Changements d’energies pour Mercure et Mars

Mercure est entrée en Cancer et Mars en Taureau.

Mars quitte le domaine de Chiron, le sauveur-guerrier, qui reste en Bélier, le conquérant , le leader : le rôle pourrait être incarné par Volodimir Zelinsky.

Mercure trop léger en Gémeaux, qui parle souvent pour ne rien dire de sérieux, même quand c’est sérieux, atterrit dans son jet en Cancer, le signe du repli sur soi, du retrait en soi, et pourrait être interprété par Macron  de retour au bercail, après six mois de représentation auprès des uns , des unes, et des autres.

Cette petite boutade, pour vous dire que les planètes  sont nos émissaires, nos diplomates, nos intercesseurs auprès du grand tout, celui qui nous fait vivre tout ça. Ce n’est pas une vision  romantique, mais une vision mathématique inexorable, qui pour nous est sentimentale.

Aussi, il faut savoir raison garder, vous ne devez pas vous laisser manipuler comme des marionnettes :  “la Lune passe en conjonction avec la mienne : j’ai de l’entrain, la Lune passe en carré, aie !”. C’est un peu comme cela que ça se passe, par résonance ou par synchronicité, franchement, on ne sait pas : on constate, c’est tout (quand on fait de l’astrologie),  tant pis pour les ignorants “sans foi, ni lois”.

Là, Mercure en Cancer va demander qu’on s’occupe du foyer, des siens, du pays, de la patrie, Comme il va y rencontrer la Lune noire – à l’image de notre chère Barbara – cette féministe   va essayer de l’en dissuader :

“Mais que fais-tu ici, tu as bien d’autre choses plus intéressantes à faire ailleurs, en été, ta vieille mère, mets là à l’hospice, ton chien au chenil, tu mérites des vacances, après toutes ces épreuves, tu as tellement  d’inquiétudes, de soucis qui t’attendent à la rentrée !”

Mercure appartient maintenant à la Lune qui passera tous les deux jours dans un signe différent, notre bougre à le temps de changer d’avis, avant de passer en Lion, où son ego va exploser !

Mars en Taureau va se précipiter sur son compte en banque pour voir ce qu’il peut dépenser, et même, il va dépenser sans compter, ce qui est pire.

“Après l’effort, le réconfort “, se dit-il ! “L’été ne dure pas longtemps, on ne sait pas de quoi seront faits nos lendemains, autant en profiter. Cependant je peux penser à mes prochains placements, pour faire fructifier mon avoir.” Vénus la propriétaire, encore en Gémeaux, détourne la tête car elle s’occupe surtout de trouver un gite ou un hôtel  pour les vacances …

Oui, mais là, Mars va rencontrer Uranus, et le nœud nord, le 1er août (et avant), et c’est la dispute assurée, à moins qu’ils ne s’arrangent pour redoubler de vigueur dans une action soudaine commune :

Qui va-t-on plumer à la rentrée et comment ?

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.