Un beau thème ne fait pas automatiquement une belle personne : Trump

Un thème difficile n’est pas l’indice d’une mauvaise personne mais d’une personne qui va probablement devoir lutter toute sa vie, tandis qu’un bon thème n’est pas l’indice d’une bonne personne, mais d’une personne qui dans l’ensemble ayant plus de dons innés qu’une autre, devra s’en servir pour faire le bien non pas se faire du bien, car ceci se retournera contre elle. Elle a donc un devoir de responsabilité envers le ou les dons qu’elle a reçu.

Se prononcer entre bon ou mauvais consisterait en un jugement de valeur que l’astrologue ne peut, doit, pas faire.

On va s’orienter vers la recherche de    la position de planètes difficiles dans les maisons dites le l’âme : IV, VIII, la XII, et en  signe du cancer, Scorpion ou Poissons, qui indiquent une sensibilité  exacerbée par des contextes difficiles, on va rechercher les conjonctions exaspérantes (Soleil Uranus) , les carrés portant à un comportement inefficace ou inapproprié,  (Mercure carré Lune, Uranus carré Mars, Soleil carré Saturne, etc) , des configurations apportant un certain déterminisme (le yod, le t carré, la croix cosmique), et repérer la position de la lune noire, qui sape une partie de la confiance intérieure (en IV, X,  I et VII, VI, XII).

Mais d’autres données jouent dans une évaluation comme la santé , l’apparence physique  dont on ne parle pas assez et, qu’on ne voit pas sur le dessin du théme (quoiqu’on dise sur les signes et les planètes sur l’ascendant), le milieu familial et ses secrets,  le contexte socioculturel déterminant au départ, et finalement la capacité de résilience après une épreuve et,  “last but not least”,  notre évolution personnelle  permettant de dire que “le déterminisme n’est pas une fatalité “.

Aucun être humain n’étant parfait, le jugement entre bon et mauvais sera finalement fait à la fin de la vie de cette personne par elle- même, et par le justice de dieu (ou avant par la justice humaine).

Dans le thème de Donald. Trump que j’avais déjà fait sans idée préconçue, je n’avais pas pointé peut-être le carré de Mercure à Neptune, celui des désillusions parce que la personne invente sa propre vérité au détriment de la réalité, pouvant donner un mythomane, qui peut virer assez facilement à;la paranoïa lorsqu’il se voit découvert ; ici Mars sur l’ ascendant Lion  peut être dangereux car il est carré à l’axe FC /MC,

ce qui est grave lorsque Mercure est maitre du Milieu du ciel,  du Soleil,   du maitre de l’ascendant.

Les Gémeaux sont déjà un signe nerveux, apte au commerce ce qui signifie fortement à la promotion  du produit en l’occurrence  : eux-mêmes s’identifient à ce qu’ils veulent vendre.

Ce sont de beaux parleurs, ils finissent par dire n’importe quoi pour faire des phrases. “Nous irons  au Capitole” avait de la gueule  : “mince, ils m’ont cru, ils l’ont fait !”*.

La conjonction d’Uranus avec le Soleil en Gémeaux donne des personnalités inventives et originales, et le trigone avec Jupiter est pleine de promesses : celles d’un non conformiste, qui peut être erratique, un génie un peu fou.

Le yod entre le sextil reliant le milieu du ciel en Taureau et Saturne/Vénus, en Cancer, vers la lune va le ramener au foyer, là où “maman” se trouve avec la “lune noire”.

Le point réflexe, médiatrice du sextil du yod qui se trouve sur son Soleil – Uranus – noeud nord est ici contacté par l’axe nodal, car il ne faut jamais sous-estimer le passage des noeuds lunaires qui sont un rendez-vous avec le “destin” !

Il vit donc le transit de l’axe nodal sur son axe natal, et comme tous les 19 ans, son noeud sud est contacté   : c’est un retour aux sources. Or Uranus  en transit, est en mauvais aspect de sesquicarré avec l’axe des noeuds, comme Neptune en carré d’ailleurs, qu’il a en carré dans le natal à son Mercure, alors que la planète Pluton de transit est opposée à son Saturne natal et à sa Vénus,  et que ce même Saturne étant dans le natal en carré avec son Jupiter rétrograde, met régulièrement  un terme dans la vie, aux meilleurs choses, mal prises en main : “on dirait qui trop embrasse, mal étreint”. A ce propos on peut dire qu’en progression, il avait le Soleil sur l’ascendant, et Jupiter progressé devenu direct qui se situait encore sur sa Vénus progressée, ce qui était positif, mais la lune progressée arrivant en II va le mettre face à son bilan dans le signe  de la Vierge.

 

 

 

 

* dans cette affaire quatre manifestants sont morts dont une femme à l’intérieur du Capitole et un policier !

Partager avec:

Écrit par 

2 commentaires sur “Un beau thème ne fait pas automatiquement une belle personne : Trump”

  1. Bonjour Emma, Merci pour vos articles. Petite question d’ordre technique, quand vous parlez de Jupiter, de Lune, de Venus progressés, vous parlez des progressions secondaires , 1 jour égal 1 an ?
    Quel orbe prenez-vous pour les Quinconces ? un yod est il important dans un theme natal ? Merci beaucoup.
    Merci pour votre éclairage.

    1. Chére Emmanuelle, je parle des pro secondaires, un jour égal un an, je prends des orbes large de 5°/6 pour le sextil , je parle des yods dans pleins d’articles donc oui, c’est important. quand les planètes l’activent en passant, ça remue intérieurement.L’orbe ne doit pas être considéré comme rigoureuse dans la mesure où l’aspect qu’on trouve peut nous aider même s’il est difficile, donc il est inutile de le contourner en prétendant que l’orbe n’y serait pas, on n’évitera pas le souci. Ceci dit plus l’orbe est exact plus c’est fort. Merci de me lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.