une configuration en tente/bateau et un yod dans Ciel du 17 septembre :

La journée du 17 septembre nous a apporté  des trigones facilitateurs  et elle est intéressante pour les étudiants en astrologie au niveau des aspects qui forment des configurations ou plus simplement des figures  désignées par des noms mystérieux comme Yod (doigt de dieu) et tente/bateau.

Je ne parlerais que de l’aspect technique, sans faire d’interprétation, étant devant un thème horaire qui se rapporte plutôt à l’astrologie mondiale.

En  reliant les planètes, les astrologues américains (E. Jones, Rudhyar, puis Green, et Lassalle en France) se sont aperçus que les mêmes figures formaient des faisceaux d’indices, qui pouvaient avoir  les mêmes conséquences. Il ne s’agit pas de magie, aussi tant est, que le monde des mathématiques  ne soit pas considéré comme magique. Il s’agit de reconnaître les configurations afin de mesurer les effets qu’elles pourraient avoir sur votre thème par transit, par exemple, ou si c’est dans votre natal, non pas comme des aspects détachés les uns des autres qu’on irait juste juxtaposer.

Mais attention, ce sont des généralités techniques puisqu’il ne s’agira jamais des mêmes planètes, ni des mêmes signes, donc ni des mêmes éléments (feu, terre, air, eau)  ou des mêmes énergies (cardinales, fixes, ou mutables) dans votre théme. Une fois appris, cela facilite  les analyses.

Dans la journée du 17,  on voit d’abord deux triangles rectangles, qui sont formés par une opposition entre le nœud nord et le nœud sud en Taureau-Scorpion, et Uranus en Taureau conjointe nœud nord.

Les points reliés sont les suivants de part et d’autre de l’axe nodal des deux triangles rectangles. Le premier Uranus nœud nord-Lune noire en sextil, nœud sud-Lune noire en trigone,  puis  le second  : Vénus-nœud sud en sextil allant vers Uranus-nœud nord en trigone.*

Les deux triangles étant tête-bêche forment une figure reliée par un sextil entre la Lune noire et Vénus qui sont les planètes médiatrices. Naturellement, c’est peut-être plus actif au niveau matériel, quand ce sont deux planètes. Voilà ce que Lassalle a appelé la “tente /bateau” selon que cela se présente vers le haut ou vers le bas (quand c’est sur le côté ?).

Il dit :  “l’énergie est surtout déclenchée par l’opposition de la base (voir après), qui constitue la source de la motivation pour l’individu. Les deux planètes placées au sommet, révèlent souvent le but à atteindre, c’est souvent une source d’énergie qui agit au niveau mental, intellectuel et relationnel. Elle permet d’atteindre une bonne maîtrise dans ses relations avec les autres, par l’intermédiaire d’une large ouverture d’esprit et, de moyens d’expressions développés, dans le cadre d’une activité de communication (enseignement, audio visuel, écrits, psychologie) ; les deux trigones apportent un côté créatif et expressif.  La “tente” apporte des facilités donnant de l’importance à l’intellect ; si c’est une personne, elle est sociable, possède l’art de la communication et du compromis, aime séduire par des moyens d’expressions créatifs se révélant par les planètes médiatrices cad le sommet du triangle (voir schéma)

On peut voir un  troisième triangle rectangle isolé, formé par  l’opposition Soleil-Neptune et les côtés par le sextil Pluton-Neptune et le trigone Pluton- Soleil avec Pluton au sommet, qui est une figure de base,  dont le problème posé par l’opposition  passe par la planète au sommet, dite médiatrice – ici Pluton -, qui trouvera ou pas une planète ou point – s’il n’y a pas de planètes réflexe  en face (formant un trigone). Aujourd’hui on a Uranus en face dans le signe du Taureau en  trigone.

Uranus demande le changement et l’ouverture à un conflit entre le nœud nord et sud en Taureau-Scorpion, sens de l’axe II/VIII – argent/mort – dominé par Pluton au sommet, en Capricorne.

Dans tous les cas, il s’agit d’harmoniser une opposition. En effet,  dans toute configuration triangulaire impliquant une opposition , celle-ci étant la base , c’est elle qui pose problème : prise de conscience, distanciation, différenciation par contraste ou même conflit, recherche d’objectivité. L’opposition permet un face à face qui peut rester intellectuel, ou n’être vécu qu’en action – réaction conflictuelle, si l’on s’identifie tantôt à un pôle, tantôt à l’autre. Mais on ne peut plus agir qu’en fonction de soi, les autres, la relation devient importante, même si l’on s’y refuse. Le troisième facteur -sommet -qui unit ces deux pôles est primordial et la relation qui relie les deux, indiquera ce qu’elle devrait utiliser pour les intégrer.

La planète qui fait sextil et trigone à une opposition va donc permettre d’une part la compréhension (trigone) d’autre part son utilisation (sextil) ; c’est le mode d’harmonisation qui est le plus souple dans la mesure où l’on ne cherche pas à bouleverser le statu quo : il n’y a pas de heurts avec le milieu, un conformisme relatif, pas de libération intempestive d’énergie. (La géométrie du ciel – I -, Ruperti et Cavaignac).

En ce qui concerne, le yod on se reportera au texte déjà publié : aujourd’hui le 17,  il s’agit du sextil Vénus – nœud sud relié par deux quinconces à Chiron.

“Doigt de dieu” est la seconde appellation du yod, appellation provenant du fait que des choses se passent lorsque les trois points du triangle aigu sont transités par des planètes ; on dit qu’il s’agit avant tout de changements psychologiques  qui surviennent du fait que les deux quinconces contactés, aspects intériorisants,  ont un rôle éducatif à jouer dans votre évolution spirituelle.

Il y a également un second yod. Mars/Lune en Gémeaux sextil – Chiron en Bélier pointant vers le nœud sud.

En outre, les planètes impliquées dans plus d’une configuration prennent du relief , et ont un rôle plus important à jouer. Ici c’est l’axe nodal qui sert de lien ; il fait également médiatrice du second yod du nœud sud  vers Uranus, la planète forte. La planète Uranus est également impliquéę dans la tente.

Une troisième configuration étant un t-carré entre l’axe nodal et Saturne en Verseau, carrée à Uranus, Uranus est encore dans la danse.

Il s’agit de changer, éveillant sur le plan humaniste sinon spirituel car il ne faut pas trop en demander , or actuellement c’est le contraire qui se produit (élections, réactions aux elections, mais révoltes même en Iran) à cause d’une résistance due à Saturne en Verseau dont le maitre est pourtant Uranus !

*On disait jusqu’à présent dans les cours d’astrologie française que théoriquement les planètes ont plus de force que les points, mais je mettrais un bémol sur cette affirmation, si l’on veut bien considérer que l’on ne sait pas vraiment comment s’exercent ces forces mineures (qui s’exercent dans les faits assez fortement). C’est la raison pour laquelle je les utilise, mentionnant  en particulier les livres de Larzule, Andrieu sur la Lune noire et l’axe des nœuds.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.