Rétrogradation de Mars en 2022

En astronomie héliocentrique, Mars est la première planète en sortant de la Terre contrairement à Mercure et Vénus, qui sont les planètes dites intérieures, entre le Soleil et la Terre.  L’astrologie tropicale, comme on le sait, est géocentrique avec la Terre  au centre. En astrologie humaniste , Rudhyar et ses élèves, ont associé leur analyse en tenant compte de l’astronomie , la vision héliocentrique  insistant sur l’absence de subjectivité humaine,  mais utilisant encore l’astronomie géocentrique de Ptomélée qui est une lecture anthropologique* du ciel, car   du point de vue de l’homme,  ce sont les planètes qui tournent autour de nous.

“Mars est la planète du fer, de l’agressivité, de l’action ; Mars se met au service de Vénus pour accomplir nos désirs,  nos besoins et non le contraire, Mars aide Vénus à mettre « en forme » (ça peut prendre 9 mois). La guerre est faite par Mars,  c’est la planète rouge.” (Drouaillet).

Mars en Gémeaux 25°   deviendra rétrograde le  30 octobre,  jusqu’au 12 janvier inclus. La prochaine conjonction Soleil -Mars avec une orbe de 8° se produira seulement le 24 octobre 2023 en début Scorpion (et ce ne sera pas la même histoire).

Ce cycle Soleil-Mars a commencé par une conjonction avec le Soleil début octobre 2021 à 11°/12°  Balance, source de l’opposition actuelle.

Au commencement du cycle, la planète Mars  est croissante par rapport au Soleil , une phase d’action volontaire, inspirée par le signe dans lequel se produit la conjonction  avec le Soleil. Le rapport de Mars au Soleil est celui d’un chevalier au service de son maître, et son action dépendra des idées véhiculées par le maître.

Il s’agit ici d’un Soleil en Balance qui est maîtrisé par Vénus en Scorpion (type maison VIII ; Mars en Gémeaux concerne la parole technique  et commerciale -maison III- qui se met au service de la Balance, également maitrisé par Mercure en Scorpion redevenu direct.

Effectivement,  nous assistons  actuellement à une inflation  de la technique (Gémeaux-maison III) au service des relations tant commerciales qu’institutionnelles, administratives et finalement privées. On vient quasiment de  commencer à supprimer le courrier postal, puisqu’il faudra passer par l’ordinateur pour envoyer une lettre (en dehors du mail classique), on se concentre sur le télé travail , on utilise le covoiturage (Mercure = déplacements), etc.

Lorsque Mars arrive en opposition avec le Soleil , la planète passe par une phase de rétrogradation devenant plus tard, décroissante directe. 

Face au Soleil toujours direct,  la planète rétrograde est affaiblie dans sa course puisqu’elle retourne sur son chemin   pour nous inviter à réfléchir sur nos actes, nos décisions, pour épurer nos motivations : on pense immédiatement aux questions d’actualité qui reviennent en boucle, justement  sans passage réel à l’acte.

Sur le plan privé, des solutions aux problèmes soulevés en octobre 21  devront être trouvées, conscientisées, en phase avec  l’idée inscrite dans la conjonction en Balance, signe de relation, signe de justice et de diplomatie. Dans les faits,  il va donc y avoir des retards, des actes manqués, des paroles retirées, des signatures de contrats annulées, des avortements (et des combats pour l’avortement), des retours en arrière, des changements de dernière minute, bref des loupés, des batailles personnelles qui vont s’achever faute d’ambition solaire, dans un ronron médiocre entretenu par un Mars découragé, qui se contentera de peu..

Sur le plan mondial, rappelez vous que les élections ont eu lieu en avril-mai 2022, et que la guerre a démarré en février 21 avec le carré Uranus-Saturne qui continue jusqu’en janvier 23.  Nous avons vécu les 100 premiers jours de la présidence Macron. La rétrogradation pourrait indiquer, par exemple que certaines illusions sont déçues, notamment s’il y avait une dissolution de l’Assemblée Nationale. On pense à la guerre en Ukraine  .. avec des batailles sanglantes et désespérées.

Durant cette période se produira aussi la conjonction d’inter-cycle avec Vénus dernière semaine de juin  2023 avec une orbe de 2° (on y reviendra l’an prochain).

*L’approche anthropologique est l’inévitable tournant actuel des sciences humaines qui réfléchissent sur l’idée de l’homme impliqué par ses démarches, déconstruisant et critiquant leurs objets, leurs pratiques, redéfinissant le sujet et repensant les fondements. L’anthropologie est une science essentiellement concrète, l’anthropologie ne traite que d’une seule espèce, l’homme. L’anthropologie peut nous donner des leçons importantes sur le monde et sur le tourbillon mondial du métissage culturel, sur le contact et sur la contestation, mais elle peut également nous apprendre quelque chose sur nous-mêmes.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.