Traquer la déprime

Peut-on prévoir la dépression, y-a-t-il  des prédispositions, des tendances latentes  chez certaines personnes plus que chez d’autres, et repérables en astrologie ? Actuellement les circonstances nous enchainent dans des répétitions de vie très fatigantes moralement, notre énergie est mise en cage, nos initiatives sont bloquées, nos élans brisés. Notre histoire d’amour avec la vie se trouve dans un cul de sac. Nous sommes tous des prisonniers innocents. Dans un huit clos, nous ruminons si nous ne nous activons pas, or certains n’ont pas grand chose à faire, ou pas la place de le faire.

D’emblée il faut dire que la déprime , qui devient peu  à peu une dépression larvée, à cause de la peur engendrée par la situation, peut toucher presque tout le monde, donc tous les signes astrologiques et tous les thèmes.

Que se passe-t-il en général ? La personne interprète tout, en fonction d’un schéma de pensée négatif (on parle de « pensées automatiques » en psychologie cognitive).

Des phrases prononcées durant l’enfance par les parents, comme “tu seras toujours nul (le)”peuvent plomber toute la vie, mais un désenchantement devant la vie, par rapport aux espoirs d’une “petite princesse”, ou d’un fils unique trop gâté, peuvent le pousser à la mélancolie, une forme de neurasthénie.

Généralement, cela commence par un besoin  exagéré d’approbation  :  importance dans le thème de signes susceptibles comme les signes de terre ou d’air,  pour qui le moindre conseil ,  est mal perçu. Car souvent la personne s’est construite sur la vision que les autres ont d’elle-même et, chaque fois qu’elle a une déception cela renforce son sentiment d’abandon et de solitude.

On trouve dans le thème une accentuation sur Pluton, l’exigence avec « image de soi en tout ou rien »  qui pose problème dès que les faits ne cadrent pas avec les rêves entretenus et, un Saturne qui pose  et prête des jugements aux autres, avec un comportement rigide hérité de l’éducation, du milieu.

Une Vénus avec une dissonance, comme une rétrogradation, interception, ou placée dans une maison difficile (VI, XII, VIII), en aspect de carré à Saturne ou à Pluton ou à Neptune,   toute chose qui ne permettent pas de recevoir (ou de donner) l’affection dont la personne aurait besoin.

Neptune  forte est une planète qui incite à une dose massive d’illusions et de désillusions, ceci est confirmé ensuite par le ressenti d’abandon au fur et à mesure, que les déceptions s’accumulent sur la personne qui s’est coupée de tout. Mais il y a bien d’autre causes  qui sont fatales comme des deuils, des ruptures  avec un pluton sur fort (chez les ados on peut pointer un déménagement, une séparation des parents, un harcèlement scolaire, un problème amoureux, un des grands-parents qui disparait, qui est malade).

Le tableau ne serait pas complet sans la Lune noire qui  donne un sentiment de négation de soi, lorsqu’elle est placée sur l’ascendant, la maison I , V ou XII, maison où  tout  en aspect avec planète personnelle logée là  “peut faire des dégâts, tant qu’elle n’a pas été appréhendé par un travail sur soi”.

Comme dit Irène. Andrieu : « la meilleure façon de changer le cours du karma, c’est de changer sa façon de penser ». Facile, non !

Mais il faut commencer avant, en amont du malaise, or comme on vient de le voir certains événements sont declenchants et ne peuvent être anticipés. On ne peut demander à un dépressif d’agir de quelques façons que ce soit, car c’est justement cela , la dépression : le dégoût de tout, le vide, le trou, le néant, le sommeil non réparateur, les cauchemars, une souffrance latente, diffuse ou aiguë, récidivante, des douleurs dans la poitrine qui oppressent., qui finissent quelquefois en crises de panique (à ne pas confondre avec des crises de spasmophilie, dues à un manque de Magnésium, en partie. Ici il s’agit d’attaques de peur qui étreignent la poitrine et donnent la sensation d’avoir un malaise cardiaque mais qui sont d’origine nerveuse (pour être sur,  voir un docteur).

Une personne en bonne santé pourra exercer un hobby pour penser à autre chose, mais un dépressif n’a plus de force, de ce fait il sombre de plus en plus. Certaines choses  semblent  insurmontables, et ne peuvent être envisagées différemment. Il y a la honte de demander de l’aide, en ayant peur de passer pour un faible , à cause d’ une image de soi dégradée aussi l’entourage doit agir avec beaucoup de douceur : il est inutile de dire, par exemple : “secoue-toi”.  Mais il faut qu’il y ait un entourage ; les personnes isolées sont fragiles, aussi doivent-elles essayer de ne pas fuir la compagnie, ne serait-ce que sur les réseaux sociaux, par contre en choisissant des sites gaies !

Le secours peut venir de l’art et la nature, en se ressourçant dans le calme et en se plongeant dans des activités jugées entièrement égoïstes jusque-là, dans un premier temps, marcher, bouger, si on en a encore la force., mais cela peut venir surtout, de la reformulation des pensées par une orientation positive de celles-ci avec des techniques douces : on peut s’apprivoiser en lisant un livre dédié à la remise en forme, essayer de faire du Chi gong, du Yoga débutant,  essayer de faire le vide et pratiquer la pensée positive (je remplace une négation par une affirmation, d’une manière systématique, je cesse de critiquer). Et pratiquer l’humour, la dérision qui n’est pas le cynisme, ne pas se prendre au sérieux, car c’est avant tout, ou souvent ,  une blessure de l’ego.

Le manque de souplesse intérieur est le principal écueil ; le matérialisme affiché par certaines personnes est en cause, la vision “logique” fait le reste, vision qui a longtemps été aussi celle de nombreux soignants.

On a souvent en face de soi les signes de terre (Taureau, Vierge, Capricorne) et, les signes fixes (Taureau, Lion et Scorpion) accrochés à leurs sensations physiques, à leur ego qui considèrent toute atteinte à leur valeurs personnelles (quelles qu’elles soient) comme une trahison. Pour eux, il n’y a qu’une voie, et qu’une vision des choses” , c’est comme cela et pas autrement. Ceci dit, les autres aspects du thème peuvent infirmer ces affirmations.

On trouvera un Uranus un peu faible, entravé par des aspects contraires, qu’il faudra réveiller, puis il faudra chercher le prochain transit favorable.

Les gens disent toujours “Quand est-ce que cela changera ?  Mais ce sont eux qu’ils doivent entreprendre de changer.  Il faut dire plutôt : quand vais-je changer mes mauvaises habitudes de penser ? », le monde lui ne s’adaptera pas….

On cherche où se situe  le Verseau, et  Uranus son maitre , ce qui peut indiquer le moyen de se libérer de ses chaînes. En effet, là où se situe Uranus : cette énergie est votre génie personnel , c’est une mémoire qui surgit du tréfonds de votre conscience, et qui  pressentant l’avenir, tends à secouer d’une manière plus ou moins révolutionnaire tout conformisme pour affirmer des idées neuves ; c’est aussi une famille d’esprits accordés au vôtre, une famille du Verseau dont Uranus est le maître”. Germaine Holley.

Le petit coup de pouce de cette planète peut faire beaucoup : envisager un changement intérieur, non pas seulement extérieur, car vous emporteriez avec vous vos soucis, même si un temps vous pouvez trouver autre chose.

Citations d’ Irène Andrieu, « Astrologie et Psychiatrie »,Germaine Holley “astrologie pur de nouvelles générations”.

 

 

Partager avec:

Écrit par 

6 commentaires sur “Traquer la déprime”

  1. Bonjour Emma,

    J’ai l’uranus conjoint à Neptune dans mon ascendant capricorne. Uranus à 25 degrés dans le signe du capricorne et la maison 1 se termine dans le signe du poisson a 3 degrés (donc maison 1 dans le signe du capricorne, verseau et poisson) Etant donné que mon uranus se situe dans mon ascendant, je dois plus travailler ma personnalité, la façon de voir la vie ..?

    1. Chère Lolitha, donc vous avez le signe du verseau intercepté, mais uranus en capricorne avant l’interception : il est probable que vous vous serviez beaucoup de ce verseau et d’uranus sans vous en apercevoir : des idées généreuses, des amis originaux, des gouts personnels qui se moquent des modes, ou qui choisissent ce qu’il y a de moins courant pour vous séparer des conventions, sinon vous tireriez sur saturne et le capricorne ? Qui se trouve où ? qui est dans le secteur qui théoriquement compte le plus dans votre vie, et selon le secteur cela peut-être difficile de concilier liberté de pensée et conventions ! Vous pouvez vous sentir tirailler comme le président qui passe du capricorne au verseau , pour revenir au capricorne ! Le verseau vous ouvre, non pas à faire n’importe quoi (porter des cheveux bleus), mais à nous ouvrir aux autres, à abolir les limites imposées par la société patriarcale, conventionnelle, pour tendre la main à ceux qui sont différents de nous, plus riches, plus pauvres, peu importe, juste les regarder comme des fréres humains, avec le coeur; selon la position des maitres des noeuds sud et nord, qu’il faut aussi chercher, et les maisons de ceux-ci, on a plus ou moins de crises qui se mettent en travers de notre route, à cause notamment de la lune noire qui nous tire en arrière, mais aussi une aide grace aux planètes en bons aspects aux noeuds, et à la part de fortune. On doit lutter pour se sortir les pieds de la gangue de la matérialité, que saturne nous pousse à acquérir pour la sécurité, pour l’orgueil d’être plus que les autres, pour toutes les peurs qu’il nous fait ressentir face à l’inconnu. Même s’il temporise les folies inutiles.

      1. Bonjour,

        Saturne est dans ma deuxième maison dans le signe du poisson à 17 degrés. La maison 2 se termine dans le signe du belier. Lune noire dans la maison 4 dans le signe du taureau et pour terminer Noeud Nord dans la maison 10 scorpion et noeud sud dans la maison 4 taureau.

        C’est vrai que j’ai des goûts personnels, que j’aimerais vivre à ma façon. Mon problème à moi ce n’est pas la société patriarcale (^^’), c’est plutôt ma famille. Issu d’une culture assez différente où on se base sur l’astrologie védique, c’est la famille qui impose leurs loi, de quelle façon je dois vivre et j’en passe! Et ce n’est pas les hommes, mais plutôt les femmes qui impose. Je suis beaucoup plus tiraillé par ça et en outre la raison de ma dépression. Quand j’assume on me fait culpabiliser à un point extrême. Auparavant j’ai donné beaucoup d’importance à ma famille et là je suis à un point où je n’ai plus envie de vivre pour eux mais pour moi.

        1. Chère Lolitha, c’est donc la coutume, la société matriarcale, (comme quoi les femmes sont pas mieux que les hommes), mais on peut penser que derrière c’est les lois du passé, ce qui revient au même. Donc votre problème c’est l’argent puisque saturne en 2, ne facilite pas les choses et votre besoin de sécurité. Comme on peut vous comprendre… mais c’est justement contre cela que vous devez lutter, si c’est excessif, la peur de ne plus avoir aucun soutien, d’être seule, cette solitude que le capricorne doit assumer ou tout porteur d’un saturne fort, qui quoiqu’il fasse, va se retrouver un peu isolé. Mais les saturniens sont des travailleurs, des patients, des économes, des ascétes souvent, donc ils y arrivent; par contre affectivement, c’est un peu dur et avec les poissons en secteur 2 en premier, vous êtes trop sensible , mais vous êtes une battante avec le bélier qui est quand même une partie de la 2 : vous avez peut-être des disputes avec la fratrie ?
          La lune noire en 4 est totalement raccord avec ce que vous dites, puisque c’est le vide, le ressenti de manque de…(être comprise, aimée pour ce que vous êtes, et pas seulement une femme bonne à marier avec le prétendant qu’on vous a choisi ; ce qui fait que vous voulez quitter/sans la quitter, cette famille qui ne répond pas à vos souhaits, mais en bonne saturnienne vous culpabilisez ;
          Si vous avez le noeud nord en Scorpion en 10, c’est que c’est que vous avez la lune noire au noeud sud, en Taureau en 4, elle vous plombe et c’est encore les racines bonnes et mauvaises, que vous aimez mais dont vous êtes fiére aussi.
          En Taureau, vous avez un réel problème avec la matérialité,et vous devez l’affronter, les poissons se fichent de l’argent (en 2) et la lune noire en taureau donne une grande ambivalence (habitudes de confort à double tranchant) c’est l’axe e plus fixe du zodiaque ; uranus en verseau, est en aspect de carré aux noeuds de cet axe de signes : c’est votre lutte pour la vie…mais.allez vers votre Uranus, c’est votre chemin! le noeud nord en scorpion indique la lutte pour réussir sa vocation (d’où votre dépression), c’est votre défi ! cherchez des appuis, dès la fin de la panique actuelle…en essayant de ménager la chévre et le chou, sans vexer personne, mais avec détermination, malgré la depression (contre laquelle vous devez lutter). Serrez les poings, prenez votre courage à deux mains, ne faiblissez pas intérieurement, on ne peut rien faire contre ces institutions ancestrales saturniennes, que de lutter pour leur évolution, sans se sacrifier pour autant. Si les femmes/mères deviennent dures, c’est parce qu’elles ont du vivre cela d’abord, les hommes les ont manipulé depuis des siècles en leur donnant du pouvoir pour mieux les dominer. C’est assez fin comme attitude, comme l’ éléphant à qui on laisse la corde au pied, qui une fois la corde coupée, ne s’enfuit plus.

    1. Cher Guillaume, lorsqu’on a la chance de savoir faire du yoga, un bout de la route est fait, il faut penser positivement, lisez la vie de Toulouse-Lautrec et celle de Beethoven, finalement la santé, c’est important , on ne peut que le dire en ce moment. Chacun son chemin : ne pas se comparer à ceux qui en ont plus pour ne pas se sentir petit, mais au contraire aux plus déshérités pour se sentir fort. Et surtout ne pas sombrer en pleurant sur son sort…parce qu’alors on a du mal à remonter sans docteur. de tout cœur avec vous ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.