François Truffaut, Verseau

François Truffaut, né le 6 février 1932 à Paris à 6 h est mort, le

Son maître était Hitchcock il  fit d’ailleurs un livre de ses entretiens avec lui, Hitchcock/Truffaut, ou Le Cinéma selon Alfred Hitchcock, communément surnommé le « Hitchbook » en 1966.

Son originalité en a fait un des fondateurs de la “nouvelle vague”. Ceci du à l’amas dans le signe du Verseau en Bélier, né à la nouvelle lune  Soleil , la Lune et Mars sont en conjonction avec un Mercure Prométhée, –avant le soleilinnovant et créatif.  Cet amas  est en sextil à Uranus, son maître, en Bélier.

L’amas s’étend à Saturne en domicile en Capricorne le tout  opposé à Jupiter et quinconce à Pluton en Cancer.

Bien que l’aspect d’opposition entre Pluton en  Cancer et Saturne en Capricorne  soit générationnel , la Lune (mère) étant en Verseau et Saturne en Capricorne (père)  en conjonction, par le biais de Mercure,  indique une identification difficile aux parents   dans l’axe  Capricorne – Cancer, consacré à la famille, inversé sur l’axe analogique au “je et au nous”  de l’ascendant en I et du descendant en VII. (AS/DS).

Et pour cause : à l’adolescence durant la guerre ,  François découvre par hasard, que celui qui l’élève, son père, n’est pas son géniteur.(biographie en fin de texte).

Son ascendant Capricorne, avec Saturne son maître en I en domicile,  en faisait quelqu’un de discret et travailleur ; Saturne colore nettement l’amas de 5 planètes dans la maison I : il a été surtout élevé par ses grand-parents paternels, puis durant la guerre, a fait beaucoup l’école buissonnière   , pour s’évader par la lecture de romans classiques ou dans les salles de cinéma” et il peine a avoir son certificat d’études.   Sa formation, il l’a acquis en autodidacte. “La guerre m’a laissé indifférent et les abrutis qui la faisaient également”.

Vénus (la création) interceptée mais  conjointe au noeud nord et exaltée en Poissons est maîtrisée par Neptune rétrograde en VIII au noeud sud (l’art et l’inspiration), preuve que le lien avec le passé existe au niveau artistique.  Sa révolte est indiquée  par Mars-Jupiter en opposition , Mars conjoint à la nouvelle Lune, , à Mercure et à Saturne  la notion de protection et de légalité  était  niée  par la disparition de son père bien qu’il est été reconnu par son beau père Truffaut à dix-huit-mois. La conjonction Soleil-Saturne indique l’importance  du père absent (inversement cela peut-être un père trop présent et dur), son sentiment d’abandon et de solitude mais en même temps.

On dit qu’il aimait les femmes (signe du Taureau en V, maîtrisé par Vénus en exaltation en Poissons au nœud nord) , il en fit d’ailleurs un film en 1977 : L’Homme qui aimait les femmes.. François Truffaut a offert à plusieurs comédiennes des rôles qui les ont  mises en valeur  : Claude Jade, Jacqueline Bisset , Nathalie Baye, Catherine Deneuve, Bernadette Lafont, Fanny Ardant, sa dernière compagne

Il ressort une  violence  intériorisée de l’aspect d’ Uranus en Bélier en carré décroissant à Pluton en Cancer, avec la Lune noire conjointe à Uranus

“Entre 1945 et 1946, François Truffaut voit douze fois Le Roman d’un tricheur au cinéma. Le héros de Sacha Guitry, parricide, asocial, voleur, devient son idéal incarnant une morale « qui consiste simplement à se protéger de la morale des autres ». Les Quatre Cents Coups, L’Enfant sauvage et L’Argent de poche sont des longs métrages centrés sur des personnages d’enfants, évoquant le manque, la souffrance, le refus du monde adulte. ” (source wikipedia)

Uranus en Bélier (la foudre dans la tête) carré Pluton en Cancer (ici destruction de la famille par la mort)  avec Jupiter rétrograde en VIII (mental qui peut être altéré) signera sa mort puisqu’il meurt d’une tumeur cérébrale alors que vient de naître la petite fille conçue avec sa dernière compagne, Fanny Ardant, en octobre 1984.*

Biographie : François Truffaut naît le de père inconnu chez une sage femme, rue Léon-Cogniet. Au terme d’une grossesse qu’elle a cachée, sa mère, Jeanine de Monferrand, secrétaire au journal L’Illustration, confie le bébé à une nourrice. La position de fille-mère est un objet de scandale. Le , sa mère épouse Roland Truffaut, dessinateur dans un cabinet d’architecte-décorateur, qu’elle a rencontré au Club alpin, dont son père est vice président, qui reconnait l’enfant à l’état civil. Au printemps, moins de neuf mois après le mariage, elle met au monde un petit René, qui ne survit pas plus de huit semaines. Le deuil de l’enfant légitime inscrit le petit François dans la position d’enfant rejeté.

