Un Lion avec Uranus au Milieu du ciel

Si Jean-Luc Mélenchon est extrême pour certains qui en ont peur,  pour d’autres  ses idées, sa vision humaniste de la société, mais aussi son réalisme par rapport aux doctrines et aux idéaux passéistes est la bienvenue dans un monde qui vit une transformation inévitable, du fait du changement climatique. Actuellement  ce qu’il faut surtout comprendre, au delà des nationalismes,  est que la terre est notre pays et qu’il y en qu’une. On a besoin de toutes les bonnes volontés. Réconcilier, les gens doit être le premier pas.*

Biographie : Jean – Luc Mélenchon est né le 19 août 1951  à Tanger  au Maroc, alors zone internationale, où ses parents travaillent. Il est le fils d’un receveur des  PTT et d’une institutrice, tous deux Français en Algérie française. Son grand-père paternel, Antonio Melenchón, est un Espagnol de la région de Murcie, et il a un autre grand père sicilien. Jean-Luc Mélenchon reçoit une éducation catholique par sa mère  « culture catholique ». En 1962, à la suite du divorce de ses parents deux ans plus tôt, il quitte le Maroc pour la France.

Mélenchon est titulaire d’une licence de philosophie de l’université de Besançon en 1972, ainsi que d’une licence en lettres modernes ,en 1975. Il devient correcteur à l’imprimerie Néo-Typo de Besançon, parallèlement à ses études.  En 1975 et 76, il devient surveillant, puis professeur auxiliaire au lycée du bois de Mouchard .  Journaliste à La Dépêche du Jura, collabore ponctuellement en qualité de dessinateur à l’hebdomadaire catholique d’information, Voix du Jura, sous le pseudo « Moz », et dirige La Tribune du Jura, le mensuel de la féd socialiste du Jura, . En 1978, à la demande de Claude Germon, maire de Massy , il devient son directeur de cabinet et fonde un bulletin hebdomadaire. De 1993 à 1995, il est directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste “Vendredi”.

“Le Parti de gauche” (PG) est fondé en lors du Congrès de Limeil-Brévannes, en présence de quelque six cents délégués venus de tous les départements . Il est élu président du bureau national, puis coprésident de ce parti (en binôme) lors du congrès du Mans en à l’occasion de cette fondation s’inspirant du modèle de Die Linke, un secrétariat national  au combat écologique  est fondé pour réconcilier socialisme et préservation des ressources de la planète Terre. Il s’inspire en partie des théories de la décroissance pour réaffirmer l’idée forte d’une organisation de gauche sociale et écologique. Le , 63,6 % des huit cents délégués du Parti communiste français réunis  votent en faveur de la candidature de Jean-Luc Mélenchon en vue de l’élection présidentielle de 2012 (59,12 %). Jean-Luc Mélenchon devient ainsi le candidat officiel du Front de gauche pour l’élection présidentielle de 2012, qui fut remportée par François Hollande.

Analyse: Son Soleil est en Lion. Il n’y a qu’à le voir à la tribune, pour le comprendre. Le Soleil  est conjoint à Pluton ce qui lui donne une capacité à lutter et se battre en politique ; en outre,   il a  Mars en Lion,  qui en fait un guerrier :  il captive avec sa dominante feu, et son thème est équilibré dans les énergies, dans les éléments. Il est extraverti, excessif, orgueilleux, arrogant souvent, sur de lui, mais sur son quant-à-soi avec la majorité des planètes à l’Est,  en maison X, XI,  XII, I.

Ici, il s’agit du  thème dont le dessin des planètes est en éventail  , avec les planètes groupées dans 180°, sur un hémisphère à l’Est , face à l’opposition Jupiter- Neptune , avec  La Lune  seule en face, sur la VII,  (conjointe au nœud nord en Poissons) , qui serait le manche. Il en résulte qu’il  y a une focalisation sur la Lune, qui reçoit toutes les impulsions des planètes en face

Comme la Lune est opposée à Mercure, ses réactions sont vives, souvent emporté par la parole  il exprime ses émotions  en ayant le verbe haut , il a du mal à séparer les idées des ressentis,  il envoie  ses idées  vers le public, de toute la force de sa persuasion ; il est possible qu’à froid, ses idées empreintes d’un certain romantisme, et soient beaucoup moins tranchées : Saturne , Neptune en I en Balance se nuisent ou Neptune amenuise la rigueur de Saturne  : la ville de Marseille semble avoir été déçue par sa prestation dont elle attendait beaucoup. 

