Chaplin le visionnaire

Braves gens dormez bien, on pense à votre place.

En France, nous avons toujours eu une “classe d’ intellectuels” : les intellectuels qui pensent ceci, ou cela de telle ou telle situation vont vous l’expliquer, “décrypter”, ce qu’il y a derrière de petits faits anodins dont on fait un topo quotidien qui enfle comme un ballon, qui ensuite explose.

Brave gens, incultes, ignorants, tels des analphabètes, on va vous dire ce qu’il faut penser. Ainsi de générations en générations, des livres écrits par des gens qui avaient surtout beaucoup de mémoire, ont permis de faire croire aux autres qu’ils ne savaient rien : comment manger, que boire, mais surtout que croire.

Les philosophes sont un bon exemple : certains d’entre eux ont  suffisamment de sens critique pour se poser des questions sur les auteurs dont ils parlent , mais avoir son diplôme en poche ne fait pas de vous un philosophe.

A quel moment  aurons-nous le droit de juger par nous –même ? Tels des enfants, on continue à nous dire ce qui est bon pour nous, ce qui est bien, ce qui est mal,  alors que le niveau intellectuel à quand même un peu augmenté,  grâce à l’école,

Mais l’intelligence est adaptation , nouveauté, ce qui se faisait à une époque ce qu’on croyait, a forcément changé au fur et à mesure des découvertes ; ce n’est pas mieux, ni plus mal, on a fait le bilan de ce qu’on a à sa disposition pour vivre. Par exemple vivre au bord de l’eau ,c’était chouette, oui mais avec la montée des eaux, on a vu ce que ça donne ; manger des homards, c’est bien mais quid de l’extinction des zones de pêche ? Croire en un messie était le choix des croyants : mais combien de messies n’ont amené que la guerre, et de la même façon,  un homme providentiel peut se révéler ensuite un  tyran.

Tout a été dit : à une certaine époque,  l’Homme est ceci, puis on se rend compte qu’on s’est trompé, aussi la Science dit ensuite que l’Homme est cela, parce que nous avons des instruments plus fins. La justice dit : “vous savez, cet homme était coupable nous avions des preuves, nous l’avions condamné,   mais maintenant, nous avons l’Adn d’un autre homme sur les scellés,  nous pouvons le libérer”.  C’est le règne de la dernière découverte, qui rend l’ancienne caduque.

Revenons aux philosophes : dire que ce que je crois est juste parce que Sartre ou Hegel, ou Spinoza ont publié des livres dans lesquels ils argumentaient leur vision de l’existence, est peut-être adhérer à des idées, qui ne sont pas totalement siennes ou  tout simplement manquer de personnalité,  chercher un socle sur lequel s’ installer définitivement face aux autres, à un âge où l’on se cherche, mais répéter qu’on a raison en empruntant comme un perroquet les arguments des autres, n’est pas faire preuve d’intelligence, mais de mémoire,  c’est un exercice d’étudiant, c’est tout.

Apprendre à penser par soi même, est une chose qui  demande un peu de travail et un peu de courage, pour le dire : faire du copier-coller, redire ce que tel journal a dit, plutôt que de lire plusieurs avis différents pour trier et confronter est un travail quasi scientifique pour le coup, et c’est faire preuve d’intelligence critique. Aussi l’ astrologie, science bâtie depuis des millénaires sur des observations, reprises par des penseurs et des psychothérapeutes, est aussi une approche qui  incite à réfléchir sur sa condition humaine et, sur la recherche de sa vérité, pas celle d’un autre.  

La société est faite de normes pour satisfaire  le plus grand  nombre de gens , elle ne peut que  donner l’ approche d’une certaine philosophie qui ne peut convenir à tout le monde.

Cette vision est surtout faites actuellement d’un matérialisme scientifique libéral économiquement : elle créé une anxiété de plus en plus grande parce que personne n’a le temps de penser sans devenir anxieux face à l’avenir, car on ne  lui offre aucune perspective positive. Greta Thunberg en est déjà l’artisane, elle-même victime d’une anxiété presque autistique, face à l’avenir qui  est insoutenable ; les verts plus soft sont une source d’anxiété face à des gens dont la culture a toujours été celle de la nourriture  variée, la protection des agriculteurs  et des commerces de bouche ; la politique de droite a toujours été la protection des frontières et la sécurité relative dans le pays, la préservation du capital individuel, tandis que celle de gauche luttait contre les inégalités et la pauvreté, sans trop se soucier des agressions, pensant que l’argent rend tous les gens suffisamment heureux, pour qu’on n’ait plus envie de s’entre-tuer, ce qui est faux puisqu’ils y en a qui ne sont jamais contents de ce qu’ils ont et en veulent toujours plus que les autres, ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas nourrir et loger la population, ce dont généralement les gens d’extrêmes droites se moquent, quoi qu’ils disent, considérant que les pauvres sont généralement des paresseux. Les religions de tous bords, ont prôné (certes selon le lieu, la nationalité, et la moralité des missionnaires),  la protection des femmes et des enfants, ce qui n’a pas empêché qu’  on mette des femmes et des enfants en première ligne sur les champs de batailles.

La mode du crime aussi est concerné : on s’est immolé en 1970, on coupe des têtes en 2020, mais on nous rassure en nous disant que ce sont des gens relevant de la psychiatrie : mais tous les assassins et tous les militaires qu’on envoyait au feu avec du gros rouge en 1914, la drogue en 1970 et le fanatisme à toutes les époques, finissent par être des gens relevant de la psychiatrie  qu’on va ensuite relâcher dans la vie civile sans suivi.

Que penser des études qui disent que le CO2 nous asphyxie, des lois carbones qui s’arrangent avec la pollution et des déchets des futures centrales nucléaires qui vont polluer l’air environnant, pendant que les mers seront réchauffées aux alentours par les eaux de refroidissement évacuées , alors qu’on rêve sur les gaz de schistes qui fissurent et polluent le sous-sol ?

Il ne faut pas s’étonner qu’avec tout cela, la population mondiale soit  anxieuse,  sceptique, ou désespérée devant toutes les injonctions paradoxales des commentateurs éclairés par des philosophies qui ont été écrites à une autre époque.

Au milieu de tout cela, des artistes ont su parler, prévoir et même prédire, du fait de leur intelligence.

Charlie Chaplin, né le 16 avril 1889, à Londres, à 20 h lorsqu’il a réalisé le film “le dictateur” en 1940, aux États-Unis, avait plus de vision sur son époque que les penseurs et les politiciens . Mais il est vrai qu’il n’était pas diplômé des grandes écoles*, qu’il avait connu la misère en vivant dans la rue, et vue disparaitre  très jeune,  sa mère dans la folie. Sa vie est un vrai  conte de fées, avec des bourreaux dans la peau des affreux Mac Carthistes américains. 

Il avait Jupiter, le protecteur en exil en Capricorne au nœud sud maitrisé par  Saturne au MC, (domicile de maison) et au sommet d’un triangle ou t-carré à la Lune et à Mars  en opposition sur l’axe AS/DS,  la lune (sa célébrité), étant conjointe à l’AS Scorpion   maitresse de Mars en VII en Taureau, ce qui peut être considéré comme une réciprocité en terme de maitrise,  Lune  en exaltation en Taureau  régente karmique de son nœud nord en Cancer : vie de famille  à l’étranger (il passa la fin de sa vie en Suisse, après avoir quitté les États-Unis où il avait émigré). La lune noire, Pluton et Neptune en VIII en gémeaux lui donnait un charme particulier, magnétique, accentué par ses yeux bleus*, pic du yod partant du sextil Lune-Jupiter qui devait lui donner son talent.

Avoir Mars sur l’axe AS/DS, est toujours source de provocations, qui amènent des retours plus ou moins agréables : la personnalité aime titiller, elle ne plie pas, elle agresse et elle est agressée, ça fait partie de son tempérament Quelquefois cela vient d’elle, quelquefois des autres, aussi elle s’expose au minimum à des reproches,  mais elle sait se défendre. Lorsque  Chaplin commença le film “le dictateur” en 39, tout était “normal” , mais en 40, on lui conseilla d’écrire des discours consensuels, ce qu’il ne fit pas et, qui le fit accuser de communisme. On le pria de partir, bien que son film soit devenu un succès mondial : en fait , Hitler arrangeait beaucoup de gens, car les juifs soupçonnés de sympathies avec les communistes,  n’étaient pas bien vu en Amérique, excepté ceux qui possédaient les banques. Or, Chaplin, à ce moment là demandait qu’on aide les russes, qui luttaient contre Hitler.

Mars conjoint part de chance, maitre d’AS avec  Vénus rétrograde en VII, quand même dans son domicile de maison,  Mercure** conjoint Soleil en Bélier en VI indiquent surtout une volonté de fer et, l’AS Scorpion, avec le gouverneur pluton en VIII, conjoint Neptune et lune noire une belle résilience.

Après avoir connu ces souffrances, réfugié en Suisse, il y vécu heureux, riche, célèbre,    avec une belle famille et de nombreux enfants de sa dernière femme Oona (cette dernière avait 36  ans de moins, il attendra qu’Oona ait fêté ses 18 ans pour l’épouser, le 16 juin 1943. Entre 1944 et 1962, Oona donnera naissance à ses huit enfants: Géraldine, Michael, Joséphine, Victoria, Eugène, Jane, Annette, et Christopher James..). Chaplin disparut le 25 décembre 1977.Oona, femme inconsolable, vécut entre la Suisse et New York,  se réfugiant dans l’alcool, durant quatorze années d’errance et de solitude…(source Le Figaro).

 

*Comme le notera Michael Chaplin : “Papa dégageait une énorme vitalité. Il possédait une faculté quasi hypnotique de jeter une sorte de charme sur quelqu’un dès que cela l’arrangeait. Je sais que le premier choc que provoquait une rencontre avec lui faisait l’effet d’une décharge électrique.”-

** “Je sais, je sais. Tout le monde, d’Einstein à Churchill, me dit que je suis un génie. Mais ces discours ont tendance à m’ennuyer”. dit-il en réponse à Marlon Brando.

 

Partager avec:

Écrit par 

Un commentaire sur “Chaplin le visionnaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.