Le sexe des anges : Maurice Béjart

Le sexe des anges fait référence à un événement historique connu : tandis que les prélats de l’église de Byzance étaient occupés à discuter de la question du sexe des anges, les turcs s’emparèrent de la ville ! Ceci est devenu une expression pour  dire  comment on peut se faire duper par quelqu’un qui  profite de la situation en détournant  l’attention par des questions sans importance. Un art actuellement très pratiqué !

Être hétéro ne veut pas dire être un ange, il faudrait qu’on s’en souvienne : il faut mentionner les féminicides , les pères pédophiles, et les mères maquerelles. Depuis que la parole s’est libérée  en occident, dans les années quatre-vingt-dix , la réalité apparait au grand jour, et les mouvements en réactions aussi ; le “mariage pour tous” a soulevé d’énormes controverses  pour finalement être accepté par la plupart des pays occidentaux.

L’astrologie en tant que science caractérologique et sociologique, a des bases millénaires  avec domination des idées traditionnelles se fondant sur la base d’une vie un couple composé d’un homme et d’une femme, dans un contexte familiale avec  parents hétéro : « c‘est la nature », disait  dans une réplique de film l’acteur,  Jacques Villeret. Les données des valeurs astrologiques sont normalisées de cette façon, il ne faut pas s’en offusquer.  L’homosexualité  est   encore vue comme déviante. C’est un constat. On sait maintenant grâce à  la libération de la parole, que ce n’est pas si simple, et ce, même dans dans la nature. La sexualité, reflet de l’émotivité individuelle comporte bien des chemins. 

Astrologiquement, lorsqu’on étudie l’homosexualité, la norme pour la définir, ce sont  les aspects difficiles  (carrés, conjonctions, oppositions et quinconces, sesquicarré) qui déterminent chez une personne hétéro, des crises  avec les mêmes aspects. On analyse les tensions au niveau émotionnel,  mais les tensions ne conduisent pas systématiquement  à l’homosexualité, cependant on peut se poser la question de savoir si les facteurs de tension ne cacherait pas une homosexualité refoulée, car on se pose la question du “pourquoi certains passent la ligne et d’autres jamais”. Ma réponse fut ma  première observation : la dominance de Saturne, le surmoi, le gendarme, le gardien des limites, le signe du Capricorne, en concurrence avec la force de rébellion d’Uranus, et la prédominance de Mercure. Mais on va voir ici une exception (qui confirme la règle) avec Maurice Béjart une personnalité Capricorne qui a un Saturne, et un Uranus fort.

En biologie,on se pose toujours la question de l’acquis par l’éducation, du milieu socioculturel, et de l’inné, non résolue puisqu’on a vu dans une fratrie, un homo parmi  des hétéro, élevés par les mêmes parents. C’est la raison pour laquelle des homos peuvent adopter des enfants,  car cela ne se reproduit pas automatiquement, n’en déplaise à ceux qui généralisent (je ne peux pas parler de GPA, puisque c’est interdit).

Les planètes féminines douces sont Vénus, Neptune et la Lune. Les planètes dites sexuelles sont Jupiter, Uranus, Pluton et Mars, les énergies de la libido.  

Quand les planètes dites douces entrent en relation  avec  les secondes dans des aspects dures, les choses ne sont pas faciles, que ce soit pour un hétéro ou un homo.  Les facteurs en s’ajoutant vont faire partie des indicateurs d’uranisme.

Uranus va être valorisé, c’est la planète de la différence, c’est la liberté, l’éveil vers des valeurs humanitaires, elle se moque du qu’en dira-t-on, elle va  être importante dans le thème, même s’il n’y a pas de Soleil ou d’ascendant Verseau, il peut y avoir des nœuds sud ou nord en Verseau et ce sera déjà un facteur potentiel. On peut trouver Uranus au nœud nord ou sud en conjonction, Uranus devient dominante au même titre que la dominante classique, qui donne des motivations, des orientations, plus subtilement.

La Lune noire va être valorisée : si les luminaires Soleil et Lune qui dirigent les signes Lion et Verseau, sont  affectés par la présence de la Lune noire, ces signes  correspondants sont concernés, de même que toutes les planètes qui s’y trouvent et celles qui sont en aspect.

Mercure est valorisé : pour ceux que cela va surprendre les mercuriens marchent en tête, des sondages, avec le signe des Gémeaux et le signe de la Vierge, en rapport avec  la maison III, qui est celle des frères ( Gémeaux/jumeaux/compagnon). Le mercurien est un signe jeune, adolescent et s’il est critique envers les autres, il s’autorise beaucoup de chose en trouvant un discours qui le dédommage toujours (avec mauvaise foi en utilisant les paradoxes).

La Lune est valorisée : on a beaucoup parlé des Cancer et de la Lune, à cause de l’attachement à la mère, et aux femmes, mais en fait, c’est à cause du manque de père (ou de la déception vis à vis du père) qu’un homme va vers un autre homme.  S’il aime les femmes pour leur compagnie, il préfère les hommes pour sa vie intime. Un grand malentendu existe dans cette affaire, puisque  depuis les Spartiates, on pense qu’on doit éloigner un garçon des jupes des femmes pour qu’il soit viril.  Sauf qu’on sait maintenant que les milieux virils connaissent autant d’homo qu’ailleurs (si ce n’est plus) , mais le sujet était tabou. Il y a donc des rumeurs qui ont la vie dure.

Le fait d’avoir une Lune forte est un facteur qui fait de vous un artiste, un être sensible et hypersensible, donc qui recherche la protection. Ceci dit, j’entends la souffrance des mères qui se  pensent coupables et se demandent qu’est ce qu’elles n’ont pas bien fait, et je les rassure, Freud n’a pas toujours eu raison on le sait maintenant, mais il a souvent eu raison ! 

Naturellement, à côté des signes précédemment cités, il y a des Capricornes (en face du Cancer), des Poissons (en face de la Vierge), des Sagittaires (en face des Gémeaux) et des Lions (en face des Verseaux), à cause de la polarité existant entre les signes opposés dans les axes (l’un est influencé par l’autre signe).  Il faut aussi parler du Taureau et du Scorpion, qui s’ils contiennent Jupiter marqueur d’expansion en Taureau, indiquent une forte avidité charnelle :  Jupiter avec un aspect difficile va donc influer vers un « détournement » de la sexualité classique, même dans une sexualité hétéro , elle sera excessive. On peut dire la même chose du Scorpion,  et de la Lune noire ,  mais le ressenti de manque sera cause du contraire, ce qui peut amener des motifs de perversité.

