Vincent Lindon, président du Festival de Cannes

Vincent Lindon acteur, réalisateur, est président cette année, du 75ᵉ festival de Cannes, et prend son rôle avec beaucoup de sérieux, comme il se doit.

Le cinéma n’est plus une affaire de frime,  c’est une firme. c’est   une industrie à part entière, qui rapporte à la France des billions d’euros, qui crée des emplois, mais pas seulement  :  depuis les années soixante dix, et après Coluche, les cinéastes (films politiques), acteurs et actrices (Angelina Jolie), se sont donnés pour mission d’être les portes paroles des causes désespérées.

Ils ont pris conscience que leur célébrité avait bien plus de poids que celle des hommes politiques, qui sont limités par leur partie, leur ego avec  si peu de convictions dont peu sont vraiment justes : cette année lors de l’ouverture, le président Zelensky en a appelé aux acteurs pour qu’ils soutiennent l’Ukraine  en direct par visio conférence, et avant la projection de “Riposte  féministe”, un film sur des colleuses de petits mots, pour soutenir les femmes battues,  ces femmes ont fait un happening en déroulant une banderole avec les noms des  112 femmes assassinées par leur conjoint, depuis juillet 2021 (précédent festival).

Vincent Lindon possède à son actif de nombreux films, qui le mettent en scène dans des situations de vie douloureuses, dangereuses, tristes et, cela permet une ouverture sur des problèmes de société, contés et montrés en deux heures : un film bien fait est une démonstration, qui va toucher parce que c’est vivant, parce qu’on s’identifie à un bon interprète.

Vincent Lindon est maintenant un homme de presque soixante-trois ans, qui a une expérience personnelle de tous les milieux, et, qui comprend mieux que d’autres, les fractures sociales qui s’accentuent dans ce pays depuis quarante ans.

Son envol au cinéma fut relativement  long : sa mère lui trouve en 1979, à vingt ans, un stage d’aide-costumier sur le tournage du film Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais, où il s’occupe notamment de Gérard Depardieu. En 1983, il tourne dans le Faucon, puis il joue les seconds rôles. Il se fait connaître du grand public grâce à La Crise de Coline Serreau, sorti en 1992.

Né le 15 juillet 1959 à Boulogne Billancourt,  il a le Soleil en Cancer,  en maison VIII trigone à la Lune et Jupiter en XII. Avec  la maison IV, dans laquelle il a le nœud sud et la part de fortune, ce sont les maisons de l’âme qui sont occupées. On ne sera pas étonné qu’il soit concerné par les souffrances des autres, il y a  vocation à aider, à être un protecteur ou un sauveur parce qu’il a lui-même souffert affectivement.

Le nœud sud indique l’hérédité et, en IV, surtout avec la part de chance, c’est encore plus prégnant (voir biographie**), mais il va  vers le nœud nord  en X, sa carrière , et il a réussi :  Vénus est conjointe  à Mars , la conjonction de Vénus et de Mars, régentes karmiques  du nœud sud et du nord,  indique un lien entre le passé et le présent.

“En 2015, dans le film La Loi du marché de Stéphane Brizé, il interprète le rôle d’un chômeur, ce qui lui vaut d’être récompensé du Prix d’interprétation masculine lors du 68e Festival de Cannes puis le César du meilleur acteur lors de la 41e cérémonie en 2016. Il s’agit du premier César de sa carrière après cinq nominations infructueuses.”

Son Soleil est  trigone à la Lune en XII (la mère) : alors qu’il a cinq ans, sa mère divorce pour épouser quelques années plus tard le journaliste Pierre Bénichou. Un séisme pour lui, à l’origine de ses tics, qui ne se manifestent pas quand il joue un rôle au théâtre ou au cinéma .

Son ascendant est en Sagittaire, avec le gouverneur Jupiter en XII. Le co maître de la maison XII, Neptune rétro,  est en Scorpion (le maître est Pluton) en XI,  signalant des affaires douloureuses , ses projets sont de secourir ceux qui ont des ennuis en XII : il choisit de jouer dans des films dont les  scénarios sont dans cette veine : La loi du marché, pour lequel il a reçu le prix d’interprétation masculine,  Ma petite entreprise, Welcome, qui raconte la souffrance des migrants.

