Que conclure de Neptune en Poissons ?

Heureusement ou  pas,  Neptune sortira du signe des Poissons en avril 2025 après y être entré en avril 2011.  Certains avaient généralisé, en disant que le XXe siècle serait religieux : certes, s’il y a eu la montée des questions religieuses, on peut dire que le passage  a été dur, cruel,  rude, mais que le débat n’a pas eu lieu.

Pas de tribunes intelligentes, si ce n’est dans des lieux clos et réservés. Rien n’a changé, si ce n’est la dénonciation des exactions des uns et des autres, avec  un silence « pieux » sur les vraies questions et la stigmatisation des signes religieux.

Il est vrai que nous sommes dans une république laïque, mais quid des États-Unis qui jurent sur la Bible, de l’Italie où les papes abdiquent devant la tâche,  de l’Allemagne où chacun paie sa contribution à l’Église avec sa déclaration d’impôts ?

Nous n’avons pas vu naître un nouveau messie, nous n’avons vu que misère, malheurs, et haine. Neptune sur le plan religieux n’a servit à rien : c’est la république des psy avec Freud comme dieu ici comme ailleurs, qui réfutent la spiritualité au nom d’un conservatisme intellectuel qui maintient les injustices, qui ont toujours existées dans ces institutions,  et qui non pas d’âme .

L’amour est devenu désuet, personne n’aime plus personne, c’est l’ego qui règne dans des associations sexuelles, qui ne sont plus des promesses de vie ensemble, mais de « petits arrangements entre amis » : l’intellectualisme de Madame de Beauvoir, le cynisme de Sartre ont vaincu l’amour,  en ce début de siècle. Le cynisme est la carte qui ressort dans toutes les situations.

Neptune, ce sont aussi les drogues : elles sont de plus en plus consommées tant du point de vue médicamenteux (anxiolytiques), que du désir de jouir sans entraves (cocaïne),  du désir de la performance sportive (stéroïdes anabolisants), ou sexuelle (Pilule bleue), du désir ne plus sentir l’effort quotidien (un petit joint) .

Petit à petit , la facilité  grignote la vie contemporaine. Des désespérés à la recherche d’un idéal font n’importe quoi, à la recherche d’une saine vérité qu’ils ne rencontrent plus nulle part. Au mieux, il y a un retour à la campagne (mais sans coq, SVP),  des chaînes alimentaires bio, on retrouve nos tisanes d’antan, les soins para médicaux ont le vent en poupe, que seuls les plus riches peuvent s’offrir vue le coût d’une séance (1€ la minute dans l’ensemble), car nous ne sommes ni en Orient ni en Asie, où les massages sont faits dans la rue pour quelques pièces Cependant,  nous avons de bons médicaments, mais certaines personnes les refusent par peur de s’empoisonner.

On ne sait plus qu’elle est la solution, Neptune brouille nos idées, tout devient politique, et les prises de positions sont idéologiques… mais quelles idéologies ?

C’est une vague d’eau qui envahit nos esprits, comme  nos campagnes qui sont dévastées par les inondations, les tornades : le changement climatique nous surprend dans nos habitudes de confort bourgeois et devient cause nationale, tandis que la spiritualité est reléguée au second plan, que la panique s’empare de nos vies bien réglées.

Tout ceci est du domaine de Neptune, et durera tant que Neptune sera en Poissons ; quand Neptune sera en Bélier,   il éteindra le feu du signe, à moins qu’ au contraire le signe puisse   provoquer l’action, une volonté d’agir,  ce qui parait plus logique puisque venant à la suite d’un faisceau d’orientations neptuniennes qui progressivement devraient déboucher sur du concret. 

Pluton qui fait son séjour  en Capricorne – terre-  (janvier 2008- janvier 2024) passera dans le signe du Verseau – air-et, sera en interaction avec Neptune  en Bélier- feu – avec une tendance de sextil : il faudra analyser   Pluton, en fonction du chemin d’Uranus son maître qui  ne change de signe que tous les sept ans, alors que la planète Mars plus volatile avec son tour du zodiaque en 2 ans, aura  une action changeante, sur la lente Neptune.

Attendons, mais ne comptons pas sur les idées du passé pour inventer un avenir meilleur, restons sur nos gardes, il faut inventer l’ avenir : dans les deux ans, Saturne sera en Poissons, et c’est flou …tout peut arriver si l’on s’embrouille dans les idéologies.

Neptune, c’est avant tout l’amour à son niveau le plus haut, à un niveau transcendant.

Quel rapport avec le Titanic ? Une analogie : comme souvent une absence de fraternité ! périrent les pauvres dans les ponts inférieurs, tandis que quelques femmes riches furent sauvées dans les embarcations, alors qu’un bateau qui passait dans les eaux pas très loin ne s’était pas senti concerné par les appels de détresse… Neptune 21° en Cancer, signe d’eau,  mais Neptune carré noeud nord, donc noeud sud à 21°,  carré Soleil, Mercure également carrés à Uranus 3° en Verseau (carré dissocié cependant), la Lune en Poissons , signe d’eau, Vénus en exil en Bélier,  et une conjonction Mars Pluton violente. Et comme je le dis souvent, Jupiter en AS, en domicile : trop de confiance en soi, trop de tout.

 

 

 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

4 commentaires sur “Que conclure de Neptune en Poissons ?”

  1. J’apprécie beaucoup vos articles qui font part de lucidité et néanmoins d’une vision très large . Alliance du micro. et du macrocosme.
    Merci
    Martine

  2. Merci et bravo pour ce que vous avez écrit.Très joli,très vrai malheureusement.
    “Neptune c’est avant tout l’Amour à son niveau le plus haut, à un niveau transcendant”..Notez que j’ai écrit l’amour avec “A”.. ce serait donc l’Amour Divin ?? Il va peut être enfin revenir vers nous le Divin ? mais à mon avis il a sûrement peur d’être décu et peur d’ être à nouveau massacré une deuxième fois !!??
    Bon dimanche,
    Chris

    1. Chère Christiane, On peut toujours penser que si tout tient encore debout, c’est que la meilleure face des choses arrive toujours à prendre le pas sur la face la plus moche. Mais j’avoue que c’est pas gagné, il faut que l’on descende bien bas avant de remonter, et là ça semble descendre: les seuls qui soient nos anges sont nos soignants, tant qu’ils tiennent le coup.. chaque jour apporte un récit d’une horreur, pire que la veille. Soyons du bon côté.
      Amitiés ,
      Emma

Répondre à Emma Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.