Manifeste pour stopper les rumeurs

Je ne suis pas particulièrement jeune, mais pour moi bien sur, je le suis toujours ; je fuis plutôt les médecins car je suis adepte des plantes, des tisanes, des huiles essentielles et de l’argile  depuis toujours ; il y a un moment que je ne fréquente plus ni les cafés, ni les restaurants, ni les boites de nuit, préférant un  casse- croûte dans la montagne, loin des habitations et du bruit… mais je me suis faite vaccinée.

Je n’ai pas vu ma mère de 95 ans depuis un an parce qu’il aurait suffi que je sois “cas contact” sans le savoir

Je n’ai pas pris mes enfants dans les bras depuis un an. J’ai respecté les consignes à la lettre.

“Quelqu’un a  peut-être déversé cette maladie pour nuire”,  nous avons déjà eu ce débat en 84 sur le SIDA*. Je me fiche de savoir si les labos vont se remplir les poches, si les riches sont plus riches, et si les pauvres malheureusement sont plus pauvres je le déplore fortement, mais nous sommes tous quand même vaccinés gratuitement, et des infirmières, des docteurs se battent pour sauver des vies. Il y a eu à ce jour dans le monde 3, 37 millions de morts du COVID en un an et les chiffres sont probablement sous-estimés dans les localités surpeuplées type favelas et faubourgs de Calcutta (source wikipedia : dernière mise à jour il y a une heure). Les variants indiens sont entrain d’arriver et les anglais très vaccinés qui déconfinent sont peut-être  imprudents (Skynews)

On aide certains et pas d’autres, mais on aide (l’élection de Biden s’est faites là-dessus en partie), quid des pays où l’on n’aide personne ? Je ne roule pour personne : là, franchement, la coupe est pleine, de ces râleurs continuels, qui parlent de leur liberté dans un pays dont ils profitent  !

Je me suis faite vaccinée, bien que j’ai toujours des réactions relativement fortes, mais je me rappelle du progrès que fut la découverte des vaccins au lendemain de la guerre, nous épargnant  la polio,  la diphtérie, le tétanos, la tuberculose.

J’ai connu des enfants qui n’en avaient pas bénéficié, avec des attelles, déformés à vie, certaines de mes copines ont fait des séjours dans des sanatoriums, et la mère de mon grand père était morte du tétanos durant la guerre.

Actuellement,  nous voyons les bûchers en Inde, les tombes creusées au Mex

ique, et j’entends des protestations, parce qu’il faudra montrer des certificats de vaccination : on pleure sur un mort dans un attentat , mais il faudrait devenir des bombes à retardement pour nos concitoyens pour que quelques sceptiques, anti-gouvernements, aient le dernier mot !

Dans quel monde d’anarchistes,  de manipulateurs  et de manipulés vivons-nous ?

Cette propagande,  pour quelle cause ?

Inventer de fausses rumeurs pour déstabiliser ?

Diviser, diviser est-ce que cela fera avancer les choses ?

mais “Le verbe ne recouvre pas la réalité.

 

 

 

 

  • depuis le début (1980) 32,7 millions  de personnes sont décédées de suite de maladies liées au sida  (chiffres fin 2019). Cela fait 40 ans !
Partager avec:

Écrit par 

9 commentaires sur “Manifeste pour stopper les rumeurs”

  1. Merci Emma pour votre intervention intelligente. Ce que vous dites est tellement vrai ! Oui il y en a marre des râleurs qui contestent tout le temps, qui crient qu’on porte atteinte à leur liberté ! Allez voir comment on vit dans certains pays , sans couverture médicale et sans liberté. Un petit virus ,disent certains ! On ne peut rien contre la bêtise…il suffit d’écouter certains complotistes pour être ahuri par leur inconscience et leur bêtise !
    Quant à l’alignement des planètes qui s’allegeront vers 2026, il faut que les hommes/femmes suivent le mouvement de conscience, de réflexion , en intelligence…..Les planètes ne décident pas , elles proposent , elles nous ouvrent un chemin , que l’on suit…ou pas!
    Encore merci pour cette réaction pleine de bon sens et d’intelligence…