Votre attention sera donc attirée vers les signes potentiellement en cause, puis les aspects entre les planètes maîtresses et, vous irez vers la maison III, et la maison XII neptunienne qui recèle souvent des secrets (avant le coming-out  éventuel). Vous vous intéresserez à Uranus,  au Verseau  à la Maison XI et à la Lune noire qui peut castrer Mars ou le Soleil, pour un homme et donc, le signe du Bélier et du Lion.

Pour les femmes, on  parle de virilisation, d’un animus fort mais ce n’est pas suffisant si c’est nécessaire, et on évalue les planètes féminines en signes yang : Vénus ou la Lune en Bélier (yang), ou en Scorpion ( yin ) qui est le signe de Pluton et de Mars,  la Lune noire en aspect à la Lune, la  Lune en Verseau, les aspects avec Uranus  et, il faudra aussi tourner son attention vers la Lune et le signe du Cancer, les nœuds lunaires qui sont concernés. Ici, il y a la négation de la féminité ou un malaise vis à vis de son expression. Comme pour les hommes, nous aurons des personnalités bisexuelles et des personnalités seulement homosexuelles.

Les planètes rétrogrades  comme Vénus et Mars sont évidemment dans la course, parce qu’elle reflète une vision décalée par rapport à la réalité de la vie actuelle de la personne :  a-t-elle changé de sexe en se réincarnant ?

Doit-elle connaître une autre façon de voir la vie ? On peut très bien penser que le fait dans une vie antérieure d’avoir abandonné  femme et enfants, comme le fait d’avoir été une mère abandonnante  donne une situation contrastante, dans cette vie. Vénus rétrograde ou Mars rétrograde règlent des dettes karmiques, en étant victime de violence de la part de l’autre.

Le fait que certaines personnes très sensibles, tombent sous le charme d’un autre être, avant de s’occuper de sexe, indique peut-être une bisexualité : il y a ici un manque d’identification qui est souvent en rapport avec la Lune noire en I ou en  fin de XII,  correspondant sur le plan matériel avec un père transparent, absent, une absence de re-pères, ce qu’on rencontre de plus en plus dans les familles monoparentales, où le cordon n’a pas été coupé par un papa que ce soit pour une fille ou un garçon,  une fille qui se parentifie avec sa mère quelquefois larguée par les difficultés de sa vie, véhicule ensuite,  un refus de reproduire le couple parental, sans compter le refus du masculin.

Les marqueurs sont les mêmes pour tous les gays, mais c’est la Lune et Vénus qui est en cause pour les femmes (d’après Astrologie et homosexualité, “les fils d’Uranus” de Norman)

Voici  une analyse de Maurice Béjart né le 1/1/1927 à 18h à Marseille, merveilleux danseur et maître de ballet d’une troupe de danseurs. Chez  Maurice Béjart, créateur du Béjart Ballet,  Uranus opposé Lune noire encadre le MC avec Mars (conjonction). La Lune noire en Vierge,  signe de Mercure, est maîtrisée par Mercure en Sagittaire,  maîtrisé par Jupiter en Verseau (signe d’Uranus, en Poissons).

Le Soleil et Vénus en Capricorne, sont maîtrisés par Saturne en Sagittaire donc Jupiter en Verseau, donc Uranus en Poissons, puis Neptune en Lion maître d’Uranus en Poissons

Il y a   trois planètes en Sagittaire maîtrisées par Jupiter en Verseau , Lune, Saturne symbolisant les parents (qui sortaient du commun) : son père Gaston Berger a écrit le livre célèbre de caractérologie,  en poste à Dakar , d’où  sa maman était native, ce qui fit de lui un métis ,  lui donnant une double culture qui ne tarda pas  à se manifester dans son évolution spirituelle.

L’Ascendant Lion 7° est la recherche de la reconnaissance, amour et ambition. Le Soleil opposé Pluton  indique un problème de père, qui affirme sa puissance.

Le maître du Soleil en Capricorne, Saturne, est sommet d’un t carré entre  les  planètes Jupiter et Neptune en opposition

Les planètes capitales pour lui dans sa vie intime, Lune et Mercure sont reliées à son homosexualité. Elles signent son émotivité, sa sensibilité mais la Lune carrée est  Lune noire )et son mental  ouvert, Mercure carré Uranus. 

Les planètes interceptées  symbolisent des personnages de sa vie : mère, femmes-mère (Lune), père, (Saturne) enfant (Mercure).

La conjonction de la Lune à Saturne, montre qu’il y avait aussi un problème de mère. .Saturne en Sagittaire, maître du Soleil est  intercepté avec la Lune, en V secteur de l’expression de la créativité, de l’amour , et signifie une difficulté à exprimer sa créativité dans la jeunesse, ses émotions : ses parents se sont séparés. L’Axe des nœuds Cancer-Capricorne se situe entre la VI et la XII , la situation en maisons  indique le problème familial puisque ce sont les signes de la famille, dont on a vu que les régents Saturne et Lune sont conjoints dans le secteur V et interceptés. 

La  Lune  régente du nœud nord est conjointe à Saturne tandis que Saturne est régent du nœud sud : ceci indique ici une continuité entre les vies précédentes et actuelles. au niveau de la famille, de l’autorité et de la sensibilité.  Il doit quitter la rigueur du Capricorne, malgré son amas et son Soleil, pour aller vers la sensibilité de la Lune, la mère : c’est ce qu’il a fait.

Le Soleil, Maître de l’AS en secteur VI (équivalent Vierge) du travail, conjoint Vénus en Capricorne,  indique une Vénus concrète, un aspect féminin de sa nature, dans un signe de froideur , qui plus est au nœud sud, donc le père.

Les Maisons liées  sont en Lion en  I et II : c’est une personnalité globalement solaire : Soleil conjoint nœud sud naissance dans une famille brillante

Les Maisons liées en face,  en Verseau en VII et VIII  lient l’association et le fruit de l’association, les partenaires sont importants originaux.

