Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, président de la République Française  depuis début mai 2017,  est né le jour du solstice d’hiver, le 21 décembre 1977 à 10 h 40 à Amiens.

Il est intéressant de noter que c’est le moment où le Soleil est le plus bas,  le moins fort, où il disparait durant 4 jours que vient au monde le président.

On comprend  la nécessité de se concentrer sur Jupiter qui est le maître du Sagittaire, mais qui y est opposé, conjoint à la Lune noire et rétrograde et opposé au Soleil !

Depuis son arrivée sur la scène politique et les événements les plus graves pour la France depuis des décénnies, la question qui est revenue est  : quelle est sa personnalité ?

Le Soleil à 29°28 en Sagittaire est en XI – secteur du Verseau – avec un amas de planètes dont Mercure rétrograde à 29°51 qui venait  de passer  Prométhée rétrograde avant le Soleil  au cours de la conjonction inférieure avec le Soleil.

Cette conjonction (à moins de 8°) est une dilution avec le Soleil qui n’est pas facile pour Mercure, il n’y a pas de distanciation entre la volonté solaire , et le mental n’arrive pas à s’identifier,  il est dans la suggestion maximum des désirs du Soleil, du Moi et crée durant plusieurs années une confusion psychologique : une sorte de caméléon.

Le Sagittaire est un signe sympathique, de feu, mutable, mais dont le défaut est d’être didactique lorsqu’il pense avoir la Vérité, ce qui est souvent le cas. Comme il est mutable, il change d’avis et chaque fois croit tenir le Graal. Jupiter est son maître.

Jupiter a comme symbolique celle du Dieu des dieux qui chassa Saturne – le père – pour le remplacer. Pour que Jupiter soit considéré en astrologie comme une planète valorisante , il faut qu’elle soit bien placée, dominante dans un thème, heureusement ici elle est en exaltation en Cancer !

Ici, Jupiter est rétro bien qu’en exaltation en Cancer, quasi en VI  dans le travail, et encore en V.
Jupiter rétrograde conjoint à la Lune noire, est opposé à un amas en Sagittaire ou se situe Vénus :  Vénus Régent nœud nord est en conjonction au Soleil, directe et non interceptée, conjointe à Neptune, il veut séduire.

Il assoit sa puissance en secteur VIII avec Pluton intercepté, cette interception et cette rétrogradation donnant une lutte sans fin contre ses ennemis, toute planète interceptée agissant avec une énergie tantôt trop forte, tantôt faible, mal canalisée, surcompensée.

la Lune noire a une influence pernicieuse, troublante. Tout individu ordinaire soumis à son influence dans un secteur important du thème, ressent un sentiment de manque à cet endroit, au niveau de Vénus soit froideur soit excès, par le jeu de la polarité.

Au niveau de l’opposition, Lune noire- Soleil , c’est la peur d’être menacé (castré) or Vénus est le régent karmique nord.Durant quarante-quatre ans, par progression, son Jupiter a reculé en Gémeaux, signe de dualité et de légèreté, d’instabilité, et il s’est collé à la Lune noire.

La conjonction Vénus –dite  Lucifer- à 21°48 avant le Soleil, libérée , conjointe à Neptune à 16°28, indique un tempérament artiste, sans doute refoulé, à cause de l’opposition à la Lune noire moyenne en Gémeaux à 26°59 et à Jupiter rétrograde à 1° en Cance. La politique lui a donné un rôle pour s’exprimer…

L’axe Sagittaire-Gémeaux en V/XI (amour enfants et projets, idéaux) est le plus chargé en planètes Soleil, Vénus, Mercure, Neptune qui sont respectivement maîtresses de signes et maisons : Neptune pour les Poissons et la M II  (ce qui invite à ne pas s’accrocher à ses gains  qui vont servir à faire réaliser les espoirs et projets en MXI), Vénus Régente karmique du noeud nord en  Balance signe encore intercepté,  possédant Pluton et le nœud nord en secteur VIII (argent du conjoint, des associés et partenaires, mis à disposition pour les idéaux de la XI), et Vénus maitresse du  Taureau (possédant la Lune, M III et M IV  fratrie, et ses plus proches, qui vont servir les idéaux et les espoirs en XI), Mercure retrograde pour la Vierge (possédant Saturne en secteur VII , l’alter ego, les partenaires  seront cooptés pour servir les idéaux) et  les Gémeaux, en M V (les amours, ami(e)s de cœur  serviront les idéaux) où on trouve Jupiter rétrograde conjoint à la lune noire. 

L’Ascendant Capricorne à 28°45, avec le maître Saturne rétrograde, à 0°34 en Vierge, en secteur VII, indique restriction, tendance à tout contrôler, à se méfier par peur ce qui augmente la distorsion entre au désir d’agir librement du Soleil en Sagittaire, signe optimiste, contraint par la loi saturnienne qui bloque, limite.

