Soleil -Neptune : la conjonction du désordre, de la fantaisie

L’Astrologie n’arrive plus à suivre les événements qui se bousculent. Cependant, le plus rare  de ce mois est la conjonction Soleil-Neptune qui sera suivie de peu par la conjonction  Soleil-Jupiter qui ne fera que donner de l’exagération à la précédente : exagération des illusions et désillusions sont la rançon de ces deux rendez-vous.  Seuls les artistes peuvent en profiter pour créer une œuvre et explorer leur inconscient créatif.

Les autres peuvent être emportés par leur optimisme ou aveuglés par leurs rêves de grandeur.  En fait, il ne s’agit que de spiritualité, et de compréhension du plus grand tout, du mouvement des nuages, et de savoir qui se cache derrière.

Neptune met 165 ans à faire le tour du zodiaque : c’est après Pluton, la planète la plus lente  étudiée concrètement dans les cycles astrologiques. Les aspects de Neptune sont  un sextil croissant autour de 28/29 ans, à 41 ans un carré croissant, le trigone à 55 ans, le quinconce à 69 ans, à 82/83 ans l’opposition. A partir de là, il ne faut pas s’étonner que les aspects décroissants qui devraient amener la sagesse  apportent des ennuis se santé, mais on peut encore espérer du quinconce décroissant à 98 ans !

Neptune,  c’est le flou, c’est l’eau qui se répand, c’est le sentimentalisme dégoulinant,  les mensonges sans intentions de manipulations, pour le plaisir, les faux semblants, les hésitations d’un esprit qui n’a pas de limites, ni de barrières, les essais et les audaces, “no limits”. Cela  mène a bien des addictions sans perversité. C’est une sorte d’inconscience du risque, une incapacité à s’adapter au concret, un désir de jouir sans entraves sans malice. On peut dire qu’il y a dans leur conduite un fort égocentrisme inversé  qui se déverse pour aider les autres malgré eux, le complexe du sauveur.

Les neptuniens, sont actifs, contrairement à ce que pensent les signes de terre et de feu, ils agissent dans la discrétion, dans la solitude, dans la douleur, dans le sacrifice,  dans le doute, dans l’angoisse, sans bruit comme tous les signes d’eau. Souvent, comme ils sont fragiles, ils se détruisent la santé.

L’imaginaire est aux commandes, c’est la raison pour laquelle, on retrouve tant de Neptune fort chez les tous les artistes, les créateurs talentueux, avec des vies désordonnées ou chaotiques : Patrick Dewaere (AS Poissons, lune quinconce Neptune),

Mozart (Soleil-Saturne opposé Neptune, RKS) et à l’opposé Gainsbourg (AS Poissons, Neptune conjoint Lune), Placido Domingo (Neptune AS) ,

mais aussi les  religieux comme Luther (Neptune conjoint Mercure), fondateur de l’église réformé, l’abbé Pierre (Neptune en IX conjoint MC et Soleil en X), Freud (Soleil sextil Neptune) fondateur de la psychanalyse,  ou Van Gogh (Neptune au MC en IX trigone AS, conjoint Mars et Vénus) qui fut à la croisée puisqu’il fut prêcheur dévoué, puis peintre,

des démagogues comme notre président, avec la conjonction Soleil-Neptune-Mercure R- Vénus, et  peut-être Volodymyr – qu’on connait moins – avec un Neptune angulaire en VII opposé AS et Lune noire , sachant qu’un AS Gémeaux est  instable, notamment avec un Mercure opposé Jupiter Maitre de Neptune en Sagittaire.

les inventeurs comme Einstein (Soleil Poissons), Stephen Hawking (Neptune conjoint Lune et noeud nord),  Louis Pasteur (conjonction Soleil-Neptune) ,

les écrivains comme Verlaine, Rimbaud, 

et, ceux qui battent des records défiant la matière, en escaladant les sommets, en traversant les mers (Jean le Cam, (Neptune opposé Soleil) , Kevin Escoffier (Neptune trigone au Soleil) ou, en volant  Franky Zapata, “l’homme volant” (Lune conjointe Jupiter trigone Neptune)   dont on dit : “ils savaient que c’était impossible alors ils l’ont fait”.

Pour le moment,  l’ amas Neptune-Soleil-Jupiter fait deux aspects très durs : un aspect en carré avec la Lune noire et un aspect en semi-carré avec Mars. Le transit dure au moins une dizaine de jours étant donnée que l’orbe avec le Soleil est de plus de 12°, durant lesquels  l’ influence continue. On peut donc s’attendre à une atmosphère de mensonges, de propos flous, et n’oubliez pas qu’en enlevant les “s” Poissons fait poison.

Nous avons cette guerre allumée par un homme qui a un amas de planètes en XII,  et, qui va profiter de cette conjonction d’expansion pour  vivre   son rêve de réunification de la Grande Russie.  Neptune de transit à 23° en IV , la patrie,  est en opposition à son Pluton à 22°43 au MC, lieu de sa gloire de chef de guerre, quinconce à son Neptune natal, ce qui pourrait l’avoir lancé à tort dans une entreprise qui ne le servira pas.

Cependant,  Pluton de transit  à 28 ° en Capricorne est dans le stable, le dur, le solide- mais  provoque les rebellions que nous voyons depuis  dix ans maintenant et, qui est pour l’heure   en apex d’un trigone et d’un sextil avec  l’axe nodal Taureau – Scorpion, axe qui concerne les espèces sonnantes et trébuchantes qui vont peut être ruiner les espoirs du va-t-en-guerre Vladimir (qui a été obligé de demander de l’aide à son voisin la Chine). L’opposition de l’axe nodal permet d’utiliser au mieux les énergies émises par le sextil et le trigone, les opportunités apportées par le sextil avec l’aide du trigone.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.