Le choc des titans Jupiter, Pluton et Saturne

Sans vouloir nous affoler, il se peut que nous ne soyons pas tout à fait dans des journées faciles : mais bien loin de la raison, les affaires économiques doivent se faire. La situation n’est pas inédite.

La peste noire ou mort noire,appelée peste bubonique par les historiens modernes, a touché l’Eurasie (terme qui désigne l’Europe et l’Asie comme un continent unique), l’Afrique du Nord et peut-être l’Afrique subsaharienne. Elle n’est ni la première ni la dernière pandémie de peste, mais elle est la seule à porter ce nom. En revanche, c’est la première pandémie à avoir été bien décrite par les chroniqueurs contemporains. Elle a tué de 30 à 50 % des Européens en cinq ans (1347-1352), faisant environ 25 millions de victimes à une période où la population était bien moindre.

La peste  en Provence et Languedoc qui débuta le se termina à la fin de 1722 correspondant à une résurgence de la deuxième pandémie de peste. Elle fut apportée à Marseille par le navire le Grand-Saint-Antoine, qui revenait de Syrie et transportait des soieries contaminées destinées à la Foire de Beaucaire. Le , un arrêt met en quarantaine toute la Provence pour éviter la propagation de l’épidémie, mais celle-ci reprend son intensité au printemps 1721, pour s’éteindre progressivement l’année suivante. Ces pestes ont désertifié des espaces entiers de campagne.

Les autorités avaient privilégié la vente et la distribution des marchandises.

On note  la conjonction Jupiter Pluton en Vierge (la comptabilité, l’argent, les maladies), carré à Mercure, son maitre conjoint à la Lune noire, Vénus (le profit ici) et Soleil étant aussi sous la dominance de Mercure (les marchands).

Cette date ne marque que le début, mais on voit la violence de la conjonction Pluton-Jupiter. Jupiter la plus grosse planète qui fait grossir tout ce qu’elle touche, bon ou mauvais, et Pluton la plus petite mais la plus violente.

C’est cette conjonction que nous venons de vivre pendant 9 mois (avec plus ou moins d’orbe) et qui va disparaitre progressivement, quand Jupiter entrera  dans le Verseau  le 20 décembre. Pour autant il faut lui laisser le temps de se défaire, car elle va se poursuivre durant tous le mois de janvier avec des aspects très durs !

Voyez ci-contre le thème de la journée du 7 décembre 2020 dans lequel on voit la conjonction Pluton , Jupiter et Saturne en carré avec Mars, avec un carré décroissant de Lune-soleil au noeud sud, montrant qu’il faut tenir compte de la situation que nous avons vécu durant les 21 jours précédents, depuis la nouvelle lune et toujours, Neptune carrée à l’axe nodal.

Ne nous étonnons pas si nous voyons les chiffres des contaminations augmenter de nouveau, aussi la prudence est-elle de mise …

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.