Edouard Philippe, Premier Ministre

Édouard Philippe est né le 28 novembre 1970 à Rouen, à 8 h45. Avec les révolutions orientales, durant la suite de carrés croissants d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne, on a constaté qu’il fallait en passer par des changements douloureux  (Uranus en Bélier), le renouvellement et la chute des chefs saturniens, remplacés par des plutoniens (Pluton en Capricorne  plus lourd que Saturne).

Le Premier Ministre  est Soleil et Ascendant Sagittaire à 8°; lorsqu’une personne revient avec le signe et l’ascendant dans le même signe, c’est l’indice de crises dans signes qui doivent enfin être affrontées et résolues, pour passer à autre chose. La personnalité est affectée par les défauts et les qualités du signe qui sont doublés.

Edouard Phillippe est le ministre d’un gouvernement qui se veut jupitérien, c’est à l’origine  une façon de gouverner qui se veut protectrice et éclairée. Étonnant, que le président des temps modernes, de l’internet, des startup utilise ce niveau de vocabulaire, propre aux astrologues et, aux historiens ! Mais attention, le président Macron a dit  “Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent, dans la politique française, cet absent est la “figure du roi” (!!!). Méditez la-dessus.

Analysons le thème d’Édouard Philippe.  Soleil et ascendant Sagittaire: il faut savoir que les personnes qui ont la conjugaison du Soleil et de l’AS dans le même signe, sont obligées de travailler double pour réussir à devenir le Soleil, parce qu’elles ont échoué dans leurs vies antérieures. Avoir un trop plein dans un signe accentue la subjectivité, le manque de vision sur la face opposée des choses, c’est la raison pour laquelle, il vaut mieux trouver une opposition (et même des carrés) dans le thème pour contrebalancer, et ouvrir les yeux.

On pense trop souvent qu’il y  a un bonus si on double la mise, et  si le signe a une bonne réputation, car attention, le travail est double, l’exagération est mauvaise, surtout avec un maitre comme Jupiter qui a toujours tendance a en faire trop,  à en savoir trop,  à en vouloir trop ! On sait que les deux parents du premier ministre était professeur de lettres ,  ses arrières-grands parents dockers, le Sagittaire allie  l’attrait de l’ailleurs, et les études supérieures.

La phase Nouvelle Lune natale est un départ, ne sépare pas le yin et le yang, le masculin et le féminin, ce qui ne fait qu’accentuer la subjectivité.

La répartition des planètes sur le thème fait une configuration  d’éventail Neptune et Lune Sagittaire, avec Jupiter 20°40 et, Vénus à 10°  dans le signe du Scorpion, formant  opposition avec  Saturne à 18° rétrograde en Taureau,  la  planète focus faisant des quinconces et des oppositions avec plusieurs des planètes placées, avant et après Jupiter en opposition le “point de résolution” de l’amas.  

Ce type de thème en éventail, est connu pour donner des personnes dont la conduite est dans une seule direction. Cela se passe comme dans un entonnoir. Comme toutes les planètes sont à l’Est,  du côté de l’ascendant, on peut penser que de toutes façons, c’est l’ego qui prédomine Saturne et Jupiter se situent dans les signes fixes de l’axe de l’argent, des possessions, de l’ambition, maitres mots en politique. Toutes ces planètes forment un amas réparti sur seulement 82°, on a donc une résonance forte  lorsque Saturne reçoit les énergies d’un transit :  soit elle les canalisent  soit elle les renvoie en face pour en faire profiter les autres planètes, filtrant les effets du transit. 

La conjonction Soleil-Neptune, dans les parages de Vénus  donne de l’inspiration dans la conduite des affaires, mais elle amène des désillusions, et des erreurs, une indécision, une mollesse pour tout dire, la possibilité d’être manipulé (Neptune et Soleil inspire au niveau musicale :  il pratique les percussions) .

Jupiter et Vénus à 20°30 sont en carrés avec les nœuds karmiques se trouvant dans l’axe Lion-Verseau à 27° : les nœuds revenaient rapidement à la même place mi-juin 2017, c’était un nouveau départ.

Les nœuds karmiques en Lion-Verseau ont pour régent le Soleil pour le nœud sud et Uranus pour le nœud nord, donnant un rôle majeur à ces planètes.

Uranus à 12° se situe au MC à 4° en Balance, niveau de la vocation sociale , la situation sociale est le but : cette âme est venue travailler dans l’innovation pour rechercher l’harmonie de la société.

