Synchronicité , résonance

Tout ceux qui découvrent l’Astrologie, peuvent être surpris de voir que les faits  de la vie sociale, et même mondiale  rencontrent les faits de la vie privée dans leur ampleur dramatique, ce qui fait penser  au complotisme contre la population, complotisme  qui est une tentative d’apprivoiser la peur en rationalisant les faits  en choisissant un bouc émissaire. A chaque époque on a des tentatives de récupération de quelque chose qui devient le mal absolu issu du  complotisme : on pourrait également parler de la destruction des tours du World Trade Center en 2001 ou du premier pas sur la Lune en 1962. Actuellement,  on met tout cela sur le dos de la mondialisation*, du libéralisme, alors que les faits sont en rapport avec le cheminement régulier des astres , car il n’y a pas de hasards, il n’y a que des synchronicités, des résonances.

En effet, le système astrologique explique la nature, il est objectif, à condition de ne pas porter de jugements de valeurs sur le déplacement des planètes , en se servant  d’un symbolisme chargé des visions antiques et patriarcale de l’humanité,  lesquelles  ne permettent à aucun moment d’évoluer , puisque nous sommes différents. Mais pas tant que cela puisque ce phénomène du bouc émissaire, déjà décrit dans la bible, fait que  la majorité des gens non informés en font  les frais, de propos orientés. 

Prenons la crise sanitaire faisant le champ des complotistes, au point qu’on pense que ne pas mettre de masques est plus sain que d’en mettre parce que les projections ne propageraient pas le virus, ou mieux, qu’il n’y a pas de virus, et que le confinement n’a sauvé personne.

On nous tromperait, et même les chiffres seraient  faux. Dans ce cas, autant remettre toutes la médecine en cause, y compris le lavage des mains dont on ne peut que se féliciter, depuis Pasteur.  

Voyez les aspects depuis le début de l’année : l’axe karmique oriente la vision que l’on peut avoir d’une période d’un an et demi. On a eu successivement l’axe nodal dans le Cancer – Capricorne (c’est la famille qui est touchée), puis l’axe nodal  dans le Gémeaux-Sagittaire (celui de la communication et du savoir : ici on parle  de propagande et de contre propagande circulant sur les réseaux, certains venant de pays étrangers qui veulent déstabiliser la France en divisant ses citoyens, tandis que le gouvernement essaie de faire de la pédagogie, en nous infantilisant.

On a connu la même chose durant la première guerre de 14/18. La grippe espagnole  a fait vingt-millions de morts entre 1917 et 1919 dans le monde. Mais à ce moment là, il n’y avait que des tracts, des affichettes, et des diffusions de journaux qui en disait peu.  Ceux qui veulent s’informer le peuvent, encore faut-il ne pas avaler n’importe quoi !

Voici deux thèmes  des années durant lesquelles a sévit la grippe espagnole, qui vint en plus de la guerre apporter sa charge létale !

Qu’ont du penser nos grands parents d’avant les médias.

Dans un thème  du 28 novembre de 1917 ,  Pluton est au nœud sud en Cancer sesquicarré à Uranus en domicile en Verseau, Mars 13° est conjoint Lune noire  13° (aspect que nous avons actuellement mais en Vierge), opposé Chiron 25° en Poissons (nous avions au début de cette année  Chiron en Poissons). Neptune 7° et Saturne 14° sont en conjonction en Lion sextil Jupiter 6° (et Lune parce que c’est la pleine Lune).

Actuellement, nous avons une conjonction Saturne -Jupiter .

En 1917, Pluton et Jupiter allaient former un semi-sextil exact en rétrogradant. Il y a d’ailleurs quatre planètes lentes qui rétrogradaient : Jupiter, Saturne, Neptune, Pluton. L’axe nodal était en Capricorne-Cancer. Avec Pluton au nœud sud, c’était la destruction des familles,  et avec Pluton en Capricorne actuellement, c’est par opposition la difficile destruction des lois et des hiérarchies qui pèsent sur les familles (je ne parle pas des morts, des catastrophes naturelles inédites). Par manque d’informations on ne peut comparer les pics de la maladie, avec nos pics.

L’année suivante  en 1918, à la même période, nous avions comme actuellement l’axe nodal en Sagittaire-Gémeaux, Chiron qui allait  en Bélier.

Jupiter rencontrait Pluton en Cancer, Mars en Capricorne était opposé à Pluton et Jupiter,  en sesquicarré à Saturne. Mercure faisait un trigone à Saturne et un carré à Chiron : la signature de l’Armistice, le 11 novembre (après une boucherie de 4 ans), n’a pas été sans sacrifices de part et d’autres, d’où la revanche allemande qui a suivi, et les veuves et femmes seules qu’a connu la génération des jeunes.

Pluton est une planète excentrée, qui par son action, souvent létale  transforme et modifie, les familles et la civilisation. Elle ne peut être ignorée dans les thèmes, on a suffisamment de statistiques là-dessus (c’est la raison pour laquelle elle est maîtresse du signe du Scorpion). Il n’est donc pas étonnant que l’Armistice est été signée en novembre.

On peut noter la similitude de transit des axes nodaux, et la position de Pluton (qui met environ 124 ans en théorie à faire le demi -tour du zodiaque, ici on est à 100 ans) quasi à l’opposé  de sa place actuelle, en Capricorne.

C’était une période où Pluton étant loin de la terre, mettant beaucoup de temps à traverser un signe (25 ans), car il avait traversé les Gémeaux en 30 ans, alors que maintenant nous avons été dans la période où Pluton au plus près de la terre, ne reste que 14 ans dans le signe  du Capricorne (il est resté 10 ans en Scorpion, 12 ans en Sagittaire). Tout va plus vite et cela a retenti sur les individus. Cette différence de situation implique des changements de comportements, “créant des réactions de même vitesse dans le monde et dans l’individu “(Germaine Holley).

Cependant, on note de grandes similitudes dans les faits que nous subissons, excepté la position de Neptune en Poissons qui nous place dans des guerres de religions  et Uranus en Taureau qui en même temps s’en prend aux changements de valeurs, avec Vénus comme lien puisque la planète maîtrise les deux signes,  un par exaltation et l’autre par domicile.

 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

3 commentaires sur “Synchronicité , résonance”

Répondre à Agathe de la chalp Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.