Le karma en astrologie selon Arroyo

VPsyche ouvrant la boite dorée - John William Waterhouse-1903oici comment l’astrologue Stephen Arroyo explique le karma dans son livre “Astrologie, karma et transformation.” Mais néanmoins, je ferais des ajouts parce que depuis, d’autres astrologues nous ont éclairés.

Il y a trois sortes de karmas

un karma physique, déterminé par notre corps

un karma émotionnel, qu’on se crée  : on aurait la liberté de ne pas s’en créer, mais c’est justement celui  découlant de l’émotionnel qui nous fait agir impulsivement, pour avancer dans notre existence en tant qu’humains,

un karma en réserve  qui n’est pas dans le thème , ce sur quoi s’accordent tous les chercheurs et qui se situe sans doute dans les transits de planètes que l’individu  devra vivre et affronter durant sa vie, avec les événements de la période dans laquelle il vit.

Nous nous trouvons actuellement tous ensemble face au Covid, comme il y a cent ans, nos grands parents se sont trouvés, avec des aspects de transits assez similaire, avec la grippe dite espagnole.

La position d’une planète dans le thème montre le poids sur la planète : elle est bien ou mal placée en signe et en maison.

Ensuite elle reçoit ou pas des aspects qui sont de deux sortes, les bons et les difficiles, mais les deux ne sont pas aussi tranchés dans la réalité pratique, car les bons peuvent nous jouer des tours pourtant les bons aspects de sextils et de trigones sont le bonus des vies antérieures.

Voici ce qu’on dit des aspects difficiles :

 Le carré* indique des forces qui ont des objectifs et doivent s’harmoniser au sein de l’individu.

Les oppositions des tendances d’expression complémentaires perçues dans les relations avec les autres, pour prendre conscience de soi et d’autrui.

Les conjonctions qui présentent un aspect  stressant demandent de comprendre l’entrave représentée par le secteur de vie, l’objectif majeur de l’incarnation.

Ensuite, viennent les éléments et leur destination du point de vue de la correction karmique :

Les quatre éléments Feu, Terre, Air, Eau indiquent les niveaux de la vie réelle, que l’on peut expérimenter, l’élément où se trouvent les planètes montre quels types de désirs et d’entraves sont les plus forts pour nous :

L’élément Feu indique l’égocentrisme (s’il n’est pas reconnu par la personne), l’impulsivité : on doit développer la patience, la sensibilité, l’humilité, la soumission à l’ordre “divin”. On doit apprendre à demander de l’aide : trop d’attachement à l’action nuit à la vie intérieure. Actuellement, ce sont eux qui souffrent le plus avec….

L’élément Terre : c’est l’attachement excessif aux valeurs terrestres, aux sens physiques, aux possessions, au confort, à la réputation, au sentiment de sécurité qui pèse tellement qu’il  compense l’absence de joie pure de toute entrave  : éprise de pensée pratique, on n’autorise jamais une activité transcendante à s’insinuer dans le mode de vie personnel !

L’élément Air : il faut de la discipline dans la façon de communiquer avec les autres, le mode de processus de pensée doit être de lutter contre les projections, les fantasmes, la rationalisation, trop d’attachement aux preuves scientifiques, à la raison : « l’intellect est un bon serviteur et un  piètre maître ».

L’élément Eau : on devrait raffiner ses émotions, son mode d’expression émotionnel,  une tendance obsédante à les exprimer, on devrait  la canaliser, cesser de lui accorder la priorité

Les signes qui sont un peu plus karmiques (mais pas les plus malheureux s’ils comprennent ce qu’ils sont venus faire ici-bas) sont la Vierge, les Poissons (axe VI/XII), le Scorpion, le Cancer , de même que les maisons en rapport axe VI,VIII, XII, et la IV.

La Vierge entraîne un travail physique , le devoir est le moteur, la purification de l’ego

Les Poissons indiquent un désordre et une confusion émotionnels, la purification des émotions et des images mentales karmiques est nécessaire

Le Scorpion : avec ce signe il faut faire face aux désirs vrais et comprendre le pouvoir de ses désirs ; leur suspicion et leur défiance à l’égard d’autrui vient du fait qu’ils savent  combien l’on peut être impitoyable, il y a un écartèlement entre l’habitude et le désir de renaître.”

Le Cancer est empêtré dans ses histoires familiales, et il passe de la polarité Cancer à celle du Capricorne , se fermant totalement ; il faut qu’il apprenne à respecter sa différence dans sa propre famille, et qu’il s’individualise afin de vivre ses expériences sans être le prisonnier de l’opinion du clan, tout en gardant la bonne distance. La maison IV est celle de la transmission du nom  et des langages familiaux nous attachant plus qu’aucun fil à nos ancêtres.

Tout n’est pas si sombre  si les personnes prises dans les nœuds de leur vie, sont capables de tout remettre en question, avec suffisamment de capacité de récupération pour se relever de graves fatalités : parmi celles-ci  le signe du Scorpion est champion de la résilience.

Tout est karmique dans un thème puisque celui-ci est le reflet d’un individu qui dans ses actes et ses choix cherche son bonheur.

(Lire aussi le livre de Jean-François Berry, “Le chant de la résonance”, Lassalle  : “astrologie Initiatique et Karmique”).

 

Partager avec:

Écrit par 

4 commentaires sur “Le karma en astrologie selon Arroyo”

    1. Isabelle, le quinconce est un aspect qui demande une lutte intérieure entre deux tendances aussi importantes l’une que l’autre, symbolisée par les deux planètes dans les deux signes, et les deux maisons, ce n’est pas l’opposition, qui demande de trancher, ce n’est pas le trigone qui apporte une aide, c’est un tiraillement intérieur. Ex lune en verseau désire de liberté et froideur, quinconce vénus en cancer, besoin de famille et de maternité dans l’amour, c’est apparemment inconciliable, et la personne est tiraillée. Il faut aller vers la planète la plus rapide., choisir son camp. C’est un aspect dit karmique, quand on en a plusieurs on est tiraillé, on peut aussi les ignorer, mais si deux forment un yod avec un sextil en faisant un triangle aigu, quand les transits passent dessus, il y a des réactions de type relativement fatales, qui mettent des forces en jeu de la part des planètes qui se rencontrent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.