Le Verseau, Uranus

L’entrée du Soleil en Verseau tous les ans, le 20 janvier, est un moment qu’on aime parce que les jours ont déjà rallongé,  dans le sud l’hiver  est presque fini.

En général, le thème, symbole de notre vie,  est construit de façon à ce que une tendance se renforce avec des indices qui s’ajoutent pour aller vers un tout intelligent, bien construit.

Un thème est logique : c’est le monde qui pour nous ne l’est pas. On sait maintenant que le contexte familiale, l’histoire personnelle, les circonstances de la vie font la différence  mais pas que, puisqu’on a des transferts d’aspects, qui passent de génération en génération,  et qu’on a des exceptions dans une  fratrie élevée de  façon à priori identique.

Le signe du Verseau, dont la planète maitresse est en analogie avec la maison XI  , est celle de l’ouverture aux autres, de l’originalité, du bizarre, du fantastique. On dit tellement de choses positives sur ce signe qu’il faut recadrer les idées : aucun signe n’est meilleur qu’un autre, il l’est potentiellement dans la chaine de l’évolution des signes s’il ne cède pas à ses tendances latentes. Le Verseau ne donne pas que des êtres évanescents.

Le Soleil en Verseau se sont des idéaux anticonformistes, anarchistes, et pour une femme la revendication de son égalité et de sa liberté face au patriarcat. Contrairement au Lion la  polarité du Verseau, qui est aussi généreux qu’il est entier, le Verseau est généreux dans sa vision de l’humanité, mais distrait dans sa vie privée,  et  parait  presque sans affect, détaché, sans interventionnisme, tolérant. On peut le taxer de froideur,  hauteur. Il est assez déstabilisant , il peut interpeller les individus habitués au donnant-donnant, dans un monde où tout se paie et ne se mérite pas forcément.  

La maison XI fait référence à la culture en général (avances dans les idées) et pour les  femmes en transgénéalogie, on y voit le type de mères qui ont construit une lignée  de femmes seules, indépendantes  avec des problèmes de fausses couches, viols, avortements,  migration, transmission d’ idées sur les pères telles qu’ « on ne peut pas compter sur les hommes qui sont… etc ». Tout cela débouchant en secteur XII qu’on charge de la fonction de matrice (lieu clos) et de tous les problèmes possibles : solitude, hôpital, souffrance in utero. Or les femmes uraniennes ont du mal à rester en couple, la routine les ennuie, ce sont de bonnes mères “à temps partiel”, car elles sont trop intéressées par la découverte de la vie à l’extérieur. Elles veulent leur autonomie et leur liberté, elles ne sont pas dans le contrôle des détails, ni dans les horaires, elles ne sont ni possessives ni jalouses, elles peuvent être présentes-absentes (on croit ressentir dans cette attitude de l’indifférence lorsqu’on est enfant).  A toutes les époques , les femmes Verseau , les  uraniennes, ont été des femmes libérées, ou des femmes  chef d’une communauté, à l’écart.

Ainsi, les femmes (et les hommes) Verseau en couple, fortement marquée par Uranus  (ce qui est en général le cas) , voit le plus souvent la rupture, se produire à la quarantaine dépassée , Uranus étant en opposition à elle-même à 42 ans , de même que Saturne à 45 ans, c’est donc une période clé.  Quand les couples explosent, elles gardent les enfants, se retrouvant père et mère, ce qui ne les dérange nullement car elles sont d’une grande ouverture psychologique, et d’une certaine décontraction dans leur vie amoureuse, qui n’est pas leur priorité. Certaines,  se demandent pourquoi elles sont seules, ne se rendant pas compte de la manière dont elles fonctionnent avec leur partenaire masculin qui voudrait rester l’homme fort “je veux bien vivre avec un homme mais dans deux logements distincts, et si nous n’avons pas les moyens, avec deux chambres à coucher distinctes”, “les rapports sexuels ?…” “Faire le repas ?”, “la vie à deux est contre-nature”. Inconsciemment, par un jeu de miroirs elles ciblent toujours le même type d’hommes possessifs, autoritaires, limites machistes aussi la suite est à prévoir, elles sont quelquefois maltraitées. Or elles pourraient très bien s’entendre avec un compagnon, avec un “anima” fort, qui comblerait leur vide affectif sans trop exiger de relations amoureuses … mais elles leur reprochent leur “faiblesse”.

