Conjonctions rares en Poissons

Un amas exceptionnel de planètes en Poissons ne peut que susciter des interrogations comme chaque fois qu’il se produit un tel phénomène de regroupement dans un signe.

Comme c’est un signe discret, il faut s’attendre  à des sentiments, des déclarations, des envolées lyriques : nous sommes dans le ressenti, l’intuition, l’imagination, le créatif, la poésie, le rêve, la mélancolie.  Cela vient toucher notre âme, nous libère, pour prendre conscience de ce qui est important pour nous.

Il faut laisser aller un moment, c’est le relâchement maximum, un instant où l’on peut soigner notre corps  et notre cœur, mais un moment qui amène la confusion,  un bouleversement intérieur car c‘est une période d’énergie spirituelle. Avec les Poissons, nous sommes confrontés à  ce potentiel infini : pas de séparation, la sensibilité  nous unis  tous ensemble par notre inconscient collectif .  On peut faire un travail intérieur qui va guider nos choix futurs : chaque acte est un choix, nous sommes ce que nous faisons.  Essayons de vivre de doux moments ou de créer quelque chose de poétique autour de vous : respirer le parfum des fleurs, manger  du chocolat et du miel !

Depuis deux jours, la Lune  a dépassé  Mars , Vénus prenant les devants pour aller vers le couple rare Neptune-Jupiter, le tout faisant  plusieurs trigones  et, avec l’axe nodal en Taureau-Scorpion, Vénus étant régente karmique nord du Taureau, il s’agit de moments cruciaux :  nos destinées à tous sont liées par ces aspects. Les signes fixes en carré impulsent cependant une résistance hors du commun. Saturne continuera à bougonner et à tenir des positions conservatrices, luttant de toutes ses forces contre les changements, mais son carré à l’axe sera adouci par la configuration du triangle avec vénus apex..

Nous en avons besoin pour briser l’escalade de violence que réserve la conjonction Soleil-Uranus, et le carré de la Lune à la lune noire à laquelle Saturne est en trigone. 

Mars trigone Lune noire fait émerger des ressentiments intimes, des actions souterraines, dissimulées, douteuses. Plus en avant , le contact qu’il faut redouter, c’est les trois jours de la conjonction Soleil et Uranus carré à Saturne, les  4, 5 et 6 mai 2022, durant lesquels la Lune est en conjonction avec la lune noire.

Mercure  (Prométhée) direct est conjoint Soleil  en compagnie du noeud nord et d’Uranus, il y a des possibilités de discussions, des essais d’accord (politiques, juridiques) et de l’autre côté l’amas est en sextil  avec Pluton.  Ils existent plusieurs sextils croissants entre l’amas et le noeud nord Mercure (la plus rapide  a quitté la plus lente), tandis que  pour la Lune,  c’est sextil décroissant (la plus rapide revient vers la plus lente après l’opposition) à Mercure et au Soleil :  nous avons été dans des tentatives de négociations qui peuvent s’avérer fructueuses puisque dans le sextil “le niveau  atteint est celui ou l’esprit et la matière” sont liés dans l’organisation d’une façon pragmatique, dont il peut  résulter des actes et des faits concrets. Ce qui est intéressant sur le plan personnel, c’est que  ceci fait des trigones avec les signes d’eau que vous pouvez avoir dans votre thème, faisant résonner des aspects personnels.

Pierre Lassalle dit : ” le triangle d’eau apporte le plus créatif des potentiels, avec une compréhension intuitive des autres, une riche vie émotionnelle mais un manque d’objectivité, sensibles aux états de conscience intérieurs, une capacité de psychologie et des dons de guérisseurs. Il n’agit que quand il est sur du résultat final. Il est sensuel, parfois il se replie sur lui-même, il réussit dans les métiers artistiques et dans l’ésotérisme”. Un trigone maintient et stabilise les énergies planétaires tandis qu’un carré fait chuter les choses. Le 3, c’est la loi du 3, la trinité, après le père et le fils, il y a l’esprit, un flot d’énergie  comme une rivière.  on peut prendre cette énergie pour acquise,  s’endormir dedans. Il faut voir quelles planètes y sont contenues, ce qu’elles signifient dans quels signes elles se situent” Rudhyar.

Quelle époque épique ! Des oligarques russes “se suicident” (?), Biden promet une aide massive aux ukrainiens attaqués sur plusieurs fronts avec un conflit qui s’enlise, Musk rachète Twitter pour libérer la parole (laquelle ?), et toujours le même président  !  Cela me rappelle une vieille chanson de Michel Delpech.**

 

 

.**Une minijupe, deux bottes Courrèges
Un bidonville et deux Mireille
Une nouvelle Piaf, un petit oiseau de toutes les couleurs
Une nouvelle Darc qui brûle les planches
Une religieuse, un Cacharel
Des cheveux longs, des idées courtes
Un vieux Paris, un Paris deux
Des paravents à l’Odéon, un palmarès de la chanson
Et toujours le même président (ouh-ouh)

Il y a eu tout ça et puis malgré tout ça
Quand je t’ai rencontrée, il y a eu autre chose
Et tu as peint pour moi, cette année tout en rose
Toi, oui toi
Une guerre au Viêt Nam, un mariage en Hollande
Pour bientôt un petit Smet et la mort d’un poète
Caméra sur la lune, un drugstore Opéra
Des chemises à fleurs, un étrangleur
Une bombe dans la mer, opération “tonnerre”
Juanita Banana, un four à l’Opéra
Un homme et une femme au festival de Cannes
Un Tabarin en moins, un Paladium en bus
Et toujours le même président (ouh-ouh)
Il y a eu tout ça et puis malgré tout ça
Quand je t’ai rencontrée, il y a eu autre chose
Et tu as peint pour moi, cette année tout en rose
Toi, oui toi

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.