Le régent karmique nœud sud en Lion nous ramène au Soleil dans le signe du Sagittaire,   une influence omniprésente, ce qui signifie que la vie antérieure devait se situer à un niveau solaire, mais que dans celle-ci la personne doit évoluer à un niveau orienté vers l’ouverture, la spiritualité

Un sextil entre Mars Balance à 22° et, Mercure Sagittaire à 23° allant sur Saturne 18° forme un yod  montrant un secteur de transformation, enjeu de son évolution intellectuelle, spirituelle,dans la maison V, des enfants, des amours et des créations.

Il a  pour point réflexe Jupiter à  20°38 Scorpion. A propos de ce point réflexe, Laurence Larzul, nous dit, que “la position en signe et en maison de Jupiter situe le lieu où le natif pourrait manifester son optimisme, et une confiance exagérée, tant vis-à-vis de lui-même que du monde extérieur et social. Ainsi pourrait-il manifester une certaine présomption en se fiant exagérément à sa chance ou à ses capacités, que les événements risquent de démentir , s’il ne se méfie pas d’une tendance inflationniste.”

Jupiter est carré nœuds nord et sud ce qui indique sa difficulté à se fondre dans une action concertée. Voici ce que dit   L. Larzul : “Le natif ne peut que donner, protéger, guider, enseigner ou propager sans jamais lui-même se sentir “arrivé,  quelle que soit son apparente réussite ou la force de conviction qu’il peut témoigner.”

Cependant au niveau de la communication, il est soutenu par Mercure en secteur I en Sagittaire qui est sextil au nœud nord et trigone au nœud sud soulignant la capacité à communiquer, en signe mutable donc évolutif. Mercure en secteur I, augmente la capacité à tirer profit du dialogue.

Mars en Balance en signe cardinal, sextil au nœud sud et, trigone au nœud nord qui soutient le désir d’agir pour la société.

La Lune noire en Vierge en signe  intercepté, près du nœud sud en Lion, dans le secteur IX du thème, maison du Sagittaire,  signale encore que  le domaine du Sagittaire dans son chemin de vie, doit être travaillé !

Saturne rétrograde en Taureau ancre dans la frustration matérielle.

Nous avons à faire à une personne à priori, innovante mais tranchante. Voilà ce que dit l’astrologue Hadès de cet aspect : “concerne la fin d’une période, des possibilités de destruction et de rénovation, la disparition d’un système de pensée, d’ambitions politiques, crée une sorte de crise à la maturité.”

Voici ce qu’il avait dans son théme en mai 2017 :

 Saturne de transit est à 26° en Sagittaire, en secteur I du thème, après avoir passé parmi toutes ses planètes en Sagittaire, dont Mercure à 22°, en dernier lieu. Saturne, ici demande une structuration de la personnalité, apportant plus de responsabilités (mai 2017).

 

 

On est  dans  une confrontation idéologique avec Mars conjoint Neptune.  Ce qui le soutient, c’est son sextile Lune-Pluton  dans le yod avec Uranus fin de Bélier.

Voici sa biographie Fils d’enseignants de français, deux générations d’enseignants qui ont succédé à deux générations de dockers du Havre (son grand-père et son arrière-grand-père). Résultat, celui qui se décrivait lundi 15 mai 2017 comme « un homme de droite », a grandi dans un environnement familial plutôt à gauche. Marié depuis 2002 à Édith Chabre, directrice administrative et du développement de l’école Camondo à Paris, école de design et d’architecture d’intérieur, directrice exécutive de l’école de Droit de Sciences-Po Paris, ensemble, ils ont trois enfants, deux garçons de 14 et 11 ans et une fille de 7 ans. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris  et ancien élève de l’École nationale d’administration , il commence sa carrière au Conseil d’État en 1997, se spécialisant dans le droit des marchés publics. Durant ses études à Sciences Po, il milite deux ans au Parti socialiste pour soutenir Michel Rocard, avant de se rapprocher de la droite. En 2001, il rejoint l’équipe municipale d’Antoine Rufenacht  maire du Havre, et devient adjoint au maire chargé des affaires juridiques. En 2002, il est candidat à l’élection législative dans la 8e circonscription de la Seine-Maritime. Cette même année, Alain Juppé lui propose de participer à la fondation de l’UMP, parti qui vise à rassembler toutes les formations politiques de la droite et du centre dans un grand mouvement populaire. Il y occupe les fonctions de Directeur général des services jusqu’en 2004 . Il est ensuite avocat,  et est élu conseiller régional de la Haute-Normandie (2004-2008). Membre du cabinet d’Alain Juppé au ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables, il rejoint le groupe Areva en tant que directeur des Affaires Publiques (2007-2010). source wikipedia

*dans ABC de l’Astrologie karmique

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.