Pluton au centre des transits

Une conjonction exacte à Soleil-Pluton se produit le 16 janvier  2022 à 26°  et durera du 10 au 24 janvier en comptant  une orbe raisonnable 7 jours avant et après car il s’agit du Soleil (on peut élargir), d’autant que Mercure sert de lien en reculant.

Lorsqu’ il s’agit de  conjonction avec le Soleil, il y a nécessité d’une transformation au niveau de l’idéal, au niveau de l’autorité. Le Soleil concerne la maison V, les enfants, sur cette question personne ne cède.

Le 29 janvier, on a l’arrivée de Mercure retro qui retourne en Capricorne en conjonction avec Pluton.

Le 29 janvier également, la Lune dans le secteur Capricorne,  en conjonction avec Mars à 3/4°, peut être un déclencheur puissant    avec toute cette agitation autour de Pluton  avec qui rien  n’est mièvre*, d’autant que Pluton est régent karmique du nœud sud de l’axe nodal en Taureau-Scorpion.

Dans l’astrologie  holistique karmique vous   vous référez à l’axe nodal, sans lequel rien de sérieux ne se produit.

Nous avons également durant la période, Mars arrivant   dans le Capricorne le 27 janvier, et Vénus rétrograde redevenant directe en Capricorne, le 29 janvier à 11°,  tout cela faisant un amas très impressionnant en Capricorne.

Uranus étant redevenue directe le 18 janvier , cette force de la nature  ne prend pas de gants pour manifester son mécontentement : avec Pluton et Uranus aux commandes, il peut s’agir d’un changement d’orientation, d’une prise de conscience ; si c’est pour le mieux, c’est bien , car le 29 , Mars est en trigone avec Uranus, et Pluton en trigone avec le noeud nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.