Aretha Franklin, un Bélier

Respect , R e s p e c t”  est le titre de la chanson écrite par Ottis Redding, qui lança  vraiment Aretha Franklin en 1967. C’est une chanson  que les femmes actuelles pourraient reprendre dans leur lutte contre le harcèlement !

La “reine de la soul “gagna plus de “Grammy awards” (15) que n’importe quelle artiste féminine de sa génération.

Aretha était née le 25 mars 1942 à 22h30 à Memphis -Tennessee, dans une famille où sa mère était pianiste, tandis que son père était un grand pasteur de l’église protestante pentecôtiste. 

Elle commença à chanter le gospel dans les églises, mais le départ de sa mère en 1948, (qui mourut en 1952), créa chez elle une blessure profonde, tandis que sa grand-mère les élevait , elle, ses trois frères et, un demi-frère d’un premier mariage de sa mère.

Elle enregistra son premier gospel à 15 ans en 1956, alors qu’elle tournait avec le chœur de la chorale de Bethel montée par son père. Elle était devenue  mère d’un fils à 14 ans en 1955 , puis d’un second à 16 ans, de deux pères différents, dont elle ne parla jamais. Vénus en a fait une très belle femme qui probablement en subit les conséquences durant son adolescence.

En 1961, à 19 ans elle se maria néanmoins avec Ted White qui devint son impresario et lui fit un troisième fils, mais elle divorça en 1969. On prétend qu’il la maltraitait en public.

Elle se remaria en 1978, avec l’homme parfait l’acteur Glynn Turman, mais un  drame survint : son père, après avoir été victime d’un cambrioleur en 1979, resta dans un semi-coma pendant cinq ans  et, mourut en 1984. Cela mit rapidement fin à sa romance avec l’acteur et, ils divorcèrent.

Elle avait beaucoup souffert de ses déboires affectifs  mais ne chanta jamais de romances pleurnichardes. Pluton et Mars/lune noire en faisait une personne résiliente et Vénus en Verseau avec la lune Cancer en quinconce  trigone Mars  a fait la femme maternelle relativement  indépendante.

“Le 25 octobre 2002, elle perdit  dans un incendie, une maison, qui était son capital principal. Depuis 1988, elle était toujours poursuivit par les huissiers et ne payait dans la majorité des cas, que sous la contrainte. Le 20 mars 2004, elle fut admise pour la première fois à l’hôpital. Le 20 novembre 2010, elle annula tous ses concerts ; le 8 décembre 2010 on annonça qu’elle avait un cancer du pancréas, qui sera la cause de sa disparition. 

Son Soleil Bélier, son ascendant Scorpion,ayant pour maîtres Mars et Pluton faisaient d’elle une femme résiliente passant de crise en crise avec le courage et la force d’une femme forte , d’une battante.

Avec cette Vénus en Verseau  ce fut une femme indépendante,  mais avec une Lune en Cancer, et une pyramide en signe d’eau reliant la lune ,Neptune et l’ascendant, une femme maternelle et sentimentale,  bafouée, trompée (violée, ou abusée ?) avec Mars-lune noire (mauvaise alliance), le Soleil opposé Neptune (désillusionns).   

L’amas en VII  carré aux nœuds nord et sud dans l’axe Poissons-Vierge,  axe de signes situé dans l’axe des maisons IV et X,  explique à la fois sa réussite en X et, ses malheurs et déboires familiaux en secteur IV.

Mercure conjoint au nœud sud  maître du nœud nord signifie un karma débuté dans une vie antérieure. (des ascendants) et qui continua dans cette vie.  Mercure au nœud sud, indique la voix  exceptionnelle de quatre octaves : il y a peut-être avec Mercure au nœud sud,  ses deux premiers fils  d’importance karmique (d’importance de toutes façons), car  Mars (symbole du fils ainé) conjoint à la Lune noire et à Jupiter, est relié  par carré à Mercure qui est le régent karmique nord en Vierge en X. Cet emplacement du noeud nord, c’est la réussite  !

Mercure au nœud sud en Poissons  c’est ce premier  enfant trop jeune, mais aussi le don de la  voix au natal  dans ce signe mystique  : sa carrière commença dans les églises., Mars conjoint à la Lune noire et à Jupiter en secteur VII , indique la quantité et la situation sociale, des hommes qui profitèrent probablement d’elle à une période dans un contexte de civilisation de la peur,  où il fallait en passer par là (Tina Turner) : Uranus – Saturne en VII, exprime la pression sur sa liberté, mais Uranus étant aussi  maître de sa Lune en VIII (abus), Saturne étant la personne ayant le pouvoir (le père ?). C’était l’ époque où commença très lentement l’émancipation du peuple noir aux États-Unis où elle fut au côté de Martin Luther King, et de Rosa Parks  avec Sammy Davis Junior .

Le carré de Vénus en Verseau à l’ascendant Scorpion  en signes fixes lui a donné le goût de l’indépendance et le moyen de l’obtenir. L’ amas semble commander le thème, car de lui partent tous les aspects, c’est l’apex d’un t-carré avec l’opposition nœud nord- nœud sud Mercure : tout commence et tout finit ainsi !

 En cette année 2019 elle  a  vu arriver le retour d’Uranus en Taureau qui se serait mis sur sa place à 84 ans mais elle est morte à 76 ans…

Chiron en mars 1942 était en Lion à 8° conjoint à son Pluton, maître de son ascendant qui  lui fit vivre  ses histoires d’amour compliquées, douloureuses, décevantes, mais porteuses de créativité.

Regardez cette vidéo qui fit son succès.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.