Il a pu jouer aussi dans des films plus légers, comme Paparazzi, dont il fut le coscénariste qui ne le sont pourtant  pas autant,  qu’il n’y parait, ou Belle maman avec Catherine Deneuve (1999).

En 2021, Il a joué le rôle principal dans le film Titane, un film radical et violent de Julia Ducournau,  sur “la maltraitance des corps”, qui a remporté la Palme d’or au festival de Cannes, auparavant il avait étè  Rodin, en 2017.

Son MC est en Balance, signe de Vénus en IX,  en trigone avec Saturne rétrograde en I,  planète forte (symbolisant le refus de l’autorité par sa rétrogradation). Vénus est en conjonction avec Mars, Pluton et Uranus, Mercure en amas entre la VIII et la IX, maisons analogiques au Scorpion et,  au Sagittaire, signe de son AS.

Le Soleil est en opposition avec Saturne rétrograde , ce qui indique un problème de père – grande orbe , mais même axe de signe – (il a des tics ce qui est souvent synonyme de complexes face aux pères qui sont puissants ). C‘est un fils  de la très haute bourgeoisie française**,  qui fut un rebel (Mars Uranus conjointes),  ancien cancre (il a eu le bac) , et tombeur (Mercure et Mars en Lion) : sur le plan sentimental, il a été le compagnon entre autres, de Claude Chirac durant dix ans, de Caroline de Monaco (sans doute autant) après le décès de son époux quasi sous ses yeux, Stéphane Casiraghi, trente ans,   et a vécu  avec ses trois enfants auxquels il s’est beaucoup attaché,  il a été le compagnon durant dix ans de Sandrine Kiberlain, dont il a une fille Suzanne, mais il a également un premier fils, Marcel Gitard né en 1996 , d’un précédent couple On a parlé de Rachida Dati. Sa nouvelle compagne,  Cécile Duffau est fondatrice de “un rien c’est tout”, une association qui militent pour les grandes causes*.

C’est un homme sincère , dit un de ses amis (mais il a aussi des ennemis, car il a du caractère – Mars/Pluton , et Pluton/Mercure/ Uranus en Lion) : “Il y a chez Vincent une recherche d’authenticité qui n’est pas feinte. Comme il aurait adoré être un grand médecin ou un homme politique, pour faire “passer des lois qui aident au bien-être des gens” ; ce petit-fils d’un haut magistrat procureur à la Libération en 1944, se serait bien vu grand commissaire. “Démanteler des réseaux, ça, j’aurais adoré”, avoue-t-il. 

Vincent Lindon a effectué lui-même les cascades dans Mea culpa, personnage de quinqua fragilisé,  sans doublure, pour cadrer au plus près le visage de la peur.

“Je me suis fait mal, je me suis blessé. Mais j’ai aimé. C’est comme si j’avais quelque chose à payer.” Lors de son interview, en tant  que président du jury,  il fait preuve de beaucoup d’humilité.

 

 

*« Dans nos dépenses quotidiennes, que l’on paye 20 ou 21 euros, ça ne change rien à notre vie. Mais tous ces ” 1 euro ” cumulés peuvent aider à améliorer le sort des moins chanceux. Si tout le monde s’y met, on peut rendre le monde meilleur ! ». (c’est une ancienne gestionnaire qui ne sait pas que des gens sont à un euro prés).

** Vincent Lindon est le fils de Laurent Lindon, dirigeant de la firme Audioline, et le petit-fils de Raymond Lindon, magistrat et maire d’Étretat entre 1929 et 1959. Son oncle, Jérôme Lindon, dirige Les Éditions de Minuit de 1948 à sa mort en 2001. Son cousin, Mathieu Lindon, est journaliste et écrivain.

Il est par ailleurs l’arrière-petit-fils de Fernande Citroën, sœur aînée d’André Citroën et épouse d’Alfred Lindon, un joaillier et collectionneur d’art moderne originaire de Cracovie (Pologne) devenu citoyen britannique  qui adopte le patronyme Lindon durant la Première Guerre mondiale.

La mère, de Vincent,  Alix Dufaure, journaliste de mode à Marie Claire, descend de Jules Dufaure et du maréchal Exelmans.  L’arrière-grand-père maternel de Vincent Lindon, Ferdinand Dufaure est le fils d’Amédée Dufaure, homme politique et fils du président du conseil Jules Dufaure..

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.