Regardez ce champignon, il va pourrir !

On n’a plus envie de pleurer , on ne veut pas, on ne peut pas , on est responsable, on encaisse, jour après jour, les infos abjectes : La Roya, et La Vésubie dévastées, un professeur  décapité, trois personnes égorgées dans une église, deux femmes , une attaque au couteau par ci une attaque par là : la plupart commises envers des femmes ; Quel courage : s’attaquer à des femmes !  !

On se rappelle 2016 : un camion blanc fonce sur la promenade des anglais, le jour de la fête de la nation, qui est aussi l’occasion pour les enfants, de voir un feu d’artifice magnifique, sur une baie magnifique. Des enfants dans les bras de leurs parents !

On encaisse, on se redresse : petit à petit certains disent même qu’il faudrait s’habituer.

A cause de la tempête, treize disparus peut-être encore, dans les Alpes-maritimes,  les corps retrouvés au large en mer,   sont ceux des cercueils d’un cimetière dévasté presque deux mille mètres au-dessus du niveau de la mer : ça donne envie de se faire incinérer, si on ne peut même plus être en paix après sa mort !

Que de drames ! Quelle ambiance ! Et là-dessus le confinement sans discernement : certains vivent quelquefois dans des barres face aux terrains vagues, mais ceux qui ont des parcs  en face de chez eux, pourront y aller, et dommage pour celui qui est à une heure , son heure est passée sans qu’il puisse y entrer, son chien a à peine le temps de renifler l’herbe !

Ceux qui sont en face de la mer pourront y aller, mais maintenant elle est froide (combinaison recommandée), tandis qu’au printemps, on le leur a interdit : on a vu, au mois de mars à Mandelieu , une femme qui se baigne tous les jours de l’année de très bonne heure le matin, être refoulée par un gendarme : on attrape la covid, seule dans la Méditerranée ?

On nous met des masques dès 6 ans, on nous infantilise de nouveau avec un mot d’excuse avec identité, date, heure, motif, signature, comme chez le proviseur quand on ne pouvait pas faire la gym : un repris de justice avec un bracelet est mieux traité, il a l’ordre de ne pointer au commissariat qu’une fois par semaine, et je ne parle pas de tous ceux qui traînent sans vergogne, en continuant leurs petites affaires  !

Nous n’avons rien fait, nous sommes les victimes ! Mais la justice est du côté des délinquants, qui sont défendus par les avocats.  Nous, nous le sommes  par l’Assemblée Nationale élue, mais qui ne fait plus qu’approuver les propositions du gouvernement qui ne tient aucun compte des situations différentes des villes et des villages…Une heure pour aller porter des fleurs dans un cimetière à 10, 20 km : quelle occasion d’attraper un virus au milieu des tombes ?

On nous assassine, on nous enferme, on nous prive de tout et en plus, il va falloir (encore) se justifier pour aller chercher ses courses, en faisant bien attention de ne sortir qu’une heure seulement, et masqués* bien sur !

Adultes,  nous le sommes ! Certains  devraient porter les masques, ils ne le font pas, d’autres font des bringues chez eux, certains se foutent carrément des autres, crachent, ne se lavent jamais les mains, mais tout le monde doit se justifier, au nom d’une égalité qui de toutes façons, n’existe pas.

Comme ces champignons des sous-bois  que personne ne va pouvoir cueillir, nous n’osons plus sortir, et nous finirons par pourrir sur pieds !

* le fait d’avoir les masques est un grand progrès depuis le printemps, aussi l’heure de sortie et la distance ne devrait plus être une contrainte.

Partager avec:

Écrit par 

4 commentaires sur “Regardez ce champignon, il va pourrir !”

  1. Cela me semble un peux normale, nous français nous aboyons après la caravane qui passe mais aucune solidarité entre nous, nous avalons des couleuvres depuis des lustres, et nous mettons bien vite comme l’autruche la tête dans le sable, dès que le chef hurle et brandit ces PV grandeurs natures, un bon conseils gardez bien vos tiquets lorsque que vous sortez une heure faire 3 courses, car si l’on vous arrête on vas vous faire ouvrir le coffre et l’on vous demandera le ticket de caisse alors bon courage.
    Les gilets jaunes ont essayés de faire bouger les choses et qu’est ce que les Français ont dit ou fait ils en avait mare de voir leurs Samedi gâchés !
    Le meilleurs reste à venir, nous n’avons pas tout vu. hélas/

    Cordialement

  2. Bonjour, texte très explicite, j’adhère complètement, mais impossible à partager sur Facebook, la censure est déjà passée, merci à vous pour vos billets,

    1. Merci, vous pouvez le passer à quelques amis sur whatsapp, c’est plus safe… mieux vaut peu, que mal partagé.
      Amicalement
      Emma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.