L’opposition Mercure-Jupiter fait  les beaux parleurs  quand il n’y a pas de Saturne pour les limiter, mais heureusement Jupiter fait un sextil à Saturne en même temps que l’opposition Mercure – Lune noire fait l’esprit critique, la lucidité.

Jupiter  rétrograde, étant opposé à l’amas avec Soleil, Mercure, Vénus,  ne fait qu’amplifier l’importance de Saturne rétrograde en maison VII, trigone au Soleil impliquant une action organisée, structurée. Cependant par progression Saturne retourne en Lion, ce qui provoque en vieillissant un désir de pouvoir, renforçant l’action de l’AS Capricorne auquel la planète Saturne est opposée.

Son second ascendant est le signe du Verseau, (cas particulier du signe intercepté en secteur I) dont le maître est Uranus en exaltation en Scorpion en secteur IX : un signe  armé pour la politique, avec Jupiter comme maître, et comme Planète maîtresse Pluton, mais mal aspecté comme on l’a vu.

Or Jupiter est maitre des planètes Neptune, Soleil, Mercure et Vénus et co maitre la IX  (par analogie), donc d’Uranus.

Uranus est opposé à la Lune en Taureau en exaltation. On touche ici à la problématique personnelle, affective, familiale. La lune, qui est la foule, est en secteur III,  en exaltation en Taureau : je crois que c’est l’opposition des deux planètes qui le définit le mieux .C’est ce  lui donne cette nervosité due à une forte avidité de nouveautés  en tant qu’excitant, ce qui produit irrémédiablement des erreurs d’appréciations, et provoque des catastrophes, par une attitude anti-sociale, le poussant à des compagnies  parfois douteuses.

Le thème est en forme dite de Bol, la Lune, hors du bol, est dominante. On le voit lors des sommets,  faire  des accolades, il y a une demande ici de contacts physiques, quelquefois exagérée. Le Bol crée un hémisphère où  les planètes sont concentrées entre les signes du Cancer et du Sagittaire, fermé par l’opposition de  Jupiter au Soleil (et de Mercure R à Jupiter) annonçant un problème de communication qui l’obligera à changer de comportement, chaque fois qu’il se heurtera au mécontentement, créant une dualité quant-à son évaluation du comportement à adopter. Ceci était visible dans le face à face du second tour.

Uranus en secteur IX en exaltation en Scorpion, dans le signe du Milieu du ciel , côté IX,  concerne l’ouverture par les études et les voyages, la nouveauté, l’originalité, c’est aussi une dominante ! L’opposition de Jupiter (ici sens de légalité, de la bienveillance)  au Soleil (le protecteur absolu) définit une personnalité à la recherche de sa propre grandeur et expansion .L’axe des nœuds karmiques est Bélier-Balance, -moi/l’autre-  intercepté dans l’axe des maisons II/VIII, axe des possessions-dépossessions (il a commencé par la banque).

Le nœud sud intercepté  (le retour du passé) en secteur II, (argent)   a comme régent : Mars 11°, rétrograde angulaire également intercepté en secteur VII,  Mars fait un sextil  à Pluton 16°, au nœud nord intercepté en secteur IX, lui donnant  avec une puissance relative : il surjoue. Combien de ministres sont partis de son gouvernement !

Mars R est carré à Uranus en   opposition à la Lune apex du t – carré,  Mars-Lune ; s’il semble hyper actif, cela lui donne une humeur difficile dans l’intimité qui se fait recadrer par son épouse, une personne qui se sent offensée à la moindre contrariété, une vivacité qui nuit, une difficulté à finir ses actions du fait de son impatience,  une attraction pour le bizarre, et une violence cachée qui doit s’exprimer dans l’intimité. Mars R est apex d’un T (triangle) carré  dont la Lune et Uranus forment la base  qui indique que “les groupements (Lune) s’opposeront à l’action du natif, Mars Retro carré à Uranus incitant à des actes soudains, impulsifs, rendant imprévisible, nerveux. Le plus dommageable est que Mars rétrograde  (planète personnelle)  ne devient pas directe par progression, avant ses 69 ans, ce qui indique qu’il aura encore longtemps une limitation, malgré qu’ il existe un trigone  entre Mars Retro et Neptune qui lie l’inspiration  à l’action,  indication d’un tempérament  artistique, plus que de lutteur.

L’opposition Uranus-Lune donne souvent une  personne qui sous-estime ses subordonnés, et peut avoir des sentiments anti- sociaux, violents. Cet aspect se situe en VII, en miroir de la I, son agressivité est à peine masquée quand il a des rapports avec les gens qui ne sont pas d’accord avec lui.

Voilà ce que je disais en 2017, avant les gilets jaunes, le pass-sanitaire et le confinement. “Ceci nous montre la force d’Uranus maître de l’ascendant Verseau, tout entier contenu dans la I, qui lors de l’opposition de 42 ans ne manquera pas de faire du remue-ménage”.

Nous nous trouvons devant un thème où il y a deux axes de signes interceptés : l’axe Lion-Verseau (ego versus non ego), et l’axe Bélier-Balance (moi versus l’alter ego) cela  donne plus de force aux maisons liées par un seul signe, et la planète qui maitrise les deux.

Les secteurs liés sont au nombre de 4 :  

l’axe de  signes Cancer-Capricorne qui ouvre deux maisons successives et, 

l’axe de signe Taureau-Scorpion qui ouvre deux autres maisons successives.

Il en résulte une importance plus grandes des planètes qui gouvernent les axes des maisons qui sont respectivement Lune et Saturne puis Vénus et Mars (ce qui indirectement reviendra à permettre l’évolution par ricochet dans l’axe nodal,    Bélier et Balance, gouvernée aussi par Vénus et Mars.

Dans les signes liés, il y a les deux signes de Terre : Taureau et Capricorne, ce sont des signes de pouvoir et de possession, de fructification ou d’assèchement. Gérante des secteurs XII et I , et de l’ascendant,  Saturne va se charger de faire face aux crises type maison VI. Mais, il n’emportera pas l’adhésion si facilement avec Saturne rétrograde sextil à Jupiter rétrograde, il assumera ses choix avec  efficacité, la capacité à faire les activités sociales d’une manière “très personnelle”.

Face à eux, deux signes d’eau, Taureau et Scorpion : le Scorpion – la sexualité  et, le Cancer – la famille.

Les planètes qui les régissent, Vénus, Saturne, Pluton, Lune singletone (seule dans un hémisphère) en exaltation,  sont  fortes. La Lune est de loin la plus importante, avec sa position valorisée. Le souci avec la Lune serait de trop en faire, trop vite du fait de  l’opposition avec Uranus  et de son exaltation  “C’est un aspect opposant la vie quotidienne à la foule qui ne facilite pas les contacts… les natifs paraissent trop excentriques (Hadès)”! Actuellement,  les transits ne sont pas faciles, notamment avec Saturne qui s’oppose à son Saturne natal,  dans l’axe I/VII, Mars passé en Poissons carré à son MC, (la situation), et Jupiter conjoint Neptune en II qui l’illusionne sur ses dons personnel en II au niveau de la finance.

Passons à autre chose : Selon Irène Andrieu, les planètes rétrogrades sont  toujours dominantes au niveau du karma  parce que les nœuds, qui remontent dans le sens horaire les rencontrent, tandis qu’elles vont en arrière vers elles, ce qui donne des rendez-vous difficiles avec la vie. On doit donc surtout surveiller Mars rétrograde intercepté en Lion , et Jupiter rétrograde en Cancer, Saturne rétrograde, et Mercure rétrograde.

En conclusion, on voit un Uranus très fort – maître du Verseau second ascendant -face à une Lune  en exaltation.  Son Saturne rétrograde, maître de l’ascendant Capricorne est en quinconce décroissant avec Pluton sur l’AS en ce moment, or ce type de quinconce est fort mal noté et d’une rare violence,  violence qui semble accompagner chacun des pas de son quinquennat !

Il possède un yod pointant vers la Lune.  Or lorsqu’une/ ou des planètes passent en transit sur le yod, elles le mettent en marche comme une roue, déclenchant des actions et des réactions source de crises.

Uranus arrivant sur sa Lune à 13° s’applique actuellement en III, la Lune noire revient doucement à sa place natale à 27°. Dans son thème progressé le Soleil et Vénus en Verseau sont opposés à Saturne natal.

 

Vous pouvez voir ci-contre le thème de la déclaration officielle de candidature du président  le 16 novembre 2016. Jupiter passait à ce moment là sur son Pluton, et Pluton et Vénus était dans sa maison I en Capricorne. Pluton à ce moment-là était en carré à Jupiter et à Uranus, Jupiter et Uranus étant opposées ! Neptune était conjointe au nœud sud et sextil à Vénus.

La Lune était trigone à Jupiter. Ceci nous donne des indices sur les planètes qui sont le plus signifiantes pour lui. Uranus était  passée sur son nœud sud dans son interception, et l’avait réveillé (ministère, puis création du mouvement “En Marche”, récolte de fonds, démission du gouvernement, lancement de sa campagne, se sont fait en amont, tandis que Jupiter passait sur son nœud nord les activant dans l’interception !).

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.