La rétrogradation des planètes au-delà de Mars

Actuellement, toutes les planètes lentes  sont rétrogrades !

Les planètes rapides sont  nos référents dans la vie quotidienne tandis que .les planètes lentes sont nos référents supérieurs, surveillez les bien, ne pensez plus qu’elles sont “trop loin” pour agir sur votre vie, en ce siècle, où tout va trop vite.

Comme sur une icône, on clique sur la Lune pour les émotions à fleur de peau, sur Mercure pour entamer une discussion, avec le Soleil, on fait un selfie pour laisser une trace fugace de nous-même, avec Mars, on agit, ou bien on se met en colère dans un embouteillage , mais on aime des fleurs  avec Vénus : rien de tout cela n’est durable, s’il n’est accompagné d’un transit de planète lente.

Pour  que cela dépasse le simple mouvement de caractère, il faut ajouter un aspect à une des planètes lentes, ce qui apporte la transcendance à un moment dans le temps : c’est cela la force des lentes qui sont au-delà de Saturne la dernière visible relativement proche, et de Jupiter, la plus brillante, la seule qui peut rivaliser avec Saturne (qu’on a pu voir ces derniers temps dans le ciel à l’œil nu). Un simple aspect comportant une planète rapide et une planète lente, apporte une dimension transcendante à votre psychologie et vos actes. 

Les lentes, loin d’être des gadgets dans nos actions quotidiennes,  les sous-tendent en leur donnant du poids, elles expriment nos opinions, nos choix, à moins que vous ne soyez une mouette, volant avec les courants ascendants. Aussi, n’analysez jamais un thème sans les prendre en compte !

Les lentes sont souvent rétrogrades dans vos thèmes natals du fait de la durée entre 4 et 6 mois de chaque rétrogradation, elles sont quelquefois interceptées,  ce qui indique une charge karmique,  chacune d’elle pouvant  être une régente karmique de votre axe nodal :

Jupiter  met un an à traverser un signe, elle est encore souvent considérée comme rapide, pourtant commune à beaucoup d’individus nés la même année. Elle  est la véritable bénéfique, apportant souvent un appui providentiel , à condition qu’à l’origine  Jupiter soit bien aspectée et placée, chaque planète ayant son revers de médaille.

Résumons : le conservatisme et les limites, c’est Saturne, la libération, l’éveil spirituel , c’est Uranus, bien compris, qui n’a rien avoir avec l’anarchie et le fanatisme ; la passion  la destruction et la reconstruction, c’est Pluton, mais  l’intuition,  l’inspiration, le rêve,  l’amour, c’est Neptune.  Elles ont une grande importance au niveau karmique, car elles reculent comme le fait l’axe nodal donnant des indices sur la finalité  de la vie.

J’ajoute une mention spéciale pour Chiron, ma préférée,  irrégulière dans ses stationnements, qui ne revient qu’une seule fois à la même place, sauf exceptionnelle durée de vie,  tous les 51 ans , que je mettrais en lien avec la maison XI et XII, sans préciser les signes : indiquant  la liberté bien comprise sans fanatisme, le service aux autres, l’amour dans l’humilité, un amalgame de Verseau et du Poissons. Étant donné le mouvement très irrégulier de Chiron, on ne traite pas encore ses rétrogradations.

Un aspect de carré d’une de ces planètes avec l’axe nodal karmique , la conjonction à l’un des nœuds donne un niveau de défi supérieur, à celui d’une planète rapide. C’est en rapport avec votre vie entière passée ou future. Ces planètes  jouent souvent  un rôle particulier dans votre thème,  maître d’AS ou de MC,  gouverneur d’ascendant,  maîtresse d’un signe dominant, co-régente  d’une maison karmique.

Uranus, maîtresse du Verseau dans l’axe nodal Lion-Verseau, fait  de vous une personnalité  originale, qui a du mal à s’adapter aux règles de la société d’une manière générale.

Saturne à l’inverse d’Uranus, fait de vous une personne mortellement sérieuse, qui véhicule des idées sur  la vie  et la mort et s’encombre, à l’inverse d’Uranus, de règles millénaires auxquelles personne dans votre entourage n’a plus envie d’entendre parler. Régente karmique dans l’axe Cancer – Capricorne, elle vous met la pression au niveau familial.

Neptune, maîtresse des Poissons,  régente dans l’axe nodal Vierge-Poissons,   fait de vous un poète, un mystique, ou un soignant plutôt vague, face à la question matérielle

Pluton, maîtresse du Scorpion, régente dans l’axe nodal Scorpion-Taureau, donne un peu trop d’intensité à vos ressentis, et vous met dans des états de malaises parfois violents. 

Elles sont marquées d’un R sur le thème :  Jupiter R à 23° et Saturne R  à 7° en Verseau,  Uranus R à 14° en Taureau, Neptune R à 21° en Poissons, Pluton R à 24° en Capricorne. On voit que Pluton fait un sextil à Neptune : la résilience de Pluton permet enfin à la médecine de Neptune de lutter contre les rumeurs, propagées depuis des sites d’influence douteuse. Mais la chose est fragile, les rumeurs se succèdent les unes après les autres, comme des petits soldats agressifs, incitant à une contestation sans fin. La pseudo information tue l’information, apporte la défiance. La rétrogradation incite à l’interrogation , au doute, et c’est profitable dans la mesure où l’on ne gobe pas tout sans réfléchir. Posez-vous les bonnes questions : nous sommes parasités.

Les rapides sont proches du Soleil comme c’est souvent le cas entre trois signes qui se suivent, puisque Mercure et Vénus ne s’éloignent rarement guère plus de la distance d’un signe avant ou après le Soleil. Actuellement,  l‘axe nodal est en fin de circulation dans l’axe Gémeaux – Sagittaire (puisqu’il circule dans le sens inverse et va passer dans l’axe suivant).

Les planètes rétrogrades font trois rétrogradations dans leur signe, tous les ans, selon la durée du transit, selon la planète, mais selon que le signe est proche ou non de la terre : en se rapprochant de la terre, les lentes vont plus vite parce qu’elles ne font pas un trajet en cercle mais en ellipse, la terre étant un des foyers de l’ellipse. Ceci peut ne pas vous intéresser mais est très important.  L’intérêt astrologique est qu’en s’éloignant de cette position, elles restent de plus en plus longtemps dans un signe, et donc pas d’une durée aussi régulière que dans les livres où l’on donne des moyennes. Pluton a mis  entre 10 et 13 ans durant les années passées dans les signes précédents, et va rester 18 ans,  dans le signe du Verseau. Ces lenteurs de transit agissent sur notre mental, et nous font réagir en fonction des inter aspects : on l’a constaté par le lointain passé. C’est comme cela que les civilisations changent sous les coups d’un destin qui parait fatal.

Les rétrogradations sont nombreuses , nous avons le temps de les ressentir ! Croire qu’on va décider de son avenir, ou de l’avenir du monde à la façon d’un  dictateur, serait d’une présomption incroyable : l’humilité doit être de rigueur ; un homme se manifeste et derrière, toute une cour se précipite pour l’applaudir, puis un autre joue les sauveurs et, on s’affaire autour de lui : ces hommes vont subir des pressions qui ne seront pas du fait humain, mais du fait de la nature, de l’évolution, et aucun d’entre eux ne sera assez fort pour résister, sauf à nous faire passer des moments difficiles. La vanité qui s’affiche de part et d’autre, est juste bonne à faire sourire d’amertume.

Réfléchir, revoir nos idées, repenser à des solutions qui ont été positives mais qui ne le sont plus, résoudre des problèmes, et inventer de nouvelles solutions à des problèmes qui sont nouveaux, c’est ce que les rétrogrades nous demandent , mais elles ne demandent pas de rétropédaler, de revenir sur un passé obsolète, de faire marche arrière avec du “c’était mieux avant”. Quand était-ce vraiment mieux ?

En 1919,  fin de la guerre, disparitions de millions d’hommes sur tous les fronts /grippe espagnole,

En 1929, crise mondiale/chômage/souffrances de millions de déracinés à travers le monde (lire Les raisins de la colère)

En 1939, fin de la guerre d’Espagne, exil des républicains encore en vie/début de la guerre mondiale/la France qui a capitulé est envahie, 

En 1949, manque de tout/fin des tickets de rationnements et, pour les autres pays d’Europe, occupation par les américains et les russes,

En 1959, manque de logements/pauvreté dans les villes et les campagnes/guerre d’Algérie, les jeunes sont appelés pour un service militaire long où certains vont périr/ puis ce sera l’exode et les le ressentiment des deux côtés avec chacun ses morts.

En 1968,  guerre froide intensifiée/révolutions sociétale mais aussi révolte contre la ségrégation raciale aux USA/ guerre du Viet-Nam, puis pour conséquence les boat-people en 1979

En 1974, première crise du pétrole, début du blocage des salaires, inflation,  attentats en Italie des brigades rouges en Italie, de l’IRA en GB

En 2004, Plus prés de nous, la crise des subprimes aux USA , ruinant des millions d’américains, les jetant sur les routes , après l’écroulement du World Trade Center en 2001,

Depuis attentats,  montée de la violence, flot de déracinés chassés par les guerres du Moyen-Orient  !

Les transpersonnelles nous forcent à  faire des choix, à  prendre des décisions, durant le moment où elles passent trois fois sur nos planètes par transit,  nous sommant d’agir et de réagir.

En dehors des transits directs, lorsqu’une planète est rétrograde mais en synchronicité avec la nôtre si celle-ci  est également rétrograde,  quel que soit le signe et la maison où elle se situe,  c’est un moment où nous avons l’occasion de comprendre certaines choses de notre passé  importantes pour nous, de réviser nos jugements, de repenser nos échecs, nos illusions, nos peurs; durant cette période nous pouvons être mal,  il se peut que nous ressassions mais il faut se servir de cela pour avancer,   pour comprendre, sinon, nous risquons fort de nous sentir sans force , mal dans notre peau, et de nous jeter sur le premier gourou qui passe.

Lorsqu’une planète redevient directe, on se  rend compte que l’énergie dégagée est en action, tandis que durant les rétrogradations, elles  diffusaient l’ énergie au ralentie,  dans une intériorisation, un questionnement sur les tendances normalement insufflées par la planète.

Saturne reviendra directe le 11/10/21, en Verseau, de même que Jupiter le 18/10/21, Neptune le 1er/12/21 en Poissons, Uranus le 18/01/22 en Taureau, Pluton le 7/10/21 en Capricorne, aussi pour certains d’entre nous,  elles repasseront sur leurs planètes en signe., alors que pour les autres elles feront des aspects, car avec 4 ce serait étonnant qu’il n’y ait pas d’aspects. Les positions de fin de rétrogradation sont sur le thème du 19/10/21.

*Pensez à  raccorder les planètes aux maisons dont elles sont maîtresses par analogie dans le zodiaque type, comme la VIII pour Pluton, la XI pour Uranus et, la XII pour Neptune. Vous serez étonné de voir à quel point votre thème vous parle beaucoup plus de vous que la simple analyse.

 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.