Uranus en Poissons en IX, est maître des maisons liées VII et VIII en Verseau : l’influence d’Uranus se voit doublement dans la maison du travail , puis  du couple, l’alter ego, et  le signe des Poissons ajoute l’amour cosmique, universel, indifférencié ensuite dans la maison de l’orientation sexuelle physique dans laquelle on trouve alors Uranus  carré Lune.  Jupiter  en Verseau indique l’avidité dans une sexualité  sans tabou.  Jupiter est la planète de la camaraderie, de l’amitié.

La Lune et Mercure conjointes en Sagittaire, indiquent aussi  la danse : mouvement, jeunesse, paroles, changements rapides, ces planètes maîtres de  la Lune noire en III, introduisent l’homosexualité au niveau de la maison III de l’environnement, des compagnons.

Il  y a pu y avoir un problème de disparition dans la fratrie, mais   il a  perdu  des compagnons et amis dès les premières années du SIDA : Jorge Donn, né le 28 janvier 1947 à Buenos Aires, son compagnon, danseur  vedette, directeur artistique de Béjart,   meurt le  30 novembre 92, Rudolph Noureev, son ami,   le 6 janvier 93.

Pluton, maître de sa maison V est en XII, pourtant conjoint à sa part de chance,  ce fut la spiritualité qui l’aida.  Mais il a du être tenté par le suicide, car Pluton fait plongé très bas. Béjart avait été initié par un maître soufi iranien  dont il disait qu’il était “le plus grand musicien (qu’il avait) rencontré… Rencontrer l’islam ne m’a pas une seconde détourné de mon enfance catholique, ne m’a pas empêché d’être un fervent adepte du bouddhisme et ne m’a pas fait perdre l’amour d’autres merveilles de l’esprit. Je vois mon cheminement spirituel comme une grande continuité”.

Le Gémeaux est un signe intercepté. Les signes interceptés  Sagittaire et  Gémeaux, signes mutables  sont des signes  de  communication et de mouvement des  jambes, les cuisses, en Sagittaire,  en Gémeaux, le souffle, la respiration,  l’ouverture mentale.

Mars en Taureau – signe de terre –  en trigone croissant au Soleil,  indique l’énergie, la volonté , l’endurance à toute épreuve dont il a fait montre toute sa vie. Mars est maître de MC en Bélier, signe de Vénus, en exil  dans ce signe féminin, et montre son anima  : le Taureau est le signe de l’avidité sexuelle apaisée, face au Scorpion torturé, il est, dans ce thème,  le second maître de sa  maison V,  en Scorpion (sexe, mort, transformation),

Neptune rétro en Lion en II opposé Jupiter en VIII : la légitimité lui est refusé et se dissout, dans l’axe des  problématiques de  possession /dépossession, au niveau des valeurs, des protections , des compagnons qui s’évanouissent, qui se droguent , qui sont fuyants, qui disparaissent, cela indique des ennuis financiers (Béjart est parti en Suisse)

L’axe de signes interceptés est dans l’axe de maisons V/XI : on n’a pas conscience de ce dont on est capable , de son potentiel de créativité aussi on n’a pas conscience de ce qu’on pourrait manifester de positif avec les autres,  le clan n’avait pas de projets personnels sur le sens de l’existence de l’individu au moment de sa naissance, il y a pu y avoir un manque de reconnaissance de l’enfant par son milieu natal. 

Pluton R conjoint nœud nord en Cancer en XII signale la vie marquée par des  transformations intérieures au niveau de la famille,  y compris la mère (Cancer), et des pertes.

Lorsqu’on fait la “chaîne planétaire” ( dominante globale des planètes par maîtrise) , on s’aperçoit que toutes les planètes sont sous la maîtrise d’Uranus.

La vocation artistique est généralement exprimée par Neptune et Vénus, soutenue par Mars pour l’activité et Saturne pour la pugnacité montrant que les qualités de travail et de courage sont là pour soutenir la vocation artistique. Jupiter est placé de manière à affirmer la liberté et l’audace dont  on fait preuve dans tous les domaines de la vie, ouverture,  humanisme, et fonction d’enseignant. La longue vie, lui a permis d’aller jusqu’au bout de sa vocation, puisqu’il a créé quatre compagnies et une école ainsi qu’une fondation pour venir en aide aux danseurs, à leur santé, à leurs vieux jours) .

Nota :  je répondrais personnellement à d’éventuels commentaires personnels.

 

Partager avec:

La Crypto monnaie, nait officiellement avec Uranus en Taureau

Uranus en Taureau fait un trigone par transit avec l’Uranus en Vierge des bébés des années post-soixante : c’est donc théoriquement un progrès, une avancée pour eux. Le truc c’est que ça bouge  dans tous les domaines au niveau des valeurs de l’humanité,  car  Uranus  en Taureau  est maître de Saturne en Verseau avec qui il fait un carré.

Que peut signifier ce carré ? Saturne en Verseau, n’est pas dans son domicile, oubliez la vieille classification quand les anciens n’avaient que cinq planètes et les luminaires  à leur disposition.

Uranus est la planète du Verseau, légère et décontractée, bien différente de Saturne le “seigneur du karma” , ce vieillard qui en Verseau refuse la dématérialisation  de nos valeurs séculaires ! Saturne va plutôt contrarier la liberté du Verseau, tandis qu’Uranus va plutôt déranger les valeurs concrètes, charnelles, du Taureau.

Que voyons- nous ?

Le démembrement des valeurs des générations précédentes continu, avec l’apparition officielle au Salvador de la Crypto monnaie, qui devient une valeur sure pour de nouveaux riches qui ont investi dans ce courant dans les années précédentes, et c’est tant mieux pour eux : elle s’adressait surtout au monde des trafics en tout genre, s’achetant en dehors des circuits sur le dark web, mais de jeunes geeks se sont hasardés à jouer au “loto” avec de petites sommes. Aujourd’hui avec la reconnaissance du Salvador, de souterraine, et un peu diabolique, elle devient honorable.

Uranus en Taureau montre enfin son  vrai visage : un argent nouveau, complètement insaisissable, sans consistance physique, né de lignes sur des écrans d’ordinateur, du vent, de l’air, l’opposé du Taureau,  terre des investisseurs immobiliers  !

