Les Pleines lunes de tous les dangers

Loin de moi l’idée de vous faire peur, mais il y a dans ce thème de la Pleine Lune du 15, tous les ingrédients d’affrontements qui viennent de loin.Pour une fois , je vais m’occuper des maisons.

Nous avons un grand carré ou une croix cosmique entre les signes fixes , axes de signes, analogiques avec les axes de maison II/VIII argent et V/XI, ambition, signes les plus déterminés à agir avec leur puissance respective : la lune en Lion toujours très exigeante  et, le Soleil en Verseau, bonhomme libéral*  sont carrés avec l’axe nodal en Taureau où se situe Uranus  et le Scorpion, à quasi 28°.

L’Ascendantdans la ville de Paris est en Lion avec la Lune en exil, avec le Soleil en face en Verseau. (Le zodiaque des signes est le même pour tous le monde, cependant en se déplaçant on change d’AS , de maisons qui dépendent du lieu, tandis que l’heure GMT de la pleine lune est la même,  donc les choses se pensent et se passent différemment d’un pays à l’autre, et même du nord au sud -voir blog). Ici on pense aux demandes  des manifestants de ces jours-ci, par rapport au pouvoir d’achat  des foyers et aux restrictions de la liberté de mouvement .

Dans le Verseau, nous avions déjà la  conjonction Soleil – Saturne (commencée les 2 semaines précédentes, encore valide durant le week-end) , avec de plus la conjonction exacte Mercure Pluton en Capricorne :  une ambiance révolutionnaire pour faire sauter les verrous.

Vénus et Mars à 16° en phase  de début de cycle,  sont en conjonction avec Pluton à 27°30, dans le signe des limites et du travail, où Mars est en exaltation, au détriment de Vénus en chute dans la maison V de l’ambition et de l’amour, dommage.  Pour les sentiments,  il s’agit de passion, limite violente et destructrice.

Avec le nœud sud en Scorpion, les vieilles rancunes, les dettes impayées, les vieux comptes  refont surface dans le  signe  de toutes les transformations. 

Saturne ici, encore en  aspect séparant avec le Soleil, est dans la tradition, la figure du patriarche qui demande de prendre ses responsabilités, d’agir avec circonspection, de modérer ses propos et, de limiter ses exigences ! Dans le cas présent, cela ressemble bien à nos discussions avec un personnage qui ne nous veut pas du bien : on a été prévenu, “toute menace sera suivi de faits qui n’arrangeront personne”.  La guerre froide est entrain de pointer le bout de son nez. 

Pluton est en trigone au noeud nord, sextil au nœud sud : il est ici question de puissance, de “qui a le plus gros bâton”.

Jupiter sextil à Uranus à 11° accepte des changements  au nom de la raison et de la protection du citoyen (enfin une augmentation des retraites bloquées depuis 5 ans indexée sur l’inflation “invisible” jusqu’ici).

Tout ceci pourrait bien durer un an et demi, tant que l’axe nodal est dans l’axe Taureau-Scorpion  , régissant les possessions et les dépossessions, Uranus en Taureau pouvant être le moteur de cette manifestation : changer nos valeurs, cesser l’ arrogance.  Ceci étant un jugement tout relatif, selon où l’on se situe.

Ceci se poursuivra  chaque fois que la Pleine lune passera dans l’axe Lion – Verseau  en carré avec l’axe nodal, donc encore en août prochain , puis en février 2023 puis l’axe nodal passera en Bélier-Balance, le 12 juillet 2023.

Sur le plan personnel, il n’est pas judicieux de  vouloir faire table rase : au contraire, il faut préserver ce qui est. Le Covid nous a mis ko, et certains peuvent en profiter.  Toutes ces agitations  quoiqu’on en pense –  sont un affaiblissement de notre société qui ne peut pas profiter du chaos : c’est dans les urnes que cela se passe,  tant qu’on a encore la chance de pouvoir voter ! 

La planète Mars, rencontrera le nœud nord moyen  à 25° au mois de mars, l’ambiance guerrière risque de durer. Qui en sortira vainqueur ? Là, il semblerait bien que ce soit l’attaquant.

En août 22, à l’heure où nous nous penserons en vacances, la Pleine lune du 12, fera le même aspect : le Soleil d’août excite les ardeurs conquérantes, le Soleil en Lion sera en opposition avec Saturne,  et la Lune  en conjonction avec Saturne en Verseau à 19°22. Mais pire que cela, Uranus à 18° sera contacté par Mars et les deux formeront une conjonction au nœud nord (actuellement il y a un trigone).

Mercure, la parole,  sera en sesqui carré à Pluton, elle sera musclée !

En Bélier , signe du  lieu de l’action, Jupiter sera conjointe à Chiron qui doit sacrifier quelque chose sinon il est condamné dans la tradition,  d’autant qu’il est carré à la Lune noire. Celle-ci trahie en général, ce qui voudrait dire que nous devrons accepter des pertes,  Mars maitre du Bélier étant en conjonction (comme on l’a vu) avec le Nœud nord et Uranus en Taureau. 

Avec forces  discussions, puisqu’en carré avec la Lune et Saturne d’un côté, et le Soleil de l’autre. Le seul trigone valable que nous ayons est le trigone Mars 25° – Pluton rétrograde 27°, donc affaibli, Vénus en Lion étant elle-même opposée à Pluton. 

Le 12 février 2023 ne nous donne pas une carte aussi négative, bien que chargée en aspects difficiles, mais pour le moment nous nous en contenterons. Avec l’ascendant en Vierge, ce sera encore l’heure des bilans et Mercure est en conjonction avec Pluton.

Elle indique cependant, encore des restrictions avec la conjonction Soleil – Saturne en  Verseau  carrée avec Uranus, Vénus carrée Mars.

Uranus en Taureau -les valeurs – au nœud nord continue à demander le changement, tandis que Neptune encore en Poissons – le don de soi – est en semi – carré.

Lorsqu’on parle de changement, il s’agit de valeurs d’ouverture , non pas de reprendre les vieux refrains  éculés, et les vieux slogans des périodes les plus noires de l’ histoire de l’humanité. 

*(peu de gens comprennent les limites de cette liberté)

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.