Le signe du Verseau

Le Verseau se situe dans le zodiaque face au Lion. On le trouve dans la croix des signes fixes, commune au Taureau et au Scorpion. Pourtant tous ceux qui connaissent des Verseaux ne les ressentent pas du tout fixe, ni installés dans le monde. Comme le Scorpion, qui en tant que signe d’eau parait tout sauf lisse, le Verseau parait tout sauf fixe !

Il faut toujours se rappeler que les signes sont des symboles, qu’avoir un Soleil ou un ascendant ou tout autre planète en Verseau ne nous investit pas de toutes les caractéristiques de celui-ci.

 

 

Sur cette gravure ancienne on voit que le Verseau tient la queue du Capricorne – Poissons  à corps de chèvre – et verse l’eau -symbole de connaissance , de purification et de sensibilité – vers les Poissons, signifiant qu’il évolue en apportant de la sensibilité qui manque au Capricorne au signe des Poissons, et qu’il éclaire de sa connaissance la lanterne du Capricorne qui ne comprend que la loi de la matérialité .

Face au Lion qui symbolise l’ego enfin consolidé, après la création de l’Etre balbutiant  dans le Bélier, autre signe de feu qui  précède le Lion, le Verseau représente le non ego, après l’adolescent qui désire sa  liberté  dans le  premier signe d’air des Gémeaux, et après le signe d’air de la Balance, symbolisant  l’apprentissage de l’autre.

Les deux traits du dessin du signe du Verseau sont parallèles: deux ondes d’eau et d’air (H2O), une proche du sol, l’autre au-dessus ne la touchant pas,  détachée. Ce ne sont pas des figures animales ni humaines,  mais elles sont la Vie car l’eau est indispensable. Ce sont des ondes, et le mot onde s’applique aussi bien à l’électricité, qu’à la connaissance, en fait à toute énergie. Elles sont en résonance avec l’EspritVerseau : la dépersonnalisation et l’humanité, ou l’esprit de l’humanité, c’est la connaissance universelle, la mémoire collective.

L’énergie du Verseau vient de la soif de découvertes qu’il pressent, plus qu’il ne les cherche. Le Verseau donne les inventeurs géniaux. Uranus qui le régit, est l’octave supérieur de Mercure. Tout  bon aspect entre ces deux planètes, est l’indice d’un mental brillant. Les aspects difficiles sont plus délicats, il peut y avoir un comportement erratique, fantasque, un discours nerveux, et souvent un mental fragile.

Donc bien que fixe, le Verseau a du mal à s’insérer dans une existence routinière et, c’est cela qui saute aux yeux de ceux qui le voient vivre. Il va d’une idée à une autre, mais différemment des Gémeaux , car il va d’abord jusqu’au bout avant de s’intéresser à autre chose sans ménager sa peine.

 La raison, ou l’humilité  pour le Verseau, sera la prise de conscience de l’inutilité de ses efforts, car son but est souvent de transformer sans violence et sans influence, quelque chose qui semble ne pas être bon pour lui et pour les autres.

A l’inverse de la Balance, il a dépassé le stade du couple ; il s’intéresse non pas à l’autre mais aux autres, sans pression, sans manipulation, sans exagération, sauf à devenir fanatique à cause d’aspects contraires.

Il est tolérant,  mais il exige la même tolérance envers lui-même, il ne s’agit pas d’accepter les faiblesses et les compromissions, mais de laisser de l’air dans les relations. Le fusionnel de la Balance n’est pas pour lui (sauf indications contraires).

Le Verseau est dans la dépersonnalisation. Tout le monde se vaut, nous sommes tous égaux, tout le monde a le droit de faire ce qui lui convient, ce n’est pas lui qui viendra contraindre à une pseudo égalité de bon aloi, il pratique l’égalité instinctivement et n’en attend pas moins des autres, à son égard. On retrouve toujours un fort Uranus dans le thème d’un Verseau, ce qui fait de lui un uranien, une personne qui aime l’original, le bizarre, l’inhabituel, l’étrange, le nouveau et qui s’ennuie vite dans le train train. 

Ce mois-ci, le Soleil est entré le 20 janvier 2018 en Verseau et Mercure qui entre en Verseau 1er février rendant la parole plus libre,  allégeant le Capricorne, tandis que comme Vénus est sortie le 17 janvier, le Capricorne sera encore moins prêt à discuter gentiment.

Le Verseau au moment de la pleine Lune du 31 janvier, de l’éclipse totale de Lune  à 11° fera une entrée en grand bruit dans nos existences pour nous annoncer du changement ne se gênant pas pour ressortir de vieux comptes, au contact du nœud sud à 14°.

Tout ceci se trouve entre la maison XII et I du président Macron dont l’ascendant Capricorne est à la toute fin du signe.

Ceci est facilité par les sextils qui partent du Scorpion, ou vont vers les Poissons à partir du Capricorne. 

Le quinconce Mars/Jupiter Scorpion vers Uranus-Bélier sera facilitateur entre deux signes d’actions vives !

Partager avec:

Écrit par 

2 commentaires sur “Le signe du Verseau”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.