Du fait de leur proximité avec le Soleil, les planètes rapides Mercure et Vénus sont souvent situées dans les signes l’entourant,  le Capricorne  pour qui la solitude, n’est pas vraiment un problème,  prenant tout en mains  lucidement,   ou le signe des Poissons pour qui la solitude est plus durement ressentie…

Pour les hommes du signe du Verseau ou avec un Uranus dominant, c’est différent  ! ils savent que “le fil à la patte” n’est pas pour eux, aussi ils cumulent les relations attachées-détachées avec… détachement. De ce fait, il n’est pas question d’avoir des enfants, au mieux ils  sont père à mi-temps : pour eux, l’humanité est suffisamment peuplée de petits orphelins qui ont besoin d’aide, sans aller en rajouter (une façon de se dédouaner), ce sont ceux-là qu’ils veulent  sauver. Mais les enfants arrivent si vite, qu’ils se retrouvent avec plusieurs enfants de plusieurs femmes dans le monde qu’ils  négligent ! Mais un uranien ne se justifie pas. Une relation longue ne peut donc durer avec eux, qu’à condition qu’on leur laisse de l’air, sans jalousie, sans demander des comptes,ou même une aide quelconque pour quoi que ce soit , en acceptant toutes les absences imposées… avec le sourire. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils font souffrir, ils sont ingénus, tellement non égocentrés qu’ils ne savent même pas où ils habitent (ils sont une adresse chez une mère, une sœur, une ex, une copine)..

Être uranien,  cela donne des  médecins dans les ONG, des infirmier(e)s, des globe trotteurs, des artistes, des géo-trouvent-tout,  chercheurs en tout genre, qui ne mettent pas un pied à la maison , qui sont nuit et jour dans leurs laboratoires, et que leurs enfants ne voient pas beaucoup !

C’est un signe d’air, il est mental, il donc peut émerger de ce comportement du fanatisme, le Verseau pouvant être le leader qui n’a pas de limites et dont la fixité dans les idées est dangereuse,  il crée un parti politique et il pense qu’il est le seul à savoir, il ne consulte  personne, il se pense visionnaire,  et il peut l’être dans le meilleur des cas. Uranus, la planète maîtresse du Soleil Verseau, si elle est mal associée dans ses aspects, peut faire un  anarchiste, dangereux pour les autres et pour lui-même. Ce qui est en cause, ce sont les bouffées de liberté émises par la planète,   quelque fois soutenue par une philosophie de vie destructurèe , une instabilité, dont les aspects d‘Uranus sont le détonateur, instabilité de l’air qui contrarie la terre Saturne,  qui elle, limite les débordements, les canalise .

Si par contre la sécurité voulue par Saturne (maitre du signe du Verseau selon l’antique système des maitrises), contrebalance par des aspects, il pourra en résulter des êtres exceptionnels des inventeurs, des découvreurs, des soignants, des gens cultivés, éclairés, responsables de leur environnement et des leurs.

 

Partager avec:

Écrit par 

6 commentaires sur “Le Verseau, Uranus”

    1. Cher François bien que je n’utilise pas les anciennes expressions, je suppose qu’il s’agit des planètes en réciprocité de domicile et qui sont en aspect ? Par exemple Jupiter en Verseau en sextil avec Uranus en Sagittaire , comme en ont eu les personnes des années 80 ; on pourrait dire que c’est presque aussi parfait que si c’était Jupiter en domicile et Uranus en domicile, mais surement moins absolu , parce que le sextil Jupiter Uranus est plein de vitalité et de confiance en lui, d’intuition, un aspect en or : das les deux cas un aspect air feu.
      Donc cela apporte une petite nuance de signe, une coloration, et sans doute que pour Jupiter en Verseau, le résultat est l’expansion de la rébellion ou, plus d’éveil vers le grand tout, ou vers les autres tout simplement , pour Uranus en Sagittaire un peu moins de “je suis le prof qui sait tout ” et un peu plus d’originalité dans les idées philosophiques toutes faites, écrites par des sachants ? Je suppose que dans tous les cas c’est aspect d’intuition.
      Parfois j’analyse sans m’occuper des signes, et cela donne le comportement de la personne d’une façon saisissante, donc sans s’occuper des maitrises, et ici on dirait une personne positive qui est originale et éveillée dans sa façon d’agir , ou bien qui va vouloir tout casser.

  1. C’est toujours intéressant de lire un article plus approfondi sur un signe avec la version féminine et masculine.
    Soleil Scorpion dans la Maison XI (analogie avec le Verseau) où se situent 4 autres planètes avec Uranus dans la maison VIII (en analogie au Scorpion) Trigone Soleil/Mercure, Quinconce Ascendant + la Lune en Verseau. Je vis pleinement ma nature passionnée, libre, indépendante et anticonformiste du Scorpion/Verseau. Et c’est vrai, je m’entends très bien avec un compagnon qui possède des qualités féminines et qui n’exige pas trop dans la relation. Je n’ai pas eu d’enfant, mon expérience des enfants en tant que “belle-mère” a toujours été à mi-temps et me convient tout à fait. Merci Emma
    Chantal 67 ans

  2. Bonjour Emma,
    Je dévore toujours vos articles ; avec vous j’apprends toujours davantage de ce trésor qu’est l’astrologie.
    Avec cet article, qui me parle moi qui voulait un Bébé sans Papa (trop de contraintes un père), alors qu’aucune planète ne campe en Verseau dans mon thème, je découvre combien la maîtrise de mon Uranus en Lion et la complémentarité des signes opposés jouent.
    Merci pour vos lumières Emma !
    Guylaine

Répondre à Emma Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.