L’entrée du Soleil en Verseau ou dans une maison en Verseau

Le Soleil est  entré en Verseau le 20 janvier :  tous les idéaux Verseau sont réactivés dans la maison du thème où se situe votre Soleil Verseau. Cependant, nous sommes tous concernés parce que nous avons tous une maison  en Verseau.  

Le Soleil brille pour tous le monde,  et la maison où se situe le transit du Soleil en Verseau va  briller beaucoup plus.

Lorsque vous avez l’ascendant – la maison I – en Verseau vous êtes certainement autant Verseau que si vous êtes Soleil Verseau, mais différemment. La maison I décrit le corps, le tempérament et, en grande partie votre psychologie, votre style car c’est le lieu de l’identification du “qui je suis”, et c’est la maison  Bélier par analogie avec le zodiaque étalon, qui est régie par Mars, l’action. Vous cumulez donc les deux  : agir avec ce que vous avez.

Avec le Verseau à l’ascendant, Uranus devient  le gouverneur du thème. La maison, le lieu où se situe Uranus dans votre thème devient un moteur, les choses qui dans la vie vous concerneront en premier, ce qui vous intéressera en priorité, ce qui vous aide et vous attire, cela en dit long sur votre comportement.

Le Soleil, lui, indique la personnalité  profonde, une manière de croire en soi, de se vivre intérieurement, votre ambition secrète.  Cette personnalité est souvent dissimulée, et non servie, quelque fois handicapée, par un tempérament qui vient de l’ascendant. Aussi avec le Verseau à l’ascendant vous pouvez aussi bien paraître convivial et humain  que froid et distant, humaniste et détaché, arrogant et amical, bref un signe d’air  mental, et dont les réactions sont variables, car l’air va là où le vent souffle. Vous serez donc assez insaisissable puis docte, irréfléchi puis philosophe.

Le Verseau est symbolisé par le seul homme (jeune) du zodiaque, celui qui verse l’eau de la connaissance : chez les romains* ce jeune homme servait un homme adulte jusqu’à sa majorité, celui-ci devant l’éduquer pour entrer dans la société à sa majorité, ils allaient aux bains ensemble et le jeune versait l’eau des ablutions sur les braises du hammam, c’était un adulte nanti souvent pédéraste, ce qui était dans les mœurs romaines.

C’est la raison pour laquelle, l’uranisme est le terme pour désigner la pédérastie. Cet homme qui apprend, mais ne sait pas encore tout de la vie,  vient après la Vierge, la seule femme, que l’on voulait parfaite et pure,  et les Gémeaux, deux jeunes gens, deux amis ou deux jumeaux, éternels adolescents naïfs. Il ne faut pas oublier que les douze signes sont les douze travaux d’Hercule de la vie, et qu’on doit tous les parcourir pour atteindre sinon le bonheur, du moins approcher  la perfection.  Ils ne sont donc pas là pour décrire des gens parfaits.

Uranus  se situe actuellement en Taureau  à 10°49 comme vous le savez, ce qui est une très forte contradiction pour le Verseau qui n’est, ni matérialiste ni stable bien que fixe, puisqu’il est dans la croix fixe du zodiaque, face au Lion et en carré au Taureau et au Scorpion. 

Ce problème  est là  pour encore quelques années – entré en Gémeaux le 8 juillet 2025 en trigone avec Plutonle signe du Verseau et le maître Uranus sont en carré. Il en résulte une tension sociétale  et individuelle que chacun connaît.

Face au Verseau, se situe le Lion, c’est  l’ego face au non ego Mais ce n’est pas aussi simple, car par rétroaction, on trouve beaucoup de l’un dans l’autre. Le Lion qui est  possessif mais généreux avec son clan, se retrouve face à un signe détaché souvent indifférent à son entourage proche , car ce qui intéresse le Verseau** c’est ce qui est loin, haut, étrange, en somme  inatteignable. C’est donc le parfait défenseur de la planète, qui ne voit pas grandir ses enfants., puisque  le Verseau a une conscience sociale fortement développée.

Bien sur, une grande partie du caractère  dépend pour le Verseau ou l’ascendant Verseau, des planètes en aspect avec Uranus, et en aspect au Soleil.  Les planètes rapides sont souvent dans les signes avant ou après le Verseau. Selon le degré du Soleil, vous pouvez  avoir  une Vénus en Poissons ou en Capricorne, même en Bélier, ou Sagittaire, un Mercure dans les 2 signes précédent ou suivant, ces deux planètes ne s’écartant  jamais loin avant ou après, puisque se sont les planètes situées entre la Terre et le Soleil.

Depuis que Jupiter a quitté le Verseau pour entrer en Poissons, il n’y reste plus que Saturne. ce qui n’est pas vraiment une bonne nouvelle.  Vous seriez bien avisé de ne pas prendre trop de risques avec le Covid.