Filmographie

Les Quatre Cents Coups,

  • : Tirez sur le pianiste
  •  : Tire-au-flanc 62 coréalisé avec Claude de Givray
  • 1962 : Jules et Jim
  • 1964 : La Peau douce
  • 1966 : Fahrenheit 451
  • 1968 : La mariée était en noir
  • 1968 : Baisers volés
  • 1969 : La Sirène du Mississipi
  • 1970 : L’Enfant sauvage
  • 1970 : Domicile conjugal
  • 1971 : Les Deux Anglaises et le Continent
  • 1972 : Une belle fille comme moi
  • 1973 : La Nuit américaine (Oscar du meilleur film en langue étrangère)
  • 1975 : L’Histoire d’Adèle H.
  • 1976 : L’Argent de poche
  • 1978 : La Chambre verte
  • 1979 : L’Amour en fuite
  • 1980 : Le Dernier Métro (César du meilleur film et César du meilleur réalisateur)
  • 1981 : La Femme d’à côté
  • 1983 : Vivement dimanche !

 

Partager avec:

L’ère du Verseau

On ne cesse de parler de l’Ère du Verseau comme si elle allait nous apporter l’Eden. Chaque ère connue, du Bélier aux Poissons en passant par le Taureau, a connu des civilisations qui, effectivement, étaient porteuses  de visions différentes , avec chacune des guerres, des catastrophes.

Chaque ère apporte ses changements, son empreinte, manifestant des caractéristiques  apportées par les planètes transpersonnelles qui  ensuite modèlent les individus ; mais comme on peut le constater, c’est quand même un recommencement des mêmes erreurs , des mêmes schémas , des répétitions sans fin.

En Europe,  des Grecs aux Romains, en passant par les Vikings, Robespierre,  Napoléon, Staline ou Mussolini , et d’autres que je ne veux pas nommer, l’être humain  est toujours ce qu’il est : querelleur, revanchard, cupide et jaloux , violent, faible, influençable,  mais aussi  fort, combatif et résilient : les idéologies nous écrasent et nous élèvent ,  pour s’effacer au bout du compte sans modifications profondes .

Le Christianisme  qui initia  l’Ère des Poisons, a apporté l’idée de l’amour salvateur,  du pardon et de la tolérance, mais il a été rattrapé par la manipulation de ceux qui voulaient le promouvoir on jure sur la Bible, et on assassine, on viole officiellement. L’homme n’est pas toujours à la hauteur de ce qu’il avance.  Une poignée arrive à maintenir un équilibre fragile suffisant pour éviter le pire drame, mais cette poignée le fait souvent au nom du profit, comme l’autre moitié fait le contraire , pour la même raison. L’ère des Poissons a été double, c’est même la caractéristique principale des Poissons.

Avec l’ère du Verseau, nous serons plutôt dans la non-idéologie, une idéologie de l’individu, une depersonnalisation , qui  méne assez facilement à l’individualisme (on en sent les prémices depuis plus de vingt ans) tandis qu’il faudrait  plutôt que ce soit, ce que Jung et Dane Rudhyar ont nommé  l’individuation : devenir le meilleur de soi-même, ce qui sommes toutes, n’est peut-être pas si facile. A supposer que nous ayons tous, quelque chose de génial en nous, il va falloir travailler dur pour le mettre au grand jour.

Là où se situe Uranus dans nos thèmes nous devons l’expérimenter, de même que la maison lui appartenant en Verseau , de même que la maison XI,  maitrisée aussi par analogie. En ce moment, nous devons aussi tenir compte du transit d’ Uranus  en Taureau qui peut faire des aspects avec nos planètes, et jeter un coup d’œil sur notre axe II/VIII, à la recherche de toutes les solutions pour la sécurité de nos finances,  dont on a particulièrement besoin en cette période de Covid.

C’est l’effet d’Uranus en Taureau :   la désorganisation des valeurs établies, et  la prolifération de microbes, due à Neptune en Poissons, carré à l’axe Gémeaux-Sagittaire, l’axe régissant la parole, les déplacements, une gestion de proximité , d’où la nécessité de faire quelque chose de nouveau  que certains  appellent de leurs vœux : la décroissance pour limiter la pollution, et plus facilement une décentralisation des décisions de l’État.

Le covid est-il la première leçon, le coup de pouce du destin, comme jadis ces grandes plaies dont parle la Bible ? Que nenni ! Après la  grande guerre de 14/18,  et la grippe espagnole qui fit plus de mort que la guerre, nous avons eu les années  folles, puis la crise de 1929, l’accession au pouvoir en 1936 d’un dictateur  parmi d’autres, et la seconde guerre avec son cortège de disparus : donc quelle leçon faut-il pour faire évoluer cet animal qu’est l’homme ?

Voici une conférence de Tom Lescher, astrologue américain (site New Paradigm Astrology), que j’estime particulièrement pour son optimisme, sa simplicité et son humour.

“Le Verseau est le non attachement., la libération du connu, l’éveil. Pour expérimenter le non attachement, le bouddhisme est la voie moyenne. Le non attachement n’est pas le détachement : par exemple ” si je suis vegan, je mange de la nourriture crue, je n’ai pas de relations, j’ai renoncé au sexe, je ne fais pas partie de ce monde.” Ceci est le détachement.