  2. Hello, coucou ! …
    André Barbault, astrologue français, mondialement connu, décédé en 2019, a
    effectué des projections sur le XXIème siècle, dès les années 90. Dans le numéro
    92 de “l’Astrologue”, puis dans « l’Avenir du Monde », ouvrage qu’il a publié aux
    Editions du Félin, en 1993.
    Il annonce que la période de 2020, marquée par la « triple Conjonction de Jupiter-Saturne-Pluton » sera une période de crise et de sinistrose, notre continent européen y étant plus particulièrement sensible : « On est enclin à se représenter notre continent, miné par des forces profondes, rongé par un mal particulier, vivant alors un temps de glaciation. Cela ressemble à une maladie, sinon à une intervention chirurgicale, de la communauté européenne. » (L’Avenir du Monde, p. 201)
    Mais cette période de crise de 2020, se résout en 2026, quand « Uranus devient Sextile à Saturne-Neptune, en Bélier, et Trigone à Pluton, en Verseau. »
    Nous aurons alors neuf cycles ascendants, et la plus belle configuration du XXIème siècle. «La nouvelle civilisation mondiale, dont les prémices sont apparues autour de l’an 2000, prend ici tout son essor. Cette entrée du second quart de siècle, porte le cachet de l’accomplissement d’un nouvel âge de l’humanité. (…). La position centrale et harmonique de la « Conjonction Saturne-Neptune » est surtout expressive :
    – d’une promotion des couches « inférieures » de la population mondiale
    – d’une élévation sensible du niveau de vie des déshérités
    – d’une victoire sur la misère, gagnée dans une solidarité sans précédent.»

    1. Cher Daniel , Bien sur je connais ce grand monsieur, pionnier de l’astrologie traditionnelle populaire en France dont la fille a donné les livres les plus intéressants sur la transgénéalogie (voir ma bibliographie). Merci tout ceci est réconfortant. Je suis persuadée que les passages des planètes lentes en Verseau vont remettre le monde d’aplomb. Sans doute avons-nous les secousses uraniennes avant, rien ne change jamais sans franchir des carrés. Actuellement l’arrivée du variant indien créé le trouble en Angleterre. (en ce qui me concerne, J’ai eu ma seconde dose de Pfizer, et je ne dis pas que je l’ai fait par plaisir) La grippe espagnole a tué durant la période de la guerre de 14/18 et pourtant comme des massacres de soldats, on n’en parlait pas, ce qui ne signifie pas que cela ne s’est pas passé, (pourtant mon grand père avait fait la guerre) ; c’était avant les médias et les réseaux sociaux ; pourtant la propagande existait déjà sous forme de tracts jetés dans les rangs des combattants. La manipulation est un phénomène humain, et les manipulés ne s’en rendent pas compte, s’informer devient de plus en plus difficile ; pour ma part j’écoute les chaines étrangères, et donc on ne peut pas nier que c’est une catastrophe mondiale.

  3. Coucou, Emma !
    J’ai aimé vous lire, vos articles, en particulier sur l’astrologie “ancestrale” : Je suis passionné depuis qq années sur ce sujet. Merci pour vos publications.
    Puis j’ai lu les commentaires concernant les vaccins.
    J’ai 66 ans.
    Et j’ai comme “discipline”, avant de prendre une décision, d’étudier le sujet.
    – J’ai étudié les vaccins, en France, depuis 30 ans.
    – Je viens d’étudier, pendant le confinement de 2020, l’histoire des pandémies à travers les siècles (Merci à André Barbaut, astrologue éminent, qui a fait de même).
    Et mon avis est catégorique : scandales après scandales ! Mercantilisme ! Tromperie manifeste … Les vaccins n’ont jamais arrêter une épidémie … synthèse de centaines d’heures d’études … J’ai fait cette démarche ! J’ai donc un avis éclairé …
    Je ne souhaite pas juger qui que ce soit. Je respecte l’opinion différente de la mienne.
    Merci pour l’opportunité de cette tribune. Cordialement.
    Daniel

    1. Merci, effectivement je pense qu’il faut en parler, même si l’on est pas d’accord. Personnellement je ne suis pas fan des 11 vaccinations pour les BB, et j’ai des craintes à ce sujet, le simple DTCP me semble suffisant -les enfants faisaient leur petite varicelle, oreillons éventuellement à la maison et ça se passait plutôt bien. en 2017, J’ai eu besoin de me faire revacciner du tétanos et cela a été impossible, car le vaccin n’existait pas à l’hôpital à ce moment là en dose unique séparée. Mon cadet fut vacciné de l’hepatite B à 14 ans et j’ai trouvé que sa santé s’était dégradée après et qu’il a eu pas mal de soucis notamment articulations (tandis que l’ainé n’a rien eu) ; les bb n’ont pas besoin d’avoir toutes ces vaccinations.
      Dans le cas présent on ne peut nier l’existence du COVID, c’est de l’aveuglement ; j’ai des membres de la famille, voisins , amis qui l’ont eu et je ne suis pas dans un grand centre, ces gens vivaient c’est tout en travaillant comme postiers, par exemple, ensuite comment s’en sortir : par le confinement, donc les pays se meurent dans ce cas.
      Si vous voulez donnez nous les références des études de Barbault..
      amicalement
      Emma

  4. Bonjour Emma,
    Je respecte votre point de vue et votre choix de vous faire vacciner. Par contre, je n’adhère pas a vos propos quand vous considérez que ceux qui ne sont pas d’accord avec le pass sanitaire seraient des anarchistes ou des manipulateurs… Je trouve cela outrancier et par les temps qui courent, le scepticisme a du bon. Se faire sa propre opinion …
    Pour ma part, je ne suis pas toute jeune, me soigne avec des plantes, voit très rarement un médecin, accepté si besoin de faire un test mais pas dans le nez et ne me ferai pas vacciner.

    1. Chère Liliane, le discours dissuasif que vous répandez autour de vous, (ici on ne parle pas de la vaccination de la grippe) est un appel au refus, et vous allez convaincre dix personnes qui ne se feront pas vacciner et qui risquent de contaminer ou d’être contaminées. Donc, il y a ceux qui se promènent avec un couteau et il y aura ceux qui se promeneront avec potentiellement un COVID dans les trams, les métros et les bus, chez les épiciers, etc. Même la gentille dame pourra devenir une source potentielle de maladie. Que le monde ne soit pas parfait, que le retour à la nature paraisse la meilleure solution, est une illusion verte, nos ancêtres mourraient déjà du cancer avant la pollution, ça se trouve dans les analyses faites sur les momies égyptiennes.
      Au niveau des réseaux sociaux, il y a beaucoup d’anarchistes qui propagent des rumeurs, ça sert une cause : celle de personnes qui veulent déstabiliser dans un but politique pour les prochaines élections, pour un changement de gouvernement. Finalement, ne pas se faire vacciner devient : voter contre l’Europe, voter contre le gouvernement. Alors que les américains ont, en partie, fait sortir Trump à cause de son irresponsabilité face au COVID.
      D’autre part, “pas dans le nez “, c’est un peu comme si vous disiez, je ne me ferais pas tester parce que ça fait peut-être un peu mal ! j’espère que vous vous rendez-compte qu’en fait vous doutez parce que vous vous laissez influencer par la peur, que les uns et les autres ont installé -j’ai reçu des demandes de signature de pétition contre la vaccination- alors que le vaccin est fait pour faire disparaitre le problème.
      On doute du traitement, c’est normal certes, mais on met aussi les autres en danger en étant peut-être un jour cas contact à un virus qui aura muté et sera encore pire Oui, ils ne savent pas tout, mais ils cherchent et les discours de doute sont des discours de démoralisation. La piqure ne fait pas mal, les hôpitaux sont pleins, les infirmières épuisées, si vous tomber malade vous serez soignée, et je ne sais pas si vous voyez la souffrance que cela représente, le vaccin est une petite protection, et le Pfizer ne rend pas malade, on peut le faire dans de très bonnes conditions. Avoir un passeport vaccinal, c’est se permettre de vivre un peu mieux. Quand les gens se font faire les vaccins très forts pour voyager et aller dans les pays à risque, ils ne font pas d’histoires : alors pour sauver des vies en France, ça en vaut la peine.

    2. Bonjour Liliane. Je suis parfaitement en accord avec vous. J’ai moi aussi un certain âge, du moins sur les documents officiels et pas dans ma tête. Je me soigne avec des plantes, des huiles essentielles et de l’argile. Je n’ai subi aucun test “Covid” et je ne me ferai pas vacciner. Je ne suis même pas vraiment persuadée que ce vilain virus soit aussi méchant qu’on nous le répète à longueur de journée sur les grandes chaines télé; s’il était très dangereux, les journalistes n’auraient pas besoin de le répéter à longueur de temps, nous le constaterions par nous-mêmes, car nous aurions tous dans nos connaissances de très nombreuses personnes hospitalisées et chaque contact avec un ami nous apprendrait une hospitalisation ou un décès; ce n’est pas du tout ce que nous vivons depuis un an déjà. On nous annonce un peu plus de 3 millions de morts du covid mais il n’y a plus aucun mort de la grippe depuis l’apparition du covid! Et n’oublions pas non plus que, chaque année, il y a 57 millions de morts sur notre belle planète; la vie se termine toujours comme ça!
      Je n’ai pas arrêté de voir mes amis et ma famille, du moins celles et ceux qui continuent de vivre, les autres ayant arrêté de vivre par peur de mourir; Je m’informe sans cesse car je pense qu’il est urgent d’attendre avant de se faire injecter un produit dont les phases d’étude ne sont pas terminées et ne le seront qu’en 2023, quelle que soit la marque dudit “vaccin”. Quant à devenir des “bombes à retardement”, l’avenir nous dira qui sera la véritable “bombe à retardement”. Certains médecins disent déjà que le vaccin a causé plus de décès en 3 mois que le coronavirus lui-même! Je vous souhaite une belle journée

      1. Votre commentaire est bienvenu, Je savais que j’allais créer la polémique, mais je savais qu’il fallait le faire. et j’accepte le débat, parce que je connais des personnes qui regardent les autres avec des masques avec dans l’oeil une moquerie ; écoutez -vous..”certains médecins, certains personnes”, des on dit…mais il ne s’agit pas de vous mais de la communauté, et si vous vivez dans un desert vous n’avez vu personne malade ; allez dans les hôpitaux ; “car nous aurions tous dans nos connaissances de très nombreuses personnes hospitalisées et chaque contact avec un ami nous apprendrait une hospitalisation ou un décès; ce n’est pas du tout ce que nous vivons depuis un an déjà” c’est votre expérience, mais je connais des gens plus jeunes que moi qui l’ont eu deux fois, une fois sans s’en rendre compte avec des sequelles aux poumons (vus au scanner) puis une très forte atteinte après. Mais vous savez que les gens se soignent chez nous donc quand même ils en réchappent, quant à la grippe, elle n’a pas eu lieu parce que justement les gens étaient confinés et se lavaient les mains, portaient des masques.
        En fait, c’est donc bien un complot international… pour virer des gens, mettre des machines à leur place, développer internet, amazone, et le télé travail, ruiner les pays, dominé par les plus riches qui effectivement se sont enrichis. Nous vivons dans un pays avec un systéme de santé extraordinaire mais on ne lui fait pas confiance, on préfère allez sur FB.
        la parano … n’est pas loin. Les indous s’immolent tout seuls pour le plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.