Il suffit de jeter un coup d’œil au thème d’entrée qui commençait par la   pleine Lune dépassée en Capricorne – Cancer, la Lune là étant en sesquicarré (144°) avec le Soleil,  aspect plutôt agressif, et têtu , Mars étant opposé à la Lune noire,  le Soleil étant  conjoint à Pluton , Vénus rétrograde maîtresse d’Uranus étant en exil en Capricorne en aspects de sesqui carré  avec l’axe des nœuds, et Mercure rétrograde  conjointe à Saturne toutes deux en carré avec Uranus.

Last but not least, l’axe nodal en Taureau – Scorpion se mettant en carré avec Jupiter en Poissons,  planète de feu dans le signe d’eau  ce qui va refroidir son envie de vivre pleinement (il est ici entendu que c’est Neptune le maître des Poissons, une planète douce dans un signe d’eau).   Soyez attentifs. Les affaires personnelle sont sérieuses, et se font lentement.

Le 4 février ,   des changements se produisent.

Le Soleil carré à Uranus, incite  aux changements ;  sextil à Chiron , il se veut rassurant : autorisations de vivre un peu mieux, malgré la pandémie ou permission de se contaminer à cause des réunions politiques ?

Mercure retro conjoint à Pluton redevient directe  à 24°23 Capricorne, tandis que  le Soleil à 10° Verseau avance vers Saturne, planète avec laquelle il fera une conjonction  le 4/5, à 16°   (prévoir orbe d’un degré avant et après).

On peut douter que les choses aillent mieux, même si les mesures anti-contaminations,  ont été allégées grâce, ou à cause, du passe-sanitaire obligatoire.

Vénus  redevient directe le 29 janvier à 11°48 et la conjonction de l’inter-cycle  Vénus et Mars se produit le 15 février dans le signe du Capricorne , et elle est trigone à Uranus, ce qui est la bonne nouvelle : créativité, action, sentiments, changements : ce trigone Mars-Uranus, envoie un signal pour une action originale innovante et sera porteur, avec Vénus – Uranus pour une action au sujet des valeurs.

*l’astrologie est fondée sur les mythes et mœurs des civilisations antiques, comme vous devez le savoir 

** voir nombreuses descriptions du signe et de la planète, études de thèmes dans le blog

Partager avec:

Gaspard Ulliel : Vénus revenait à la même place

Devant la mort d’un jeune homme beau, acteur talentueux* et attachant, c’est  la consternation : cette fois ce n’est pas le Covid mais un accident  stupide, sur  une piste bleue  de débutants. En ce moment, le ski  est  un des derniers espaces de liberté des jeunes qui veulent se défouler,  s’ils en ont les moyens.

On comprendrait mieux un décès  du  à une avalanche déclenchée par des skieurs hors pistes : la procureure a dit que même mettre un casque n’aurait pu le sauver : a -t-il été violemment heurté  au niveau d’un sol dur ? “L’audition du second skieur impliqué dans la chute a permis de déterminer que “les skieurs se sont bien touchés”, mais que la collision aurait été peu violente.”

Cette intro banale fait dire que peut-être c’est la fatalité, et le déterminisme, car  c’est bien dans la naissance et dans la mort  que cela  s’exerce vraiment,  même si le “déterminisme n’est pas une fatalité”  entre ces deux moments bien précis de toute créature qui vit.

Voici son thème, et vous allez voir que ce décès par accident n’est pas tout a fait, aussi étonnant, qu’on peut le penser.En fait les planètes bénéfiques se sont liguées pour ne pas l’être, elle sont  carrées avec son axe nodal.

Toutes ses planètes natales sont concentrées sur 94°, de ce fait on a une concentration de planètes dans trois signes,Aussi les deux planètes se trouvaient automatiquement en carré, un carré très anxiogène : Pluton étant  le leader du groupe dans le sens des signes, Mars étant planète de queue en carré. Pluton régent karmique  noeud sud en Scorpion.

C’était un Plutonien et un martien puisque le signe du Bélier est sur l’ AS, dans lequel on a la Lune noire.

Vénus forme avec Mars un non-aspect de 24°. Elle est régente karmique nord. Sa place est donc de faire vivre en lui la joie, et le bonheur car le taureau est un signe d’accomplissement matériel. Mais Jupiter et Vénus conjointes sont  carrée à l’AS. Vénus est maitre de la VII, les amis et les ennemis, l’alter ego.

Le Soleil est en Sagittaire (plein air, sport, l’étranger) mais en secteur VIII conjoint à Uranus, c’était aussi un uranien  comme en témoigne son amitié avec Xavier Nolan qui le filma dans “Juste la fin du monde” ;

Le 19 janvier, il skiait à la Rosière, sur un domaine  qui se situe entre la France et l’Italie. Son Soleil natal est en  conjonction avec Saturne et Uranus, de part et d’autre du nœud lunaire sud en Scorpion, en début de maison VIII. 

