La Nouvelle Lune en Balance cherche l’équilibre et le consensus

Une Nouvelle Lune en Balance ce mois-ci, donne théoriquement, le climat des 28 jours qui s’annoncent pour nos vies personnelles,  mais cela dépend du  lieu où nous vivons, de notre age ! En effet,  quoi de commun entre une femme de 65 ans, une jeune femme de 24 ans enceinte qui attend pour accoucher, un homme de 50 ans au chômage ou un jeune homme de 17 ans en première au lycée ? Des humeurs, des colères, des émotions surtout. Le thème natal,  et l’âge sont la seule base,  mais il faut analyser dans quel cycle de planètes, période de sa vie,   ces personnes se situent, car  on ne réagit pas à 14,  comme à 28 ou 51 ans.  

Les choses se maintiennent ou se manifestent  par les planètes lentes. Les luminaires donnent un nouveau tour de roue,  et les planètes rapides nous affectent avec Mars, dans nos colères  avec Vénus et le Soleil dans nos espoirs amoureux , nos désirs de créations ; mais en ce moment nous subissons tous un Mercure rétrograde qui a tendance à  contrarier nos projets les plus simples et à nous faire douter de tout.

La conjonction Soleil Lune  en Balance, conjointe à  Vénus  son  maître en Vierge  et Mercure :   on observe  les révoltes courageuses de femmes, pour plus de justice, même dans des pays où elles sont soumises aux diktats religieux et politiques.

Le fond du tableau,  ce sont le aspects lents  comme le carré exact de Saturne rétrograde en Verseau à Uranus rétrograde en Taureau, son maître (19°/18°30) , la longue station de Neptune en Poissons,  celle de Pluton en Capricorne. Que pensez de ce Neptune en Poissons en “opposition dissociée” aux quatre planètes Soleil Lune-Mercure-Vénus en Vierge et Balance ? Idéologies trompeuses, illusions et désillusions, brefs mensonges qui doivent être démontés, et qui le seront un jour !

Que dire des référendum russes, des élections en Italie, des révoltes en Iran, des   populations qui convergent vers l’Europe de l’ouest, de la fin du règne  symbolique mais emblématique d’Elisabeth II , de la marche infernale du Tsar Poutine ?

Toutes les planètes lentes  de Jupiter, à Pluton sont rétrogrades : nous devons réviser nos vues sur les choses et comprendre les enjeux des actes inconsidérés qui ont été commis,  qui sont en train d’être commis,  ne pas penser  que les choses se feront sans nous : tout cela a forcément une convergence, si on espère que ce monde n’est pas absurde. 

Nous  découvrons un trigone  d’Uranus R 19° à Pluton  R 26° en signes de terre avec Pluton R 26° sextil à Neptune R 24° qui pourrait apporter une relative stabilité : avec Pluton, il s’agit du géant des profondeurs qui veut imposer sa  puissance  par la force, à la libération voulue par Uranus , dans l’optique d’une vision idéologique, quasi religieuse avec Neptune.

Vu sous un autre angle, cela   pourrait constituer une étape vers un monde uni dans une seule mission  :  adapter la vie des habitants de la planète  au réchauffement climatique, sauver le monde de pouvoirs totalitaires obsolètes . Vœux pieux auquel nous voudrions croire !

La Lune noire en Cancer,  pour le moment, joue le rôle de révélateur des  noirceurs, et bassesses au niveau de la famille (inceste, maltraitance d’enfants), et de la mère  (viols,  etc). Elle démasque les  faiblesses, turpitudes, les faux semblants, les hypocrisies.

Enfin, il y a   Mars en Gémeaux 18°, le  conquérant, qui  dans ce signe adolescent   mènera à des débats superficiels et agressifs, trigone ( exact à 25°37 le  30/10, trigone encore exact le 25/11) à Saturne Retro 19° en Verseau*, qui bloque quand même l’évolution vers laquelle nous sommes sensés aller ! 

N’oublions pas que Mars est en exaltation dans le Capricorne, où l’action devient raisonnée-raisonnable  : il a donc un long chemin à parcourir avant d’en arriver là, d’autant que Mars devient rétrograde le 30 octobre , pour cinq mois.

Ce mois-ci, Mars en Gémeaux  grâce au Soleil en Balance, est mis en relation avec la communauté (d’où la parodie de référendum du pouvoir russe en Ukraine** par exemple), qui au niveau personnel , peut être un désir de faire croire qu’on veut progresser dans son évolution , alors qu’on s’enfonce dans sa mauvaise foi en accusant l’autre : le recours au dialogue Balance, pourra pourtant procurer une alternative.

 

*je mentionne encore que, pour les astrologues holistiques modernes, Uranus est le maître du Verseau

** qui peut cependant plaire à certains russophones vivant en Ukraine.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.