Il y a longtemps que ce phénomène a commencé : dès le premier billet à ordre  transporté de façon légère et discrète par les caravanes du désert de commerçants sur la route des Indes,  cessant le troc entre quelque chose de palpable, de dur, l’argent sonnant et trébuchant,  qui avait  déjà été une nouveauté par rapport au troc d’ objets des premiers villageois.

Maintenant, les banques en ligne sont l’avenir, les guichets derrière lesquels on voyait des caissières  disparaissent , remplacés depuis quarante ans par des distributeurs, qui eux à leur tour disparaissent des campagnes.

Nous avons les Cartes de paiement, mais peu à peu on ne tape plus un code, on frôle l’appareil,   c’est virtuel : mieux, la carte disparaît et on la remplace par le téléphone portable et , cela encore plus dans les pays orientaux, pour des sommes bien supérieures à celles pratiquées en France. Pourquoi ? Parce que les français, peuple de terriens,  ne sont  pas prêts, nous sommes un vieux peuple, qui perd la bataille de la modernité dans le monde ! 

Les sols aussi se déplacent : la culture en serre et  en l’air s’est développée à cause de la pollution des sols, se passant de terre, remplacée par des substrats. Des vignes, sont cultivées en musique, pour éviter les pesticides  c’est la bio résonance.

Uranus en Taureau qui fait un trigone avec l’Uranus en Vierge des natifs post soixante, fait des économies de métal, de papier, au nom de la planète, on gère nos déficits, on veut préserver l’avenir des générations futures : on nous a fait remarquer que nous n’avions plus besoin de tickets de caisse polluants ; en dématérialisant, nous économisons de l’encre, des arbres : un progrès effectivement !

Mais …ceux qui sont nés avant, certains ringards des années quarante, et les « survivants » du Covid des années vingt qui ne sont pas dans des EHPAD, sont destinés à disparaître avec leurs récriminations s’ils ne s’y mettent pas.

Les  babas cool avaient créé  dans certains quartiers, villages, le système du SEL, qui est un échange de travaux pour ceux qui n’ont pas de cash, et sûrement pas de CB,  et qui n’auront  certainement jamais de la cryptomonnaie.

Avec l’arrivée en 2009 de Pluton en Capricorne, (cent-dix ans après la découverte du radium auquel on a comparé Pluton) les tenants d’un certain conservatisme, on vu une explosion atomique au niveau de la matière  : depuis, nos valeurs sont bien en train de changer grâce à une guerre de tranchées menée par les adeptes d’un monde libéral, où les plus riches prennent des navettes pour aller sur la Lune en week-end en laissant en bas les fourmis à leurs problèmes.

Après  avoir eu les jeunes, qui font  depuis des siècles, la guerre aux vieux  (« familles je vous hais ! »), les femmes et les hommes se déchirent, les religions qui maintenaient tout ça, se déchirent, les sexes s’entre-déchirent : c’est l’avènement du non genré qui veut s’imposer dès les crèches et dans les maternelles, en créant une guerre au sein même de notre anatomie qui serait en divergence avec notre mental : il faut aller lire les disputes entre les trans et les féministes  pour mesurer à quel point on entre dans des sables mouvants : et pour finir, personne ne respecte plus personne : ni dieu , ni père, ni Capitole, ni président.

A la recherche de repères, il est étonnant de voir des personnes proches de l’âge de la retraite,  faire le chemin de Compostelle, en disant qu’elles ne sont pas spirituelles, mais qu’elles ressentent « quelque chose »… ce qu’on appelait avant « la présence du divin »… mais maintenant, ce serait une honte de se l’avouer.

Il y a 77 ans avait lieu le débarquement, et Tintin est banni parce qu’il est colonialiste, raciste, qu’il fume et boit : il n’y a plus d’humour, le second degré, c’est l’insulte, l’anathème, le blasphème  au nom d’une certaine idée de la liberté, que même Voltaire n’aurait pas aimée.

Partager avec:

Notre résonance avec l’univers

Ce petit article de vulgarisation sur la résonance  met en lumière  le rapport entre l’homme et l’univers, redonnant peut-être l’ opportunité à l’astrologie de ne plus être considérée comme une  superstition d’un autre âge.

 “C’est dans les années 1920 que le scientifique Georges Lakhovsky a commencé à s’intéresser aux ondes. Il prit alors connaissance des travaux du professeur d’Arsonval relatifs aux effets des courants à haute fréquence, sur les animaux. Il s’intéressa également aux travaux de Nikola Tesla sur les ondes et les courants oscillants, autre chercheur qu’il rencontrera plus tard.

Ses propres recherches l’amèneront à établir une analogie entre notre cellule et l’émetteur récepteur de radio.

Mais, avant d’aller plus loin, nous allons vous expliquer le principe de résonance :

Chaque objet possède une fréquence qui lui est propre que l’on appelle fréquence de résonance. Quand deux objets, quels qu’ils soient, sont accordés à la même fréquence et que l’un d’eux vibre, le second (s’il est dans son champ d’influence vibratoire) se met à vibrer.

Si vous prenez plusieurs diapasons de forme, de nature et de matière différente, seuls les diapasons identiques se mettent à vibrer : une voix au diapason du cristal peut briser un verre. La fréquence d’un carreau de fenêtre est aux alentours de 100 Hz alors que celle des verres à boire est plus aiguë (420 Hz).

L’explosion de l’usine AZF à Toulouse en 2001 a brisé les vitres aux alentours, tandis que les verres de table sont restés intacts. Parmi d’autres exemples passionnants, citons l’histoire du pont de Takoma qui s’effondre le 7 novembre 1940, après plus 1 heure de balancements qui ne cessent de s’amplifier. La fréquence propre de la structure du pont correspondait précisément à la fréquence du vent latéral : 65 km/heure. Un vent plus fort n’aurait rien fait. Restons sur le pont, le 18 avril 1950 à Angers, un régiment militaire provoqua l’écroulement d’un pont suspendu par le passage des soldats au pas cadencé. La fréquence de ce pas est entrée en résonance, avec la fréquence vibratoire du pont, générant une amplitude de plus en plus élevée entraînant la destruction du pont : depuis, les militaires ne passent plus sur un pont au pas cadencé (vérifié).

