Entrée de Lilith en Gémeaux le 18 juillet

La lune noire , ce point qui est le second foyer de l’élipse parcourut par la Lune  autour de la Terre, n’est pas anodin ;  sa position   calculée et recalculée  change le cours de votre vie, si vous n’en prenez conscience.

Mais , il n’est pas question d’avoir peur : comme “tout est dans tout”,  un aspect n’est jamais seul , il s’accompagne d’autres indices ; ce qui veut dire que  votre parcours de vie, votre  chemin est balisé avec des petits cailloux  , et ici vous n’en avez qu’une confirmation supplémentaire, car  lors d’une analyse il faut additionner  et mettre en valeur ce qui s’assemble.

Lilith vous ramène  toujours vers le chemin que vous devez parcourir, pour aller vers votre nœud nord et , la plupart du temps, en passant par des défis psychologiques et des affaires moins faciles alors que Lilith c’est une sensation de manque, de vide psychologique, affectif, de reconnaissance dans la maison qu’elle habite,  (surtout si c’est la I, IV, VII, ou X) et, dans la maison  et le signe, qu’elle transite durant 9 mois.

Les nœuds ayant  un cycle d’un an et demi , leurs  rythmes  s’ accordent, or les nœuds se référent au “destin” (le déterminisme).

Les nœuds font le tour du thème en dix-huit-ans, et s’inversent au bout d’un peu plus de  neuf mois : à chaque inversion, comme dans une ouverture cosmique, la personne devrait comprendre ce qu’elle doit accomplir, et lorsque les nœuds coïncident de nouveau, il devrait y avoir la résolution de ce qui a été initié.

Que fait la Lune noire ? Elle augmente la tension et détruit l’équilibre énergétique de l’individu. Avec le nœud sud,  c’est un des points d’évolution du thème, un stade à dépasser.

Si on compare le chemin entre le nœud sud (qui est le passé) et le nœud nord (le futur), en analysant nos agissements , nos pensées visant le nœud nord, on peut évaluer ce qu’on va avoir à  réparer,  là où l’on  sent   “que le bât blesse”.

Voilà comment l’explique Michel Tabet qui travaille avec ce qu’on appelle “le Rêve Éveillé Dirigé” (une thérapie transpersonnelle). “Une arrivée d’énergie cosmique du  Soleil,  arrive par la Lune noire. Si la personne est fermée,  elle  va l’utiliser au niveau le plus bas, très physique, créant une zone d’ombre qui dénature la maison, le signe, les planètes en aspects dysharmoniques avec elle et, la planète maîtresse du signe. Nous sommes dans un point karmique , qu’il faut transformer pour devenir le lieu le plus fort du thème.” Le dire c’est bien , mais cela prendra des années, et beaucoup de manques, au niveau de ce vide immense. 

Positivement, la Lune noire donne du magnétisme, elle attire, ensuite elle repousse l’élu (e). On la sublime sur le plan artistique par des créations assez sombres, sexuelles, mais il ne faut pas se limiter à ce domaine, car en fait elle est souvent castratrice. C’est même sa marque. Une fois qu’elle est dominée, vous pourrez accéder à l’énergie du nœud nord , entrer en contact avec l’âme , le soleil intérieur,  permettant d’accéder à la destinée du nœud nord.

Comme à cause des calculs,  nous avons les Lunes noires vraies, corrigées et moyennes, il arrive souvent qu’elles occupent deux  maisons. Au lieu d’en choisir une, il vaut mieux parler d’un espace Lune noire, car après tout, c’est le porteur qui la ressent, et il serait aléatoire de dire qu’une prévaut sur l’autre, de même en ce qui concerne les signes qui vont marquer le territoire. En fait, où ressentez-vous l’absence de quelque chose ? Voilà, la question qu’il faut se poser ! Vous saurez répondre.

Jusqu’ici le Taureau a vu le passage de Lilith-la Lune noire, en compagnie d’Uranus et, c’était déjà difficile car avec Uranus carré à Saturne, où il s’agit de valeurs, d’argent , de besoin affectif, de sensualité,   accentué par la présence de  Lilith, tandis que Saturne  la réprime, et qu’Uranus veut libérer (prenons le cas des personnes transgenres qui actuellement essaient de vivre leur vie). 

Maintenant, Au niveau des Gémeaux, il s’agit du mental, de la fratrie, de notre environnement proche, de s’entendre sur ce qu’on va dire, dire, puis agir concrètement, dans une dynamique de maison III, en faisant de la pédagogie de proximité : par exemple sur la vaccination contre la maladie qui est en train de se re-propager et, qui  à cause du brouillage des informations, n’arrive pas à convaincre   les “pro naturel”, les timides, les éternels hésitants, et là on est bien dans une dynamique de Lune noire en Gémeaux : recherche de la vérité au sujet des causes, des conséquences, des mensonges et des rumeurs avec ou sans fondements, l’environnement proche ce sera les soignants qui font entendre leur désaccord, et pourquoi, et savoir démêler ce qui ressort des contestataires  qui font de la politique de ce qui est réel (ce n’est pas à moi de juger, c’est à vous d’analyser).

Lilith, en handicapant les déplacements, les voyages durant les  vacances (axe Gémeaux-Sagittaire),   accélère la nécessité de l’autodéfense personnel et collective, mais recrée encore de l’énervement, et de la dissension dans nos esprits bien fatigués .

La proximité de la Lune noire en conjonction au nœud nord en Gémeaux à 8°21 carré à Jupiter (le protecteur) montre qu’on n’arrivera à aucun résultat si cela continue . On notera que le timing est sur 9 mois.

Pour chacun d’entre nous, il faut rechercher les aspects que forme la Lune noire  avec notre nœud sud  (sur le thème,  il s’agit de la Lune noire moyenne) avec la position de Jupiter en carré.,C’est peut-être  l’occasion de prendre conscience de certaines choses désagréables qui pourraient être changées en nous, sans négliger la question, ni la remettre à plus tard.

L’axe  Gémeaux-Sagittaire se rapportant à l’instruction, il faudra faire en sorte que les enfants, les jeunes,  puissent enfin retourner à l’école, à la fac normalement en septembre, et…. qu’ils ne deviennent pas orphelins au nom de promesses intenables, de dissensions politiques, d’attitudes irresponsables.

 

Partager avec:

Hommage à nos martyrs de la baie des Anges, commémoration de la fête nationale

On fête la traditionnelle prise de la Bastille (dans laquelle  il n’y avait quasi personne en 1789), symbole de notre démocratie, elle rassemble lors des bals et des feux d’artifices. C’est ainsi que s’est produit le drame du 14 juillet 2016 à Nice*, à cause d’un camion lancé follement contre la foule des familles , que personne n’a pu arrêter, excepté le héro Franck Terrier*  qui a tenté de le stopper au péril de sa vie..

Ainsi on commémore cette révolution, qui fut tout sauf parfaite,   récupérée par Napoléon, au milieu de la violence ambiante ; c’est connu, il est plus facile de commencer une révolution que le l’arrêter, mais surtout, cette révolution fut  un génocide.

Donc, on peut se poser la question : “Tout ce qui est vieux, est du fait de la tradition, et la tradition doit être respectée, il faut connaître ses racines pour bâtir le futur, il faut connaître ses ancêtres” . Est-ce tellement mieux, s’il n’y a pas d’objectivité !.

Thèse : oui c’est bien, Antithèse :  critique, Synthèse : “il faut tirer une leçon du passé pour ne pas recommencer les erreurs , tel est le but”. C’est un sujet d’examen. Mais, attention, il faudra aller dans le sens du correcteur pour avoir une bonne note, car les correcteurs sont si stéréotypés eux-mêmes, que vous risquez de les déstabiliser.

Mais le rôle de la philosophie, n’est-il pas d’apprendre à penser ? De  ne pas répéter du “par cœur”,  de déconstruire tous ces clichés et même les théories d’hommes, certes admirables, mais nés avant nous , dans un contexte différent  ! (C’est ce que je vous dit de faire en astrologie).

Il ne s’agit pas de faire parler les morts, qui ont peut-être au court d’une longue vie, fait des actes héroïques, mais qui lorsqu’ils sont étudiés de près,  n’ont en rien été autre chose que des êtres humains avec des failles, et même pire (quid des héros révolutionnaires, et de bien d’autres).

La liste est longue de ces héros en histoire, et plus prés de nous chez les politiques, écrivains, philosophes,  psychiatres, qu’on nous impose. Mais cela va plus loin, car d’un bouquin,  enseigné dans les instituts, de théories construites dans un cerveau dit “supérieur”   d’une soit-disant  élite,  dépend souvent notre vie entière !

Je ne rentrerais pas dans ces détails (même si j’en étais vraiment capable, ce serait encore donner des prétextes à des controverses), parce que ce n’est pas utile de tomber dans le panneau, de défendre une théorie  éthique,  philosophique, religieuse ou économique, au profit d’une autre.

L’idée de base est que : le passé fait par des hommes n’est pas plus intelligent que le présent et surtout, ne doit pas handicaper l’avenir, qui doit se construire avec des hommes aux idées nouvelles, et surtout en fonction des circonstances existantes.

On ne peut reprendre les visions de personnes du passé, parce qu’elles vivaient dans des circonstances éloignées des nôtres, avec un niveau  totalement différent de connaissances, et dire, croire, appliquer leur vision , c’est mettre des lunettes d’astigmate à un myope !

Pourquoi ce qui est du simple bon sens n’est-il pas appliqué ? N’est-on capable que de refaire sans cesse les erreurs des anciens, sans apprendre ?

Si des personnes de bonne volonté et qui  agissent, n’arrivent pas à un résultat, c’est parce qu’elles ont eu le cerveau farci de  vieilles vérités et, qu’elles n’arrivent plus à faire venir à la surface une lecture saine des faits du moment : on voit les choses, mais on refait les mêmes erreurs (exemple : faire des primaires).  On fait empirer les choses. C’est  une sorte de romantisme de jeune fille qui projette ses rêves, sur le jeune homme qui lui plaît.

Or, pour voir que seul le présent compte pour évaluer la justesse de ce qu’il y a à faire,  comparons par exemple, sur le plan historique, la condition des femmes de 1921 à celle des femmes de 2021 : déportées, ou guillotinées en cas d’avortement, mise au ban de la société si  enfant né hors mariage –  le mariage étant la voie royale –  femme qui, même si elle travaillait avec un mari n’avait ni droits, ni salaire, ni compte en banque, ni retraite, (ni héritage,  quand il y avait des enfants).

Et pourtant subsistent des idées, des visions, que je qualifierais de totalement incompréhensibles , puisque des femmes  sont tuées par leur conjoint  , qui ne sont même plus des maris car il faut encore éradiquer dans la mentalité populaire les anciennes visions de la femme asservie, chosifiée par le masculin , notamment dans les publicités.

Mais qui le fera  vraiment, quand on sait que la même mentalité existe chez les homosexuels, chez les trans, qui reproduisent fidèlement les clichés de la femme chosifiée (couleur rose, talons aiguilles, et jupe sexy) !

Pourtant, le monde a changé en occident, certains le regrettent : qu’ils s’en fassent une raison : les religions sont affaiblies parce qu’elles étaient une tyrannie qui permet à des  faibles de briser  et de niveler les sociétés : les scandales actuels ne font réagir que mollement les tribunaux,  alors qu’une secte ne ferait pas pire !

N’y voyez aucun irrespect : la vraie foi (et certains religieux l’ont) se situe au delà des discours et des mots imprimés, elle ne fait aucun mal, elle peut élever,  aider, donner des codes de conduite,  mais elle n’oblige en rien, elle fait confiance. Le vrai patriotisme consiste à défendre des idées humanistes pour tous, non pas en excluant une population qui n’a pas les critères, mais qui fait pourtant partie du contingent de morts et de blessés de la baie des Anges, à Nice.

Le malheur de tous est encore  d’imaginer  et de dire que le “Siècle des Lumières” n’a produit que  lumière, alors qu’il est seulement une avancée sur certains points, un moment de révolte  par rapport à certaines oppressions. Mais en fait, on peut relever des horreurs parmi ce que Voltaire a écrit dans son “Essai sur les mœurs et l’esprit des nations, 1753” et dans  son Traité de métaphysique, à cause de l’ignorance scientifique de son époque,  de la cruauté, de la bêtise,  une ignorance “feinte” qui perdure encore dans le cerveau de certains !

Il en est notamment des théories raciales, alors que la notion de race été totalement déconstruite par des prix Nobel : Henrietta Lacks, ** cette personne dite de couleur,  a permis avec ses cellules sanguines immortelles de mettre au point des médicaments, dans les laboratoires du monde entier (notamment contre le SIDA ).

Qui le sait ? Y-t-il une rue à son nom en France ?

Aussi , on peut célébrer la révolution française, en être fier, mais reconnaître les ratés,  les atrocités, les meurtres, les pillages, les viols, commis par les révolutionnaires dans nos campagnes vendéennes et ensuite haïtiennes : ce serait  rendre justice à ces populations.

 

 

 

 

*Franck Terrier, surnommé “le héros au scooter” pour avoir tenté de stopper le chauffeur du camion-bélier qui a tué 86 personnes le 14 juillet 2016 à Nice, a été secouru jeudi par les policiers du Raid alors qu’il s’était retranché chez lui. Repéré dans un état second dans la rue par la police municipale, cet homme de 53 ans s’était réfugié chez lui, sans que personne ne parvienne à ouvrir le dialogue ni à lui faire ouvrir la porte. “Il a été fait appel au Raid qui est intervenu vers 13h35, a obtenu qu’il ouvre avant qu’il ne soit transporté à l’hôpital”, a précisé une source policière… “Les forces de l’ordre et les services de secours ont rapidement mis en place un dispositif de sécurité et l’intervention du Raid (…) a permis la mise en sécurité sans dommages” de la victime, a-t-il précisé dans un communiqué. “Depuis l’attentat, il a des hauts et des bas, des moments où les séquelles de ce qu’il a vécu font qu’il subit un traumatisme avec retardement (…) M. L. B a tué 86 personnes et fait plus de 400 blessés en fonçant avec un camion de location sur la célèbre Promenade des Anglais, où la foule était massée après le feu d’artifice du 14 juillet 2016. Franck Terrier, qui a craint pour la vie de son fils se trouvant à proximité et vu de nombreuses victimes se faire écraser sous ses yeux, s’est lancé à la poursuite du camion à bord de son scooter, parvenant à s’accrocher à la cabine et à frapper le conducteur à plusieurs reprises (europe1.fr).

**lire les passages de l’ Essai sur les mœurs sur l’esclavage de Voltaire

*** Elle s’appelait Henrietta Lacks, mais les savants n’ont retenu de son nom que deux syllabes : HeLa. Elle travaillait dans les champs de tabac du Sud des États-Unis où besognaient ses ancêtres esclaves, mais ses cellules, prélevées à son insu, sont devenues l’un des outils les plus précieux de la médecine moderne. Emportée par un cancer foudroyant, en 1951, à l’âge de 31 ans, elle a contribué sans le savoir à la mise au point du vaccin contre la polio, au décryptage des tumeurs et des virus, à la mesure des effets de la bombe atomique, et à des avancées telles que la fécondation in vitro, le clonage ou la thérapie génique. À travers l’histoire de cette femme et de ses proches, Rebecca Skloot nous invite à réfléchir aux enjeux éthiques, financiers et sociaux de la recherche médicale.  À qui appartiennent nos cellules ? Quelle place tient l’être humain dans un laboratoire ? De l’âme ou de nos cellules, qu’est-ce qui est immortel ?The New York Time Sunday Book Review

*

Partager avec:

L’enjeu de la conjonction Vénus – Mars du 13 juillet

Comment comprendre la psychologie du cycle Vénus-Mars ? Le 13 juillet 21 se produit un nouveau cycle avec l’arrivée de Vénus en conjonction avec Mars  à 20° dans le signe du Lion !

Il y a la fougue et l’ego dans cette conjonction en Lion, ce qui  provoque un esprit de conquête, chez les êtres humains animés par le désir de feu du Lion, une passion qui ne demandera qu’à se déclarer, même une fougue qui peut -être dangereuse, si elle n’est pas maîtrisée, dans l’exagération, la volonté d’exister au grand jour, la perspective d’un échec sera d’autant plus pénible. Rien ne sera trop beau, ni trop grand, mais aussi autoritaire et optimiste.

 

De quoi parle-t-on ?

Les planètes les plus proches de la terre – Mercure, Vénus et Mars –  représentent les facteurs les plus intimes de la personnalité . Il y a entre les deux planètes Vénus et Mars, une interaction qui donne la mesure des réponses directes  envers  ce qu’on rencontre dans la vie, car le couple Vénus-Mars  forme une paire complémentaire.

L’individu trouve son auto-motivation à travers ces deux planètes : le sens du Je (mon identité) , le sentiment d’être différent des autres (l’alter ego),  vont avec la connaissance instinctive de ce qui est bon pour moi et c’est lié à la fonction Vénus. Lorsque  vous dites par exemple “J’aime le chocolat,  j’aime la mer ” , Mars représente  la capacité à exprimer ce sentiment de manière spontanée correspondant aux exigences  personnelles, 

Quand Vénus décide que quelqu’un ou quelque chose peut être valable, Mars part à la conquête ou à la rencontre de la personne ou de la chose, et si Vénus la trouve détestable, Mars la combattra ou s’enfuira, (sans référence à des conditions sociales extérieures, la plupart du temps). Lorsqu’une planète lente est reliée  par aspect à la planète, ce sera quant même un peu plus compliqué Jupiter faisant l’excès en toute chose, Saturne mettant ses limites,  ses peurs, Uranus ajoutant l’indépendance et à l’individualité, Neptune étant  en rapport avec l’inspiration, le romantisme, les illusions et désillusions, Pluton  étant en rapport avec la passion, la manipulation, le pathos.

Vénus déterminant le caractère et les besoins particuliers et Mars gouvernant l’impulsion à agir selon son caractère particulier avec ses exigences particulières. Vénus indiquera le caractère de base de l’être, la force et, de la qualité des jugements de Vénus dépendront  la valeur que l’on accorde à la personne, à la situation…

L’amour auquel on rapporte Vénus, doit être envisagé dans un contexte  plus vaste que celui des sentiments personnels, Vénus natal montre la valeur que l’on attribue à l’amour, plutôt que l’expression  individuelle de l’amour, Vénus montre comment on fera face à l’amour quand il se présentera…

La relation de Saturne/Soleil et de la Lune à la paire Vénus/Mars dans le thème natal, montrera à quel point l’expression, Mars, de l’être spirituel intérieur Vénus, pourra être déformée ou brouillée par les pressions parentales ou familiales ou par des modèles sociaux de comportement.

La phase natale* Vénus/Mars confère une coloration spécifique à nos sentiments personnels. Elle décrit la façon dont fonctionne Vénus et Mars dans la personnalité. La source karmique et ancestrale des sentiments et tendances émotionnelles se trouve dans l’origine de la conjonction Vénus/Mars avant la naissance (voir dans les éphémérides).  

Si Vénus et Mars sont décroissants, il faudra  porter une attention particulière à l’opposition antérieure à la naissance, dans les signes où elle se trouvait. On peut voir la conjonction avant la naissance en remontant sur les éphémérides, jusqu’à dix-huit mois auparavant. Positivement, c’est le symbole de l’objectivité émotionnelle,   négativement elle révèle un conflit entre le désir* et les valeurs établies, une impasse, des complications émotionnelles, des expériences difficiles,  et on est amené à revoir ses valeurs et ses motivations en fonction de la valeur de Vénus et Mars dans le thème, ce que les planètes maîtrisent, leur force dans le thème (aspects).

Tandis que,  durant la phase croissante (Vénus est en avant dans un signe du thème par rapport à Mars) , Vénus est au service de Mars et la valeur de l’expérience se révélera après l’action ;  avec un carré croissant au moment de l’incarnation, le résultat ne sera pas ce que l’on en attendait.

Quoi qu’il en soit je dirais que désir est un terme qui prend des connotations différentes selon les auteurs, selon qu’ils soient psy ou astrologues. Je pense plus à “pulsion” pour Mars (très en rapport avec la fougue), et,  je pense plutôt à “envie” en ce qui concerne  Vénus. Vénus régissant deux signes : le Taureau , très physique qui sera gourmand compulsivement  tandis que la Balance plus raffinée, et plus fragile qui sera gourmet et triera . Mercure réfléchit et décide avec le Soleil de ce qui est valable , servant de médiateur entre Vénus et Mars, notamment dans le cas d’aspect décroissant, symbole de l’objectivité émotionnelle (“j’aime les gâteaux mais je fais un régime”).

Le cas de Vénus ou de Mars rétrograde est particulièrement intéressant, car il crée un véritable dysfonctionnement dans la personnalité : Vénus rétrograde à la naissance : Cela signifie que les valeurs et jugements, sentiments de la personne seront différents de ce que la collectivité considère comme normal. Par suite de conflits émotionnels, la personne peut se trouver obligée d’adopter une attitude plus introspective, même mystique. Il peut y avoir des problèmes sexuels, obligations , décision  d’abstinence pour réaliser un but spirituel.  L’esprit doit se développer à contre-courant des besoins naturels, on doit transcender son moi essentiel (pas son ego),  on est potentiellement libéré des exigences compulsives habituelles. Elle peut vivre selon sa propre vérité, se déconnecter des considérations culturelles, sociales et religieuses. “Potentiellement” la personne peut-être plus objective vis-à-vis des valeurs et jugements admis dans la communauté. Mais elle a souvent un manque d’adaptation aux valeurs en cours.

Le moment de la conjonction Vénusrétrograde/Mars est le moment de changer ses propres valeurs vénusiennes et de donner une signification “spirituelle” à ses  propres actions, de se métamorphoser, de “s’individuer” (devenir soi-même en tant qu’être unique).

Les conjonctions de Vénus avec Mars se produisent environ tous les deux ans, on peut déterminer un cycle de 5 conjonctions où chaque 5e conjonction se fait lors d’une rétrogradation de Vénus (Avec Mars, la rétrogradation se passe lors de l’opposition).

 

*la phase natale est déterminée selon la position de Vénus , la planète la plus rapide par rapport à Mars la planète la plus lente,  comme dans le cycle type Soleil-Lune, conjonction, carré croissant, opposées, carré décroissant, etc.

 

d’après Ruperti

 

Partager avec:

Richard Branson, l’homme de l’espace, patron Virgin

Pour ses 71 ans le 18 juillet, Richard Branson , l’anglais le plus inventif du moment, s’est offert avec des partenaires choisis, le premier  voyage dans l’espace à 83km, suffisamment loin de la planète pour voir la courbure de la terre et ressentir l’apesanteur pendant quelques instants,  revenir sains et saufs dans une sorte d’avion “catamaran,” en trois parties, qui se scinde en deux pour le retour.

Selon les explications, il s’agit du projet  qui permettra prochainement des vols de loisirs pour touristes millionnaires.

L’aéronautique s’est faite avec des pionniers : je me suis demandée, quel genre d’homme est un Monsieur qui finance et s’implique dans un tel projet.

L’ascendant Lion n’étonnera personne, la bonne mine , la chevelure, l’assurance et la gaieté, il rit sur toutes ses photos. Son Soleil en Cancer est trigone au nœud nord en Bélier dissocié, mais c’est surtout son Mercure qui est en trigone exact, étant maître de sa maison II  en Vierge : il sait compter. Mais, c’est aussi le nom de sa compagnie puisque “virgin” en anglais signifie : vierge, une analogie intéressante.

Je le voyais Bélier pour l’esprit d’entreprise et la témérité : il y a le nœud nord, je le voyais Verseau, pour l’originalité de ses projets de science-fiction,  il a la conjonction Soleil-Uranus (orbe 18°),  avec  un  Uranus dans la maison du Verseau, par analogie, en XI, et un Soleil en Cancer en XII (papa ?). 

Son MC est en Taureau : il n’y a pas plus “plancher des vaches”, de même que  sa Lune en Vierge qui en fait une personne particulièrement sérieuse avec la conjonction à Saturne en II, la part de fortune , ici, lui donnant un joli coup de pouce dans les affaires, ce qu’il a déjà prouvé avec la création de la chaîne de magasins  “Virgin” qui fut une révolution.

On l’a vu, il a le sens du commerce : il a mis son installation au Nouveau-Mexique grâce à un contrat gracieux avec l’État.  Ce n’est pas encore Cap Canaveral , mais ça peut le devenir, et ce sera une manne d’emplois à la clé : il a un beau trigone Uranus-Jupiter en VIII, et Uranus maître des projets en XI  est aussi maître de ses contrats en VII.

Finalement Mars est seulement, gentiment, en Balance en III, conjoint Neptune, un rêveur idéaliste,  étant régent karmique  du nœud nord , placé au nœud sud, il indique qu’il vient avec quelques atouts dans sa manche pour la suite, au nœud nord en IX : l’ailleurs, les grands voyages). Sa Vénus, régente karmique sud est trigone à Mars.

Puis, on apprend que sa mère, toujours vivante, fut parachutiste, pilote de planeur et hôtesse de l’air !

Quelques fois, il ne s’agit de chercher très loin (Lune* en I, Soleil en Cancer, le maître du Soleil en XII  en I).

Il est père de deux enfants et grand- père de deux enfants.

Preuve qu’il ne faut pas trop s’affoler avec les aspects de transits, j’ai fait la carte du moment du décollage  et les aspects n’étaient pas engageants, pourtant ils sont tous revenus,

 

On y voit  que les aspects font une opposition de Vénus-Mars  sur son AS avec Pluton,  à  Saturne retro qui se place dans sa maison VII, cette opposition formant un T-carré à Uranus 14° en Taureau, quasi sur sa Lune noire, la Lune noire dans sa maison X.

Jupiter retro 1° se déplaçait dans vers sa maison VIII allant sur son Jupiter natal retro 6°  :  signifiant ici gains  , contrats…. mais qui aurait aussi pu signifier disparition ! Vous voyez donc à quel point les prévisions par transits sont aléatoires et peuvent inquiéter pour rien !

 

*British entrepreneur who is the founder of Virgin Records and, by 1994, was the owner of Virgin-Atlantic Airways. He began his career with his “Student” magazine; by age 20, he had a thriving business and 40 employees. Twelve years later, his empire consisted of 50 companies that were giving him a turnover of 50 million pounds; Branson was ready to expand into the software, film, video and property markets.His mom was a strong influence on his success, emphasizing independence and self-reliance. Basically shy, his public persona is one of bravado, but the private man remains an enigma.

 

Partager avec:

La nouvelle lune de juillet 2021

Bien que fugace, ne durant que deux jours et demi -temps de déplacement de la Lune dans un signe  – la nouvelle Lune est exacte, puis croissante, après avoir été balsamique et  décroissante dans un signe, ici le Cancer. 

Les deux phases sont fondamentalement différentes pour l’individu qui va naître ; la Lune balsamique est en fin de course, elle a fait le tour du zodiaque, elle a vécu durant 28/29 jours, les douze modes d’expression – les travaux d’Hercule. Ici, elle veut la fusion avec son être idéal , le Soleil, mais en sachant que ce n’est pas dans la vie matérielle qu’elle aurait pu l’obtenir, ceci sans tenir compte du signe , symboliquement s’entend.

Dans la phase exacte de nouvelle Lune, qui s’est produite à 3h16 GMT à Paris, la fusion devenant totale, elle va repartir vers un nouveau tour de roue pour de nouvelles aventures, elle a laissé le signe précédent derrière elle, mais elle est mûre des connaissances accumulées, symboliquement. C’est ce qui fait la différence : une Nouvelle Lune Cancer n’est pas une Nouvelle Lune Gémeaux.

A la Nouvelle Lune précédente, elle quittait les liens charnels du Taureau pour s’envoler vers des aventures, des élans adolescents en Gémeaux, ici elle veut s’ancrer dans ses racines avant d’en fonder de nouvelles : elle rêve d’affection, de tendresse. Durant la phase Lune croissante, l’individu qui vient au monde s’élance encore avec les normes du Soleil, il vient de fusionner avec lui, il ne sait pas qui il est, femme ou homme, yin ou yang, et souvent les deux, il se cherche. Et cela toute sa vie.

Plein d’élan, il est retenu par le passé, le déterminisme, alors que dans la phase balsamique, c’était la libération, la fin de la route.

Peu de degrés font une grande différence , dans l’attitude psychologique de toute une vie. Même si par progression, l’individu évolue un tout petit peu, il a du mal à se décrocher des idées que le Soleil lui a inculqué, il y revient sans cesse, il appartient à son passé, à ses origines,  à son clan. Mais il faut comprendre que cette personne paradoxalement, risque de sauter dans la polarité inverse, par réaction.

Ici,  vous avez en outre la conjonction Vénus-Mars qui arrive le 13 et qui joue un peu la même partition mais sur dix-huit mois : celui qui vient au monde durant ces moments, se cherchera longtemps.

Au niveau du cycle jusqu’à la prochaine nouvelle lune en Lion, il en ira de même, nous serons dans l’indécision, et comme toute marche du signe du Cancer, nous avancerons en zig zag, lentement, près à nous réfugier dans une grotte dès que la vague arrive.

Partager avec: