L’ascendant versus le Soleil

Je vais parler de l’importance de l’ascendant et du Soleil.

Quelle est la différence ?

Beaucoup  d’amateurs d’astrologie ne connaissent que le Soleil qu’ils ont appris dans les journaux et, de plus en plus sur YouTube dans des vidéos  de vulgarisation.  Si vous êtes amateurs, et si vous ne connaissez que cette sorte d’astrologie prédicative je vous explique ici la différence avec  l’astrologie holistique et humaniste.

Tout d’abord,  la base de toutes les astrologies tient dans la maxime : “Connais toi, toi même (scio te ipsum)”. La prédiction  n’est pas le but de l’astrologie, c’est une tentation car elle ne fait que donner des recettes toutes prêtes, enfin le croit-on, vue la difficulté à prédire. 

L’astrologie humaniste holistique de Rudhyar, a ceci de particulier qu’elle se soucie des cycles et des inter cycles des planètes au moment de la naissance, et  ensuite dans l’évolution de la personnalité. D’où la nécessité de prendre  en compte l’âge du consultant, l’heure de sa naissance, le lieu qui font une personne avec une disposition de planètes différentes dans les secteurs dit maisons. Cela permet de tenir  compte aussi de l’évolution de la personnalité en se servant  des progressions (1j de calendrier natal = un an).. 

Nous avons un ascendant qui dépend du lieu et de l’heure de naissance et  qui est « ce que l’on voit de nous » ! Voilà ce qu’on m’a appris et qu’on peut encore lire : j‘ai toujours trouvé cette formulation  tellement vague ! “On” c’est qui ? 

Cela dépend de qui regarde, c’est subjectif, je serais ce que les autres voient, je ne serais qu’une apparence ? C’est inquiétant vu la multiplicité des regards (ceux qui aiment les blondes qui me trouvent trop brune, trop petite, trop maigre vont me juger négativement ) c’est un véritable délit de faciès ! D’autre part, on sait combien le maquillage chez une femme, la barbe chez un homme peuvent donner une idée totalement subjective de ce qu’est réellement la personne.

Si l’ ascendant, c’est le physique,  le corps, effectivement ce que l’on croit voir à priori ,  c’est aussi le tempérament, la psychologie, une bonne partie du caractère qui va se préciser par les aspects que reçoit l’Ascendant.

Si peut-être certains,  sont très marqués par le signe solaire, le monde est composé de gens très différents, nés en même temps. Donc, exit les caractères physiques dus au Soleil sauf un détail par ci-par là, comme la froideur apparente d’un  Capricorne, les paroles piquantes d’un Scorpion  mâchoires serrées, les cheveux d’un Lion et son exubérance, les jambes longues d’un Sagittaire et son petit air distingué, les mouvements brusques d’un Bélier et sa franchise, la mélancolie des Taureaux et leur coquetterie, la susceptibilité des Gémeaux et leur vivacité, les critiques de la Vierge  , le regard craintif de certains Poissons et son à quoi bonisme, et  la distance du Verseau qui  cependant vous veut vraiment du bien…, mais dans l’ensemble, ce sont  des idées toutes faites : il s’agit plus de réflexes comportementaux que de traits physiques.

Le Soleil est un ensemble de concepts idéologiques qui pèsent dans nos décisions importantes, c’est notre vérité, mais  l’ascendant c’est le corps,  notre véhicule, notre outil. Ce qui fait que les deux sont souvent en désaccord, car pour que ce soit harmonieux, il faut plusieurs facteurs dont le premier est l’entente ou pas, entre le feu, terre, air ou eau de leurs éléments respectifs.  L’AS est notre moi spontané, et la principale voie à notre identification durant la vie, même si l’axe de signes Bélier-Balance (je- nous), là où il se situe dans l’axe de maisons, en constitue une autre.

“Le Soleil  permet à l’individu  de donner un sens à son évolution. La Lune   en raison de sa proximité avec la terre , indique comment le nouveau but de l’âme peut s’actualiser sur une base quotidienne en passant par les émotions et les ressentis“.

Selon Dane Rudhyar et, à sa suite les autres astrologues humanistes et holistiques, l’ascendant est ce qui nous est le plus personnel avec la suite des maisons qui sont déduites, par la table des maisons de Placidus. La raison  en est que s’il y a le même jour des millions de personnes qui naissent sous le même signe solaire au même degré, même il y a beaucoup moins   d’individus qui naissent dans le même lieu, à la seconde prés.

L’Ascendant est donc plus déterminant que le signe du Soleil pour votre destinée et pour votre caractère , même si par contre les aspects sont les mêmes partout dans le monde (voir thème ci contre) . 

Ce phénomène des aspects se vérifie avec un thème d’astrologie mondiale qui donne les aspects des planètes du moment, thème dans lequel, seule la lune va bouger de minute en minute pour faire 12° dans  la journée, avec également, la date du calendrier qui peut être différente à cause du décalage horaire. Ensuite  et c’est ce qui fait leur importance la latitude modifiera la disposition des maisons.

Nous sommes tous reliés : on le voit avec le réchauffement climatique !

Passons  aux détails de la description de l’Ascendant : lorsqu’ une planète se situe sur le signe, la planète l’écrase presque littéralement, suffisamment pour rajouter des caractères non seulement physiques, mais aussi psychologiques  (la planète sur l’AS   à proximité jusqu’à 10°  en I,  et 5°/8° avant en XII). Un AS sur lequel se situe Pluton sera plus plutonien qu’un AS Scorpion, avec Saturne il aura les particularité du Capricorne, et avec Neptune, ou Uranus, un comportement de Poissons ou de Verseau. Il faudra cependant noter si ces planètes sont rétrogrades ou non. Les rapides restant moins longtemps ont moins d’influence, selon mes constations, et se manifestent plus au niveau du tempérament (Mercure, agité, Mars, actif, Vénus, doux, Jupiter déjà dans les lentes , protecteur)

Pour jauger de l’influence de la planète sur l’AS et de l’influence du signe de l’ascendant, il va falloir voir le rapport entre le maître du signe de l’AS (le gouverneur) , son gouverneur, et la ou les planètes sur l’AS.

Ex : j’ai un AS Taureau, le gouverneur est Vénus en Poissons, mais j’ai Mars sur l’AS  Laquelle de ces influences sera la plus forte, et à quels niveaux vont-elles se manifester dans mon comportement ? Il faut comprendre qu’on dit que c’est Mars, la dominante mais ici puisqu’il est en exil, son pouvoir est diminué, tandis que Vénus est en exaltation en Poissons.  On poursuit en regardant si les deux planètes sont en bonne entente, sinon il y aura une dualité au sein de la personnalité, si rien ne vient l’atténuer par un aspect ! En effet, il peut y avoir un carré ou un trigone de Vénus à Mars, ou Vénus peut être conjointe à Saturne, à Pluton, ou à  Uranus ce qui modifiera encore le comportement.

Que ce soit une planète rapide ou une planète lente, on  s’aperçoit qu’on doit ajouter les influences du signe qu’elle maîtrise (voir ci-contre), et comme ce signe se trouve dans une autre maison, il faut aussi en tenir compte du point de vue des centres d’intérêt propres aux maisons.. Si Vénus est en Bélier ( en  exil), ce n’est pas la même chose que si elle est en Balance (son domicile second domicile en air, le premier étant le Taureau) !

Je rappelle que le gouverneur ,  une des planètes dominante est souvent dans un autre signe et maison  que le signe d’AS, et désigne un lieu qui  devient un des centres principaux d’activité, de préoccupation dans votre vie, souvent avant tout autre chose. La planète gouverneur peut être aussi en bon ou mauvais aspect à l’AS ,  et peut en faisant des aspects avec plusieurs planètes, voir aussi son rôle augmenter d’un point de vue psychologique :  façon de voir, de réagir, de penser, de se conduire, de s’ identifier. 

Cependant,  vous allez principalement agir en fonction et, pour la maison dans laquelle se situe la planète qui va gouverner toute votre vie. De temps en temps, à cause des événements vous le perdrez de vue, mais il se rappellera à vous.

Derrière, il y a aussi le mental symbolisé par Mercure, la tour de contrôle, et sauf erreur, cette planète nous sert de boussole.

La Lune est notre vie émotive,  dans le style du signe qu’elle maîtrise, dans la maison où elle est, qui a aussi une importance pour vous les femmes et domine votre vie féminine, vos émotions, vos émois, vos humeurs. Une Lune en Gémeaux ou en Lion ne réagira pas comme une Lune en Cancer où elle est en domicile ou bien, en Taureau où elle est en exaltation (là elle en fait trop).

Le contrôle de ses émotions fait partie du travail d’un ascendant qui peut être en contradiction avec le signe  de la Lune -un  aspect difficile de carré, d’opposition – directement ou par le biais du gouverneur du thème : cela représente une dualité, des difficultés d’adaptation.

Et mon Soleil, me direz-vous ?  Vous avez un potentiel ici que vous devez exploiter dans ses qualités , mais que vous utilisez  souvent dans ses défauts ou tendances basses.

Un cas un peu particulier et pas si courant,  est celui de la personne qui a  le Soleil et l’AS dans le même signe : lorsque que vous pensez du bien d’un signe doublé dans un thème, il faut savoir que  justement, vous avez plus de chances de ne pas avoir mis suffisamment en lumière les capacités positives , dont vous auriez  abusé  autrefois et dont vous abusez encore,   parce que vous avez été dans l’incapacité de comprendre la polarité,  le signe en face (vous étiez peut-être de ce signe),  et qu’ici et maintenant  vous en avez  l’occasion (vous pouvez aussi avoir une hérédité, une transmissions généalogique, un ancêtre). Chaque signe est un ensemble de qualités et de défauts qui par exagération de ceux-ci, pousse au profit personnel et égoïste , et  même les signes, qu’on cite comme les plus évolués du zodiaque  : l’exemple du Verseau est suffisamment visible,  qui par le biais de la planète Uranus qui le maîtrise,  pousse à toutes les extrémités, au lieu d’amener une  évolution dans la conscience, et l’éveil tant espéré depuis des millénaires par les humanistes.

Le Soleil est  le luminaire le plus puissant, mais  si vous n’êtes pas du Lion,  vous avez une planète qui gère votre Soleil.  Ici aussi il y a des couacs, si votre Soleil est en aspect de carré, s’il a des conjonctions très proches (combustes), des oppositions qui n’aident pas vraiment, s’il est intercepté ce qui l’empêche de briller et, surtout apporte un manque d’optimisme. Ici encore, il en ressort une influence psychologique, notamment avec Saturne conjoint ou opposé ou carré qui éteint fortement le passage de la lumière solaire sur le plan social, car avec le Soleil , il s’agit de briller dans le monde et la culpabilité induite par Saturne n’aide pas. Cependant, Saturne a eu en astrologie traditionnelle une influence  surdimensionnée, pendant des siècles parce qu’elle était la dernière planète visible du système solaire.

Ma constatation est que ce sont les aspects avec les lentes, qui sont les plus difficiles à gérer : Uranus, Neptune et Pluton ; Par le passé, on ne leur a pas donné la place qu’elles méritent mais depuis grâce aux astrophysiciens,  on se rend compte que finalement, nous sommes reliés à l’entièreté du cosmos (holisme). Dans les faits, on constate  que les lentes agissent aussi sur le comportement individuel mal contrôlé : uraniens excessivement rebelles, neptuniens  rêveurs et fragiles, pouvant fuir leurs responsabilités, plutoniens passionnés mais quelquefois manipulateurs,  Saturniens mélancoliques, mais qu’en étant sublimées elles donnent les meilleurs résultats.

 

Partager avec:

Écrit par 

2 commentaires sur “L’ascendant versus le Soleil”

  1. Cette piqure de rappel sur l’as et le soleil est la bienvenue!!
    J’etais deçue hier de ne pas y avoir acces , je croyais que je n’avais plus assez de reseau
    Merci Emma et merci cher webmaster😉😉😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.