La Lune en opposition à Saturne indique une frustration affective et émotive, il est susceptible,  certaines de ses réactions le prouvent. Saturne en I mais en Balance, et  l’ascendant  Vierge, accentue le côté critique, précis. On le comprend, il dit clairement ses intentions , la plupart du temps on peut adhérer à une logique qui n’est pas en défaut (le tout est que les bases soient justes). Il a d’ailleurs reconnu ses torts publiquement, comme la plupart des gens qui ont été dupés par des idéologies pleines de promesses. Il semblerait qu’il soit devenu pragmatique.

Mercure, le gouverneur du thème est en secteur XII, et  rétrograde, au moment de la naissance, conjoint au nœud sud et à Vénus  rétrograde : ses désirs ont du attendre, ici encore on voit qu’ il y a eu des frustrations affectives    qu’il a dû compenser. C’est une personne  sérieuse, préoccupée, prenant les choses gravement, peut-être fondamentalement pessimiste. C’est son côté défenseur des petits. L’ensemble de ces facteurs n’est pas bon pour la réussite personnelle.

La Lune noire au Milieu du ciel magnétise le public, lui donnant du charisme : lorsqu’il conduit une argumentation, il est tous sauf plat, mais  un Jupiter rétrograde en maison VII lui offre la possibilité de réussir dans une certaine mesure, la lune angulaire en Poissons  amenant la popularité.

Sa part de chance/fortune en VIII, maison équivalente au Scorpion, montre qu’il peut manœuvrer, et c’est ce qu’il faut en politique, pour réussir.

Son opposition natale entre Neptune et Jupiter entre I et VII le pousse facilement  à l’ utopie mais aussi à la modernité (n’a-t-il pas fait une double réunion électorale avec son hologramme dans deux salles différentes, pour débattre en public lors des élections en 2017, et sa dernière réunion électorale le prouve encore)  , d’autant qu’Uranus –le novateur au MC, est au sommet d’un t-carré à Jupiter – Neptune,  mais également  sommet d’un triangle-rectangle formant par un sextil et un trigone avec l’axe nodal dans l’axe Poissons-Vierge. Uranus est donc très sollicité. Uranus, maître du Verseau, est   la mise en valeur du non ego, face à l’égo du Lion : le juste milieu est difficile à tenir dans une dualité intérieure.

La Lune est également partie prenante, puisqu’ en conjonction avec le nœud nord en Poissons en VI : c’est un serviteur de la république.

Certaines  de ses idées méritent sans doute d’avancer car elle sont, depuis longtemps en  rapport avec la tension qui existe actuellement au niveau social, une démocratie qui devient de plus en plus libérale, abandonnant les acquis de Jaurès, en  laissant les fragiles et les faibles sur le côté de la route,  dans un système où tout est ficelé par une élite  bourgeoise  parisienne . Cinq ans après, les propositions de J. L Mélenchon feront-elles mouche ?

On veut savoir,  s’il peut y arriver. Voici quelques transits de planètes lentes et de planètes progressées.

Il y a cinq  ans, les vents étaient contraire (Uranus carré Uranus), mais actuellement Uranus de transit est en sextil avec  Uranus natal ; Uranus natal  devenue rétrograde par progression fait qu’ il a peut-être révisé ses priorités gauchistes marxistes au profit des verts.

Neptune se rapprochant de sa Lune natale lui donne sans doute l’inspiration nécessaire, tandis que sa Lune progressée en I, rejoint lentement sa planète Neptune en I, importante en tant que planète angulaire et régente karmique nord : son inspiration humaniste rejoint son désir d’agir, mais en fait un rêveur, bloqué par un Saturne  sur l’AS, qui limite mais structure, et finalement accorde beaucoup plus en vieillissant que lorsqu’on est jeune.

Vénus et Mars  devenues directes par progression, l’aideront puisque Mars est maître de la part de chance en Bélier , visitée actuellement par Chiron, l’outsider.

*L’idée que l’identité nationale  est une couleur ou une généalogie sur cinq/six cents ans, n’est plus d’actualité,  car la recherche de l’ADN prouve souvent qu’une généalogie est bien plus complexe. Du coup, l’identité d’une personne est surtout  un amour, chevillé au corps du pays où elle vit, dont elle profite .  

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.