Pluton, le Régent karmique sud est en domicile en Scorpion, maître de VIII, mais en VII  : intervention d’un partenaire, rencontre d’un ennemi ,  sextil Neptune et Lune  (maîtresse des maisons IV et V liées, les loisirs en famille)  et  fait partie d’un yod qui va vers le nœud nord  avec deux quinconces .

Jupiter est  maître de la IX, dans laquelle on trouve Mercure conjoint Neptune dans le natal (les déplacements hasardeux, erronés, mais aussi la voix  au service d’une inspiration artistique). Mars , Gouverneur du thème avec l’ AS Bélier, est en carré à Pluton. 

On sait que les Béliers ont souvent des accidents à la tête mais  il avait un sextil de Mars avec l’ascendant où l’on trouve la Lune noire conjointe.

Le jour fatal, le 19 janvier à 16 h, on voit  sur le thème de l’accident , que les nœuds  étaient   entrés à nouveau  dans l’axe de signes Taureau-Scorpion  (retour naturel tous les 18 ans et demi dans le sens horaire),  reproduisant la position  natale, dans la maison VIII, maison dédiée à la transformation, la sexualité ,  la mort et les héritages, l’argent provenant des partenaires.

Pluton  conjoint Soleil  régent karmique  était carré à Uranus de transit sur son Mars natal,     aspect violent et dangereux notamment avec le nœud sud en Scorpion.

On a vu que Vénus à 13° en Capricorne est maîtresse de la VII – les ennemis, les autres , les partenaires – étant régente karmique nœud nord   bénéfique puisque conjointe à Jupiter, notamment au niveau du succés,  L’amas Lune Jupiter Vénus  ferait penser que: les fées s’étaient penchées sur son berceau ?. Mais l’amas  était quand même carré à l’ascendant. Plus étonnant, Vénus rétrograde  à ce moment là revenait pour son second passage sur le degré 13° dans le signe du Capricorne  en chute, on aurait pu penser que c’était bon pour lui.

Mercure de transit,  maîtresse de la III dans le natal, les petits déplacements, était rétrograde, passant sur son Mars natal et Mars de transit passait sur son Mercure natal.

Vénus et Mars dans le natal et dans le thème du jour de l’impact sont à peu prés dans la même situation avec un écart quasi semblable : retour de Vénus vers Mars , mais ici Vénus  va vers Mars en rétrogradant, ce qui l’ affaiblit la rend fragile,  plongeant dans les ténèbres de l’ombre du soleil.  

Il avait dans le natal une interception Poissons en XII – Vierge en VI or ici le transit de Neptune 21° en XII est bon sur le plan artistique et spirituel,  mais moins pour la santé ; ceci augmenté de l’entrée de Jupiter 5°  en XII, qui , comme je l’ai toujours constaté, se trouve avoir une présence néfaste lors d’un décès (circulation sanguine augmentée provoquant des hémorragies).

Dans le thème  de l’impact,  à 16 h le 19 janvier 22  : Jupiter de transit est carré à l’axe nodal qui lui revient à la même place que natal.

Mercure également  rétrograde le 19 qui va vers le Soleil –  les déplacements – est conjointe à Saturne  et Pluton., gravement nuisibles. Au moment de l’accident, elle est maîtresse de la maison XII…

Uranus de transit en Taureau à 11° est conjointe à son Mars natal 7° faisant un carré à son Pluton à 3° Scorpion et Pluton de transit fait un carré à son Pluton natal (aspect générique à 37 ans), qui est conjoint à son Mars et à Uranus. Ce jour là Neptune faisait trois trigone mais chez lui se trouvait en XII.

Saturne à 14° en Verseau est conjointe à son Mars 7° en M VIII. Là ça commence à faire beaucoup.

A 16 h, la Lune était encore opposée au Soleil, nous étions dans  la phase pleine Lune + 1 jour, qui avait eu lieu fin Cancer , sa maison V des plaisirs familiaux.

Tout ceci n’est pas une preuve, il y avait sûrement sur les pistes des personnes de la même période natal qui n’ont rien eu, il faut faire le thème progressé, et comparer, et là vous allez être étonné. (Je mets le thème progressé au moment de son anniversaire et, je mets les planètes progressées sur le thème natal en rouge).

On y voit la superposition des 2 axes nodals l’un sur l’autre  carrés à Vénus progressée en M XII . Vénus pro  rejoint Mars progressé aussi en XII.  

Mars progressé est semi carré avec la Lune noire natale, qui elle fait un sesquicarré avec le nœud sud, et un quinconce avec Saturne natal (19° et 20°) en Scorpion.

On est  dans des configurations   avec Saturne, accusé de tous les maux.

On  note le yod entre le sextil Pluton Lune allant vers le nœud nord qui se refait en partie avec le passage du nœud nord et la conjonction du Soleil de transit avec la Lune natale à 7°.

Le Soleil progressé parvenu en Capricorne est  quasi conjoint à Vénus et Jupiter progressés, ce qui devrait être bon, mais il ne faut pas perdre de vue que Vénus est en chute.

La Lune progressée  en Taureau  est opposée à Pluton, dans la maison I en Taureau :  les Vénus natales et progressées, de transit  en sont les maîtresses,  étant donnés le nœud nord en Taureau et Uranus, de transit à 11° (en trigone avec Vénus 13°).

On voit aussi  sur son thème progressé  que Vénus en Verseau est carrée à l’axe nodal

Le lendemain de son anniversaire m’a dit une lectrice, les nœuds entraient dans le Scorpion : voici la révolution solaire, dont on ne connaît pas la ville avait des aspects très difficiles (puisque ce sont les transits dans le ciel qui le sont) ; on les compare avec ceux du natal. Personnellement je n’utilise plus beaucoup cette méthode à cause de son imprécision, les transits sont suffisants, ici le jour de l’anniversaire fait l’année.

Il y a  l’aspect violent de Mars en Scorpion opposé à Uranus, entre la II et la VIII.

On a vu que Vénus revenait à la même place mais,  en plus le 25 novembre 1984, elle est conjointe à Pluton, semi-carrée au nœud sud qui entre en Scorpion (pour revenir à la même place que natal) et à Mercure, conjointe à  Mars en Scorpion en VIII.  La Lune noire ostentatoire dans son natal en I, est conjointe au nœud nord.

La Lune au MC lui a donné la gloire auprès du public et il a eu un décès  public, il est mort comme Lady Diana après être arrivé à l’hôpital , la Lune était en Lion,   au moment de l’accident comme dans dans la RS (où  transits)

On voit que comme dans les enquêtes de police, il faut un faisceau d’indices concordants, pour donner un avis, mais pour que se soit complet, il faudrait en savoir un peu plus sur son état de santé ce jour là et sur l’autre partenaire.

* il a joué entre autres  dans :

1997 : Mission protection rapprochée (TV)
1998 : Bonnes vacances (TV) : Joël
Juliette (TV) : Nicolas Dastier
La Bascule (TV) : Olivier Baron
1999 : Alias : Nicolas Trajet
2000 : Julien l’apprenti (TV) : Julien à 14 ans
Le Pacte des loups : Louis
2001 : L’Oiseau rare (TV) : Gaspard
2002 : Embrassez qui vous voudrez : Loïc
2003 : Les Égarés : Yvan
2004 : Tulse Luper Suitcases, Part 2 : The Vaux to the Sea : Léon
Un long dimanche de fiançailles : Manech
La Maison de Nina : Izic
Le Dernier jour : Simon
2005 : Paris, je t’aime
2007 : Jacquou Le Croquant : Jacquou à 21 ans
2007 : Hannibal Lecter: Les Origines du Mal : Hannibal Lecter
2008 : La Troisième partie du monde d’Eric Forestier, en préproduction : François
2008 : Un barrage contre le Pacifique de Rithy Panh, préproduction : Joseph,

les derniers 2010 : la princesse de Montpensier, 2014 : St- Laurent, 2015  : Juste la fin du monde.

Partager avec:

Pluton

Pluton est une petite planète, elle a un cycle trèsPluton long de 248 ans et un parcours excentré par rapport aux autres planètes de notre système solaire. Son influence n’est plus contestée, bien qu’on ait pensé lui ôter le nom de planète car elle est plus petite que la Lune. Pluton reste entre douze et trente ans dans un signe, selon qu’il est prés ou non de la terre lors de son parcours elliptique. 

En astrologie, au niveau  biologique et psychologique, Pluton symbolise les transformations profondes, la mutation et l’élimination, la sexualité et le magnétisme, le pouvoir et le secret, la destruction en vue de la régénération. Son élément des temps modernes, c’est l’uranium découvert par Marie Curie.

Pluton maîtrise le signe du Scorpion (avec Mars qui  fut longtemps, le seul maître de Pluton). Le plutonien s’intéresse à l’archéologie, à la généalogie, à l’histoire, à la médecine,  la chirurgie, les lieux souterrains, les affaires cachées aux yeux du public,  donc le droit,  les enquêtes, la police, l’espionnage,  la finance et la politique sont des domaines privilégiés.

Dieu mythologique, Hadès, est le dieu des enfers et, là où elle se situe dans le thème se situe une facette de votre “enfer” personnel, là où vous voulez régner, être puissant dans cette vie, ce qui fait que l’enfer est soit  de ne pas y arriver, ou de tout faire pour y arriver, ce qui vous conduit à une inflation d’actions, que vous finissez par ne plus contrôler..

Nous savons que l’Enfer décrit dans la mythologie, est d’abord un lieu de plaisirs sans restrictions, ces plaisirs devenant insupportables, sources de souffrances pour l’éternité. Nous savons aussi, que l’Enfer est une notion sacrée, avec son corollaire le Paradis, aussi là où se trouve Pluton se joue un jeu ambiguë teinté de la dualité plaisir-souffrance,  amour-haine, bonheur-malheur. C’est toujours trop et à fond.

Pluton est une planète  hautement karmique*, notre bourreau intérieur, dans les excès,  les maladies subites, graves, qui peuvent être fatales, mais il peut être salvateur à condition de garder une forme de recul, de l’utiliser dans un but précis,  dans la maison qui est  son domicile la VIII et dans son signe  , le Scorpion,  comme n’importe quelle autre planète.

Pluton correspondant à l’instinct de domination, à la puissance intérieure que nous avons en nous au niveau de la maison dans notre thème, peut nous faire passer par des épreuves graves, mais nécessaires pour changer les choses, nous affranchir de nos blocages intérieurs , éliminer certaines situations devenues complètement inextricables, permettant  la venue au monde d’un pan de notre personnalité et quelque part, la transformation de notre existence. 

“Si Pluton est l’une des dominantes planétaires du thème, vous vous sentez parfois étranger au monde, à ses lois comme à ses préoccupations. Vous êtes sensible à l’inconnu, aux lois subtiles d’un ordre caché et, beaucoup moins au jeu social. Aussi, vous prenez un malin plaisir à tourner en dérision les modèles trop simples ou trop rigides, à souligner les limites de toute explication communément utilisée. Il y a donc quelque chose de marginal dans votre manière d’être, de penser ou d’agir, une distance vis-à-vis des conventions, ce qui fait votre spécificité. Vous éprouvez le sentiment confus parfois de n’être de nulle part, de ne vous sentir appartenir réellement et, intimement à aucun groupe bien défini, de ne pouvoir vous laisser réduire à quelque modèle que ce soit,  la difficulté majeure étant de faire admettre sa différence et, de s’intégrer sans heurts. Ce fossé qui  sépare de l’autre, du commun des mortels, fait aussi votre force : une force de lucidité, tout d’abord, permettant de relativiser les événements  de ne leur accorder que l’importance qu’ils méritent.” (Cependant, personne ne peut se dispenser de vivre l’expérience de Pluton puisque nous avons tous Pluton dans le thème, qui nous fait ressentir l’expérience plutonienne).”

Les gens nés à la même époque possèdent Pluton dans le même signe, ceux de novembre 83 et suivantes jusqu’au 15 janvier en 95 l’ont en domicile, et ce fut le début des années SIDA. Ces personnes sont extrêmement concernées par la question du sexe, de sa place dans la société, d’où les nombreuses manifestations qui sont mises en place : les Femen usant de leur nudité pour interpeller, ou au contraire, femmes dissimulant leur corps aux regards des hommes : deux tendances opposées qui ont la même origine (les normes imposées).

Actuellement, tous les mouvements de libération sont soutenues en grande partie  par cette génération.  La génération pousse en avant des normes différentes  de celle des hippies de 68, avec Pluton en Lion (Lion = Love), contre laquelle, ils sont en révolte. En amour, ces plutoniens sont excessifs, passionnés, possessifs. Les femmes amoureuses sont des  mantes religieuses, si d’autres aspects ne viennent pas adoucir cet aspect. Certains  hommes peuvent même  être pervers, car Pluton est associé à la prostitution et à la corruption dans bien des cas : rapport avec la maison VIII, ayant trait à la sexualité et à l’argent. On est en pleine domination.

Si  Pluton est en relation avec un point individuel du thème astrologique natal :  maître d’Ascendant, Régent K du nœud sud Scorpion, si la planète est angulaire, si la planète fait de multiples aspects,  ou s’il y a un amas dans la maison VIII et/ou en Scorpion  sans Pluton comme Pluton en sera le gérant, la personne est plutonienne.

Les hommes  et femmes politiques sortant du commun sont souvent des plutonien(nes) car ils ont un pouvoir d’intervention en coulisses, une faculté d’agencer secrètement les faits, de créer la situation souhaitée sans avoir l’air d’imposer ou de dicter quoique ce soit et sont les meilleurs dans les situations de crise, car un plutonien se tait et agit.Les plutoniens peuvent être chirurgiens, psychothérapeutes, car ils n’ont pas peur de fouiller dans le corps et l’âme. Ils ont une grande puissance de travail et une grande récupération, allié à une certaine insensibilité.

Les transits provoquent une certaine fatalité, concernant les questions graves, les problèmes  d’argent d’héritages, d’associations, ressources de la famille concernant toujours des sommes importantes, transactions chez les notaires,  spéculations, agences de changes, gestionnaires financiers, comptables. Mais Pluton est aussi lié à la natalité, car il symbolise comme le Scorpion, la gestation souterraine, il a donc une fonction de transformation positive, préalable à la germination en Bélier (on notera  le premier maître commun aux deux : Mars. Pluton à l’ascendant, maison Bélier , c’est le pouvoir de transcender, le départ d’un cycle.

Au niveau personnel, les questions    symbolisée par Pluton sont en relation avec les personnes* qui sont figurées par la maison où il se trouve (III : fratrie, IV et X  parents,  hérédité, V : amours,enfants,* VI médecins, employeurs,  collègues, animaux de compagnie,  VII tous les autres, etc, représentent un lieu et un lien inconsciemment difficile, mais attirant. En maison III, c’est une sœur à la fois admirée, aimée et haïe , en maison IV c’est une mère, un père, un foyer parental considéré comme sacré que vous ne voulez pas reproduire parce que vous vous en sentez incapable, en maison VII, c’est un conjoint, une idée du mariage, des associations qui vous font horreur. Le parfait exemple de ces affirmations me semble Jean-Paul Sartre dont nous connaissons le fameux cri : “L’enfer, c’est les autres”  et, qui a Pluton dans la maison VII des partenaires : Pluton, conjoint à Mercure, l’écriture et les enfants qu’il n’a pas eu avec Simone de Beauvoir, l’autrice du “Deuxième sexe”. En maison X, la vocation tellement désirée qui vous a empêché de profiter de la vie  : tout cela fait que tout cela devient odieux et détestable à force de courir après une satisfaction qui recule, au fur et à mesure que vous vous en rapprochez, ou qui peut finir par vous anéantir.

L’idée que vous vous  faites de la puissance est  symbolisée en vous, par Pluton, il se peut qu’on vous l’ait insufflé dès votre plus jeune âge, notamment en maison X et VI, lieu du travail et de la vocation, mais tant qu’ un événement extérieur, n’aura pas battu en brèche ces injonctions éducatives vous ne pourrez pas vivre en étant vous-même. C’est  ici, que se situera votre  enfer “intérieur”. Là se situe un culte personnel, un idéal, il faut relativiser pour pouvoir exister normalement, vivre plus légèrement  car la pression exercée ici  par Pluton fini par être épuisante. Une haute idée de la question représentée par la maison (et le signe) pourrit littéralement la vie de la personne jusqu’à ce qu’elle  comprenne.

Les planètes personnelles en aspect, qui symbolisent une partie de vous même, sont littéralement englouties par cet effort permanent que vous faites pour être à la hauteur du défi que vous vous êtes lancé à vous-même, en naissant. Pour les faire vivre, il faut lâcher le côté de Pluton, le concept de la maison où se situe Pluton, une fois pour toute avant qu’il ne vous auto-détruise. C’est quelquefois à la disparition – sans l’avoir souhaité- de la personne symbolisée*  par une planète en aspect avec Pluton, que vous vous sentez délivré.

Dans une approche plus récente et spirituelle, Jeff Green, grand astrologue américain, pense que c’est  l’âme. L’âme est en rapport avec la maison VIII, et Éros et Thanatos sont bien des questions que l’âme remet sans cesse en question, elle revient pour être travaillée et polit par la vie,  elle fait de l’homme une personne qui a une étincelle de spiritualité s’il s’en  donne la peine .

* différemment de Saturne, qui use et diminue, bloque, freine, mine lentement,   qui donne des maladies dégénératives chroniques, mais limite  en structurant l’individu vers l’ascèse.

** Les personnes qui sont symbolisées sont : en maison trois : les frères  sœurs  voisins, en maisons quatre et dix : parents, en maison cinq : amours, , maison sept : tout partenaires, en maison onze : le clan, la culture familiale du côté des mères, en maison douze :  les personnes en souffrance, vous dans  la matrice maternelle.

Partager avec:

Un Lion avec Uranus au Milieu du ciel

Si Jean-Luc Mélenchon est extrême pour certains qui en ont peur,  pour d’autres  ses idées, sa vision humaniste de la société, mais aussi son réalisme par rapport aux doctrines et aux idéaux passéistes est la bienvenue dans un monde qui vit une transformation inévitable, du fait du changement climatique. Actuellement  ce qu’il faut surtout comprendre, au delà des nationalismes,  est que la terre est notre pays et qu’il y en qu’une. On a besoin de toutes les bonnes volontés. Réconcilier, les gens doit être le premier pas.*

Biographie : Jean – Luc Mélenchon est né le 19 août 1951  à Tanger  au Maroc, alors zone internationale, où ses parents travaillent. Il est le fils d’un receveur des  PTT et d’une institutrice, tous deux Français en Algérie française. Son grand-père paternel, Antonio Melenchón, est un Espagnol de la région de Murcie, et il a un autre grand père sicilien. Jean-Luc Mélenchon reçoit une éducation catholique par sa mère  « culture catholique ». En 1962, à la suite du divorce de ses parents deux ans plus tôt, il quitte le Maroc pour la France.

Mélenchon est titulaire d’une licence de philosophie de l’université de Besançon en 1972, ainsi que d’une licence en lettres modernes ,en 1975. Il devient correcteur à l’imprimerie Néo-Typo de Besançon, parallèlement à ses études.  En 1975 et 76, il devient surveillant, puis professeur auxiliaire au lycée du bois de Mouchard .  Journaliste à La Dépêche du Jura, collabore ponctuellement en qualité de dessinateur à l’hebdomadaire catholique d’information, Voix du Jura, sous le pseudo « Moz », et dirige La Tribune du Jura, le mensuel de la féd socialiste du Jura, . En 1978, à la demande de Claude Germon, maire de Massy , il devient son directeur de cabinet et fonde un bulletin hebdomadaire. De 1993 à 1995, il est directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste “Vendredi”.

“Le Parti de gauche” (PG) est fondé en lors du Congrès de Limeil-Brévannes, en présence de quelque six cents délégués venus de tous les départements . Il est élu président du bureau national, puis coprésident de ce parti (en binôme) lors du congrès du Mans en à l’occasion de cette fondation s’inspirant du modèle de Die Linke, un secrétariat national  au combat écologique  est fondé pour réconcilier socialisme et préservation des ressources de la planète Terre. Il s’inspire en partie des théories de la décroissance pour réaffirmer l’idée forte d’une organisation de gauche sociale et écologique. Le , 63,6 % des huit cents délégués du Parti communiste français réunis  votent en faveur de la candidature de Jean-Luc Mélenchon en vue de l’élection présidentielle de 2012 (59,12 %). Jean-Luc Mélenchon devient ainsi le candidat officiel du Front de gauche pour l’élection présidentielle de 2012, qui fut remportée par François Hollande.

Analyse: Son Soleil est en Lion. Il n’y a qu’à le voir à la tribune, pour le comprendre. Le Soleil  est conjoint à Pluton ce qui lui donne une capacité à lutter et se battre en politique ; en outre,   il a  Mars en Lion,  qui en fait un guerrier :  il captive avec sa dominante feu, et son thème est équilibré dans les énergies, dans les éléments. Il est extraverti, excessif, orgueilleux, arrogant souvent, sur de lui, mais sur son quant-à-soi avec la majorité des planètes à l’Est,  en maison X, XI,  XII, I.

Ici, il s’agit du  thème dont le dessin des planètes est en éventail  , avec les planètes groupées dans 180°, sur un hémisphère à l’Est , face à l’opposition Jupiter- Neptune , avec  La Lune  seule en face, sur la VII,  (conjointe au nœud nord en Poissons) , qui serait le manche. Il en résulte qu’il  y a une focalisation sur la Lune, qui reçoit toutes les impulsions des planètes en face

Comme la Lune est opposée à Mercure, ses réactions sont vives, souvent emporté par la parole  il exprime ses émotions  en ayant le verbe haut , il a du mal à séparer les idées des ressentis,  il envoie  ses idées  vers le public, de toute la force de sa persuasion ; il est possible qu’à froid, ses idées empreintes d’un certain romantisme, et soient beaucoup moins tranchées : Saturne , Neptune en I en Balance se nuisent ou Neptune amenuise la rigueur de Saturne  : la ville de Marseille semble avoir été déçue par sa prestation dont elle attendait beaucoup. 

La Lune en opposition à Saturne indique une frustration affective et émotive, il est susceptible,  certaines de ses réactions le prouvent. Saturne en I mais en Balance, et  l’ascendant  Vierge, accentue le côté critique, précis. On le comprend, il dit clairement ses intentions , la plupart du temps on peut adhérer à une logique qui n’est pas en défaut (le tout est que les bases soient justes). Il a d’ailleurs reconnu ses torts publiquement, comme la plupart des gens qui ont été dupés par des idéologies pleines de promesses. Il semblerait qu’il soit devenu pragmatique.

Mercure, le gouverneur du thème est en secteur XII, et  rétrograde, au moment de la naissance, conjoint au nœud sud et à Vénus  rétrograde : ses désirs ont du attendre, ici encore on voit qu’ il y a eu des frustrations affectives    qu’il a dû compenser. C’est une personne  sérieuse, préoccupée, prenant les choses gravement, peut-être fondamentalement pessimiste. C’est son côté défenseur des petits. L’ensemble de ces facteurs n’est pas bon pour la réussite personnelle.

La Lune noire au Milieu du ciel magnétise le public, lui donnant du charisme : lorsqu’il conduit une argumentation, il est tous sauf plat, mais  un Jupiter rétrograde en maison VII lui offre la possibilité de réussir dans une certaine mesure, la lune angulaire en Poissons  amenant la popularité.

Sa part de chance/fortune en VIII, maison équivalente au Scorpion, montre qu’il peut manœuvrer, et c’est ce qu’il faut en politique, pour réussir.

Son opposition natale entre Neptune et Jupiter entre I et VII le pousse facilement  à l’ utopie mais aussi à la modernité (n’a-t-il pas fait une double réunion électorale avec son hologramme dans deux salles différentes, pour débattre en public lors des élections en 2017, et sa dernière réunion électorale le prouve encore)  , d’autant qu’Uranus –le novateur au MC, est au sommet d’un t-carré à Jupiter – Neptune,  mais également  sommet d’un triangle-rectangle formant par un sextil et un trigone avec l’axe nodal dans l’axe Poissons-Vierge. Uranus est donc très sollicité. Uranus, maître du Verseau, est   la mise en valeur du non ego, face à l’égo du Lion : le juste milieu est difficile à tenir dans une dualité intérieure.

La Lune est également partie prenante, puisqu’ en conjonction avec le nœud nord en Poissons en VI : c’est un serviteur de la république.

Certaines  de ses idées méritent sans doute d’avancer car elle sont, depuis longtemps en  rapport avec la tension qui existe actuellement au niveau social, une démocratie qui devient de plus en plus libérale, abandonnant les acquis de Jaurès, en  laissant les fragiles et les faibles sur le côté de la route,  dans un système où tout est ficelé par une élite  bourgeoise  parisienne . Cinq ans après, les propositions de J. L Mélenchon feront-elles mouche ?

On veut savoir,  s’il peut y arriver. Voici quelques transits de planètes lentes et de planètes progressées.

Il y a cinq  ans, les vents étaient contraire (Uranus carré Uranus), mais actuellement Uranus de transit est en sextil avec  Uranus natal ; Uranus natal  devenue rétrograde par progression fait qu’ il a peut-être révisé ses priorités gauchistes marxistes au profit des verts.

Neptune se rapprochant de sa Lune natale lui donne sans doute l’inspiration nécessaire, tandis que sa Lune progressée en I, rejoint lentement sa planète Neptune en I, importante en tant que planète angulaire et régente karmique nord : son inspiration humaniste rejoint son désir d’agir, mais en fait un rêveur, bloqué par un Saturne  sur l’AS, qui limite mais structure, et finalement accorde beaucoup plus en vieillissant que lorsqu’on est jeune.

Vénus et Mars  devenues directes par progression, l’aideront puisque Mars est maître de la part de chance en Bélier , visitée actuellement par Chiron, l’outsider.

*L’idée que l’identité nationale  est une couleur ou une généalogie sur cinq/six cents ans, n’est plus d’actualité,  car la recherche de l’ADN prouve souvent qu’une généalogie est bien plus complexe. Du coup, l’identité d’une personne est surtout  un amour, chevillé au corps du pays où elle vit, dont elle profite .  

Partager avec:

Pluton au centre des transits

Une conjonction exacte à Soleil-Pluton se produit le 16 janvier  2022 à 26°  et durera du 10 au 24 janvier en comptant  une orbe raisonnable 7 jours avant et après car il s’agit du Soleil (on peut élargir), d’autant que Mercure sert de lien en reculant.

Lorsqu’ il s’agit de  conjonction avec le Soleil, il y a nécessité d’une transformation au niveau de l’idéal, au niveau de l’autorité. Le Soleil concerne la maison V, les enfants, sur cette question personne ne cède.

Le 29 janvier, on a l’arrivée de Mercure retro qui retourne en Capricorne en conjonction avec Pluton.

Le 29 janvier également, la Lune dans le secteur Capricorne,  en conjonction avec Mars à 3/4°, peut être un déclencheur puissant    avec toute cette agitation autour de Pluton  avec qui rien  n’est mièvre*, d’autant que Pluton est régent karmique du nœud sud de l’axe nodal en Taureau-Scorpion.

Dans l’astrologie  holistique karmique vous   vous référez à l’axe nodal, sans lequel rien de sérieux ne se produit.

Nous avons également durant la période, Mars arrivant   dans le Capricorne le 27 janvier, et Vénus rétrograde redevenant directe en Capricorne, le 29 janvier à 11°,  tout cela faisant un amas très impressionnant en Capricorne.

Uranus étant redevenue directe le 18 janvier , cette force de la nature  ne prend pas de gants pour manifester son mécontentement : avec Pluton et Uranus aux commandes, il peut s’agir d’un changement d’orientation, d’une prise de conscience ; si c’est pour le mieux, c’est bien , car le 29 , Mars est en trigone avec Uranus, et Pluton en trigone avec le noeud nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager avec: