Naissances dans l’hémisphère sud

Avant tout, il ne faut pas confondre les planètes et les signes du zodiaque : les signes du zodiaque sont liés à la terre, aux saisons , au mouvement de celle-ci, et les  planètes en sont indépendantes.

L’astrologie traditionnelle  a accordé plus de crédit à la manifestation des saisons sur l’homme, qu’à l’influence directe des planètes.  Si l’on se réfère aux saisons,   il est évident qu’elles sont inversées entre les deux hémisphères et que les climats sont différents, mais il l’est aussi entre Moscou et Paris, San Francisco et Milan. Dans la région méditerranéenne les fleurs commencent à pousser le 10 février, 40 jours avant l’équinoxe de printemps. On devrait donc tenir compte de ce genre de différence qui retentissent sur le moral et le tempérament des gens. Il est important de savoir d’où l’on part, pour comparer les méthodes qu’on peut trouver ici et là. Pour calculer un thème dans hémisphère sud il faut avoir plusieurs choses en tête.

Vue de la terre, les planètes et le Soleil circulent  sur l’écliptique où se trouvent les planètes et dans les constellations zodiacales,  il n’y a pas de raison pour faire une différence entre leur situation dans  l’hémisphère nord ou sud.

Quelque soit l’endroit où l’on se trouve, le système géocentrique fait de la terre un tout petit point au centre du cosmos, l’image du petit homme peut symboliser tous les hommes de la planète où qu’ils soient.  L’écliptique qui est le chemin apparent des planètes fait toujours 23° d’angle par rapport à l’équateur, prolongé indéfiniment virtuellement. Le point le plus haut est le tropique du Capricorne, et le point le plus bas le tropique du Cancer. Sur le dessin du globe le MC et le FC d’un thème. Le zénith et le nadir sont les points hauts et bas par rapport à l’équateur du lieu où nous nous trouvons.

Pour faire un ascendant, On fait un calcul qui utilise l’heure de naissance –  l’heure solaire réelle dites heure sidérale  – plus l’heure du Temps universel de Greenwich, départ 0  de l’étalon mondiale , plus l’ heure de naissance du lieu où l’on se trouve , corrigé de l’heure d’été ou d’hiver pour  la période actuelle  afin que tous, nous soyons accordés. Il existe des tables avec les différentes heures des différents pays aux époques passées.Avec le résultat on calcule ensuite l’ascendant et les 12 maisons (selon la méthode Placidus), pour cela on peut se servir des tables des maisons qui sont éditées.

Les fuseaux horaires disposés de 15° en 15°, d’heure en heure et sont au nombre de 24 -tableau bleu  . Ils permettent la coordination horaire mondiale.  Ceux qui sont à l’Ouest ont un décalage de temps en moins et ceux qui sont à l’Est ont le décalage en plus (en hémisphère nord comme en hémisphère sud). Pour  passer de  heure de Greenwich à l’heure quelconque d’un fuseau horaire, il faut rajouter à l’ouest ou retrancher à l’est,  le nombre de minutes et heures correspondantes aux nombres de fuseaux  entre deux lieux.

Le temps sidéral :  la régularité du mouvement de la terre  autour de son axe peut-être considérée comme rigoureusement proportionnelle à la durée. Il en résulte que les 360° de circonférence correspondent chacun à 4’ de temps sidéral,  ce qui permet de calculer le déplacement est ou ouest, par rapport à un lieu donné lorsqu’on calcule l’heure natale. GMT  – Greenwich mean time – on multiplie la longitude d’un lieu par 4’de manière à l’ajouter ou le retrancher à l’heure natal selon que le déplacement est à l’ouest ou à l’est de Greenwich : exemple Nice est à +20′ par rapport à la longitude de Greenwich.

Nous avons maintenant des logiciels  pour obtenir l’heure natale. Pour hémisphère sud, on a un excellent logiciel sur astro.com, mais il et nécessaire d’avoir une idée de ce calcul.

Je vais prendre l’exemple d’une personne née à Papeete le 26 janvier 1984 à 5 h 30’, la longitude  est 149° ouest et latitude 18° sud. (On ne se servira de la latitude que pour chercher l’emplacement des maisons qu’on lit de bas en haut dans la table des maisons, ci-dessus).

Papeete se situe à l’ouest de Greenwich soit 10 heures de décalage en moins. Il n’y a pas d’heure d’été. On ajoutera les 10 h à l’heure natale, (tandis que pour Melbourne en Australie situé à l’est, on retrancherait ces 10 h, car il se trouve que c’est la même distance dans l’autre sens).

5 h 30’ +10 h = 15 h 30’

Le temps sidéral – ST dans les éphémérides – ce jour là est  8h 18’, c’est le temps du Soleil, qu’on ajoute :  15 h 30 + 8 h 18′ = 23 h 48’

Le déplacement en degrés de longitude implique qu’on fasse la correction de 4’ par degré : 149° X  4’= 10 h

On retranche 10 h parce que c’est à l’Ouest, (on les ajouterait si en longitude Est) :

23 h 48’ – 10 h = 13 h 48’

Pour finir, il faut ajouter 12 h ; il se trouve que c’est Ptolémée qui  l’avait repris de ces prédécesseurs – ce qui fait un demi zodiaque  soit un hémisphère de 6 signes ou de 6 maisons, ce qui revient à inverser le bol zodiacal , ainsi  le descendant devient l’ascendant , le FC devient le MC,

soit  13 h 48’ + 12 h = 25 h 48’ , dans ce cas précis on est obliger de retrancher 24 h pour avoir une heure normale : h 48’Faire le théme pour une naissance dans l'hémisphére sud

Avec ce Temps sidéral, dans la colonne de gauche, et la latitude de 18°, on trouve les degrés des maisons, mais l’ascendant est le descendant, et toutes les maisons sont inversées la 4 étant la 10, la 5 étant la 11, la 6 étant la 12, etc, ce qui donne un ascendant 2° Verseau (vérifié sur trois logiciels différents)  voir second thème dressé sur Astro.com et troisième sur Orion.  à la fin.

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.