Un autre exemple que nous devons à Tesla lui-même, qui a mis en lumière  le principe de résonance.

En 1898, il attacha un petit oscillateur au pilier de fonte central soutenant son immeuble. Il s’agissait d’un petit pendule se balançant et, venant frapper le pilier selon une cadence régulière calculé au préalable. Tesla observa la mise en résonance successive de tous les objets de la pièce au fur et à mesure que la fréquence augmentait. Mais à son insu la vibration de très basse fréquence s’était communiquée au pilier, au sous-sol ainsi qu’aux immeubles avoisinants. Ces derniers se mirent à trembler et les vitres explosèrent. Tesla détruisit rapidement son oscillateur d’un coup de marteau.

Ainsi, pour Lakhovsky, toutes les cellules du corps humain, qu’elles soient nerveuses, osseuses, musculaires ou d’une autre nature, émettent une fréquence et une intensité qui leurs sont propres. Elles sont également capables d’émettre et de capter des informations. Par contre, lorsqu’une cellule tombe malade, elle n’émet plus alors la même fréquence. Cette cellule ne vibrant plus de la même façon, elle ne « parle plus » le même langage que les autres cellules qui l’environnent et « n’est plus comprise » ; la coordination qui règne dans un corps en bonne santé est altérée et la maladie s’installe.

L’idée géniale de Lakhovsky fut de construire un appareil générant un champ de fréquence dans un spectre très large. Lorsqu’une personne est placée sur ce type d’appareil, les cellules atteintes reconnaissent leurs propres fréquences, auxquelles elles s’accordent. Plus récemment un bio physicien de renom, Fritz Albert Popp, a mis lui aussi en évidence que chacune de nos cellules vibrait à une certaine fréquence spécifique, pour laquelle elle était prédestinée. Lui aussi a pu se rendre compte que les fréquences des cellules se modifiaient en phase de maladie.

Plus récemment en 2001, le Dr Gimzewski, nous apprend qu’une cellule cardiaque vivante, placée dans un milieu nutritif, continue à battre au même rythme que l’organe, d’où elle provient. Il se met à penser que si toutes les cellules vivent et produisent un son (aussi faible soit-il) il peut être détectable. En 2004, il détecte et amplifie le son de cellules vivantes, qui ont des fréquences différentes.

Pour Lakhovsky, il n’y a pas deux personnes sur Terre qui aient les mêmes caractères, le même aspect, les mêmes qualités, les mêmes constantes physiques et chimiques, c’est-à-dire électriques. Chaque cellule a son oscillation propre. Il faut émettre autant de longueurs d’onde qu’il existe de cellules différentes afin de pouvoir entrer artificiellement en résonance avec chacune d’entre elles.

Au sein de la cellule, pour Lakhovsky, les chromosomes sont un peu comme des filaments composés de matières isolantes remplis d’un liquide conducteur d’électricité, à base de sels minéraux que l’on trouve habituellement, dans l’eau de mer. Les chondriomes présents dans la cellule sont identiques mais plus petits. Ainsi, tous les éléments cellulaires, grands et petits, sont autant d’oscillateurs électromagnétiques. Or, on peut constater qu’il n’y a pas deux de ces filaments qui soient géométriquement égaux. Par conséquent, il n’en est pas deux non plus, qui ont la même longueur d’onde.

Nous savons que tout conducteur isolé est susceptible d’osciller, s’il est excité par un rayonnement extérieur correspondant à sa longueur d’onde propre, qui le fait vibrer en résonance, mais aucun circuit ne peut osciller, s’il n’est excité par une énergie rayonnante (chaleur).

Dans la cellule, pour faire osciller tous les éléments que renferme une cellule, il faut des longueurs d’onde différentes, car le chromosome, est par exemple considérablement plus grand qu’un chondriome et, chaque élément a besoin d’une onde en rapport avec sa longueur pour le faire entrer en résonance. C’est pour cette raison que Lakhovsky construisit un appareil créant un champ électrostatique, dans lequel se trouvent toutes les fréquences, depuis la longueur d’onde du mètre jusqu’à l’infrarouge, de sorte que dans ce champ, chaque cellule peut trouver sa fréquence propre pour vibrer en résonance.

Lakhovsky a d’abord commencé ses expériences sur des  pélargoniums, à l’hôpital de la Piété Salpêtrière sur invitation du professeur Antoine Gosset : les plantes sont atteintes de maladies après qu’on leur ait inoculé la bactérie Agrobacterium tumefaciens ; « Cet appareil produit des oscillations qui correspondent à 150 millions de vibrations par seconde...  L’action nécrosante des radiations s’est montrée rigoureusement élective et, s’est limitée strictement aux tissus malades…  Les organes sains –tiges et feuilles- sont restés indemnes et la plante a conservé toute sa vigueur.”

Depuis, il y a des vignobles et des pépinières dans lesquelles les plantes écoutent du Mozart :

“Quand Carlo Cignozzi a restauré la ferme de Paradiso di Frassina et qu’il a planté un nouveau vignoble de Sangiovese autour d’elle,  il a eu l’intuition que jouer de la musique à la vigne serait bénéfique pour sa croissance et la rendrait épanouie : « mes expériences musicales sur la vigne ont eu un écho partout dans le monde et ont attiré l’attention des chercheurs de l’Université de la faculté d’agriculture de Florence avec qui je collabore depuis 2005 sur les effets physiologiques de la musique, et plus récemment avec l’Université de Pise sur l’aspect entomologique. Avec ces universités nous avons étudié, à la fois sur le terrain et en laboratoire, les effets positifs des ondes sonores sur le système racinaire de la vigne, les feuilles et les fleurs, et en particulier sur l’effet répulsif des ondes sonores sur les parasites et les prédateurs : 6 haut-parleurs diffusent 24H/24 du Mozart dans les vignes

L’expérience musicale du vigneron Carlo Cignozzi est parvenue jusqu’aux oreilles du professeur Amar Bose fondateur de la célèbre société Bose, spécialisée dans la fabrication de haut-parleurs de qualité. Amar Bose lui a fourni 56 enceintes pour diffuser la musique dans ses vignes à 5 km au sud de Montalcino en Toscane. Sans interruption, la musique de Mozart baigne le vignoble jusqu’aux vendanges. Le vigneron ne s’est pas d’ailleurs arrêté à la vigne puisqu’il diffuse également de la musique dans sa cave pour accompagner les fermentations. Il produit ainsi un Brunello, « La Flûte enchantée », le premier vin au monde à être entièrement élevé avec du Mozart. »

 

Partager avec:

Jeanne Moreau, nœud nord en Gémeaux

Jeanne Moreau est une icône du Cinéma : elle ne cessa quasiment jamais de tourner avec tous les grands metteurs en scène d’Orson Wells à Truffaut en passant par Bunùel , reçue de nombreuses récompenses pour sa carrière ; elle fut toute sa vie une anti-conformiste, une femme  libre.

Cela n’a rien d’étonnant, elle est née avec un Soleil en Verseau au moment de la nouvelle Lune le 23 janvier 1928 (confusion dans les rôles masculin féminin, subjectivité, jeunesse des réactions).  Le Soleil est l’idéal, l‘ascendant est le corps, la psychologie, le tempérament,  le noeud nord est l’AS de la Lune, Lune qui est considérée comme l’inconscient, l’âme, selon qu’on soit dans le domaine de la spiritualité ou pas.

Il faut   prendre conscience que  le nœud nord est comme  un ascendant, disons dharmique, celui de la finalité positive de notre existence, ceci éclaire énormément sur la conduite à prendre, vers laquelle  de toutes façons, chacun se dirige inconsciemment, mais cela devient spirituel, à condition de travailler le signe vers le haut.

L’AS classique et son gouverneur décrit  notre corps physique, notre incarnation (ce qui est synonyme), notre caractère, notre tempérament qui peut être influencé fortement par une planète placée dessus. Le noeud nord  gouverne plus ou moins consciemment tout le thème, mais tout part du noeud sud, comme on part de la maison IV, nos racines, une colonne vertébrale.

Lorsqu’on regarde sous cet angle, on s’aperçoit que le reste du thème tourne autour : Soleil, planètes , AS, gouverneur,  les éléments étant la plupart du temps en rapport. 

Chez Jeanne, aucune planète   sur l’AS Taureau, signe fixe, de terre,  qui a pour  gouverneur Vénus en Verseau, excepté Chiron en XII qui a joué son rôle, de rebelle, guérisseur, on ne peut en douter ; cette présence de Chiron en XII en Taureau, indique une faille qui lui donnait sans doute une vision humaniste et rebelle sur l’existence, sous la dépendance de l’oralité du Taureau.

La part de chance sur l’AS  l’a protégé en lui permettant de s’adapter au concret, de même que Cérès à 29° en Capricorne au MC pour sa vocation,. Neptune en V en Lion faisant des aspects de trigone au noeud sud et à Vénus, et à Chiron.

L’élément Air domine : Soleil, Lune, Mercure en Verseau, et Cérès (astéroïde de l’adaptation au réel) , avec un noeud nord en Gémeaux dont le régent karmique est Mercure en Verseau, conjoint Lune et Soleil, et ce  dans la maison X de la vocation,  néanmoins avec le MC en Capricorne, dont le maitre est Saturne au noeud sud (toujours l’influence du père, et de la frugalité  de ses débuts de vie), (Jupiter étant  régent karmique sud). Ceci est important car elle arbora, malgré tout,  une attitude intérieure d’adolescente, type  Gémeaux, toute sa vie mais comme le tout est dans l’axe de maison II/VIII : assurez sa sécurité  sera sa priorité  comme c’est un Gémeaux, elle va jouer !

Elle subit, au moment de sa décision de devenir actrice, le refus de son père* (Saturne noeud sud) , sa mère, une anglaise, étant elle-même danseuse. Le milieu dans lequel elle a vécu  influença probablement sa  vision de la vie *,  car elle a dit : “on habitait dans un petit hôtel de passe à Montmartre”. Je connaissais très bien les prostituées qui venaient là et quand mon père m’a chassée de la “maison”, elles se sont occupées de moi (à Paris à cette période les logements étaient rares, Montmartre, un village était le quartier des pauvres, des petits salaires d’ouvriers, femmes de chambre, blanchisseuses- repasseuses, etc).

Vénus , importante est souvent la marque d’une  voix et d’un talent artistique , or chez Jeanne, sa voix rocailleuse de fumeuse, néanmoins fine,  fut prépondérante puisqu’elle enregistra les musiques de ses films (Jules et Jim). Mercure, en trigone au Verseau, l’ancrait dans la parole,  son atout pour jouer des rôles de femme fatale.

Sa Lune en Verseau carrée à l’ascendant Taureau indique que ses besoins de liberté nuisaient à ses besoins physiques, ses émotions , et  qu’elle transcendait en jouant (lune carrée lune noire), que cela nourrissait  ses interprétations.

Son Soleil et sa Lune sont apex (au sommet) d’un triangle rectangle (t-carré) dont la base est l’opposition Chiron – Lune noire, et qui se relie  à un triangle rectangle dont la base est l’axe nodal, les 2 côtés étant un trigone Soleil (13°)  noeud nord 16°, et un sextil noeud sud 16° , ce qui est excellent et protecteur.

Pluton angulaire en IV, en Cancer (la famille) est maitre de la lune noire en Scorpion  en VI, mais  en trigone (pour la lune noire, pour ne pas se perdre en tergiversations sans fin, je souscris à un espace lune noire , la vraie, la corrigée, la moyenne, afin de voir où se situe le vide, surtout en maison, voir le premier thème). Ici on a deux placements en signes dont l’un la Balance , est un signe intercepté, ce qui en dit long sur ses problèmes de couple.

Pour elle , il est clair qu’il y avait une avidité dans le travail en VI, due à la lune noire bien présente dans l’axe des signes de la possession-dépossession Taureau-Scorpion  produisant  le manque, les deux secteurs VI/VII se suivant, en étant affecté. Celle-ci est opposée à Chiron, on peut imaginer une lutte intérieure entre deux tendances : le besoin de sécurité et d’amour et le besoin de liberté sans contraintes.