Le non attachement c’est le Tao, on peut dire : “je suis ominivore,  tout est dieu , tout est bon.” Je dirais  que le Tao est plus Verseau.  “J’ai tout, mais je n’y suis pas attaché,  je sais que je vais mourir, que je suis une personne spirituelle, si je perds tout, je ne serais pas suicidaire. Du coup, cela  me permet d’expérimenter plus , d’aller plus loin, plus profond, d’en savoir plus.”

Le Verseau, c’est l’opposé du Lion, le roi de la lumière,  l’acteur, la star ; le Verseau dira : “je me moque de savoir qui vous êtes, que vous soyez Tom Cruise ou Madonna, vous avez un chef “.

Le Verseau n’a pas de chef , ou plutôt il en a un  qui n’est pas vivant, cela peut-être dieu, le créateur, la Source, ce que vous voulez !

Le Verseau est cette place où vous restez en contact avec l’intelligence infinie, c’est l’air, mais c’est un signe fixe, c’est très haut et très profond, c’est le génie (et comme chacun sait les génies sont un peu fous).

La Lune en Verseau, c’est le moins personnel, c’est émotionnel, détaché souvent. Il y a des ressentis d’aliénation, d’isolement. Dans vos vies antérieures, vous étiez le rebelle ou le révolutionnaire  On vous a peut-être enfermé comme Nelson Mandela.

La Lune en Verseau est quelquefois née, après un stress post traumatique*. Mais il y a aussi une super intelligence émotionnelle. La Lune , c’est les émotions, le Verseau, c’est le génie. A travers le non attachement, la Lune en Verseau est capable de voir et de comprendre des dynamiques émotionnelles dans une vision thérapeutique.

Lilith en Verseau ? .  Vous venez du futur, vous êtes un voyageur dans le temps !  “Regardez, j’arrive, comme Jeanne d’Arc…Oui , mais on n’en veut pas, cela ne  convient pas, le système scolaire ne veut pas d’un prophète ! …Alors que puis-je faire pour m’intégrer ?”.

Lilith, c’est le lieu où nous nous rejetons le plus ; Lilith en Verseau, c’est la peur d’avoir le mauvais tatouage, d’avoir le nez percé, d’être différent, en dehors du jeu, mais finalement, quand vous vous acceptez, que vous vous acceptez inconditionnellement, Lilith devient votre alliée. Cela devient le secteur où vous devenez champion . On appelle cela le retournement de Lilith. Tout le monde a le droit d’être différent. Il n’y a pas de normalité, il y a la diversité. Vous êtes là pour être et créer un nouveau système, un ordre social, une planète où chacun peut être différent, et peut s’aimer sans s’entre tuer. C’est le message du Verseau et d’Uranus.

En travaillant avec des groupes, le Verseau a un rapport avec la globalisation ; le Lion c’est personnel, le Verseau, c’est global. C’est les coopératives, c’est les amis, les groupes, les organisations, les corporations, la communauté internationale.

Le Verseau , la maison XI, Uranus veulent inclure, c’est la politique de la porte ouverte, c’est l’unité dans la diversité.

Il y a les vues scientifiques établies et les sciences progressistes, et les deux sont Verseau ; c’est Saturne versus Uranus, l’ancien et le nouveau maitre.

Le Verseau veut appartenir à quelque chose, à quelqu’un, à un groupe, mais déçu, il saute d’un groupe à un autre, jusqu’à ce qu’il devienne un groupe à lui tout seul.  C’est le processus d’individuation,dont parle  Jung

Uranus est notre inconscient personnel : ” je puise dans mon stock personnel  Je suis le complément du Lion, je suis avec chaque groupe, je me sens bien sur tous les continents. Je suis un citoyen du monde”.

C’est Uranus, c’est la maison XI  (ici on comprend que le Brexit soit une aberration, de même que tout mouvement de repli sur soi). La planète Terre est entrain de devenir de plus en plus petite, le Verseau c’est l’air, le réchauffement global.

L’atmosphère est le miroir de la conscience collective humaine, et nous devenons de plus en plus stressé, anxieux : notre conscience collective devient de plus en plus intense.

On peut dire que la sortie de l’ère des Poissons, c’est sortir du rêve, de l’espoir d’être sauvé par quelqu’un d’autre que soi-même : le sauveur d’un péché  originel qu’on nous aurait mis sur le dos dès la naissance et quelque fois avant, dans une dynamique de culpabilisation. Très tôt, on nous a demandé de nous sentir coupable d’être des êtres de désir, vivants, trop ou pas assez actifs, selon le sexe.

En Verseau, il faut ouvrir son troisième œil, utiliser son intelligence cerveau droit, pour résoudre les problèmes, innover, créer, inventer de nouvelles solutions pour de vieux problèmes, et, prendre sur nous ; cela implique une rébellion contre les anciennes structures (Uranus en Taureau, carré Pluton en Capricorne l’an dernier, et maintenant carré à Saturne en Verseau)

Si vous avez une accentuation sur le Verseau , vous apprenez à vous rebeller, à être original, bizarre, comment appuyer sur les points sensibles des gens, les effrayer, leur montrer quelque chose de différent, les sortir de leur zone de confort.

Le côté obscur du Verseau : c’est Lilith avec Mars ou Vénus dedans. Cela conduit  à de nouvelles formes de relation, une sexualité de groupe, cela donne une arrogance, une croyance en sa supériorité, un mépris des autres, et, comme un signe fixe donne des idées fixes, cela donne du fanatisme. “Je sais tout, j’ai voyagé autour du monde, j’ai fait ceci et cela ” .

Il n’y a pas de cœur, pas de sentiments dans celui-qui-sait-tout. Car c’est le Lion qui régit le cœur, aussi nous voulons que le Verseau balance vers sa polarité , entre la tête et le cœur. Nous voulons que le génie agisse, mais qu’il ouvre son troisième œil.

L’Ère des Poissons avait divisé les deux mondes Orient et Occident, avait divisé l’homme entre son intellectualité et son animalité jusqu’à nier ses besoins les plus naturels (prêtres et religieuses, moines  chrétiens tenus à l’écart du sexe opposé, interdits d’avoir une descendance).

L’Ère du Verseau devrait lui permettre de retrouver son unicité, de relier le dedans au dehors dans une vision holistique de l’humanité, et du monde.

 

*Le “STSP complexe” est consécutif à des événements traumatiques répétés qui n’ont pas obligatoirement confronté la personne à un sentiment d’horreur ou d’impuissance.” explique la psychologue. Le STSP se manifeste par des troubles somatiques variés souvent sous forme de douleurs chroniques : “troubles digestifs, troubles de la sexualité, troubles obstétricaux, fibromyalgie, troubles cardio-respiratoires, céphalées, etc., sans que personne ne fasse en général le lien avec les événements traumatiques subis.” souvent responsable de troubles psychologiques affectant la personnalité :

 

 

 

Partager avec:

S’habituer à l’horreur

.S’habituer à l’horreur, c’est s’habituer à la mort qui grimpe tous les jours, mais qui pour certains ne signifie que des chiffres ! C’est se dire qu’on n’est pas concerné , que c’est les autres !

Cela a commencé avec les animaux : on nous a dit que tuer pour manger était normal. Effectivement ,je me souviens du premier lapin dans mon assiette, après l’avoir vu vivant dans son clapier, mais tout cela se justifiait par la santé de l’homme , omnivore, éternel chasseur depuis l’époque du Paléolithique.

Ensuite, cela a continué avec les êtres humains : “on ne peut pas sauver la planète” parait-il : il y a les gens qui meurent dans les guerres à cause de la vente de nos armes, de nos missiles, de nos rafales (il n’y a qu’à aller voir le Salon aéronautique à Paris,  pour comprendre ce que signifie cet étalage de violence technologique). Puis,  il y a eu les chiffres de migrants qui se noient sur la mer, ensuite dans le froid des Alpes,  ensuite de faim sur les trottoirs, ou  au mieux dans des friches industrielles squattées,   qui viennent ici parce qu’ils sont entassés dans des camps inhumains, où les femmes sont violées ou obligées de se prostituer pour survivre, exploitées par des mafias, qui tiennent les camps (pendant que les gouvernements  regardent ailleurs)..

Et , cela nous rappelle l’indifférence face au départ de certaines personnes dans des camps,  personnes qui n’étaient devenues que des chiffres, des “stucks” (pièces) , car le fait de leur enlever leur identité en faisaient des objets, puisque nommer c’est donner sa dignité à un homme.

Aujourd’hui,  on parle des malades du Covid, avec des chiffres qui en montant ne font plus peur du tout , ainsi on s’habitue, 360 mort par jour, c’est moins que 375 et on entend que cela n’empêche donc pas de faire ceci ou cela, d’ouvrir ceci ou cela : mais au bout d’un mois, cela fait un nombre énorme d’individus, d’ êtres humains, qui disparaissent en laissant leur famille dans le chagrin  !  Mais on s’empresse de dire : “ouf, ce n’est pas chez moi”,  “la bombe est tombée à côté : ma maison est sauve, je suis heureux !”. On les enterre à la hâte, sans cérémonie, comme des pestiférés. Et ceux qui le veulent pourront aller en vacances  festoyer entre amis trop jeunes pour l’attraper : car le problème est là, la maladie ne doit pas nous rattraper.

La seconde solution pour détourner les yeux, est de dire que c’est faux, d’inventer des complots, dire que “ce n’est pas possible” : c’est ce qu’on disait quand les déportés sont revenus des camps de concentration , ils n’osaient plus en parler et ils ont cessés d’en parler ! C’est comme ça qu’on fabrique une fausse histoire : on dira que la grippe espagnole n’est pas française, donc on  en sera quitte pour être les victimes de l’étranger, comme on dit que le Covid est chinois, que le variant est sud-africain ou anglais, ça nous dédouane de nous sentir responsable. Être victime est plus confortable !

Cela devient le “sauve qui peut”: l’indifférence atteint son comble, nous redevenons des animaux savants qui expliquent à longueur de plateaux télé, pour justifier une conduite inhumaine au nom de l’économie, qui n’a qu’un nom : argent.

Cela se justifie chez les gens qui n’ont que leur salaire pour survivre, mais au delà, il s’agit d’une propagande pour sauver l’économie dont ne bénéficie plus, qu’une frange  qui elle arrive encore à profiter de la crise, comme elle en  a toujours profité, depuis la nuit des temps !

C’est cela le sens de Pluton en Capricorne (détruire les structures patriarcales, les lois léoniennes), c’est cela le sens d’Uranus en Taureau (changer nos valeurs terriennes, matérielles)  , c’était cela le sens du carré entre Saturne-Pluton en Capricorne et Uranus en Taureau qui s’est muté en un carré entre Saturne en Verseau et Uranus en Taureau, laissant derrière “seulement” le lent Pluton en Capricorne pour encore quelques années. Le carré séparant d’Uranus en Bélier à Pluton en Capricorne,était  issu de leur conjonction en Vierge durant les années soixante, ces carrés étaient à la source des révoltes de 2018/2019  (gilets jaunes notamment touchant particulièrement les adultes portant la conjonction dans leur thème personnel.

Nous vivons une fin de cycle, mais les hommes se croient toujours tellement supérieurs à cause de leurs manipulations verbales (Neptune en Poissons carré axe nodale en Gémeaux-Sagittaire).

Une fourmilière fonctionne mieux !

Elle agit en synergie, elle ne pérore pas…

 

Sur le dernier zodiaque du 18 février, à l’entrée du Soleil en Poissons vous pouvez voir un amas de planètes en Verseau dont on reparlera  en carré avec le signe du Taureau et l’amas violent en Taureau.

Partager avec:

Uranus dans ses manifestations violentes

Pour étudier  Uranus, j’ai choisi un angle différent,  difficile, afin de montrer qu’on ne doit pas sous estimer la force de cette planète qui est comme la foudre, et montrer qu’on ne peut se fier à de bons aspects, sans étudier tout le thème, de même qu’on ne peut attribuer à un signe ou à une planète toutes les vertus… Ce qui différencie deux personnes nées  le même jour et à la même heure est une seule et même chose, en dehors de son milieu natal socioculturel : l’évolution intérieure ; il n’y a pas de mauvais thèmes, ni de mauvaises planètes, ni de mauvaises maisons, il y a des chemins différents qu’on prend dans le bon ou dans le mauvais sens. De nombreuses personnes naissent  à la même heure, le même jour avec les même aspects, et même la même position lunaire, et peuvent avoir le même ascendant, sans être nées au même endroit, mais ce qui va les différencier sera leur libre arbitre, et celui-ci dépend de leur élévation spirituelle. Qu’en dire  ? c’est la faculté de dire non, au bon moment et de choisir la meilleure solution à un problème dans un moment de crise, de redresser la barre quand il est encore temps, souvent une question d’humilité envers et de bon sens. Karma ne veut pas dire fatalité, mais choix, ou renoncement, et résilience, au bout du compte. Il faut renoncer à la violence, à la haine, à la rancune, à la jalousie, à l’envie -suscité par le monde contemporain – et au désir exacerbé de pouvoir et de possession, en cessant d’avoir peur tout le temps pour sa sécurité (ce qui en ce moment, il faut bien le dire, est le motif de toutes nos peurs).

Voici trois personnes qui sont des exemples  extrêmes marqués par Uranus : Charles Manson, Guy Georges, Joseph Vacher.

Charles Manson,  gourou démoniaque, né le 12 novembre 1934, à Cincinnati Ohio, à 16h40. Soleil Scorpion, ascendant Taureau,est  l’axe d’identification en I/VII le plus fixe,  possessif,  avide du zodiaque, avec Uranus sur l’ascendant. Il s’est servi de ses qualités d’éveil dues à un beau trigone Soleil Vénus – Pluton, Vénus maître d’ascendant,  et à son Soleil sextil Mars- Neptune pour manipuler avec le sexe et la drogue de pauvres créatures fragiles : c’est ainsi qu’il rencontra  des vedettes du show-biz comme Doris Day, et que cela s’est terminé par l’assassinat le 9 août 1969 de Sharon Tate enceinte de neuf mois, et de ses amis. Uranus et Pluton augmentées de Jupiter, ici par opposition et carré, comme on le verra dans les deux autres cas peut donner des bouffées délirantes, une expansion confinant au fanatisme, Mercure conjoint Jupiter donne le don de beau parleur. L’ensemble des planètes forme un grand carré avec une croix dissociée, entre le cardinal et le fixe.

Il se peut que Pluton à qui on a attribué les défauts d’Hadès, celui qui règne sur la mort soit en cause,   Pluton en IV, pourrait signifier le foyer dans lequel il a commis des assassinats, même si ce n’est pas le sien, et la Lune conjointe à Saturne en Verseau en opposition, .

Uranus à 29° Bélier, mais sur l’ascendant Taureau à 5° est maîtrisée par Mars, conjointe à Neptune,  une idéologie qui tourne mal sans doute  , sous l’emprise du LSD,  opposée aux quatre planètes en Scorpion, Soleil-Vénus carré Saturne (le juge), et Jupiter Mercure carré Lune (le procureur). Le Soleil sextil à Mars et trigone à Pluton a fait de lui un être manipulateur, et dur.

Le nœud nord conjoint Lune est avec Saturne dans le  signe du Verseau, symbole de la destruction d’une vie à venir, Saturne n’aimant pas les enfants, il tua une femme en fin de grossesse qui pour lui symbolisait peut-être un monde qu’il enviait .

La Lune carrée Uranus, et carré Jupiter, ainsi que le carré du Soleil à Saturne, l’amas Scorpion annonce du lourd :   il était le fils illégitime d’une prostituée adolescente, et d’un colonel de l’armée (Lune sesqui carrée à Mars-Neptune), et fut élevé par un oncle et une tante à Charleston, en Virginie. A l’âge de onze ans, devenant  délinquant, il fut placé de familles d’accueil en familles d’accueil, puis passa ensuite sa jeunesse de séjours en prison, en séjours en prison.  En 1967, libéré sur parole, il partit à San Francisco et s’installa avec un groupe de hippies qui partirent pour Chatsworth., lieu du crime. Manson comme beaucoup d’américains, et c’est toujours valable, croyait en une guerre imminente entre la race noire et la race blanche (et tout les soi-disant ennemi de l’amérique) se servant du livre des révélations  pour prêcher ses  congénères, il avait sans doute un talent d’orateur dû à sa conjonction Mercure -Jupiter.

On note un sesqui carré Uranus Mars, un assemblage de planètes qui marque la violence.

Guy Georges , en France, défraya la chronique dans les années 1990 pour l’assassinat, le viol et la torture d’au moins sept femmes , faits pour lesquels il a été condamné à vingt ans de prison non compressibles. Ici Uranus n’est pas en I mais en VII.

Son Soleil est en Balance, et son ascendant est en Verseau, deux signes d’air qui peuvent instaurer entre eux une tendance au jugement de valeurs (Uranus plus Vénus). Uranus conjoint  Pluton en VII opposé AS  , est maître de son ascendant, avec Jupiter Rétrograde en Poissons intercepté, il n’y a pas tellement de limites à ses bouffées délirantes. Cette planète Jupiter associées pourtant à Chiron est apex ou sommet d’un yod (triangle aigu), entre Mercure-Lune noire et Mars- nœud nord. Ce yod n’est pas néfaste, il implique un karma des quatre planètes, les deux points.

Il fait partie des  générations des années soixante – ce qui veut dire qu’il n’est pas le seul  qui a la conjonction difficile d’Uranus-Pluton en Vierge, ici quinconce à Saturne (aspect karmique), opposée à Jupiter rétrograde en I.

On peut  s’interroger sur son Mars conjoint nœud nord en Lion en VI, ce Lion étant sur l’entrée de la maison VII,  signe des enfants, et de l’amour. Cette maison VII est d’ailleurs chargée de trois planètes, dont les deux violentes dans l’interception Vierge, de Mercure et de la Lune noire en Balance : Mercure les enfants associés à la mangeuse d’enfants, la Lune noire, dans le signe du couple, son Mercure étant, maître de la maison IV, et du signe intercepté de la Vierge en VII, maison de l’autre, la femme, les femmes.

La maison VIII  est occupée par le Soleil et Neptune  (qui peut indiquer la spiritualité ou la folie, ce qui est parfois la même chose)  donnant sans doute un abord doux, avec les trigones vers Saturne et vers l’ascendant. Sa Lune en exaltation , donc avide de jouissance, est opposée à Neptune et Vénus en Scorpion, maîtresse des deux planètes précédentes. Ces trois planètes douces sont prises dans l’opposition de la maison VIII et dans le signe du Scorpion, les liant à la mort et à la dualité . Pluton conjointe Uranus en Taureau, toutes deux rétrogrades, est maître du Scorpion. On voit ici que même si c’est un cas extrême la participation uranienne n’est pas favorable.  On note un septil Uranus Mars, aspect dit spirituel, que n’a sans doute pas saisi son porteur.

Dernier exemple ancien,  Joseph Vacher né en 1869 dans l’Isère  qui dès l’âge de 15 ans, tue et viole des bergers, puis ne s’arrêtant plus, accumule une trentaine d’assassinats de fillettes et, de jeunes enfants et qui fini guillotiné à 28 ans (âge de Saturne). Galabru l’a parfaitement interprété dans “Le juge et l’assassin”, jusqu’à le rendre presque sympathique malgré sa monstruosité !

On peut voir chez lui un Soleil Scorpion Ascendant Vierge. Sa Lune conjointe Lune noire en Bélier signe de Mars qui est conjoint Saturne en maison IV, indique peut-être déjà le viol de la part du père ; on remarque une abondance de quinconces, aspects karmiques, dont un yod sur Saturne-Mars apex, partant du sextil Uranus Jupiter-Pluton, aboutissant dans le secteur du foyer.

Lune plus Neptune Retro en maison VIII conjointe Lune noire , signalent déjà  la tendance à la mélancolie maladive (c’était encore le moyen âge de la psychologie, et il fait de nombreux séjours en asile avec le même docteur),  le tout en Bélier, carré à Uranus rétrograde en Cancer aspect dur, maîtrisés par Mars conjoint à Saturne – voir plus  haut – en Sagittaire pourtant en trigone et, quinconces à Pluton rétrograde et Jupiter rétrograde.  

Jupiter en trigone ne sert qu’à renforcer la violence, il sert d’accumulateur de tension, car il est rétrograde dans un signe fixe, charnel, avec l’opposition au Soleil en Scorpion et Jupiter maîtrise Mars et Saturne en Sagittaire, une conjonction dure et violente, indiquant sa vie violente et difficile sur les routes.

La Lune 17° conjointe Neptune 17° rétrogrades en secteur VIII est en carré appliquant donc actif à Uranus 21°en Cancer (explosion de la famille due à la guerre), et à Vénus en Capricorne, formant un t carré avec opposition Uranus-Vénus. Il a toute sa vie pleuré sur un amour de jeunesse qui l’avait repoussé. mais un obus de la guerre de 14, en a décidé autrement (Mars conjoint Saturne en maison IV en Sagittaire maître de  Vénus Capricorne dans la même maison).

Uranus est maître de la seconde moitié de la maison V celle des « amours et enfants » et de la maison VI des crises, dans laquelle on voit le nœud sud en Verseau à 0°, Uranus est régent karmique sud, ce qui est déjà important en soi  et, bien qu’il n’y ait pas d’autre planète en Verseau, Uranus est la plus haute planète dans son ciel  et conjointe au nœud nord. Elle est dans le Cancer le signe de la mère et de l’enfance : il y a une continuité karmique entre le nœud sud Verseau et le régent Uranus. 

Ceci signifie qu’il avait vécu des situations identiques soit dans une autre incarnation, ou soit qu’il avait sûrement dans sa généalogie des ancêtres qui portaient cette indication de but de vie (ou les deux selon ce qu’on croit) ; le Soleil est le père idéal, le géniteur, la création, et cet homme aurait aimé avoir des enfants et vivre avec une épouse, or celle qu’il voulait s’est refusée à lui, et adulte  il a aussi vécu l’enfer de la guerre de 14/18  et était probablement exaspéré par l’obus qu’il avait toujours dans la tête. 

Tel qu’il est dépeint dans la reconstitution de l’histoire faite dans le film “le juge et l’assassin” où Michel Galabru joue son rôle avec l’immense talent qu’on lui connaissait, il pouvait apparaître comme doux (et, il expliquait les injustices de sa vie, son amour repoussé, un morceau d’obus coincé dans sa tête) et   être pris soudain de crises comme le sont des psychopathes. Mais il était  doué de suffisamment d’intelligence et de rouerie pour jouer sur les deux tableaux à la fois victime et bourreau, déjouant ainsi les pièges de la gendarmerie qui le poursuivit dans toute la France, faisant jusqu’à soixante km par jour, en parcourant la campagne et la montagne. Il a un comportement qui n’éveille pas les soupçons, puisqu’il a des amis et qu’on ne le soupçonne pas, en tant que SDF

En comparant les thèmes, on voit qu’il y a pour les deux français, une accentuation  de Pluton en aspect avec Jupiter, et pour Vacher une maison V (enfants, amour) en Verseau avec le nœud sud et la part de fortune, tandis qu’Uranus se situe en conjonction au nœud nord en Lion ( amour enfants, équivalent maison V) : . Uranus était le fil conducteur d’une vie antérieure.

On note le quinconce Uranus-Mars.

 

Partager avec:

Joe Biden

Joe Robinette Biden a choisi une femme comme vice-présidente Kamala Harris, ce qui est une première, et ainsi qu’une amérindienne Deb Haalland,  faisant une place à la diversité, l’équipe fondamentale étant faite de centristes modérés. Le début de la campagne de vaccination est sa priorité, ainsi que la protection des américains actuellement en grande difficultés financière à cause du covid dans un pays où le libéralisme économique joue à plein , où tout ce qui s’apparente à un obstacle à la liberté d’entreprendre est déconsidéré et où la moindre geste de solidarité  est considéré comme un geste “communiste” de la part de l’état, la solidarité étant réservée à des associations caritatives indépendantes dans un pays  chrétien, où l’on jure sur la Bible.

Joe Biden, 78 ans,  s’est dévoué au service public. Il a appris l’humilité à son détriment : né dans une famille de la classe moyenne, après un cursus en droit à l’université de Syracuse, d’où il sort diplômé en 1968 pour se lancer en politique,  rien dans sa vie privée  ne lui a été épargné ; durant la récente campagne,   il  a encaissé les coups bas de la part de ses adversaires (les attaques contre son dernier et unique fils vivant). Par le passé, il a perdu sa femme et sa fille (Lune en V carré Pluton en VIII), lors de son arrivée à la fonction de Sénateur en 1972, à  trente ans. Puis alors qu’il se présente à la présidence de 2007, atroce synchronicité,  il  perd un de ses fils, désigné comme le plus apte à lui succéder en politique à ce moment-là  (aspect de Mercure en XII conjoint Mars carré Pluton en VIII). Il  laisse alors sa place à B. Obama ,  devenant lui-même son vice président des États-Unis de 2007 à 2012.

Il se représente cette fois-ci et, encore une fois dans sa vie, sa victoire à la présidence des États-Unis est gâchée par l’ambiance de guerre, les militaires, les blindés, les gardes du corps sur les dents présents partout, et “last but not least”, le covid comme premier ennemi ! 

Son premier acte est de signer un décret pour vacciner les américains afin de sauver des vies , d’obliger le port du masque , de renforcer un service social  l’Obamacare, considéré par les républicains comme une dérive d’extrême gauche.

Il va devoir agir avec une grande diplomatie : à   l’étranger , il va insuffler une politique totalement différente de celle de son prédécesseur : reprise des accords pour le climat avec pour conséquence l’arrêt de la construction d’un oléoduc entre le Canada et les États-Unis, il doit calmer la tension avec l’Iran, changer de  politique avec le Moyen-orient, maintenir des troupes dans les pays où l’armée sert de protection contre l’ennemi de la paix,  revoir le commerce avec l’Europe, tout en continuant à privilégier le commerce américain.  A l’intérieur, il veut  unifier, au lieu de diviser la population au bord de la guerre civile : lois pour faciliter l’adhésion à la nationalité américaine des gens ayant vécu sur le sol durant dix ans, et des enfants nés sur le sol depuis cinq ans, arrêt de la construction du mur entre le Mexique et les États-Unis pour faire barrage aux migrants mexicains.

Il veut  retrouver le sens de ce qui constitua l’Amérique à tort ou à raison : la diversité  des peuples sur laquelle le pays fut créé par l’immigration de tous les pauvres (et les riches) de la planètes. “Il faut du courage pour changer le cœur des hommes”*.

Les médias eux mêmes doivent se mettre à l’unisson, Fox News  media d’extrême droite tacle CNN, qui de nouveau reprend la place.

En transit,le Soleil , la  Lune 12° et Vénus au nœud sud  font écho à sa conjonction natale Soleil-Vénus 27,28°en Scorpion dominante, mais au-dessus de l’AS  Sagittaire à 4° .

Sans surprise, et au vue de toutes les souffrances qu’il a connu, il a  le Scorpion en XII qui possède un amas de 4 planètes, Mars en domicile, Mercure, Soleil, Vénus. Mercure Vénus symbolisant la fille, et Mercure Mars le fils, qu’il  a  perdu (dans le thème d’une femme cela pourrait signifier des problèmes de fausses couches, maladies in utero, des avortements : ne paniquez pas !). La Lune est en exaltation à 0° Taureau   opposée à Mars et par résonance à l’amas,  carrée à la fois à Pluton en Lion (en secteur VIII) et à Jupiter en Cancer.

Et pourtant, on voit à côté la part de chance, qui est sans doute sa volonté de vivre, plus forte que tout. C’est une personne forte et résiliente : on peut voir le grand carré formé par la conjonction des planètes Uranus-Saturne rétrogrades (actuellement en transit  en carré) en VII opposées à l’amas en Scorpion en XII et à l’ascendant Sagittaire, le tout carré à l’axe nodal  arrivant dans le signe du  Lion (nœud nord) et Verseau (noeud sud). Le tout forme une croix fixe montrant l’obstination, la détermination, l’ambition. La planète qui se lève avant le Soleil dans le sens horaire est importante (planète scoute) c’est Mercure et elle est maîtresse du milieu du ciel, la carrière, et de la maison VII, les autres, l’autre.  

Les oppositions de Mercure et Soleil  à Uranus R et Saturne R, indiquent une  obstination,  et un esprit de rébellion contre le statu-quo ; il n’est pas si facile qu’il en a l’air, ce qui lui a sûrement permis  de supporter les coups durs qui en auraient mis d’autres à terre, Mars carré à  Pluton  annonçant la violence qu’il a subit et la combativité qu’il a engrangé.

Chiron est conjoint nœud nord au MC – au zénith- en fait situation très angulaire, qui lui donne un rôle de conseiller innovant –

Les porteurs de cet aspect de Chiron  carré Uranus, semble impliquer dans tous les messages qu’ils cherchent à transmettre aux autres plus d’incitations que  de changement pour le changement , le  besoin de changer le monde, ou au moins la partie du monde où ils vivent et parce qu’ils sont capables de voir des façons réalistes de l’améliorer selon leur propre perception.

Le jour de l’intronisation, sans surprise, Mars et Uranus sont conjointes ,le signe du Taureau avec Mars – l’action-  est en conjonction avec Uranus (rétrograde) la foudre, c’est explosif !

On a eu la tentative de coup d’État le 6 janvier 2021.  Le tout était en carré avec la conjonction Soleil-Saturne-les limitations dans le temps et l’espace-, et Soleil – Pluton – l’explosion, la transformation ,  exaltée par Jupiter le bénéfique en Verseau. 

Vénus 15° est  sextil à Neptune 18°,  elle est en trigone à l’ascendant, pour agir sur les valeurs que prônent Joe Biden, la solidarité, la responsabilité dans les épreuves. Beaucoup d’américains pensent qu’il n’est pas légitime, alors qu’il est. Neptune est toujours carrée à l’axe nodal,  en III- IX en Gémeaux-Sagittaire ,axe de la communication, des idéaux, de la vie spirituelle  : tout ce qui est sournoisement tapi dans l’ombre , les embrouilles, les dissimulations, les ennemis qui affichent un sourire, l’hypocrisie, et par la suite : les désillusions. Le doute qui plane dans les esprits faibles va nuire à son rôle présidentiel. Le poids des rumeurs pèse sur le monde entier. film “Green book : les routes du sud”.

 

 

 

Partager avec: