Uranus dans ses manifestations violentes

Pour étudier  Uranus, j’ai choisi un angle différent,  difficile, afin de montrer qu’on ne doit pas sous estimer la force de cette planète qui est comme la foudre, et montrer qu’on ne peut se fier à de bons aspects, sans étudier tout le thème, de même qu’on ne peut attribuer à un signe ou à une planète toutes les vertus… Ce qui différencie deux personnes nées  le même jour et à la même heure est une seule et même chose, en dehors de son milieu natal socioculturel : l’évolution intérieure ; il n’y a pas de mauvais thèmes, ni de mauvaises planètes, ni de mauvaises maisons, il y a des chemins différents qu’on prend dans le bon ou dans le mauvais sens. De nombreuses personnes naissent  à la même heure, le même jour avec les même aspects, et même la même position lunaire, et peuvent avoir le même ascendant, sans être nées au même endroit, mais ce qui va les différencier sera leur libre arbitre, et celui-ci dépend de leur élévation spirituelle. Qu’en dire  ? c’est la faculté de dire non, au bon moment et de choisir la meilleure solution à un problème dans un moment de crise, de redresser la barre quand il est encore temps, souvent une question d’humilité envers et de bon sens. Karma ne veut pas dire fatalité, mais choix, ou renoncement, et résilience, au bout du compte. Il faut renoncer à la violence, à la haine, à la rancune, à la jalousie, à l’envie -suscité par le monde contemporain – et au désir exacerbé de pouvoir et de possession, en cessant d’avoir peur tout le temps pour sa sécurité (ce qui en ce moment, il faut bien le dire, est le motif de toutes nos peurs).

Voici trois personnes qui sont des exemples  extrêmes marqués par Uranus : Charles Manson, Guy Georges, Joseph Vacher.

Charles Manson,  gourou démoniaque, né le 12 novembre 1934, à Cincinnati Ohio, à 16h40. Soleil Scorpion, ascendant Taureau,est  l’axe d’identification en I/VII le plus fixe,  possessif,  avide du zodiaque, avec Uranus sur l’ascendant. Il s’est servi de ses qualités d’éveil dues à un beau trigone Soleil Vénus – Pluton, Vénus maître d’ascendant,  et à son Soleil sextil Mars- Neptune pour manipuler avec le sexe et la drogue de pauvres créatures fragiles : c’est ainsi qu’il rencontra  des vedettes du show-biz comme Doris Day, et que cela s’est terminé par l’assassinat le 9 août 1969 de Sharon Tate enceinte de neuf mois, et de ses amis. Uranus et Pluton augmentées de Jupiter, ici par opposition et carré, comme on le verra dans les deux autres cas peut donner des bouffées délirantes, une expansion confinant au fanatisme, Mercure conjoint Jupiter donne le don de beau parleur. L’ensemble des planètes forme un grand carré avec une croix dissociée, entre le cardinal et le fixe.

Il se peut que Pluton à qui on a attribué les défauts d’Hadès, celui qui règne sur la mort soit en cause,   Pluton en IV, pourrait signifier le foyer dans lequel il a commis des assassinats, même si ce n’est pas le sien, et la Lune conjointe à Saturne en Verseau en opposition, .

Uranus à 29° Bélier, mais sur l’ascendant Taureau à 5° est maîtrisée par Mars, conjointe à Neptune,  une idéologie qui tourne mal sans doute  , sous l’emprise du LSD,  opposée aux quatre planètes en Scorpion, Soleil-Vénus carré Saturne (le juge), et Jupiter Mercure carré Lune (le procureur). Le Soleil sextil à Mars et trigone à Pluton a fait de lui un être manipulateur, et dur.

Le nœud nord conjoint Lune est avec Saturne dans le  signe du Verseau, symbole de la destruction d’une vie à venir, Saturne n’aimant pas les enfants, il tua une femme en fin de grossesse qui pour lui symbolisait peut-être un monde qu’il enviait .

La Lune carrée Uranus, et carré Jupiter, ainsi que le carré du Soleil à Saturne, l’amas Scorpion annonce du lourd :   il était le fils illégitime d’une prostituée adolescente, et d’un colonel de l’armée (Lune sesqui carrée à Mars-Neptune), et fut élevé par un oncle et une tante à Charleston, en Virginie. A l’âge de onze ans, devenant  délinquant, il fut placé de familles d’accueil en familles d’accueil, puis passa ensuite sa jeunesse de séjours en prison, en séjours en prison.  En 1967, libéré sur parole, il partit à San Francisco et s’installa avec un groupe de hippies qui partirent pour Chatsworth., lieu du crime. Manson comme beaucoup d’américains, et c’est toujours valable, croyait en une guerre imminente entre la race noire et la race blanche (et tout les soi-disant ennemi de l’amérique) se servant du livre des révélations  pour prêcher ses  congénères, il avait sans doute un talent d’orateur dû à sa conjonction Mercure -Jupiter.

On note un sesqui carré Uranus Mars, un assemblage de planètes qui marque la violence.

Guy Georges , en France, défraya la chronique dans les années 1990 pour l’assassinat, le viol et la torture d’au moins sept femmes , faits pour lesquels il a été condamné à vingt ans de prison non compressibles. Ici Uranus n’est pas en I mais en VII.

Son Soleil est en Balance, et son ascendant est en Verseau, deux signes d’air qui peuvent instaurer entre eux une tendance au jugement de valeurs (Uranus plus Vénus). Uranus conjoint  Pluton en VII opposé AS  , est maître de son ascendant, avec Jupiter Rétrograde en Poissons intercepté, il n’y a pas tellement de limites à ses bouffées délirantes. Cette planète Jupiter associées pourtant à Chiron est apex ou sommet d’un yod (triangle aigu), entre Mercure-Lune noire et Mars- nœud nord. Ce yod n’est pas néfaste, il implique un karma des quatre planètes, les deux points.

Il fait partie des  générations des années soixante – ce qui veut dire qu’il n’est pas le seul  qui a la conjonction difficile d’Uranus-Pluton en Vierge, ici quinconce à Saturne (aspect karmique), opposée à Jupiter rétrograde en I.

On peut  s’interroger sur son Mars conjoint nœud nord en Lion en VI, ce Lion étant sur l’entrée de la maison VII,  signe des enfants, et de l’amour. Cette maison VII est d’ailleurs chargée de trois planètes, dont les deux violentes dans l’interception Vierge, de Mercure et de la Lune noire en Balance : Mercure les enfants associés à la mangeuse d’enfants, la Lune noire, dans le signe du couple, son Mercure étant, maître de la maison IV, et du signe intercepté de la Vierge en VII, maison de l’autre, la femme, les femmes.

La maison VIII  est occupée par le Soleil et Neptune  (qui peut indiquer la spiritualité ou la folie, ce qui est parfois la même chose)  donnant sans doute un abord doux, avec les trigones vers Saturne et vers l’ascendant. Sa Lune en exaltation , donc avide de jouissance, est opposée à Neptune et Vénus en Scorpion, maîtresse des deux planètes précédentes. Ces trois planètes douces sont prises dans l’opposition de la maison VIII et dans le signe du Scorpion, les liant à la mort et à la dualité . Pluton conjointe Uranus en Taureau, toutes deux rétrogrades, est maître du Scorpion. On voit ici que même si c’est un cas extrême la participation uranienne n’est pas favorable.  On note un septil Uranus Mars, aspect dit spirituel, que n’a sans doute pas saisi son porteur.

Dernier exemple ancien,  Joseph Vacher né en 1869 dans l’Isère  qui dès l’âge de 15 ans, tue et viole des bergers, puis ne s’arrêtant plus, accumule une trentaine d’assassinats de fillettes et, de jeunes enfants et qui fini guillotiné à 28 ans (âge de Saturne). Galabru l’a parfaitement interprété dans “Le juge et l’assassin”, jusqu’à le rendre presque sympathique malgré sa monstruosité !

On peut voir chez lui un Soleil Scorpion Ascendant Vierge. Sa Lune conjointe Lune noire en Bélier signe de Mars qui est conjoint Saturne en maison IV, indique peut-être déjà le viol de la part du père ; on remarque une abondance de quinconces, aspects karmiques, dont un yod sur Saturne-Mars apex, partant du sextil Uranus Jupiter-Pluton, aboutissant dans le secteur du foyer.

Lune plus Neptune Retro en maison VIII conjointe Lune noire , signalent déjà  la tendance à la mélancolie maladive (c’était encore le moyen âge de la psychologie, et il fait de nombreux séjours en asile avec le même docteur),  le tout en Bélier, carré à Uranus rétrograde en Cancer aspect dur, maîtrisés par Mars conjoint à Saturne – voir plus  haut – en Sagittaire pourtant en trigone et, quinconces à Pluton rétrograde et Jupiter rétrograde.  

Jupiter en trigone ne sert qu’à renforcer la violence, il sert d’accumulateur de tension, car il est rétrograde dans un signe fixe, charnel, avec l’opposition au Soleil en Scorpion et Jupiter maîtrise Mars et Saturne en Sagittaire, une conjonction dure et violente, indiquant sa vie violente et difficile sur les routes.

La Lune 17° conjointe Neptune 17° rétrogrades en secteur VIII est en carré appliquant donc actif à Uranus 21°en Cancer (explosion de la famille due à la guerre), et à Vénus en Capricorne, formant un t carré avec opposition Uranus-Vénus. Il a toute sa vie pleuré sur un amour de jeunesse qui l’avait repoussé. mais un obus de la guerre de 14, en a décidé autrement (Mars conjoint Saturne en maison IV en Sagittaire maître de  Vénus Capricorne dans la même maison).

Uranus est maître de la seconde moitié de la maison V celle des « amours et enfants » et de la maison VI des crises, dans laquelle on voit le nœud sud en Verseau à 0°, Uranus est régent karmique sud, ce qui est déjà important en soi  et, bien qu’il n’y ait pas d’autre planète en Verseau, Uranus est la plus haute planète dans son ciel  et conjointe au nœud nord. Elle est dans le Cancer le signe de la mère et de l’enfance : il y a une continuité karmique entre le nœud sud Verseau et le régent Uranus. 

Ceci signifie qu’il avait vécu des situations identiques soit dans une autre incarnation, ou soit qu’il avait sûrement dans sa généalogie des ancêtres qui portaient cette indication de but de vie (ou les deux selon ce qu’on croit) ; le Soleil est le père idéal, le géniteur, la création, et cet homme aurait aimé avoir des enfants et vivre avec une épouse, or celle qu’il voulait s’est refusée à lui, et adulte  il a aussi vécu l’enfer de la guerre de 14/18  et était probablement exaspéré par l’obus qu’il avait toujours dans la tête. 

Tel qu’il est dépeint dans la reconstitution de l’histoire faite dans le film “le juge et l’assassin” où Michel Galabru joue son rôle avec l’immense talent qu’on lui connaissait, il pouvait apparaître comme doux (et, il expliquait les injustices de sa vie, son amour repoussé, un morceau d’obus coincé dans sa tête) et   être pris soudain de crises comme le sont des psychopathes. Mais il était  doué de suffisamment d’intelligence et de rouerie pour jouer sur les deux tableaux à la fois victime et bourreau, déjouant ainsi les pièges de la gendarmerie qui le poursuivit dans toute la France, faisant jusqu’à soixante km par jour, en parcourant la campagne et la montagne. Il a un comportement qui n’éveille pas les soupçons, puisqu’il a des amis et qu’on ne le soupçonne pas, en tant que SDF

En comparant les thèmes, on voit qu’il y a pour les deux français, une accentuation  de Pluton en aspect avec Jupiter, et pour Vacher une maison V (enfants, amour) en Verseau avec le nœud sud et la part de fortune, tandis qu’Uranus se situe en conjonction au nœud nord en Lion ( amour enfants, équivalent maison V) : . Uranus était le fil conducteur d’une vie antérieure.

On note le quinconce Uranus-Mars.

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.