Le karma s’actualise dans le présent avec les rétrogradations

Le karma s’actualise dans le présent  avec les planètes rétrogrades  en transit dans le thème natal. Si une planète en  transit effectue une rétrogradation et revient sur elle-même dans le natal  ou sur une autre planète, la personne se trouve bloquée  au niveau de l’action, sensibilité, réalisation.

L’effet est plus fort (événements) sur les angles (Ascendant et Milieu de ciel)  avec les planètes trans-personnelles lentes.*  Si  le transit s’effectue sur une planète rapide,  la réaction sera plus psychique, analytique. A cette, période la planète r2trograde fait un travail d’approfondissement

La rétrogradation normale dure généralement 4 mois pour une planète lente, 7 mois pour la totalité du phénomène de rétrogradation , une vingtaine de jours pour Mercure  mais il faut observer ceci dans les éphémérides parce que cela dépend de la position du signe et de la planète choisie. Entre Jupiter qui reste un an dans un signe et Pluton une quinzaine d’années, cela n’est pas pareil. Voilà comment cela se produit  :

Prenons un degré du thème qui verra passer la planète trois fois. La Planète passe une fois en directe, puis elle rétrograde et repasse sur le point et s’éloigne de lui, et puis elle repasse une fois redevenue directe. La planète lente fera durant toutes les années où elle stationne dans le signe, une rétrogradation sur chacun des décans par exemple pour Pluton, en parcourant ainsi tout le signe, certains degrés étant visités trois fois (voir mouvement des planètes dans les éphémérides).

On a coutume de dire que la première fois, c’est l’indication de quelque chose qui doit changer,que c’est la sommation la deuxième fois, lors de la rétrogradation, parce qu’il ne reste que la troisième fois, pour obtempérer.

Dans le vocabulaire courant , on a un proverbe qui dit « jamais deux, sans trois ! ». Les choses tournent mal et on fait remarquer que pourtant il y avait eu des signaux avertisseurs. Souvent la personne pense que s’en est fini puisque tout n’ira pas plus mal, mais en fait la vie veut lui faire comprendre quelque chose qu’elle ne veut pas entendre et bien que les événements ne soient pas toujours en rapport, c’est son attitude qui est en cause dans les trois cas. Elle les attire en quelque sorte. A ce moment là, elle accuse le ciel ou les autres, ou le manque de chance, mais en fait elle doit comprendre que quelque chose en elle doit changer si elle peut le faire. 

 En effet, ces lentes rétrogrades sont des “éveilleurs karmiques” dans le thème, elles font revivre des expériences anciennes des vies antérieures,  qui ont provoqué la rétrogradation. On réagit avec ces acquis antérieurs  face à de nouvelles situations,  et selon les normes du passé (reconnaissance de situations), notamment lors des premiers cycles de Jupiter à 24 ans, 36 ans ou de Saturne à 29 ans (auxquelles il faut rajouter le cycle des nœuds et de la lune noire qui appuient sur, confirment)

Comme les réactions karmiques ne sont pas ni  adaptées, ni appropriées aux nouvelles circonstances, l’individu devrait finir par s’en apercevoir au bout d’un moment, car il subit les chocs en retour de son attitude, souvent intransigeante, exigeante et finira peut-être pas prendre conscience de son inadaptation.  Cette personne saura à l’âge adulte qu’elle ne peut continuer à vivre avec des réactions instinctives bloquantes, si le thème n’indique pas une rigidité mentale exagérée.

Une planète  rétrograde de nature karmique inverse (lente/rapide comme Pluton/Jupiter, Mercure/Saturne) apportera une épreuve issue des événements, provoquant un réexamen de la compréhension de la planète.

 

nota : Jupiter = un an dans un signe, Saturne =29 ans, Uranus = 7 ans Neptune =15 ans, Pluton =25 ans environs

D’après Iréne Andrieu (Astrologie, clé des vies antérieures).

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.