliquante de Mars 5° à Vénus 11° ,  puis le 7/2,  Mars à 10°20  approche Vénus  à 12°44 en Capricorne : la conjonction de l’inter-cycle se précise et ce, durant plusieurs semaines  pour être exacte  les 14/2 à 15°, le  21/2 à 20°, le 28/2 à 26° en Capricorne, puis le 7/3 à  1° Verseau.

Enfin,  le 14/3, les énergies s’inversent et  Vénus 7°40, toujours en conjonction, dépasse Mars à 6°20. En s’appliquant, et  décroissante, elle avait plus de force d’adoucissement, mais une fois chargée de l’influence de Mars, elle va être plus guerrière, plus agressive, en repartant pour son cycle croissant. Il va y avoir intensification de la lutte, entre les deux tendances.

Le 21/3, il y a encore seulement un écart de 3° entre elles mais le 6/4 Vénus est en Poissons, en exaltation avec un écart de 7°, tandis que Mars est encore en Verseau conjoint à Saturne, alliant action et structuration dans l’action,  fourbissant ses armes (voir thème).

Bref, un ciel plutôt difficile jusqu’aux élections présidentielles. les deux planètes ne se quittant pas  pendant plus de deux mois.

Cette conjonction Vénus-Mars,  la plus rare dans sa répétition (tous les dix huit mois) qui met une confusion au niveau des désirs qu’elle peut exacerber, durant, ne fera qu’amplifier le malaise* : impatience et impulsivité chez l’homme, l’affectivité devient dominatrice, et peut être violente.

Cette conjonction envoie un trigone à Uranus, ce qui était la bonne nouvelle : créativité, action, sentiments, changements ; Mars-Uranus, envoie un signal pour une action originale innovante, tandis que le trigone Vénus-Uranus demandera  une action au sujet des valeurs, de l’éthique. Ce qui en découlera va concrétiser ces tendances, de semaines en semaines.

Le ciel est très encombré durant cette période ce qui ne facilite jamais les choses, car il y a des rebondissements imprévus du fait des énergies contradictoires. Dire qui prend la main, est extrêmement difficile, et serait présomptueux, dans le contexte. La tension prend le pas sur tout le reste. Toutes les planètes de Mars à Chiron sont concentrées dans trois signes excepté Uranus.

En outre, le 1er février Mars et Vénus à 1° Verseau,  nous font vivre la conjonction avec Pluton à 28° en Capricorne.

La période est lourde, l’alliance de deux explosives comme Mars et Pluton dans ce signe de terre – analogique avec la maison X , la domination et le pouvoir –  amène des conflits entre les puissants, donc dans nos rapports de force personnels avec des supérieurs, dans la hiérarchie : au niveau politique, on le voit déjà avec l’Ukraine et la Russie.

 

Mercure rétrograde à 26° a  rejoint Pluton, autour du 29/1,  à 26° pour son 1er passage rétrograde sur la planète,  provoquant des discussions serrées –  Joe Biden et Poutine.

Durant  la Nouvelle Lune, Mercure  s’éloigne à 25°, et ne repasse que le 11 février sur  27° degré  en conjonction avec Pluton,  pour son 3e passage direct (voir thème), ce qui concerne  les personnes  ayant  un point ou une planète sur ce degré,  ascendant, ou MC :  une communication explosive entre deux personnes en conflit, une décision qu’on ne prend pas, une situation qui va se durcir, s’ancrer !

La conjonction Soleil – Saturne (thème du 1/2/22)   en carré avec l’axe nodal, accentuera encore la tension , Saturne impliquant la volonté de dominer. Ici on sera dans des bilans et des comptes à rendre, du fait du passé – l’Ukraine se prépare. Elle durera jusqu’à l’entrée du Soleil en Poissons, le 19/2  (avec un écart de 10°).

L’ensemble de tous ces transits avec la transmission des aspects par les planètes rapides contactant Saturne et Pluton peut affecter la paix, la sécurité, stimuler la grogne au minimum.

Au milieu de tout cela, il peut y avoir des coups de foudre, pour la St-Valentin et des ruptures alimentées par des querelles.

Les enfants qui naîtront durant la période seront très sérieux, sévères,   intransigeants,  exigeants, difficiles, décidés, obstinés, guerriers, notamment au moment de la  conjonction exacte et combuste, avec le Soleil avec moins de 6° d’écart jusqu’au 11/2 inclus. Théoriquement,  un ascendant Cancer ou Balance dans les signes  en face de l’hemisphére où se situe l’ amas pourrait adoucir, en créant la contradiction intérieure, le Scorpion et la Vierge étant trop critiques, le Lion trop dominateur ; mais “le déterminisme n’étant pas une fatalité”, on sera optimiste quelque soit l’AS, car on ne peut pas tout maîtriser, notamment ses ascendants, ses gènes.*

Pour l’astrologie chinoise,  cela correspond au début de l’année du tigre symbolisant la force, ce qui est tout un programme.

 

* Des milliers de personnes se sont pressées dimanche dans le berceau du bouddhisme vietnamien pour rendre hommage à Thich Nhat Hanh, figure importante de cette religion dans le monde et considéré en Occident comme le père de la “pleine conscience”… Le maître zen, perçu comme la deuxième personne la plus influente au sein du bouddhisme après le dalaï lama, est mort samedi 29 janvier, à 95 ans dans la pagode Tu Hieu de la ville de Hué (centre). Euronews

** Des manifestations ont eu lieu dans toute l’Australie mercredi dernier alors que d’autres habitants célébraient la fête nationale du pays. “L’Australia Day” commémore le débarquement, en 1788, de navires britanniques transportant des bagnards à Sydney et, la colonie de peuplement qui a été établie par ceux qui étaient à bord. Dans la capitale du pays, des manifestants se sont dirigés vers le Parlement et ont demandé l’abolition de ce jour férié. Ils affirment que des torts historiques ont été commis à l’encontre des populations indigènes du pays après l’arrivée des navires britanniques. Des manifestations similaires ont également été organisées à Sydney et Brisbane. À Melbourne, une statue de l’explorateur britannique Capitaine James Cook a été peinte en rouge. Euronews

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.