Son ardeur, son gout du travail vient aussi d’un Mars “exalté” en Capricorne qui se situe en maison IX : équivalence Sagittaire,

 Mais il y a une grande violence intérieure et extérieure dans l’opposition Mars-Pluton 3°/15°dans l’axe de la famille Cancer-Capricorne.

Il y a surement des secrets qu’elle n’a pas dévoilé à ce sujet (noeud sud en VIII, conjoint Saturne et Vénus). Les axes II/VIII et Taureau Scorpion sont chargés de difficultés  lune noire/Chiron, axe nodal avec Saturne : manifestement le père, l’autorité,  fut un problème pour elle. Son identification n’a pas du être aisée avec l’axe Bélier- Balance intercepté en VI/XII, qui ne favorise pas l’ego. « J’ai été élevée au sein d’un couple passionné et déchiré, avec une mère anglaise qui ne parlait pas très bien le français. Mon père la trompait et j’ai été témoin de leurs disputes. On habitait dans un petit hôtel de passe à Montmartre. Je connaissais très bien les prostituées qui venaient là et quand mon père m’a chassée de la maison, elles se sont occupées de moi. Ce n’est pas ce qui donne une inclination pour une vie de couple apaisé.

Uranus/Jupiter sont interceptés en XII dans le signe du Bélier, Uranus étant maitre de : Soleil, Lune,   Mercure ; Jupiter  , le régent Karmique sud en VIII, maison de la sexualité, Uranus le maitre du Soleil, en maison X. Ceci implique que finalement son énorme besoin de liberté, d’originalité (Uranus-Jupiter) devait être  dissimulé et  contraint (à cause du public, et de la  bienpensance).

Les metteurs en scène  disent  qu’elle n’était pas facile sur un tournage : Uranus carré Mars, Mars opposé Pluton*,  opposition se trouvant dans l’axe Cancer-Capricorne, axe de la famille.  Mars est  gérante du signe intercepté du Bélier, et cet axe se situe dans l’axe de maisons VI/XII, qui est l’axe des maisons de la santé.

Saturne est maitre des deux maisons IX et X liées par le signe du Capricorne : l’étranger, et le travail-vocation étaient liés (elle vécut aux États-Unis). Saturne , j’insiste, indique que dès sa naissance, tout ce qui est symbolisé par Saturne, les lois, les limites, les interdictions, l’autorité du père, du mari fut un problème   ; elle se maria  jeune, eu un fils et divorça ensuite rapidement (Vénus conjointe Saturne  indique distance, besoin de solitude bien qu’ ascendant Taureau). Puis elle se remaria une seconde fois  avec un réalisateur américain, William Friedkin, mais cela ne dura encore que deux ans, puis ses histoires amoureuses furent nombreuses,  et la plus étonnante fut qu’elle séduisit Pierre Cardin, notoirement homosexuel avec qui elle eut une longue relation (la Lune Verseau carrée Lune Noire en Scorpion se moque des tabous), qui s’acheva à cause de son indépendance parce qu’elle voulait et ne put avoir d’enfant avec lui (elle l’a dit dans une interview).

La Lune Verseau en sextil avec Saturne   montre  la distance qui émanait d’elle, malgré sa douceur apparente, mais aussi sa distance par rapport à l’expression du sentiment amoureux. Elle ne se donnait peut-être  qu’en apparence (Neptune rétrograde trigone Vénus,  Pluton en Cancer, Lune noire en Scorpion , lune carrée lune noire), et Uranus, maitre du Soleil et de Lune et Mercure en Verseau se trouvant en compagnie de la planète Jupiter “la bénéfique” dans la maison XII , celle de l’isolement, de la solitude voulue souvent, Uranus et Jupiter  en carré à Saturne.  

Elle a dit :J’ai accou­ché en deux heures (le lendemain de son mariage). A peine rentrée dans ma chambre, j’ai télé­phoné à mon metteur en scène. Je l’ai réveillé : « Ça y est mon enfant est né, je suis en pleine forme. Je pense pouvoir recom­men­cer à travailler dans huit-dix jours. »” C’était en 1949 ! Jérôme ne sait pas encore qu’il est le fils d’une vedette popu­laire qui englou­tit les rôles comme lui les bibe­rons de sa nour­rice ou de sa grand-mère, mais jamais ou presque de sa maman“. Elle n’a jamais vraiment revendiqué l’instinct maternel (Lune Verseau ,  Vénus conjointe Saturne)  ce qui est  le cas des thèmes marqués par une accentuation Verseau. 

Neptune Retro  dans la maison V,  en Lion , c’était surtout le signe de la création artistique. En fait, elle n’avait pas le temps pour une autre vie que celle du cinéma ; il faut savoir qu’à la grande   époque d’Hollywood, on cachait les enfants des stars au public, la maternité n’était pas faite pour les actrices de cinéma, beaucoup en ont souffert, nombreuses sont celles qui ont du mentir, dissimuler, ou avorter, pour continuer à travailler dans les studios de Hollywood jusqu’aux années soixante-dix.

Elle tourna cent-cinquante films et pièces dont certains des plus marquants furent “La Chatte sur un toit brulant”, “Ascenseur pour l’échafaud”, “Jules et Jim”, “Les Valseuses”, “Le Journal d’une femme de chambre”, “La mariée était en noire”, etc… qui sont marqués par une couleur plutonienne due au sextil ascendant-Pluton, à l’amas en maison VIII, qui lui donnait une tonalité Scorpion.

Toutes les planètes se concentrent majoritairement dans l’hémisphère sud qui symbolise l’extériorisation, le choix est d’être plutôt en relation avec le monde. Cependant, ceci était un challenge pour elle, puisque Vénus était maitresse du signe intercepté de la Balance, et qui dit Balance interceptée, dit problème à résoudre dans le relationnel, avec le signe  du couple intercepté dans la maisons VI, ceci avec un ascendant Taureau attirant tellement de sympathie et amour. Elle fut la première femme élue à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France en 2000 au fauteuil créé en 1998 dans la section Création artistique pour le cinéma et l’audiovisuel.

Au jour de son décès, le 31 juillet 2017 la Lune de transit était en opposition avec la Lune progressée les planètes progressées  étaient toutes concentrées dans le secteur de la maison XII natale, de l’hôpital, avec le transit  d’Uranus en Taureau (maitre du Soleil et de la Lune) sur le Soleil progressé.   Pluton de transit en Capricorne était en opposition avec son Pluton natal (aspect de transit normal), en conjonction avec son Mars natal résonant avec cet aspect très violent. 

 


*Elle part en Californie pour jouer dans une série de films et, lors d’une soirée, Anaïs Nin qui doit sa notoriété à la publication de journaux intimes qui s’étalent sur plusieurs décennies et offrant une vision de l’inceste du père). Ce fut l’une des premières femmes à écrire des ouvrages érotiques) ; c’est elle qui lui présente Henry Miller, et  qui lui dit un jour : « Surtout, ne dites jamais aux gens avec qui vous travaillez, que nous sommes amis, votre réputation serait fichue ». Elle se lie aussi d’amitié avec Tennessee Williams et Peter Brook.

 

Partager avec:

Connais-toi, toi-même… et fais avec !

« Connais toi toi-même » … et fais avec ! Ceci revient  à dire, « aides toi, le ciel t’aideras » !

Très gâtée, la population se tourne toujours vers une aide du gouvernement qui ne vient pas au moment où elle en a besoin. Donc, ayant besoin d’un protecteur ,  elle ne se tourne plus vers dieu dans trois-quart des cas, mais plutôt vers les planètes dans le ciel qui est une façon immatérielle de demander de l’aide à un protecteur qui somme toutes, est là depuis le début de l’humanité.  Car même invisibles on est sur que les planètes sont là : on peut voir la Lune, notre mère à tous, et le Soleil : papa !

C’est beaucoup demander.

Même si notre thème natal est notre ADN de base, quelque chose de visible et de tangible, qui ne fonctionne pas si mal quand on se penche sur ses rouages complexes, nous avons une participation active dans l’action.

La foi déplace des montagnes – quelle qu’elle soit – seuls les scientifiques en doutent encore, tellement encarté par le partie  “Descartes” (comment peut-on se vanter d’avoir des idées aussi ringardes ?). C’est  le culte de nos « fondamentaux » jamais remis en question comme un dogme religieux, or les fondamentaux changent, puisqu’on a découvert pas mal de choses en physique, en biologie, etc, depuis.

Je dirais que c’est à partir de là qu’il faut commencer à y réfléchir : sans se motiver,  sans effort sur soi, sans spiritualité, les astres ne peuvent rien pour nous ;

Par contre, si l’on accepte l’idée que nous nous incarnons avec une âme, dans un corps, qui certes nous donne du souci, nous avons un atout. Il n’est pas question de sous-estimer les méfaits de la vieillesse, de l’inaction, ce corps les sportifs le respectent, mais trop d’entre nous le tiennent pour acquis s’en servant comme d’un esclave, lui reprochant surtout ses manques, alors qu’ils devraient  l’apprécier comme étant leur meilleur ami.

Et d’accuser le ciel, ce que l’on nous a transmis, ce dans quoi notre âme se réincarne, comme d’autres se plaignent de n’être pas nés riches, parce que la société mondialiste de consommation a érigé en valeur suprême  le “Carpe Diem”, principe de plaisir des valeurs sans âme de ceux qui sont pour le plus plus plus (revoir le vieux film “Topaze” avec Fernandel).

Un thème identique sert à plusieurs personnes nées au même moment : regardons cela de plus prés.

On vient au monde en même temps que pleins d’autres personnes : d’abord dans des pays différents, avec des cultures différentes, mais différents niveaux sociaux , financiers, et cela  partout ;  puis dans le même pays , on peut venir au monde avec, admettons ,  la même culture dans l’ensemble, mais déjà cela se rétrécit , parce qu’actuellement dans le même pays nous avons  différentes cultures,  et bien sur, différents niveaux de richesse matérielle ;  puis cela se rétrécit  encore,   si nous sommes nés en même temps, dans la même ville,  mais ici encore, il y a les différences que je ne citerais pas, parce qu’on ne devrait même plus les voir, mais elles existent malheureusement.

Mais, voilà certains se font les champions pour montrer du doigt ce qui est visible, sans voir l’invisible, la qualité ! Ce qui se mesure, se pèse, se compte,  oui, on le voit… mais ce qui est dessous,  dedans, qui le voit ?

Dans ce cas plusieurs individus nés au même endroit, le même jour, dans le même hôpital , dans deux salles différentes à la même heure, ne sont pas identiques, même avec les mêmes thèmes astrologiques : seule leur âme diffère !

Y-aviez vous pensé, vous qui croyez dur comme fer que les astres font tout ?

Qui a créé la totalité, le ciel et les planètes ?*

Aussi les interprétations parcellaires que les astrologues sèment ça et là –dans ce blog et les blogs des autres, comme sur youtube – pour faire connaître l’astrologie, doivent être ramenées à ce qu’elles sont : des descriptions anatomiques d’un corps, dans un plus grand tout, un corps qui est unique, merveilleux, si on ne se jette pas dans les tendances des aspects les plus difficiles, si l’on fait la part des choses entre l’inné et l’acquis, et les influences néfastes de l’environnement (social et au début de la vie familiale, puis amicale), en choisissant les  influences que l’on aura jugé bonnes pour nous (pas pour le voisin, le père, l’officiant). Ensuite, c’est à vous de tirer partie, de ce dont vous avez hérité, et d’être l’être unique, que vous devez incarner.

Avez-vous bien compris ?

Votre thème n’est pas unique, il le devient quand vous l’avez déconstruit, et retravaillé du point de vue des écueils qu’il contient pour vous faire échouer, ou changer, tout au long de votre évolution spirituelle. Il faut oublier les simplifications abusives.

 

*lire Et le divin dans tout ça de Jean Charon, physicien*, Chapitre 2  : Trinh Xuan Thuan, astrophysicien américain auteur de La mélodie secrète. “le degré de précision qui a permis l’apparition de l’univers et de la vie est comparable à celui d’un archet, qui voudrait envoyer une flèche de l’autre côté de l’univers dans une cible ! Il exclut complétement le hasard , il parle de Dieu dans le sens d’un principe créateur qui aurait engendré et ordonné l’univers. Le père Teilhard de Chardin disait à propos du point Omega que “l’univers va toujours vers plus de conscience.”

Partager avec: