Kate Barry

Kate Barry était née le 8 Avril 1967 à Londres, Soleil Lune et Saturne en Bélier et AS Vierge ; elle se serait defenestrée , le 11 décembre 2013, on a retrouvé des barbituriques, elle était enfermée chez elle…*

Fille de John Barry,  musicien devenu une icône anglaise, et de Jane Birkin, icône française, elle fut Kate Barry, fille de Jane Birkin s'est suicidée le 11 décembre élevée  par Serge Gainsbourg et Jacques Doillon.

Elle a eu un fils de l’écrivain Jean Rolin, né le 31 Mars 1987. Elle était dessinatrice de mode et s’était mise à la photo, et  travaillait pour les journaux : Elle, Figaro Magazine Paris Match, etc.

Kate Barry avait connu, entre 14 et 20 ans, des problèmes d’addiction à l’alcool et à la drogue. Elle avait lutté et rechuté avant d’être soignée dans un centre spécialisé près de Londres. Elle avait bataillé durant des années pour créer en France APTE (Aide et prévention des toxico-dépendances par l’entraide), près de Soissons.  “La colère a longtemps été mon énergie (Soleil et Lune en Bélier). L’idée de perdre le contrôle de ma vie m’étranglait (angoisse due à la conjonction  de la Lune avec la Lune noire, Neptune en Scorpion, Pluton sur l’AS, Saturne opposé). Elle disait “J’ai gagné en calme et en confiance et acquis la certitude que je voulais être utile (Soleil-Saturne donne le sens des responsabilités). J’ai transformé mes problèmes d’addiction en problème de sens.” Elle ne paniquait plus quand elle manquait d’argent. (Saturne est en conjonction avec la Lune – mère, ressenti profond sensibilité). L’insécurité la rongeait donc un peu. Or les artistes sont ceux qui côtoient le plus les deux côtés de l’existence, tout un jour, rien le lendemain.  Lune- Saturne évoque un manque, une frustration avec Soleil-Saturne– et lune noire , ce qui vient de l’enfance, durant laquelle elle a subi le divorce de ses parents, son pére John Barry grand musicien, ayant été quitté par Jane Birkin pour Gainsbourg, autre grand musicien d’un style différent..

Du point de vue astrologique, on a envie de comprendre s’il était possible de le voir non pas de le prévoir, ce qui est différent.

En astrologie lorsqu’il y a dépression, on cherche l’importance de l’intervention de Neptune et de Saturne, et lorsqu’il y a  un  tel acte spontané , rapide  , on doit penser à Mars, Uranus et Pluton (se suicider peut renvoyer à Pluton, la planète de l’excès et du jusqu’au boutisme)… . Or ici comme il s’agit d’une personne du signe du Bélier, Mars est important et se jeter la tête la première est bien le style  Bélier (le bélier symbolisant la tête). A la mémoire de Kate Barry

Son  nœud sud, d’où je viens du point de vue karmique,  est encadré par Mars  opposé Soleil  en Balance et  Neptune (illusion/désillusion, mais aussi inspiration, et tout ce qui va avec, chez un artiste,  dans le signe violent du Scorpion maîtrisé par Pluton ), opposé Vénus en Taureau en domicile conjointe noeud nord.

AS Vierge, Mercure en opposition, son gouverneur en Poissons, en chute, en VII, également opposé à la conjonction générationnelle, Uranus Pluton, fort violente en secteur I, lui donnant un caractère très entier. La lune qui est la gâchette  touchait Uranus, se trouvait  quasi opposée à Mars, maître du Bélier.

Kate vivait l’opposition normale d’Uranus à elle-même à 42 ans, qui pousse l’ individu à faire son bilan de vie. La Lune de transit passait (je n’ai pas l’heure précise de l’accident) sur le nœud nord natal en Taureau,  Jupiter de transit faisant également un carré (aspect difficile) .

Mars sortait de la conjonction qu’elle avait du vivre durant le mois de novembre avec Uranus-Pluton comme toutes les personnes de sa génération, une conjonction  violente.,   Saturne de transit était entrain d’arriver sur son Neptune natal, (ce qui peut donner une grave désillusion mais aussi le besoin d’intégrité),   Saturne indiquant les limites.

Le nœud nord était entrain d’arriver sur le nœud sud (changement de cap de type karmique, une croisée des chemins pour neuf ans), la  Lune de transit était sur le nœud nord natal (notion d’instant t) et conjointe Uranus donc en opposition à son Uranus. (Voir ci-contre le thème horaire qui donne le transit des planètes dans le ciel à ce moment-là).

 

Vénus opposé Neptune, c’est les désillusions en amour. Vénus c’est aussi , les valeurs, l’argent, qui avec Neptune se dilue et la compagnie de personnes en demande d’aide…elle était protégée cependant par un grand trigone d’eau Jupiter-Neptune-Mercure, la source de sa sentimentalité et de sa créativité.

La force de vielles souffrances venant de Soleil-Lune-Lune noire-Saturne opposés à Mars a dû être trop violente, les planètes de transits ne sont pas seules en cause*..

Mercure, planète du mental était  semi-carré avec son Mars natal, un aspect transitoire, qui a pu  inspirer des idées  violentes qu’elle a retourné contre elle.

Mars natal maître du nœud sud était carré (aspect momentanément difficile) avec Vénus de transit qui était  maître de son nœud nord, les deux régents karmiques du chemin de vie était en aspect violent.Il y a deux carrés du Soleil natal à Pluton de transit et, à Jupiter de transit (une rupture amoureuse, un problème avec le père-Soleil).

Cette décision pouvait résulter d’un état qui pouvait durer depuis quelque temps : on connaît bien en astrologie, l’importance de la crise de la quarantaine matérialisée par l’opposition d’Uranus à elle-même, puis celle de Saturne, particulièrement difficiles pour les femmes.

L’opposition Mercure Pluton-Uranus, était  “l’axe de résolution” de la configuration d’aspects de la figure de grand cerf-volant formée par un grand trigone d’eau et le triangle mineur constitué par Jupiter-Mercure-Vénus et, les aspects étaient en résonance, comme nous l’avons vu plus haut, mais l’axe demandait une transformation originale au niveau de la manière de penser, de concevoir, que sa sensibilité n’a pas réussie à conscientiser. Pourtant elle avait dit :”j’ai transformé mes problèmes d’addiction en problème de sens.”**

Jupiter et Saturne de transit étaient en sextils, avec Pluton et Uranus natal, Ceci doit rendre très humble en matière de prévisions ! 

Sur le thème progressé, la Lune progressée  à 14° dans le Sagittaire est  en conjonction avec Mercure de Transit (Mercure le mental, le déplacement) maître de son As Vierge. Elle avait vécu une Pleine Lune progressée au moment de son dernier anniversaire : une pleine Lune est un sommet d’activité, au moment duquel on peut soit arriver à une apogée, soit ressentir une opposition difficile face aux idéaux du Soleil,  symbolisant le masculin entre autre, puis ensuite, on est dans un moment de résolution moins actif, où il s’agit de réfléchir positivement sur sa vie.

 

 

*

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.