Année 2022 marquée par un t-carré de Saturne à l’axe nodal

La puissance de Pluton et Saturne versus la notion de liberté d’Uranus et Neptune donne à réfléchir en ce début d’année 2022. La puissance, c’est la planète Pluton. Pluton  comme un volcan en éruption détruit,  brûle,  tue, c’est la violence, mais elle peut aussi régénérer, si l’on est capable de  déconstruire pour remonter à la source, afin d’en finir avec l’aliénation du  désir de puissance. Les deux notions puissance et liberté ne vont pas forcément de paire. Souvent pour avoir la puissance, on perd sa liberté, en pensant au contraire, la gagner. La puissance s’acquiert, pense-t-on, avec l’argent, mais l’argent n’est qu’un outil, il aide ceux qui n’ont rien, à  acquérir leur liberté dans un contexte de dictature ou de misère, mais ici je veux parler de la recherche de la  puissance par l’argent , or quand le dernier arbre aura été arraché, quand le dernier poisson aura été mangé, alors on saura que l’argent ne se mange pas.”

La puissance de Pluton et Saturne s’oppose à la notion de liberté, véhiculée par  Uranus et Neptune. En fait, peu de signes sont libres, par essence,  dans le zodiaque, excepté les Verseaux et les Poissons, donc les  uraniens  et, les neptuniens.

Quelle planète peut aider celui qui désire comprendre ce mécanisme ?  Saturne qui n’est pas que le seigneur du karma, l’ombre tutélaire redoutée , mais qui est aussi la capacité de vivre bien , en tirant profit de ce que l’on est, de ce que l’on sait et, de ce qu’on est capable de faire avec, dans le secret de son être, pour soi et, pour les autres. ça tombe bien cette année, nous allons l’avoir bien présent.Sa phrase clé pourrait être : “extérieurement, on ne voit que le chaos, cherchez l’ordre, il existe, cherchez la finalité derrière le chaos apparent...”

En ce début d’année 2022, certaines de ces planètes font un bond en avant, même s’il n’est que de quelques degrés, mais cela fait une différence considérable car on change d’énergie, et, par conséquent, une manière différente de ré-agir. Sur le plan personnel, il faut voir dans lesquelles de nos maisons cela  passe.

Pluton reste en Capricorne, de même que Saturne qui reste en Verseau  maître de Pluton, ce qui continuera a insuffler un vent de désir de changements. La tension sera forte, le rôle  de Saturne amendera probablement une sévérité accrue, car Saturne en Verseau effectue une rétrogradation, le 1er août à 20°, puis le 23 octobre sur 18°35, la planète redevient directe ; durant ces deux mois et demi, la planète va toucher des degrés qui seront vus trois fois, et ne retournera au point de départ à 20°, que le 4 décembre 2022, donc il faudra compter un bon mois de plus, pour que les choses repartent où elles étaient restées ; ces déplacements causent des problèmes d’énergie se soldant par des hésitations, des retards,  des ordres et des contre-ordres. Dans le signe de la liberté, c’est dommage. Saturne ne passera en Poissons que le 8 mars 2023.

Uranus en Taureau , maître de Saturne en Verseau qui est maitre de Pluton en Capricorne, mais dont le maitre est Saturne en Verseau, montre la prépondérance de Saturne et du signe du Verseau,   les influences lentes qui pèseront sur nous au niveau financier,  matériel, et des valeurs plus morales et spirituelles :   nous serons dans la même mouvance faite d’un grand désir de liberté limité par une forte autorité que de moins en moins de gens supportent.

La planète Jupiter, entrée en Poissons dans le signe de la spiritualité, le 30 décembre 2021 pour y finir son séjour, sera  dès son entrée  en carré avec l’axe nodal en Taureau-Scorpion , cet aspect de t-carré n’arrivant que tous les 5 ans, est donc important (je rappelle que c’est une opposition et deux aspects de 90° qui font un triangle avec deux côtés égaux).

Dès le carré au nœud-sud en Scorpion,  le plus dur,  avec le signe le plus difficile sur le plan des choses matérielles et immatérielles, nous aurons des difficultés à être protégé par la bénéfique Jupiter. Cette configuration  fait que la planète agit ici comme une flèche au bout d’un arc qui serait l’axe nodal : pour qu’elle soit utile, il va falloir viser juste et tirer loin, tenter sa chance, car ensuite ce sera Saturne qui va la remplacer, chance et facilité, remplacée par austérité. Mais dans tous les cas ce sont des aspects d’efforts et de contraintes.

Puis, les indications viendront de la marche de Pluton, régent karmique du nœud sud en Scorpion, et  de Vénus , régente karmique du nœud nord du Taureau : évitons les  pronostics, à cause de la densité de Pluton et de la rapidité de Vénus. Or, Vénus et Pluton seront en conjonction avec Mercure en Capricorne, signe de  la loi. La conclusion s’impose : restrictions et limites : la situation sera-t-elle verrouillée ?

Le 7 mars se produira la conjonction Soleil-Neptune-Jupiter en Poissons, plus tempérée et la conjonction Vénus-Mars démarrera un nouveau cycle , pour  dix-huit-mois,  à quasi Verseau, sajoutant à la présence de Saturne, et de Mercure, en conjonction à 26° en Verseau. Les  planètes Vénus et Mars seront  en orbe avec Pluton fin Capricorne à 28°, qui apporte son influence radicale. Les deux régentes karmiques Pluton et Vénus ont un rapport capital avec ce qui se produit, leurs aspects sont importants. Encore influencée par le Capricorne, elles seront  contraignantes.

Mais le Verseau  visité par un amas de planètes, ce qui généralement apporte des affaires en cascades ,   sous la coupe d’Uranus à 12° en Taureau, (Saturne  à 19°33 commençant un t-carré avec l’axe nodal (je rappelle un triangle équilatéral avec deux côté égaux), Saturne carré nœud nord et  nœud sud  à 26°. Nous serons encore  sous une influence de fin de zodiaque, moins individualiste,  on voudra encore travailler, agir pour le collectif, en effectuant des changements uraniens, innovants, originaux.Ce sont donc des influences contradictoires qui créent de grandes dissensions entre les passéistes conservateurs et les réformateurs innovants.

Neptune en Poissons à 23°le 13 avril 2022 sera en conjonction exacte  avec Jupiter : là, nous serons dans l’idéologie, les  questions existentielles, mais pour beaucoup très concrètes : combien vais-je avoir à la fin du mois ? Ceci devrait influencer le vote.

Pour le premier tour des élections un grand carré se dessine entre   la conjonction Mars-Saturne en Verseau, l’axe des nœuds et, la Lune en Lion dans la croix fixe – Taureau- Scorpion, Lion-Verseau. La campagne présidentielle sera lancée  . Vous notez qu’aucune planète n’est encore rétrograde, ce qui signifie que tous nous avons la capacité d’agir.

Au second tour du 24 avril 2022, les planètes ayant  bougé ,nous voyons un ciel, avec encore plus de conjonctions aux planètes lentes, ce qui indique une relation entre nos problèmes personnels et les événements.

Toutes les planètes le 12 avril, sont concentrées dans les deux derniers  et les deux premiers signes du zodiaque, ce qui indiquerait  un rapport entre une vision idéaliste du monde  et le début d’une action forte – avec Vénus en Poissons maîtresse du nœud nord, en conjonction à Neptune et Jupiter.

 Le 24 avril avec la Lune conjointe à Saturne en Verseau qui jouera le rôle de déclencheur mais avec le carré de Saturne (“tout doit toujours être pareil”)  avec l’axe des nœuds, donc un verrouillage, mais sextil à Chiron, le gourou

– avec le Soleil allant vers sa conjonction avec Uranus en Taureau, pointant le désir d’un changement de même que  l’arrivée de Mercure sur le nœud nord en Taureau , qui pourrait être  le messager, en amas en Taureau.

La lune noire,  “la traîtresse”, se situant en Cancer le foyer, la patrie –   nuira à l’évolution, mais le trigone et le sextil des planètes  Jupiter-Neptune en Poissons  à l’axe des nœuds,   favorisera  l’humanisme.

Le 9 et 10 mai, Mars encore en Poissons, fera une conjonction  avec Jupiter (avec 10° d’orbe environ) et Neptune. Est-ce que ce sera suffisant ?

Vénus en exaltation en Poissons  activée par Jupiter et Neptune, deux planètes parfaitement à leur place en Poissons, est  le régent karmique du Taureau pour lequel tout cela est très favorable.

Mars  dans son domicile en Bélier , et maître de Jupiter,  fera  encore une conjonction  à 3° ,  le 29 mai or, il faut se rappeler qu’avec Mars  il s’agit toujours d’exaltation de l’action  en positif et de l’agressivité en négatif,  tandis qu’à son arrivée, Vénus  sera en exil. On aura peut-être encore des manifestations.

Après la période idéologique mais ralentie, de Jupiter conjoint Neptune en Poissons    ce qui pourrait être rattaché   à la découverte d’un autre médicament. 

Mais nous assisterons  à un réveil  au niveau social, qui se situera dès le printemps,  notamment parce que Saturne du 17 mars au 17 octobre , soit durant 7 mois, à cause de sa rétrogradation sur les derniers degrés du Verseau, nous fera vivre  un t-carré avec l’axe nodal en Taureau-Scorpion, soit un double carré de Saturne avec les nœuds (voir plus haut). Uranus  à 17°41 étant en octobre, en conjonction au nœud nord à 14° contrecarrera la censure de Saturne à 18° ! Cet aspect ralentira tout : nous risquons l’épuisement nerveux, et les tensions les plus vives, à cause du ralentissement de l’activité.

Jupiter quittant les Poissons , passera en Bélier dès le 11 mai,  donc plus en carré,  mais comme il rétrogradera , il fera subir encore une période de remous ; ce sera seulement  le 22 décembre 2022 que Jupiter entrera en Bélier définitivement, démarrant un nouveau cycle zodiacal, tandis que d’autres transits important s’annonceront en 2O23. . Là, on peut vraiment espérer qu’ on verra le bout du tunnel et préparer un après covid.

Comme toujours, et pour finir positivement, vous devez adapter ces transits à vos thèmes personnels, qui ont d’autres aspects, et qui recevront les transits de façons différentes, certains moins concernés que d’autres par les aspects car ces aspects sont mondiaux. Même en prenant les mêmes éphémérides l’astrologie humaniste élargie les orbes, il y a des différences de degrés entre les astrologues, c’est la raison pour laquelle je considère plus une ambiance que des dates exactes, parce que les aspects lents se font sentir avant et après les aspects exacts. La lenteur d’un aspect provoque en nous des changements qui vont ensuite nous avoir transformé psychologiquement, car  nous ne sommes pas des pierres, sachant que même les pierres s’érodent et se fendent sous l’action du chaud puis du froid.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

5 commentaires sur “Année 2022 marquée par un t-carré de Saturne à l’axe nodal”

  1. Bonjour, Wahou la vache ! 1er août, Uranus conjoint mars et noeud Nord transit pile sur mon Soleil à 17 degré 41 en taureau. Je pense que je vais rester dans mon lit une bonne quinzaine sans toucher un truc électrique….

    1. Tout ceci dépend aussi de la place de votre Uranus natal, de votre AS de votre axe nodal.Vous n’êtes pas juste un bouton on/off.:)
      Pour nous tous, espérons que ce ne soit que cela….

    2. Effectivement mon grand sapin a pris la foudre, mais jamais de problème dans la matière électrique.. Comme mes voisins…
      Mon soleil 12 degrés taureaux… As taureaux… Par contre libération de liens humains et intégration de l’aprés-vie. Axe nodal taureau-scorpion…

      1. bjr, il s’agit de l’année 22 et du 1er août, c’est de l’astrologie mondiale plus que personnelle 🙂
        La foudre c’est uranus, effectivememnt comme bcq de monde. saturne carré à Uranus conjoint noeud nord à surtout un rapport avec les mouvements de repli politique, et la volonté de conquête de certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.