Biden versus Trump

Je n’ai pas les résultats  des élections, à 1 h du matin, le 4 novembre, il se peut que ce soit long, à cause du décompte des votes que Trump redemandera, car il a dit “qu’il refuserait la défaite”. Il craint les émeutes et il a déjà fait ériger un mur durant la nuit du 2 au 3, autour de la Maison Blanche !

 Je vous donne ici les thèmes des deux candidats. Nous nous  trouvons en face de deux personnes différentes, dont la vie a été totalement à l’opposée. Trump dans sa vie privée et dans sa vie financière a eu toutes les chances, tandis que Biden issue d’une famille d’origine relativement modeste, a connu les drames privés les plus terribles (à 30 ans, perte de sa femme et de sa fille, ses deux autres fils plus petits, blessés très  gravement), puis il y a quatre ans lors de la première candidature de Trump,  la perte du fils qui lui ressemblait le plus , celui qui pouvait le suivre dans la course à la présidentielle.

Homme politique talentueux , doué, respecté, la vie l’a brisé, il est étonnant que Joe Biden puisse encore affronter l’ogre Trump.

J’ai étudié le thème de Trump,  un thème de chanceux, lors de son investiture il y a quatre ans. Avec tout ce que nous savons, inutile d’y revenir.

On voit sur le thème ci-contre de Joe Biden, les signes des souffrances qu’on n’aurait pas voulu lui annoncer :  les maisons difficiles comme la maison VIII et XII sont occupées par des planètes ; la maison du partenariat, de l’autre est occupé par Saturne, mais en conjonction avec Uranus en Gémeaux, ce qui fit qu’il a eu deux unions puisqu’il s’est remarié après la mort de la mère de ses enfants ; sa Vénus   en Scorpion est opposée à Uranus et Saturne, ce qui n’est pas sans dommage collatéraux ( mais c’est aussi, selon le thème de la dame en face, car : “le déterminisme n’est pas une fatalité”).

Jupiter en Cancer en  VIII s’y trouve en compagnie de Pluton en Lion. Autant l’un est bon pour les enfants, autant l’autre apporte des fortunes diverses, d’autant que la planète Pluton est carrée à Mars , les deux étant maitresses du Scorpion signe du Soleil. Lilith se trouve aussi en Cancer, absolument pas favorable pour les enfants.

Cet aspect Mars -Pluton extrêmement dur, lui a certainement permis de survivre, de ne pas devenir fou , tandis qu’il venait d’être élu à un poste au sein du gouvernement , car  Uranus et Saturne en Gémeaux en opposition dissociée avec  Soleil, Mercure en XII en Scorpion, n’ont pas du l’aider. Rappelons que les Gémeaux sont un signe d’air fragile  – notamment des poumons et des nerfs – mais son Mars en domicile, lui donne sa force ( cependant mal dans la maison XII, car Mars est en domicile dans la maison I). Le nœud nord est en Lion, ce qui lui a permis d’arriver là où il est, mais Neptune en X, indique la dissolution des choses dans le secteur de la réussite.Les choses reculent quand il croit les atteindre.

Joe Biden  est ascendant Sagittaire, un signe qui acquiert la sagesse après les épreuves en Scorpion, avec  son maître Jupiter en Cancer, (favorable aux enfants)  mais en  secteur VIII en analogie avec le Scorpion, bon pour les finances.

Le Scorpion renaît toujours de ses cendres, et fait les hommes politiques,  tout n’est donc pas négatif ici, il a cinquante ans de politique derrière lui..

On observe un yod  entre Neptune et Vénus en sextil  mais en signes dissociés (air -eau qui donne une ambiance de carré, car les deux éléments ne s’entendent pas) formant avec  la Lune en Taureau des quinconces, un ensemble karmique de la destinée.

La Lune à 1° est en exaltation en Taureau, conférent la patience, l’amour de la vie, encore une fois l’amour des enfants , mais elle est également carrée à Pluton et à Jupiter, avec une opposition large à Mars, et un quinconce au Soleil et à Vénus (d’où les malheurs de la vie familiale). 

Sa future vice -présidente s’appelle Kamala Harris : ils se sont rencontrés lors d’un débat télévisée où elle-même essayait de le déstabiliser* (lui même fut l’opposant d’Obama qui est devenu son ami). Elle dit avoir bénéficié d’un programme scolaire d’insertion pour les quartiers défavorisés. Sa réussite en témoigne.

En regardant son thème, on voit une personne obstinée, avec une grande croix fixe qui fait un  carré entre les signes fixes Verseau, Taureau, Lion, Scorpion. “Le mode fixe met l’accent sur les idées,  les valeurs , sur la responsabilité, on est concerné par la morale et l’autojustification, par tout ce qui est de l’ordre de la différenciation, bon/ mauvais, erreur/vérité, il y a risque d’idées fixes, de statisme forcené, si la personne ne parvient pas à réunir ses énergies.” (Ruperti-Cavaignac)

Ascendant Gémeaux, elle possède une conjonction Vénus- Uranus -Pluton  qui fait écho à l’opposition Vénus-Uranus de Joe.

K. Harris met son Jupiter en Taureau en XII dans la maison VI de Joe qui sera ainsi soutenu dans son job, ces deux là peuvent se protéger mutuellement d’ailleurs leurs Lunes sont conjointes -3° d’écart dans des signes différents font qu’ils ont presque ou pas la même sensibilité, mais deux signes qui se suivent ne se ressemblent pas : elle réagit vite,  pendant qu’il rumine en Taureau, mettant un moment avant de passer à la question qui le touche.

Elle a  également comme lui Mercure en Scorpion, un esprit manipulateur, lucide, qui scrute, politiquement adapté au job politique.

Elle a une opposition Mars-Saturne, (il a un quinconce) et  elle met son Mars sur le noeud nord de Joe en Lion, lui insufflant sa force et son ambition. Mais leur deux Mars reçoivent de la part de Saturne, elle une opposition, lui un quinconce  : ils sont donc limités, par des forces contraires qui ne s’apprivoisent que par la patience et le courage.

Elle met son ascendant Gémeaux dans la maison VII de Joe, c’est un partenariat idéal et, elle  met son Soleil en Balance dans sa maison XI, idéal pour accomplir un projet commun.  Il met son Jupiter (mais aussi sa lune noire) dans sa maison I .

S’il gagne ce sera aussi grâce à elle, mais elle bénéficie de sa protection, de la carrière qu’il a derrière lui et, elle est un peu fascinée. Il a une conjonction Soleil-Vénus, sextil Neptune trigone Jupiter et elle a une Vénus sextil Neptune trigone Jupiter, ce sont donc deux personnes avec un bon affect, qui ne sont pas axées sur le pouvoir. Voici les aspects de transits et de progressions de Joe Biden : On voit le carré des noeuds  au MC, ce qui  indique non pas la chute des illusions mais le moyen terme, le noeud nord reçoit la lune du jour à 5 h 22 TU,  qui se situe sur sa lune noire, arrivant en domicile dans le Cancer. C’est un soutien. Mercure de Transit est carré à son Jupiter natal retrograde, ce qui n’apporte pas de protections dans sa maison VIII, fruit du travail de la VII, mercure peut symboliser les votes (notamment par correspondance) que Trump a dit vouloir faire recompter. Le soleil arrive dans sa maison XII et est sesquicarré à la lune, ce qui indique une tension très forte. La lune chez lui est importante, elle est en exaltation et fait partie d’un yod elle va donc se placer en sextil , elle est d’ailleurs trigone à Mercure, ce qui au niveau des votes est plutôt intéressant pour lui.

Les trois  ténors – Jupiter, Saturne et Pluton en conjonction – sont dans sa maison II,  sur son Mercure  progressé (en rouge), donc il y a ici deux influences, en “pour” avec Jupiter mais en “contre” avec Saturne, et Jupiter le bénéfique est opposé à son Jupiter natal en VIII or, ici il s’agit de récupérer les fruits de son travail , cependant les trois ténors sont en sextil avec son Mercure.

Sa Vénus et sa Lune progressées sont en conjonction, ce qui montre qu’en secteur III, il vit une belle période sentimentale en Poissons, mais cela peut aussi être un problème car c’est en aspect de conjonction au noeud sud (le passé plutôt à laisser derrière), ce noeud faisant deux quinconces : un à Jupiter et un à Neptune, Neptune rétrograde  se mettant à l’entrée de sa maison IV, le foyer , les bases, la fin de la vie. On a vu qu’il est très affecté par la perte de son fils Beau, et qu’il en perd un peu la tête (au niveau de la communication , il fait beaucoup de bourdes), il n’est plus l’homme qu’il a été et on peut penser que si l’Amérique avait un autre système électoral, plus démocratique, direct, il ne se présenterait pas (idem pour Trump). Rappelons quand même que D. Trump est prêt à tout pour rester à son poste. Il accuse déjà Biden de “voler l’élection”. Voici maintenant les transits de D. Trump !

Ici la mauvaise nouvelle , c’est l’opposition normale de Saturne à Saturne  dépassée (23/26°), c’est ennuyeux parce que sa vénus maitre du MC est conjointe à Saturne. 

L’axe nodale de transit revient sur lui-même dans son théme avec le noeud nord au MC, ce qui est l’indication de 9 ans de renouvellement positif pour la vocation et la réussite ! Vénus de transit vient l’aider occasionnellement dans sa maison II , dans le signe de la Balance dans laquelle il a son Mars sa Vénus pro et son Jupiter, et même son Neptune progressé. “He feels good, inside and outside”.

La Lune de transit se situe sur son Soleil natal, donc une Nouvelle lune pour deux jours, une nouvelle aube pour Trump, et sa Lune progressée, a fait une nouvelle lune progressée sur l’AS il y a une quelques mois, ce qui l’a remis en selle pour les élections et cela en maison I, là où il a son Mars natal très fort, actif et totalement direct. Dans son thème natal sa phase est une phase de pleine Lune donc là les lunes sont opposées (sa femme n’est surement pas ravie de le voir gagner une seconde fois, car elle déteste la maison Blanche, et pas seulement), c’est donc un ennui privé.

En maison II, on voit Vénus directe  progressée (en rouge) qui se rapproche de Jupiter, pro en secteur II/III, les talents, la communication, ce qui est une sacré protection. Au niveau des transits, nous  avons les trois ténors en  secteur V, avec Jupiter de transit qui porte son action bénéfique. Vous voyez le deal, donc on va attendre…

 

 

 

*Kamala Harris, née le 20 octobre 1964 à Oakland,  naît d’un père jamaïcain professeur d’économie et d’une mère indienne chercheuse en cancérologie. Elle grandit à Oakland. Ses parents se séparent lorsqu’elle a sept ans. C’est une femme politique américaine. Elle est procureure générale de Californie de 2011 à 2017, durant le mandat du gouverneur Jerry Brown. Membre du Parti démocrate, elle est sénatrice pour la Californie, au Congrès des États-Unis depuis 2017. Elle se porte candidate à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020 mais se retire avant le début officiel des primaires. Joe Biden la désigne ensuite pour être sa colistière et la candidate démocrate à la vice-présidence des États-Unis.

 

Partager avec:

Écrit par 

Un commentaire sur “Biden versus Trump”

  1. Bonjour Emma, je regardais justement hier soir le thème de Joe Biden espérant y trouver de bons augures, me disant que la vie l’avait suffisamment secoué, qu’il fallait qu’il gagne, pour lui, pour nous. Mais j’ai vite laissé tomber vu mon niveau. ????
    Génial votre article. Je vais m’y pencher en profondeur aujourd’hui ! Mille mercis ???? pour vos articles que je lis très souvent et sur lesquels je bondis dès qu’ils paraissent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.